Se Faire Un Nom Pour Lui-Même

30/3/1988

Lisons quelques versets et parlons de chacun d’eux et tirons en quelques conclusions. Je lis de la Nouvelle version King James, et le premier est de 2 Samuel.

« Et qui est comme Ton peuple, comme Israël, la seule nation sur la terre que Dieu est venu racheter pour Lui-même en tant que peuple, pour se faire Lui-même un Nom - et de faire pour Toi-même de grandes et merveilleuses choses pour Ta terre - devant Ton peuple que Tu as rachetés par Toi-même de l’Egypte, des nations et leurs dieux ? » (2 Samuel 7:23).

Qui est comme toi, ô Israël ? Vous êtes ce peuple, la seule nation sur la terre que le Dieu du ciel et de la terre est venu racheter. Il fait cela pour se faire Lui-même un Nom et de faire pour vous des choses grandes et redoutables.

Si vous étiez à la recherche de cette idée, de ce modèle, « de se faire pour Lui-même un nom, » vous constaterez que c’est le cœur de Dieu par-dessus tout, d’avoir un héritage dans Son peuple. Dans Ephésiens 1, encore et encore il est dit, « à la louange de Sa gloire, » « à la louange de Sa gloire »…pour qu’Il puisse avoir un héritage. Dans le livre d’Ézéchiel en soi, cette idée revient encore et encore dans les chapitres 20 et 36, « …de se faire pour Lui-même un Nom.. » « …pour Mon saint Nom… »

David dit : « Toi, mon Dieu, as révélé à Ton serviteur que Tu construiras une maison pour Lui. Ainsi, ton serviteur a trouvé le courage de prier à toi. O Seigneur, Tu es Dieu ! »(1 Chron. 17:25-26).

C’est le cœur de Dieu et la volonté de Dieu qu’Il bâtirait une église contre laquelle les portes de l’enfer ne prévaudront pas. C’est Sa volonté, qu’Il se manifesterait pour détruire les œuvres du malin et, qu’Il se ferait un grand nom pour Lui-même, sur la terre comme au ciel. Parce que c’est Son désir, il faut que ce soit notre passion aussi - que Dieu se fasse un Nom pour Lui-même.

« Qui est comme toi, ô Israël ? » Toi parmi toutes les nations - toi, l’Église, a été choisie. Toutes les nations sont régies par Jésus « pour l’Eglise » (Ephésiens 1:22-23). Dieu Lui a donné un nom et une place au-dessus de tout nom, au-dessus de toute autorité et au-dessus de tout royaume dans le monde visible et invisible. C’est dans le but de racheter Son Église et d’apporter Son Eglise à un endroit où les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. C’est la volonté de Dieu de se faire un Nom pour Lui-même, et dans le processus, Il fera des choses grandes et merveilleuses pour votre pays.

« Puis, avec les pierres il bâtit un autel au nom de L’ÉTERNEL, et il fit une tranchée autour de l’autel assez grande pour contenir une quinzaine de litres. Et il mit le bois dans l’ordre, coupa le taureau en morceaux, et le plaça sur le bois, et dit : ‘Remplissez quatre jarres d’eau, et versez-les sur l’holocauste et sur le bois.’ Puis il dit : ‘Faites-le une seconde fois’, et ils le firent une seconde fois, et il dit : ‘Faites-le une troisième fois’, et ils le firent une troisième fois. Alors l’eau se déversait tout autour de l’autel, et remplit également la tranchée » (1 Rois 18: 32-35).

Juste avant cela, Elie marchait autour en se moquant des prophètes de Baal en disant : « Oh, votre Dieu, doit être en vacances ! Peut-être qu’il dort. Criez un peu plus fort. Réveillez- le. »

D’où Élie obtint le courage de le faire ? Le voilà, il est contre les 450 prophètes de Baal et de Jézabel. Pour tout le monde, il semble qu’il est là tout seul. Pourtant, il ne sera pas seulement l’ennemi du bien et rester là en frémissant et en se mordant les ongles, en attendant de voir ce que Dieu pourrait faire. Au lieu de cela il en fait un grand spectacle et eut vraiment un grand moment en en faisant de trop. Puis il versa de l’eau partout, juste pour ajouter au drame tout entier.

« Et il arriva, au moment de l’offrande du sacrifice du soir, qu’Élie le prophète, s’avança et dit : ‘SEIGNEUR Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, que l’on sache aujourd’hui que Tu es Dieu en Israël et que je suis Ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses à Ta parole. Écoute-moi, Ô ÉTERNEL, réponds-moi, que ce peuple reconnaisse que Tu es le DIEU Eternel, et que Tu as tourné leurs cœurs vers Toi à nouveau.’Alors le feu de L’ETERNEL tomba et consuma l’holocauste, le bois et les pierres et la poussière, et il absorba l’eau qui était dans la tranchée. Maintenant, quand toutes les personnes virent cela, ils tombèrent sur leurs visages et dirent : ‘L’ÉTERNEL, Il est Dieu ! L’ETERNEL, Il est Dieu !’ Et Elie leur dit : ‘Saisissez les prophètes de Baal ! Ne laissez pas un d’eux s’échapper !’ Alors ils les saisirent, et Elie les fit descendre au torrent de Kishon et les exécutèrent là. »(1 Rois 18:36-40)

Vous pouvez voir la guerre et la bataille qui se passe. Que la guerre existe même dans cette salle, dans vos propres cœurs, vos familles et vos vies. Cela existe dans nos lieux de travail et dans les quartiers où nous vivons.

« Qui est le Seigneur Dieu ? » Et Elie dit : « Montre-leur. Faits descendre le feu du ciel. Écoute ma prière afin que chacun sache que c’est de Dieu. Ce n’est pas de la philosophie. Ce n’est pas juste une façon de penser, afin que nous puissions avoir une vie meilleure. Montre-leur, ô Dieu, que c’est Toi. »

C’est le même combat qui existe encore aujourd’hui. Notre combat n’est pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés et les puissances. Ce n’est pas seulement une philosophie de vie et de la modification de notre comportement, de sorte que nous pouvons tous être heureux. Nous serons heureux si nous vivons la Voie de Dieu, car Il nous a conçu de telle sorte pour que Sa Parole commande à juste titre nos vies. Mais ce n’est certainement pas limité à cela et ce n’est pas la vraie question.

La vraie question est dans Ephésiens 3:10 où il est dit que Dieu, par l’Eglise, fera connaître Sa glorieuse sagesse infiniment variée aux principautés et aux puissances. C’est là qu’est le vrai sujet. Cet univers existe pour que tous les démons et les autorités et les principautés et les puissances - tout ce que n’est pas soumis à Jésus - seraient humiliés et mis sous Ses pieds. Ce travail a été commencé et effectivement terminé sur la Croix, quand Jésus fit un spectacle public des principautés et des pouvoirs, en triomphant d’eux (Col. 2:15). Maintenant, nous mettons en vigueur et proclamons et déclarons cela. Voilà de quoi il s’agit.

Ainsi, dans la vie d’Elie, ce n’était pas juste une question de faire sa propre volonté. Plutôt, cela a été « Montre-leur que Tu es le SEIGNEUR Dieu ! Montre-leur que tous les cieux et la terre s’agenouillent devant Ton Nom. Manifeste Ta Présence ici pour humilier les ennemis du Christ, les ennemis de Dieu Tout Puissant. Faits cela, pour leur montrer que c’est à Ta parole que j’ai fait toutes ces choses. »

Encore une fois, cela doit être notre cœur alors que nous allons dans le monde. Nous devons crier comme Elie l’a fait, pour que Dieu fasse quelque chose, pour qu’Il se montre Lui-même un grand et impressionnant Dieu.Il doit y avoir quelque chose au-delà de nos paroles. Le Royaume de Dieu ne consiste pas en de simples paroles, mais de puissance. Nous allons voir cela un peu plus tard.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon