Une Pensée d’Ici : La Foi

18/3/1999

Nous allons définir la Foi, pour cette discussion, comme la volonté de croire en des choses dont vous n’avez aucune preuve physique. (Vous avez à croire la parole de quelqu’un d’autre pour cela.)

La foi, en quoi que ce soit, devient aussi rare que l’or alors que le temps avance. Il fut un temps où il fallait un certain degré de foi, même dans votre prochain, pour même avoir une vie normale.

Il y a cent cinquante ans, un pionnier dans le Dakota du Nord n’avait probablement jamais vu ou entendu le président des États-Unis, mais il croyait en lui de toute façon, même s’il ne l’avait jamais vu, en raison de l’évidence circonstancielle.

De nos jours, vous pouvez passer toute votre vie sans avoir la foi en personne ou en rien. Le président est dans les nouvelles chaque soir ; des informations sur tous les sujets imaginables sont largement diffusées et disponibles sur simple pression d’un bouton. Vous pouvez voir et entendre les preuves que vous avez besoin pour croire ou réfuter tout ce que vous voulez.

Les gens sont devenus cyniques, méfiants des uns des autres, et ont une attitude de : « Je le croirai quand je le verrai » au sujet de tout.

C’est exactement comme cela que satan le veut, et c’est lié à la prophétie de Daniel de « l’accroissement de la connaissance dans les derniers jours. » Avoir la foi en Dieu requiert d’aller à contre-courant de « l’évolution de la société » et de la religion à méthode scientifique (observer, conjecturer ou émettre des hypothèses, expérimenter, théoriser, etc.)

Ni Dieu, ni le Royaume de Dieu ne sont, comme le disait Jésus, sujet à « des observations scientifiques » (méta parateôseoôs) ; et Ils ne produiront pas non plus leurs réactions prophétisées, une fois mis dans le tube à essai et secoués (Jean 3:8). Par conséquent, il est devenu de plus en plus difficile pour les gens de croire en quoi que ce soit spirituellement, plutôt que de croire en ce qui est discernable scientifiquement ou rationnellement, basé sur l’observation.

Je dis tout cela juste pour que l’on se rappelle que :

1. Dieu reçoit encore énormément de plaisir avec des gens qui sont prêts à faire ce qu’il faut, pour voir les choses avec leurs yeux spirituels, plutôt qu’avec leurs yeux physiques. Il y a trop de versets pour être cités, mais celui qui me vient à la pensée, c’est quand Jésus a loué le Centurion pour avoir la foi dans le royaume invisible. (« Je n’ai pas vu une telle foi dans tout Israël ! ») Il n’y a pas trop de cas dans toute la Bible, où quelqu’un ait fait quoique soit, qui apparemment impressionna Dieu ou Jésus. C’est l’un d’entre eux.

2. TOUT dans le monde que satan dirige est conçu, (d’une manière toujours de plus en plus sophistiquée), pour étouffer la foi et engendrer le cynisme, le matérialisme et le désespoir. Comme un logiciel qui s’améliore à chaque nouvelle version, lorsque nous pensons et vivons comme le monde et que nous négligions ce qui compte vraiment, cette terre « olographe » ne cesse de devenir de plus en plus crédible (même si elle est, selon Dieu, seulement une ombre !). En attendant, la REALITE de la VERITABLE substance de l’univers (Jésus, Sa Parole, Son Église, Son Esprit, Sa lumière véritable) devient de moins en moins perceptible, alors que nous nous exerçons ou cultivons nos « outils de discernement du monde physique » (les yeux, les oreilles, la pensée)—et que notre discernement spirituel continue à s’atrophier en l’absence d’utilisation.

Chaque problème que j’ai peut désormais être lié à un manque de foi. Le manque de foi est causé par le dilemme décrit ci-dessus—à trop penser comme, se sentir concerné par, agissant comme, discernant comme, et à rationaliser avec de simples mortels—et trop peu de temps avec Jésus-Christ, cherchant à Le connaître et à connaître Son Royaume glorieux et d’être moulé dans Sa ressemblance.

L’Esprit du Christ et Son Église sont les agents de Dieu pour contrecarrer la puissance de satan et du monde, qui émoussent les sens spirituels de l’homme ou de la femme de Dieu. Mais rien ni personne ne peut aider l’homme ou la femme, qui ne veut pas consacrer le temps nécessaire à connaître Dieu dans son être intérieur et de voir les choses avec les yeux de la foi. Même un homme ressuscité d’entre les morts. DONC, allons sur nos genoux et restons clairement sur le seul Voyage qui est Réel et Précieux ?—tc

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon