L'Unité Selon Dieu

1800

En 1800

« Autrefois, l’argument utilisé contre la réforme était la nécessité de maintenir l’unité. L’argument a quelque chose du genre : ‘Vous devez supporter cette cérémonie et ce dogme, peu importe combien c’est anti-chrétien et profane. Vous devez vous efforcer « de garder l’esprit d’unité et le lien de la paix.’ Voilà ce que le vieux serpent disait dans les premiers jours. Et l’argument a continué ainsi : ‘L’église est une, et malheur à ceux qui créent la division ! Cela n’a pas d’importance que Marie soit mise à la place du Christ, que l’on adore les images, que les haillons soient adorés, et que la grâce de toutes sortes de crimes soit achetée et vendue. Il n’a pas d’importance que la soi-disant église soit devenue une abomination et une nuisance sur la face de la terre. Pourtant, vous devez garder l’unité de l’Esprit par le lien de la paix.’ Vous devez vous allonger, contenir le témoignage de l’Esprit de Dieu en vous, garder Sa vérité sous le boisseau, et laisser le mensonge l’emporter.

« ... Les choses suivantes sont mauvaises : 1) contenir le témoignage de l’Esprit de Dieu en nous, 2) cacher une vérité que nous avons apprise par la révélation de Dieu, et 3) se retenir de témoigner la vérité de Dieu contre le péché et la folie des inventions de l’homme. C’est du péché de la teinte la plus noire.

« N’osons pas commettre le péché de faire obstacle au Saint-Esprit » (1Thes. 5 :19), même si nous essayons de promouvoir l’unité. L’unité de l’Esprit ne nécessite aucun soutien du péché. Cette unité est maintenue, non pas en supprimant la vérité, mais en la publiant à l’étranger .... Afin de créer une paix spirituelle durable, l’accord avec le mal doit être brisé, et l’unité de l’obscurité doit être mise en pièces. Je prie que Dieu nous préserve toujours d’une unité dans laquelle la vérité est considérée comme sans valeur, dans laquelle le principe cède la place à la politique, dans laquelle les vertus masculines du héros chrétien sont complétées par un faux amour efféminé. Que le Seigneur nous délivre de l’indifférence à Sa Parole et à Sa volonté ....

« Il y a une unité qui est rarement rompue : l’unité de démons, qui, sous le service de leur maître maléfique, ne sont jamais en désaccord et en querelle. De cette terrible unité, garde-nous, ô Dieu du ciel ! .... »

« Que Dieu envoie perpétuellement un prophète qui crie au monde : ‘Votre alliance avec la mort sera annulée, et votre accord avec le shéol ne tiendra pas’ (Ésaïe 28 :18.). Puisse-t-on toujours trouver des hommes, même aussi rudes qu’Amos, ou sévères comme Aggée, qui dénonceront encore et encore toute ligue avec l’erreur et tout compromis avec le péché. Qu’ils déclarent que ces alliances et ces compromis mauvais sont abhorrés par Dieu.

« Nous devons détruire toute union qui ne repose pas sur la vérité avant de pouvoir profiter de l’unité de l’Esprit. Nous devons d’abord balayer ces murs chancelants de mortier non trempé -ces clôtures chancelantes de construction humaine- avant qu’il puisse y avoir de la place pour poser les solides pierres des murs de Jérusalem. Ce sont ces murs qui apporteront une prospérité durable ».

-C. Spurgeon

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon