Obsession ou Jésus

31/1/1999

Dimanche matin, 31 Janvier 1999

Question : Nous nous demandions comment nous devrions voir le fait que TANT de gens autour de nous dans la chrétienté semblent être obsédés par la « prophétie » ou « l’enlèvement » ou les « aliments de santé et l’école à la maison, » ou « l’obsession sur Y2K » ou les couvre-chefs, ou un type de vêtements ou la musique ou la gestion de l’argent l’un avec l’autre, ou l’obsession des « arts » ou Bla Bla Bla. Comment pouvons-nous mettre en ordre toutes ces choses ?! Devons-nous choisir avec quel club obsessionnel nous pouvons vivre et nous joindre, afin de ne pas « porter des jugements » et « être indépendants » ? Ce n’est PAS notre cœur, mais il semble que les gens ne s’illuminent pas et ne sont pas excités au sujet de Jésus et de Son Épouse et de Sa Vérité, pas tant que lorsqu’on appuie sur leurs boutons « l’éducation des enfants » ou « Y2K » ! Ensuite, ils ont BEAUCOUP à dire. « Jésus + RIEN » c’est la devise, mais on ne soupçonnerait jamais qu’il y ait quelques vérités à cette devise, dans la pratique. Quelle honte. Et, pour empirer les choses, si nous ne sommes pas enthousiastes avec eux sur ces questions secondaires qu’ils préfèrent, nous sommes considérés avec suspicion, voire chahutés. Nous NE voulons PAS nous battre. Oh, S’IL VOUS PLAÎT ! Mais, nous ne pouvons pas vraiment participer à leurs jeux non plus. Comment pouvons-nous procéder ? Quelques pensées ?

Commencez en sachant qu’une solide éducation des enfants, centrée sur le Christ, avec beaucoup de prières, et d’excellentes relations, ouvertes, tous les jours dans l’église, est essentielle. Mais il y a des problèmes majeurs lorsqu’on ajoute à la liste un fétiche pour des livres pour « l’éducation des enfants, » des groupes exclusifs « d’intercesseurs, » des organisations « de réunions amicales d’hommes » et un million d’autres obsessions ou de préoccupations non apostoliques. Et la Solution est la même dans tous les cas.

Et, je suppose que plus de 13 ans de Vie corporelle, « tous les jours en public et de maison en maison, » centrés sur Jésus, « joints et liés ensemble, » « nous qui sommes nombreux sommes Un » (avec beaucoup de gens localement, de tous les arrière-plans), devrait donner une certaine crédibilité à cette réponse. Ce n’est vraiment PAS juste une théorie, parmi les théories empruntées, qui pourrait être offerte par un « auteur. » Je ne suis pas un « auteur » - de cela au moins vous serez bientôt convaincus. :) En fait, je n’ai aucun intérêt à écrire de la littérature de toute façon. Les « Lettres Vivantes » sont tout ce qui importe à la fin. Et c’est pourquoi je ne peux résister à répondre à une lettre de toute évidence remplie de douleur telle que la vôtre.

Que faisons-nous sur les schismes et les multitudes de voix, toutes criant différents thèmes, et représentant plus de « saveurs » de sujets favoris religieux et de techniques que le choix dans un marchand de crème glacée ? Que pouvons-nous faire des sujets sauvages et controversés avec le poing fermé dans lesquels les gens semblent se laisser prendre si facilement, que ce soit dans les environnements confessionnels ou dans les cultures de « l’église à la maison » ? Comme tu le dis, ils drainent la Vie du Corps de Christ et la garde assez impuissante pour changer des vies et L’expérimenter Lui au jour le jour. Comme tu le suggères, ils séparent les Croyants. Pourquoi ? Et qu’est-ce qu’on peut faire ?

Gardez dans votre pensée que la plupart de ces fascinations auxiliaires EXISTENT uniquement à cause de nos échecs à suivre les Voies de Dieu. Plus précisément, l’Église locale est si loin de la qualité de Vie quotidienne corporelle que veut Jésus - que cela a causé d’innombrables tragédies. Ces autres para-église et sujets d’adrénaline (C9H13 NO3) sont le produit du désir des hommes pour des expressions VALIDES de Jésus ou leur désir d’une « Vérité » sans compromis (Quel EST le rôle de la femme dans l’église, de toute façon ??!!) Mais, comme le sacrifice de Saül, ces activités excitantes sont des remplacements mal avisés de la Vraie chose. La Vraie chose, coulant avec la grâce actuelle de Dieu, permettrait de RÉSOUDRE tous les dilemmes de toute façon ! Je veux répéter ceci : Ces digressions sont généralement nées de la faim pour des choses vraies. Et « accepter d’être en désaccord » est une erreur tragique. Le cœur de Dieu est « l’unité de l’Esprit » ET « l’unité de la Foi. » Il y a une Façon, un hublot égaré dans le cœur et la pensée de Dieu, qui apporte cette unité et cette compréhension mutuelle, avec « de plus en plus de gloire ! » C’est Réel ! C’est le Lieu de Son Amour et de Sa Miséricorde, soutenus et cohérents, où l’église locale dans son ensemble est connectée et immergée dans la Vie mutuelle (1 Cor 12, 13, 14 :26 ; 2 Cor 6:14-7:1).

Voici le point de départ. La meilleure chose qui puisse arriver aux gens qui sont sur les tangentes est assez simple. Mettez Jésus devant eux continuellement, L’aimant comme un mode de Vie. « J’attirerai tous les hommes à MOI. » Pas de trucs hyper-spirituels. Juste une simple passion pour Jésus et une loyauté féroce à son égard.

Maintenant de façon pratique, nous pouvons faire quelque chose pour aider les gens à L›aimer et à dépenser leur passion sur Lui (EPH 3:8-10, « l’administration » des « richesses insondables du Christ. ») Une question liée, qui rend possible de Le Connaître et de Le Voir, est assez fondamentale. Nous pouvons aider les gens à voir la Vérité dont Dieu parle souvent :

QUI peut gravir la Colline Sainte de Dieu ? Ceux qui ont les mains propres et un cœur pur.

Ou, du point de vue de Paul qui parlait dans l’Esprit... « Certains se sont égarés d’un cœur pur, d’une bonne conscience et, d’une foi sincère. Et, ce faisant, bien qu’ils veuillent être des experts passionnés, ils ne savent pas ce dont ils parlent ou en quoi ils sont si confiants. »

En d’autres termes, jusqu’à ce que les gens traitent le péché dans leur propre vie, ils ne peuvent se rapprocher de Jésus ou de Ses Buts. À moins qu’ils n’obéissent à Dieu pour résoudre le levain dans leurs milieux religieux, ils s’opposeront à Dieu. Rappelez-vous, c’est DIEU qui a ordonné que ceux qui se font appeler « frères » dans les églises, mais qui choisissent le péché au lieu de Lui, ne soient pas autorisés à « épuiser le sol. » Le Maître a enseigné, « une année de plus. » Dieu a dit, « Avertissez une fois, une seconde fois, et puis… » Le Roi a ordonné, « Tous ceux qui ne veulent pas entendre seront complètement coupés du peuple. » Le Maître a ordonné, « et puis dites-le à l’église. » Dieu a dit, « Ne mangez pas avec eux, ne nous associez pas avec eux, et expulsez-les du milieu de vous. » Le Maître a parlé de la façon dont nous devons gérer, si nous sommes connectés à la Tête, ceux qui sont « tièdes. » Bien que beaucoup d’aide et de patience doivent toujours être données et montrés, ce n’est PAS notre choix. L’Église appartient à Jésus, pas à nous. C’est Son appel, et Son autorité ne doit pas être « annulé » par ceux qui se croient plus sages et plus aimants, et moins légalistes que leur Créateur et Sauveur. C’était nécessaire de le dire. On y désobéit souvent, avec l’espoir que dans notre désobéissance à ces Commandements, nous fassions une faveur à Dieu en étant plus aimants que Lui. Nous ne pouvons pas espérer Lui plaire en Lui désobéissant dans ces choses. Dieu est bien plus Sage que nous Lui donnons le crédit. SOUVENT, le SEUL espoir que nous ayons d’avoir un VRAI frère ou une VRAIE sœur est de dénoncer avec amour et patience ceux qui ne vivent pas vraiment pour Lui « cœur, âme, esprit et force. » Ceci est un Outil merveilleux dans la Boîte à outils de Dieu pour racheter ce qui est quasi irrécupérable. Ce n’est pas une mauvaise idée que Dieu a eue et que nous devons ignorer parce que « ce n’est pas pratique » ou pas très « gentil. » Faites-Lui CONFIANCE. Il sait ce qu’Il a dit, et cela fait partie de LUI !

Pourquoi ? Parce que Jésus EST la Vérité. Jésus EST la Parole, qui s’est faite chair. C’est pourquoi Il était si clair : « Si vous M’aimez, vous garderez Mes commandements. » L’aimer ne peut être séparé en aucune façon d’aimer la Vérité et de Lui obéir. La Parole était avec Dieu, la Parole était Dieu. C’est pourquoi Paul pouvait dire : « Certains aiment la Vérité, et sont donc sauvés. » Et Pierre pouvait dire de ceux qui ont l’Esprit de Jésus que « comme des enfants nouveau-nés, ils sont avides du pur lait spirituel. » Nous « vivons de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

Ce scénario douloureux d’avoir à s’occuper avec le péché dans une situation plus élargie que « à lui et à lui seul »… ne viendra que très rarement. C’est rare quand la qualité de Vie quotidienne est comme Jésus l’a ordonnée. Dans SON Église, Ses Vérités pour répondre au péché non repenti... ne doivent pas être ignorées. C’est même présent, dans ce qui a été nommé « la Grande Commission. » » Et apprenez-leur à obéir à tout ce que Je vous ai commandé. » Non pas « enseignez-leur tout ce que Je vous ai enseigné. » Il a dit « corrigez, reprenez, et encouragez » Mon Peuple avec Ma Parole, et non pas « divertissez, éduquez, et excitez la curiosité » de Mon People. Il a dit que Sa Parole était « utile pour enseigner, convaincre, corriger, instruire dans la justice », non pas que Sa Parole était « utile pour des études de mots, des études bibliques, des mots croisés, des concours de mémorisation, des débats et des affairismes par des sermons, des discours de conférence, des livres religieux, et de la musique. » Si nous ne prenons pas la responsabilité d’aider les autres à OBÉIR à Jésus dans leurs décisions, leurs modes de vie, leurs habitudes, et leurs pratiques personnelles... nous et ils NE PEUVENT PAS VOIR DIEU, ni ENTENDRE SA VOIX !

« Sans la sainteté, PERSONNE ne peut voir le Seigneur. »

C’est Dieu Qui a dit que SEUL ceux qui sont « des sacrifices vivants, » « ne se conformant plus aux manières du monde, » peuvent savoir « la bonne, parfaite, et agréable Volonté du Seigneur. » Tout le monde a accepté un substitut à la Personne de Jésus. Nous devons vraiment « veiller à ce que les frères ne développent pas un cœur incrédule » et de « veiller à ce qu’aucun ne manque de la grâce de Dieu, et qu’aucune racine amère ne grandisse au milieu de vous, en souillant beaucoup. »

Donc, si nous voulons nous aider les uns les autres à trouver notre extase dans « l’amour » de Jésus, nous devons nous aider les uns les autres à nous débarrasser des idoles et des affections et des détournements qui nous aveuglent de Lui. Dieu a dit qu’il s’agit d’une question de vie et de mort au « quotidien » (Héb. 3 :12-14). C’est notre dette d’amour envers Jésus (Gal 6 :1-2) de nous occuper du bien-être spirituel des autres. Un des nombreux péchés de Caïn, aussi prophétisé comme crise des derniers jours (Jude 10-16), c’est de faire une réponse moqueuse à Dieu, quand Il nous pose des questions sur le bien-être de nos frères. Dès le début des temps, l’esprit de Caïn s’est moqué de l’appel de Dieu à prendre soin du bien-être de notre frère. « Suis-je le gardien de mon frère ? » Comme l’a dit Paul au sujet d’Ismaël, cousin de Caïn, « C’est la même chose maintenant. » Ces mêmes maladies mortelles sont encore en incubation dans le monde religieux et se diffusent, malheureusement.

Selon Jean, apôtre et notre frère (1 Jean 2:10-15), les « enfants » spirituels sont conscients du péché et de leur besoin du pardon de Dieu. Et ils ont surnaturellement touché l’immense bonté de Sa Miséricorde. Tous les nouveau-nés, tous les « enfants » ont vu et ressenti Sa subsistance et Sa nature dans leurs esprits (Mat 16:17; Ep 1:13-14; Rom 8:9-11). Mais les enfants, par nature, sont généralement des consommateurs qui ne se préoccupent pas trop des autres.

Les « pères » - l’étape suivante dans la maturité selon l’apôtre - prennent la responsabilité des autres. Les « pères » (qu’ils soient physiques ou SPIRITUELS) aident à donner naissance, à subvenir, à enseigner, à encadrer et à protéger les enfants. Selon Jean, ils « CONNAISSENT maintenant Celui qui est depuis le commencement. » (Les « jeunes hommes, » les guerriers qui font vraiment une différence sur une large échelle dans ce monde, frappent satan directement dans les côtes. Mais « les jeunes hommes » doivent passer par les deux autres niveaux, « enfants » et « pères. » Pour être un « père, » nous devons par définition aider les autres à se détourner du péché qui leur interdisent de gravir la Colline Sainte. Si nous ne nous soucions pas de la famille de Dieu, ne serons-nous pas « pires qu’un infidèle » ?

« Si un homme se tient dans MON Conseil, il détournera Mon Peuple de ses péchés. » (Jérémie 23)

Tout cela pour dire, il est ÉTONNANT de voir avec quelle facilité les questions qui « font dérailler » les gens sur des dadas religieux semblent tomber quand nos vies sont de plus en plus libérées du péché et plus proches de Jésus et les unes des autres (1 Jean 3:7-10 ; 1 Jean 1:5-7.) Les questions secondaires sont très inférieures à tomber amoureux de Jésus. Et tomber amoureux du VRAI Jésus ne PEUT arriver sans se détourner du PÊCHE. L’orgueil, la paresse, la peur des hommes, la mondanité, le refus de pardonner, la luxure de toute sorte, le pessimisme et l’incrédulité, le mensonge, l’instabilité et les sautes d’humeur, la déloyauté, l’égoïsme, les ragots, la calomnie, la perte de temps, le manque de semer de la semence, la rébellion face à l’autorité, ai-je dit la fierté ? VOILA les causes de la cécité et ce qui nous permet de dérailler sur les questions périphériques et sur les systèmes et les programmes bien-pensants et humains. « Si vous M’OBÉISSEZ, vous ME CONNAITREZ. » (Jacques 4:4, 8 ; Jean 7 ; Jean 8 ; Mat 7:20-23 ; Luc 9:57-62). Vous n’aurez pas vraiment besoin de traiter longtemps avec tous les trucs superflus et qui détournent la Vie, si vous les aidez à avoir des Yeux pour voir Jésus. Et ceci est grandement facilité en les aidant à se débarrasser de la substance qui les aveugle à Jésus, l’Authentique, le Biblique, la Vérité incarnée.

Si, avec sagesse, grâce, amour, patience et pardon, VOUS 1) vous détournez des domaines de votre vie personnelle qui déshonorent Jésus, 2) vous ouvrez volontairement votre vie aux autres pour une contribution dans votre vie (il y a des zones que tu ne peux voir, mais Dieu va permettre aux autres de les voir pour toi afin que tu « aies besoin d’eux » (1 Cor 12), 3) vous êtes assez aimant et assez obéissant pour aider les autres à arracher les mauvaises herbes dans leur vie personnelle et les relations qui « étouffent » la Vie de Jésus en eux, et 4) vous voulez passer du temps avec d’autres qui veulent la même chose... alors vous serez très agréablement surpris par la Gloire qui se manifestera. Oui ! C’est vrai ; en aidant les hommes à être plus semblables à Christ au travail, ou en aidant les autres à surmonter les habitudes pécheresses du vice, de la mauvaise humeur ou du tempérament ou de l’orgueil ou de la paresse... il en résulte un accès plus ouvert à Ses Vérités, et à une plus profonde Compréhension de Ses Vérités. OUI ! C’est vrai qu’en vainquant le péché, nous « grandissons dans l’unité de la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu. » Oui ! Il y a un lien direct entre apprendre à obéir à Dieu - et apprendre à écouter Dieu. Oui ! Il y a un lien direct entre éduquer à nos enfants dans la Voie de Dieu, et comprendre le regard de Dieu sur l’eschatologie, le rôle des femmes et mille autres sujets auparavant difficiles ou causes de division. Le PÊCHE est le plus grand obstacle pour Le connaître et pour « avoir la pensée du Christ. » Les gens charnels et mondains – ceux qui vivent comme « de simples hommes » - ne peuvent jamais « discerner toutes choses » (1 Cor 2-3). Mais, alors que nous nous tournons vers Lui et que nous nous détournons du péché, ENSEMBLE, nous ne perdrons pas notre chemin et ne perdrons pas de vue Jésus comme notre Tout-En-Tout. Les passe-temps qui nous ont secrètement donné une identité et quelque chose à « remplacer » seront mis de côté. Simon le Zélote et Matthieu, collecteur d’impôts, dans la Présence de Jésus, bien qu’auparavant des adversaires philosophiques à l’extrême, n’ont plus grand-chose pour laquelle se battre. Ils se sont perdus en Lui et ont mis de côté leur péché.

J’espère que c’est Clair... C’est un grand Voyage.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon