Vous Ne Faites Pas de Dons à Votre Famille

28/12/2006

speech bubble representing person 3 talking Maintenant, sur les titres et gagner de l’argent dans la bonne et mauvaise façon. D’une manière organique, c’est un peu comme la différence entre un orphelinat et une famille. Est-ce que « orphelinat » est un mot qui a un sens ici ? Oui ? Très bien. Dans un orphelinat, vous faites un don à l’orphelinat pour répondre aux besoins des orphelins. Est-ce ce que vous faites cela dans votre famille avec vos enfants ? Jamais ! Faites-vous des dons à vos enfants ? Non, ils font partie de vous ! Vous faites ce que vous faites, parce que vous les aimez et qu’ils font partie de vous. Vous n’avez pas à les conserver dans des archives. Il n’y a pas de grand livre de vos dons. Vous les aimez simplement et ils font partie de vous ; et ils ont autant de droit à vos finances que vous.

Maintenant, ils peuvent ne pas avoir la sagesse que vous avez comme la façon d’allouer ces ressources et cet argent, donc vous pouvez toujours donner des conseils. Ils ne vont tout simplement pas prendre cet argent et faire ce qu’ils veulent avec lui. Mais vous n’allez pas faire de suivi comme s’il s’agissait d’un orphelinat. Ils sont juste une partie de vous. Maintenant, disons que quelqu’un a le don d’enseignant. « Que tout le monde qui reçoit de l’instruction dans la Parole partage toutes les bonnes choses avec son enseignant » (Galates 6 6). Lorsque le Corps du Christ fonctionne correctement, vous n’avez pas besoin d’un salaire, pas plus que vos enfants ont besoin d’un don.

Le peuple de Dieu pourvoira simplement à vos besoins, parce que vous portez le fruit de Jésus. Ils répondront/pourvoiront à vos besoins. Et s’ils ne le font pas, qu’est-ce que Paul dit dans Philippiens 4 ? Il a dit « Vous avez pourvu à mes besoins encore et encore. Quand j’étais à Thessalonique, vous avez pourvu à mes besoins. Et puis il y a eu une longue période de temps où personne ne répondait à mes besoins, et j’ai travaillé avec mes mains. Ensuite, vous avez renouvelé votre amour pour moi et répondu à mes besoins à nouveau. » Il a dit « Je ne m’intéresse pas vraiment à tout cela, car ce que je veux vraiment est votre relation avec Dieu, non pas si mes besoins sont satisfaits. Je peux vivre avec ou sans cela. Si je dois faire des tentes, je le ferai. Je vais donner, que ce soit sous la contrainte ou par la récompense. »

Et encore, dans 1 Corinthiens 9, « je ne vais pas me soucier. Je vais le faire parce que Dieu m’a contraint. Je le ferai, que vous pourvoyez à mes besoins ou non. Si vous voulez partager de bonnes choses avec votre enseignant, c’est bien. Je ne vais pas m’en soucier. Je ne vais même pas vous montrer ce verset. Je ne vais même pas vous faire savoir où se trouve ce verset. Vous trouverez cette Écriture par vous-même, parce que je ne vous laisserai jamais savoir que vous êtes censés me soutenir ! Je vais tout simplement aimer Jésus et vous aimer. Et l’esprit de Dieu à l’intérieur augmentera et Il répondra aux besoins de tout le monde dont les besoins doivent être satisfaits. » Et de cette façon Dieu peut faire lever ou asseoir quiconque qui Lui plaît quand cela Lui plaît.

Imaginons que le peuple de Dieu pourvoirait en quelque sorte un peu ici et un peu là et bientôt vous n’avez plus besoin d’obtenir un emploi. Vous pourriez passer plus de temps, comme dans les Actes 6, consacrés à la prière et au service de la Parole, au lieu d’attendre aux tables. Alléluia. Mais disons aussi que vous commencez à vivre égoïstement et orgueilleusement et commencez à dominer le troupeau de Dieu ; et maintenant les gens ne glissent plus d’enveloppes sous la porte. Ou bien les gens n’achètent plus de la nourriture et ne la laisse plus pour vous, parce qu’ils sentent que votre vie n’appartient plus à Jésus comme auparavant. Vous n’êtes plus « en fleurs » et ne portez plus le fruit, ni l’onction de Dieu. Maintenant, vous êtes juste en train de leur « dire des mots » et leur parler de doctrines, mais votre vie n’est plus comme Jésus. Alors ils commencent à donner leur argent à d’autres personnes qui les édifient, les érigent et les aident à élever leur famille. Bien ! Allez va te chercher un emploi et repent-toi !

Dieu lèvera ou fera asseoir quiconque Il veut de cette façon. Il peut lever de plus en plus de frères qui manifestent Sa Gloire et Son enseignement, et qui manifestent Sa Sagesse, Sa Vie, et Ses Révélations. Il peut lever de plus en plus de personnes alors que d’autres sont inspirés de les aider, afin qu’ils n’aient pas à servir aux tables. « Fred, nous ne voulons plus que tu passes ton temps à servir les tables. Tu es trop précieux pour la cause de Jésus. Nous avons besoin de toi pour aller à Shanghai et à Beijing et à passer six mois là-bas avec quelques Croyants, alors tu vas avoir besoin de quitter ton emploi. Si tu fais cela, nous t’assurerons que toutes les factures soient payées, et que tous tes besoins soient pourvus pendant ton départ. »

Et quand il revient, l’onction de Dieu est sur lui, alors ils continuent à payer ses factures et à pourvoir à ses besoins. Mais il commence à devenir paresseux et un peu orgueilleux et commence à dominer sur l’héritage de Dieu. Personne n’en parle, mais les gens sont peu à peu conduits par l’Esprit à ne plus répondre à ses besoins. Tout à coup, il obtient des factures à payer et il doit aller chercher un emploi. Il ne va pas mendier auprès des personnes à lui verser un salaire. Ce n’est pas Biblique. Nous proclamons Jésus sous la contrainte, que ce soit avec ou sans récompense. C’est sans importance. Et comme Paul, si nos besoins sont satisfaits, Alléluia pour les gens qui ont donné, mais pas pour nous. C’est bon pour eux. Et s’ils ne donnent pas, alors nous allons faire des tentes pendant un certain temps. Nous allons juste faire ce que nous avons à faire, parce qu’il s’agit de Jésus. Il ne s’agit pas de moi.

Alors…c’est très Biblique de donner de vos ressources et même de donner de manière sacrificielle. C’est très, très Biblique que le bœuf ne soit pas muselé, et que les frères soient libres de ne pas servir aux tables, et d’être consacrés à la prière et au service de la Parole. C’est très Biblique. Ce qui n’est PAS Biblique, c’est que je dise à tout le monde (ou quelqu’un d’autre) qu’ils sont censés de me donner de l’argent. Ou alors je contrôle la caisse (les finances), alors là je prends ce que je veux, parce que je suis « le pasteur » et que je décide.

En vingt ans, je n’ai jamais touché de l’argent à Indianapolis. Je n’ai rien à faire avec l’argent à Indianapolis. Je n’ai jamais voulu. Il y a d’autres frères par lesquels vient l’argent, et ils le distribuent à tout ce qui a été écrit sur l’enveloppe. D’autres frères prennent soin de cela. Je ne veux rien à voir avec cela. Ce n’est pas mon affaire, et je suis sûr que je ne vais pas me payer pour le travail de Dieu avec l’argent de Dieu ; et personne d’autre n’a ce droit aussi. Le peuple de Dieu doit décider par la direction de l’Esprit qui et comment le peuple de Dieu est pris en charge. Jésus est le Chef. Jésus, Lui seul décide.

Nous ne sommes pas responsables simplement parce que nous connaissons mieux la Bible que d’autres. Cela ne nous rend pas leader/responsable. Jésus est toujours le Chef, et Il est le Chef de l’ensemble de Son Peuple, et nous devons Lui faire confiance. Et vingt ans plus tard, je peux le dire avec beaucoup d’autorité, une grande confiance et une grande joie, que Jésus est Digne de Confiance, et que je n’ai pas à faire mon propre chemin. Si je L’aime tout simplement, que ce soit sous la contrainte ou par la récompense, cela importe peu. Si je Lui fais confiance, tout simplement, et que je sois un Chrétien, et que je fasse ce que je dois faire, Jésus y prendra soin la façon dont Il veut y prendre soin. Permettez-moi de revenir dix-huit, vingt ans en arrière. Combien de fois, Scott, m’as-tu déjà entendu dire ou quelqu’un d’autre dire « Donnez ! Donnez ! Donnez ! Donnez ! » ? Combien de « sermons » as-tu déjà entendu sur « l’offrande » en dix-huit ou vingt ans ?

speech bubble representing person 4 talking Zéro.

speech bubble representing person 3 talking Zéro ! Nous en n’avons jamais discuté. Il n’y a pas de personnes avec des salaires. Il n’y a pas de quoique ce soit automatique. Et nous ne parlons jamais « d’offrandes. » Non pas que tu ne pourrais pas. Paul en a parlé. Jésus a parlé à ce sujet. Mais le fait est que si tout le monde est amoureux de Jésus, ils vont relâcher leurs ressources, car leur trésor est dans les cieux. Si vous apprenez aux gens à mettre leurs trésors au ciel, ceci permettrait de résoudre tous les problèmes des trésors sur terre automatiquement. Mais si vous « l’adressez », et que vous continuez jour et nuit à leur dire d’amasser des trésors sur la terre, ils vous en voudront. Ils seront des moutons rasés. Ils seront en servitude et puis ils s’en iront ailleurs, parce qu’ils ne veulent pas le fardeau et le poids que quelqu’un d’autre soit leur chef, non pas Jésus.

Si vous les aider à tomber amoureux de Jésus, les ressources sont presque comme les pains et les poissons. Nous n’avons pas de gens riches dans l’Eglise dont je fais partie. Aucun. Et pourtant, en quelque sorte, en quelque sorte, les pains et les poissons ne cessent de venir et de venir et de venir. C’est le plan de Dieu. C’est dans Sa Grâce. C’est par la Foi, « de crainte que quelqu’un se glorifie. » Dieu ne veut pas de fanfarons. Il partagera Sa gloire avec aucun homme. Nous avons besoin de diminuer pour qu’Il puisse augmenter.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon