Fais attention comment tu écoutes

14/10/2008

Une des plus grandes percées que tu peux faire dans ta vie peut commencer par quelque chose de très simple que Jésus a dit : « Faites attention comment vous écoutez.» Quand tu entends le Message de Dieu dans n’importe quelle forme, tu as un choix. Tu peux laisser ton esprit vagabonder, ou tu peux essayer de vraiment t’attacher à chaque parole.

Rappelle-toi, Jésus a parlé à propos de la bonne terre qui représente des gens qui entendent et qui embrassent la Parole de Dieu, puis persévèrent et produisent une récolte. Cela commence par écouter la vérité et ensuite de la serer très fortement. Cela demande de faire l’effort nécessaire de s’en rappeler, et puis de trouver le moyen de l’appliquer. Cela veut dire d’y penser et d’en parler de ce que tu veux retenir. C’est la différance entre des auditeurs qui grandissent et qui prospèrent, et ceux qui se fanent et qui meurent spirituellement.

Ceux qui grandissent pour devenir forts et fructueux et qui connaissent Jésus puissamment, sont ceux qui ont appris à faire très attention à la manière dont ils écoutent. Ils ne subissent pas simplement « une mort cérébrale » et commencent à rêvasser. Ils vont vraiment s’appuyer sur la Parole de Dieu. Ils veulent l’entendre, oui, mais ils veulent aussi la comprendre. Ils demanderont des questions de ce qu’ils ont entendu plus tard, parce qu’ils sont intéressés. Ils considèreront comment la Parole s’applique à eux. Ils penseront à la différance entre l’obéissance et la désobéissance. Ils prendront note de la conséquence des deux. Ils en prendront sincèrement soin. Ils feront attention à la manière dont ils écoutent.

Tu as appris un peu de cette leçon avec tes parents ou d’autres adultes quand ils t’ont demandé de faire quelque chose. Si oui ou non tu as obéi ou désobéi avait beaucoup à faire avec la manière dont tu avais écouté. Peut-être que tu ne les as pas vraiment écouté quand ils t’ont dit : «  Je veux ton lit fait avant que tu manges le petit déjeuner. » Alors qu’as-tu fais ? Tu as juste continué à être dans ton petit monde et tu as commencé à manger ton petit déjeuner. Quand ils ont découvert que ton lit n’avait pas été fait, tu as été puni—ou au moins, tu aurais dû l’être ! Et si tu as pensé pourquoi les choses se sont mal passées, tu devras admettre : « Eh bien, c’était parce que je ne faisais pas bien attention à la manière dont j’écoutais. Je ne voulais pas vraiment désobéir. Je n’essayais pas de désobéir. Je n’ai pas décidé : ‘Je m’en fiche de mon lit. Je m’en fiche de ce qu’ils disent. Je vais manger quand même.’ Ce que l’adulte a dit a juste glissé à côté de moi. J’ai désobéi parce que je n’avais pas fait attention comment j’écoutais. »

La case départ pour apporter de la joie à Dieu et à d’autres en autorité est d’apprendre à écouter d’abord. Il faut discipliner ton entendement. Il faut que tu te concentres !

As-tu déjà vu un cheval tirer un chariot ? Normalement les chevaux ont des petits ‘carrés noirs’ qui couvrent la plus grande partie de l’œil. T’es-tu jamais demandé pourquoi ? Ils sont appelés « œillères». Ils sont supposés de garder les chevaux concentrés sur leur travail ! Ils sont désignés pour aider les chevaux à regarder droit devant au lieu qu’ils se déconcentrent. Et c’est ce que tu dois faire pour toi-même dans ton propre cœur. Il faut que tu choisisses de concentrer tes pensées sur ce que tu entends !

Cette leçon s’applique à chaque fois qu’il y a quelque chose d’important à écouter—que cela soit la voix de quelqu’un en autorité ; un devoir qui t’a été donné pour tes études ; ou des vérités qui viennent des Ecritures que Jésus ou les apôtres ont enseignées. Si quelque chose d’important est entrain de se dire, il faut que tu disciplines ton propre entendement. Tu ne verras jamais beaucoup d’enfants porter des œillères de chevaux sur leur tête ! A la place, il faut que tu fasses attention, parce que personne d’autre ne peut le faire pour toi. Il faut que tu décides que tu vas te concentrer sur ce que tu entends. Il faut que tu veilles à ne pas être déconcentré. Le propriétaire du cheval met des œillères sur l’extérieur de la tête de l’animal. Mais toi, tu dois décider de te mettre des œillères invisibles à l’intérieur de ta propre tête pour que tu ne sois pas déconcentré !

Il faut que tu te décides de faire attention à la manière dont tu écoutes. N’importe quelle chose importante que l’on te dise, tu comprendras, recevras et embrassera. Tu le veux ! N’importe quelle chose importante que l’on t’apprend, tu trouveras un moyen de le mettre en pratique. Tu pousseras les distractions hors de ton chemin. Tu resteras avec cela. Tu pousseras, pousseras, pousseras. Tu te rappelleras. Tu continueras à continuer sur le droit chemin, sans regarder autour de toi, jusqu’à ce que la chose soit faite. Tu feras très attention à la manière dont tu écoutes.

Donc, qu’est-ce que tu feras si tu te retrouves entrain de regarder autour de toi ou de penser à autre chose de ce que tu écoutes ? Et si tes pensées commencent à vagabonder : « Ca alors, j’ai faim, et c’est si chaud ici » ? Et si tu te retrouves entrain de tout mettre en désordre comme un bébé qui joue ? Tu dois te discipliner toi-même pour reconnecter tes pensées !

Malheureusement, il y a beaucoup d’adultes dans le monde qui ont vécu toute leur vie sans jamais apprendre à se discipliner. Ils laissent leurs pensées vagabonder. Ils se donnent la liberté de penser à autres choses alors qu’ils devraient donner l’attention à ce qu’ils entendent. Ils laissent leurs pensées vagabonder et ne se concentrent pas. Ils choisissent de désobéir à Jésus ! Il est Celui qui a dit : « Faites attention comment vous écoutez. » Mais parce qu’ils ne L’obéissent pas dans cette simple question de focalisation, ils finissent par désobéir une centaine d’autres commandements également, parce qu’ils ne les entendent pas bien. Une personne qui est paresseuse mourra spirituellement. Tu n’es pas obligé de devenir comme ça !

Tu peux choisir de te mettre des œillères sur tes yeux et de regarder droit devant toi. Tu peux choisir de faire très attention à la façon dont tu écoutes, parce que tous les autres commandements demandent de la concentration et de la persévérance. Tu ne peux pas obéir à une commande que tu n’as jamais vraiment entendue. Tu ne pourras pas entendre si tu es négligeant dans ta réflexion. Tu ne tiendras pas fermement à ce que tu as entendu si tu laisses tes pensées vagabonder.

Donc, commence là ! Soit discipliné dans ton cœur et intelligence. Si tu chantes, alors concentre-toi sur les mots. Si quelqu’un en position d’autorité te donne une direction, alors concentre-toi sur chaque aspect et mémorise-la. Si tu entends un Commandement de Dieu et penses que tu pourrais L’oublier, alors écris-Le. Si tu apprends quelque chose de nouveau, alors parles-en à d’autres et demande-leur de t’aider à te rappeler. Prends ce qui est le plus important et reste concentré ! Ne te laisse pas te déconcentrer avec un entendement paresseux. La paresse ou la négligence est mortelle. Alors fais attention comment tu écoutes !

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon