Les sentiments ne sont PAS le SAINT Esprit

C. S. Lewis

7/7/2009

(A un nouveau converti)

Merci pour ta lettre du 9. Toutes tes prières sont bien exhaussées et je remercie Dieu pour cela. Le seul (peut-être, pas forcément) symptôme défavorable est que tu es un tout petit peu trop excité. Tu as tout à fait raison de ressentir que « quelque chose de formidable » t’est arrivé… Accepte ces sensations avec gratitude comme des cartes d’anniversaire de Dieu, mais souviens-toi qu’elles ne sont que des salutations, pas le vrai cadeau. Le véritable cadeau est le don du Saint Esprit qui ne peut pas être normalement - peut-être jamais - expérimenté comme une sensation ou une émotion. Les sensations sont seulement la réponse de ton système nerveux. Ne te repose pas sur elles. Autrement, quand elles partiront et que tu seras une fois de plus à plat émotionnellement (comme tu le seras certainement assez tôt), tu pourrais penser que la vraie chose est partie aussi. Mais ce ne sera pas le cas. Elle sera là quand tu ne pourras pas la ressentir. Elle peut même être opérationnelle quand tu la sens le moins.

Ne t’imagine pas que ce « sera une aventure excitante à partir de maintenant. » Non. Quelle que soit l’excitation, elle ne dure jamais. C’est l’impulsion pour te faire démarrer ta première bicyclette : on va te laisser pédaler obstinément plus tard. Et pas besoin non plus de te sentir abattu à son sujet. Ce sera bon pour tes muscles spirituels. Alors, apprécie l’impulsion tant qu’elle dure, mais apprécie-la comme un cadeau, pas comme quelque chose de normal ou à espérer.

-bg 10 :33 p.m.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon