Abandonner ? Non !

25/3/1999

Jeudi soir, 25 Mars 1999

Mon mari et moi avons fait une pause en dehors de la ville pendant quelques jours. Je crois que nous sommes arrivés au point où nous nous rendons compte que notre vision est peut-être différente de celle des autres. Nous allons tout simplement nous reposer sur cela pour l’instant. Nous ne pouvons l’accomplir. Il s’agit du travail de Dieu dans les cœurs des individus. Si nous avons tous en pensée une autre construction, cela ne fonctionnera pas. Je ne sais pas où nous irons en partant d’ici. Dieu connaît notre besoin pour le Corps (ainsi que nos enfants). Il connaît également notre désir d’être une partie viable de ce corps, et le reste est à Lui. Nous avons essayé d’être honnêtes et ouverts, pour construire de véritables relations et je crois que c’est trop pour la plupart des gens. Nous sommes tellement habitués à nos excuses et à nos individualités. J’ai trouvé Bob amer, il dit qu’il veut un peuple honnête, mais quand on l’est – prenez garde ! Notre première impression était si fausse. Comment peut-on marcher avec un homme si on n’a aucune idée de qui il est, ni où est vraiment son cœur pour ce qui compte ? J’admire ce que le Seigneur a fait dans votre ville, mais cela restera un rêve pour la plupart.

Salut. Avant d’aller trop loin dans ta pensée... lis lentement, en priant, avec soin, en communion avec l’Esprit, et comprend CECI :

Les rêves sont destinés à devenir réalité, quand ce sont les Rêves de Jésus.

« Abraham attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. C’est par la foi que Sarah elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable de donner le jour à une descendance, parce qu’elle tint pour fidèle celui qui a fait la promesse. C’est pourquoi d’un seul homme, Abraham, et d’un homme déjà atteint par la mort – sont issues des descendants aussi nombreux que les étoiles du ciel et que le sable sur le rivage, et qu’on ne peut compter. C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises, mais ils les ont vues et saluées de loin. Ils ont reconnu qu’ils étaient des étrangers et des résidents temporaires sur la terre. Ceux qui parlent ainsi, montrent clairement qu’ils cherchent une patrie. Et s’ils avaient eu la nostalgie de celle qu’ils avaient quittée, ils auraient trouvé un moyen d’y retourner. Mais en réalité, ils étaient à la recherche d’un meilleur endroit, une Patrie Céleste. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car IL leur a préparé une Cité Céleste. » (Hébreux 11:10-16)

« Voilà pourquoi la foi est la clé ! La promesse de Dieu nous est donnée comme un don gratuit. Et nous sommes certains de la recevoir, que nous suivions les coutumes Juives ou non, si nous avons une foi comme celle d’Abraham. Car Abraham est le père de tous ceux qui croient. C’est ce que les Écritures disent, quand Dieu dit à Abraham : ‘Je t’ai fait le père de nombreuses nations.’ Cela s’est produit parce qu’Abraham crut au Dieu qui ramène les morts à la vie et qui amène à l’existence ce qui n’existait pas auparavant. Quand Dieu a promis à Abraham qu’il deviendrait le père de nombreuses nations, Abraham crut en Lui. Dieu lui avait dit aussi : ‘Tes descendants seront aussi nombreux que les étoiles,’ même si une telle promesse semblait tout à fait impossible ! Et la foi d’Abraham n’a pas faibli, même s’il savait qu’il était trop vieux pour être père à l’âge de cent ans et que Sarah, sa femme, n’avait jamais eu d’enfants. Abraham n’a jamais vacillé dans sa foi à la promesse de Dieu. En fait, sa foi s’affermit, et en cela il donna gloire à Dieu. Il était absolument convaincu que Dieu avait la puissance de faire tout ce qu’Il avait promis. Et à cause de la foi d’Abraham, Dieu l’a déclaré juste » (Romains 4:16-22).

« N’oubliez jamais ces premiers jours où vous avez appris au sujet du Christ. Rappelez-vous comment vous êtes restés fidèles même si cela signifiait de terribles souffrances. D’une part, vous avez été exposés à la risée publique et avez été battus, et d’autre part, vous avez aidé d’autres personnes qui avaient été atteintes dans les mêmes choses. Vous avez souffert avec ceux qui ont été jetés en prison. Quand on vous a pris tout ce que vous possédiez, vous l’avez accepté avec joie. Vous saviez que vous aviez de meilleures choses qui vous attendaient dans l’éternité. N’abandonnez pas cette assurance dans le Seigneur, peu importe ce qui se passe. Rappelez-vous la grande récompense qu’elle vous apporte ! Vous avez besoin d’endurance patiente, si vous voulez continuer à faire la volonté de Dieu. Ensuite, vous recevrez tout ce qu’Il a promis. Car encore un peu de temps, ‘Celui qui doit venir viendra, et ne tardera pas. Et le juste vivra par la foi. Mais Je ne prends pas plaisir envers ceux qui se détournent.’ Mais nous ne sommes pas de ceux qui retirent et qui scellent leur destin. Nous avons la foi qui assure notre délivrance » (Hébreux 10:32-39).

« Maintenant, nous vivons avec un espoir merveilleux parce que Jésus Christ est ressuscité d’entre les morts. Car Dieu a réservé un héritage inestimable pour Ses enfants. Il est gardé dans le Ciel pour vous, pur et sans tache, hors de portée du changement et de la pourriture. Et Dieu, dans Sa grande puissance, vous protégera jusqu’à ce que vous receviez ce salut, parce que vous Lui faites confiance. Ce salut sera révélé le dernier Jour pour que tous voient. Donc, soyez vraiment heureux ! Il y a de la joie merveilleuse devant nous, même s’il est nécessaire pour vous d’endurer de nombreuses épreuves, pendant un certain temps. Ces épreuves sont seulement là pour tester votre foi, pour montrer qu’elle est forte et pure. Elle est actuellement testée comme le feu purifie l’or - et votre foi est bien plus précieuse à Dieu que l’or. Donc, si votre foi reste forte après avoir été jugée par des épreuves de feu, elle vous apportera beaucoup d’éloges et de gloire et d’honneur, le Jour où Jésus Christ sera révélé au monde entier » (1 Pierre 1:3-7).

Peut-être penses-tu que je ne suis pas passé par ce que vous rencontrez ? :)

Je pense que tu me comprends. Si vous faites cela pour LUI plutôt que pour vous, vous ne pourrez jamais, jamais, jamais, abandonner ou perdre courage, ou laisser l’ennemi vous voler la réalité du rêve. Et vous ferez ce que VOUS devez faire.

Pensez-y.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon