La conservation de l'énergie

22/10/2022

La conservation de l’énergie, la conservation de la masse (sommaire), la conservation de la quantité de mouvement, la conservation du moment angulaire....

Il existe de nombreuses lois dans l’univers physique, telles que ci-dessus, qui assurent l’ordre et la justice d’une manière que nous ne pouvons qu’imaginer.

Ces lois du royaume physique ne sont bien sûr qu’une ombre de « la réalité qui est en Christ ».

La conservation de l’énergie spirituelle est réelle. Nous ne verrons jamais la justice, l’amour et la vie de Dieu couler comme une rivière dans les rues de nos villes et dans les chemins de nos villages si nous dépensons notre énergie, l’énergie de Dieu, dans la poursuite et les pensées constantes de divertissement ou d’ambitions. De même si nous pourchassons l’amour de la richesse ou du confort ou la reconnaissance, ou si nous avons des d’attitudes réactives, égoïstes et orgueilleuses.

Il n’y a qu’une quantité limitée d’énergie spirituelle dans l’univers, et elle ne peut être ni créée ni détruite. Elle ne peut être utilisée que de manière appropriée ou inappropriée pour accomplir les objectifs de Dieu, plutôt que les nôtres.

Nous avons été créés à l’image de Dieu. L’une des répercussions de cela est que c’est à nous de décider comment dépenser cette énergie de Dieu. Il s’agit soit d’une vérité effrayante qui nécessitera une sérieuse repentance, soit d’une possibilité passionnante d’ouvrir le ciel et de faire descendre le « sur la terre comme au ciel » par notre refus de dépenser cette énergie divine sur ou à travers nous-mêmes, en ne poursuivant pas des choses charnelles, frimeuses ou par réactions.

Est-ce que ça te paraît logique ?

Une réponse...

Je me soumets fréquemment à un test décisif : Qu’est-ce que je veux vraiment plus que tout en ce moment ? La façon dont je dépense mes émotions, mon temps, mon argent, mes circuits de pensée, tout cela montrera la vraie réponse.

Si je t’oublie, Jérusalem, que ma main droite oublie son savoir-faire. Que ma langue s’accroche au toit de ma bouche si je ne me souviens pas de toi, si je ne considère pas Jérusalem comme ma *plus grande* joie.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon