Toute Affection (Sentiment) Appartient à JESUS (Partie 2)

26/9/1999

Dimanche après-midi, le 26 Septembre, 1999

Les Proches ?

Je vais vous garantir que la chair physique et le sang ne sont pas une raison SUFFISANTE de donner votre affection à quelqu’un qui n’est pas vraiment converti. Le fait que vous êtes « génétiquement similaires » à certains égards à votre mère et père, à vos enfants, frères et sœurs, et vos tantes et oncles est une raison INSUFFISANTE pour donner votre cœur à un enfant du diable. Vous ne pouvez pas le faire. Vous ne devez pas le faire.

Voici un exemple clair. Quand Jésus avait douze ans, Il a disparu pendant trois jours. Ses parents n’avaient aucune idée de l’endroit où Il était. Lorsque sa maman et papa L’ont trouvé, la réponse de Jésus était-elle : « Désolé, Maman. Désolé, Papa » ? NON. Peut-être qu’Il a exprimé cela quelque part également, parce qu’Il ne voulait pas désobéir à ses parents, bien sûr. Parce qu’Il savait toutes choses, Il savait qu’ils seraient inquiets. Mais, la question dans Son cœur qui l’a poussé à faire ce qu›Il a fait était, « Ne saviez-vous pas, que Je devais M’occuper des affaires de Mon Père ? » Et Joseph dit : « Excuse-moi. Qui suis-je ? Un opossum sur la route ? Je croyais que j’étais ton père, je pensais que j›étais ton papa. N’ai-je pas été ton soutien pendant tout ce temps ? Ne T’ai-je pas appris à devenir menuisier, mon garçon ? » Non, ce n’est pas ce que Joseph a dit. Joseph savait mieux. Marie savait mieux. Pour dire, « Je dois m’occuper des affaires de Mon Père, » sonne bien mal, n’est-ce pas ? Comment Jésus pouvait-il dire cela à Marie, qui était précieuse et « bénie entre les femmes » ? Un ange avait pensé qu›elle était « très honorée » ! Elle était une grande dame, MAIS ce n’était pas assez bon, parce que Jésus vit quelque chose dans le domaine spirituel. Il vit que Son Vrai Père était au Ciel… et le nôtre L’est aussi. Il a regardé au-delà du domaine physique. Il ne voulait pas être irrespectueux, mais cela semblait un peu impoli, n‘est-ce pas ? Juste un peu impoli ?

Ou que diriez-vous quand Marie et les frères et sœurs de Jésus allèrent le prendre parce qu’ils pensaient qu’Il était fou ? Lisez dans Marc 3-4 comment cette histoire se déroule. Vous souvenez-vous que Marie a été appelée la vierge Marie ? Comment se pouvait-il que Marie veuille le prendre parce qu’elle pensait qu’Il était hors de Lui ? Elle savait bel et bien qu’elle était vierge quand Il a été conçu, et qu’elle avait eu droit à une visite angélique, pour lui expliquer qu’Il est le Fils de Dieu ! Comment pouvait-elle avoir tellement oublié cela pour aller où Il enseignait, dans le but de « prendre possession de Lui » parce qu›elle pensait qu›Il était un peu hors de contrôle ? Jésus enseignait les gens, Il allait et venait. Les rumeurs commençaient à se propager et Marie se fit un peu de mauvais sang au sujet de son fils. Elle avait déjà vu en Lui un incroyable jeune homme. Elle avait déjà vu des choses spéciales, mais elle était très frustrée par la façon dont Il exécutait Lui-même les choses.

Ainsi, elle vint à la porte avec Jacques et Jude, les demi-frères de Jésus, et les sœurs de Jésus pour « prendre possession de Lui. » Quelqu’un dit à Jésus : « Ta mère et Tes frères sont dehors. » Et qu’a répondu Jésus ? A-t-Il dit : « Ah, bien ! Maman !! Je tiens à t’honorer, maman. Entre, s’il te plaît ! Tout le monde ici, Je veux que vous tous rencontriez Ma mère. Je tiens à rendre hommage à Ma mère. » Cela aurait été une bonne chose à faire, n’est-ce pas ? « Je veux que vous tous rencontriez Mes demi-frères. Tout le monde ici, voici deux gars qui vont écrire des livres dans la Bible plus tard. Entre, Jacques. Viens, Jude. » Eh bien, rien de tel ne s’est passé. Ils n’aimaient pas vraiment Jésus à ce moment-là, comme on peut le constater, si on a bien lu le livre de Marc. Et ce n’est pas la façon dont Jésus a répondu à ce moment-là. Il a dit, très « grossièrement, » « Qui sont ma mère et mes frères ? » Et pour ceux qui étaient assis en cercle autour de Lui, Il a dit : « Voilà Ma mère, Mes frères et sœurs - ceux qui font la Volonté de Dieu. » Point. C’est tout. C’est la fin de l’histoire. N’essayez pas d’ajouter à ce qu’a dit Jésus. « Quiconque fait la Volonté de Dieu est Mon frère et Ma sœur et Ma mère. »

Une Centaine de Fois

Et Il a aussi dit : « Si vous perdez votre vie, Je vous donnerai cent fois de plus – des mères, des frères, des sœurs, des terres, des possessions, et avec cela des persécutions - maintenant et dans la vie à venir. » Je vais multiplier cela pour vous, si vous renoncez à votre prise, votre prise avide, stupide, égoïste et terrible sur ce que vous savez et ce que vous voulez de la vie. Je vous donnerai cent fois la bénédiction en retour. Bon investissement, hein ? ! « Non seulement Je vous bénirai avec une centaine de fois plus de ce que vous laisserez derrière vous, mais Je vous donnerai une partie de Moi-même et Je ramasserai pour vous tous les trésors que J’ai et Je les déverserai dans votre vie. Testez-Moi et voyez si les portes du Ciel ne s’ouvrent pas et ne vous inondent pas avec Ma bonté. Si vous pouviez juste laisser aller de ce dont vous avez tellement peur, si vous laissiez aller de ce qui est tellement confortable pour vous, en regardant les hommes selon la chair avec la pensée logique, alors vous Verriez ! Permettez-Moi de vous donner la Vraie bénédiction et la Vie qui est vraiment la VIE ! »

Imaginez ces attitudes et vous pouvez voir combien elles sont bêtes : « Eh bien, je suis une personne afro-américaine et je tiens vraiment à être avec des gens noirs. » Quelle folie ! « Eh bien, je suis une jeune personne. J’ai 15 ans et je veux vraiment être entouré de gens de mon âge. Je n’aime pas être avec des gens de 70 ans et de 4 ans. » Quelle folie ! Comment oserions-nous regarder des hommes selon la chair ainsi ! « Eh bien, mon arrière-plan est la confession religieuse Baptiste, et je me sens à l’aise avec les Baptistes, et je ne sais pas si je me sens à l’aise avec quelque chose d’autre. » C’est fou ! De voir les hommes selon la chair est très stupide. S’il s’agissait de vouloir être avec des gens qui sont noirs, ou de vouloir être avec des gens qui sont Chinois, vous verriez le problème plus facilement. Si votre « norme » était être roux, vous auriez une église assez petite, n’est-ce pas ? ! Le fait est que nous savons mieux construire des relations selon la peau ou la couleur des cheveux ! Mais quelque part on peut facilement embrasser la structure des gènes et le même nom de famille, et faire d’un enfant du diable notre ami le plus proche ! Nous pouvons parler pendant des heures au téléphone, donner notre cœur, donner notre vie, bavarder sans fin, célébrer des choses, et juste aller avec eux et avoir du plaisir. Nous pouvons faire toutes ces choses avec les enfants du diable, juste parce qu’ils ont le même nom de famille que nous ! Nous sommes en quelque sorte aveugles au fait que c’est CELA regarder les hommes selon la chair.

Qui SONT tes mères, frères et sœurs ? Eh bien, si tu n’es pas sauvé et que tu ne te soucies pas de la Parole de Dieu, et que tu vas le faire à ta propre manière de toute façon, alors tous les enfants du diable dans le monde sont ta famille ! Fais ce que tu veux ! MAIS, si tu es un disciple de Jésus, et si tu es vraiment né de nouveau plutôt que simplement devenu religieux, alors les choses doivent être différentes pour toi. Si tu as vraiment été transformé avec une Parole du Ciel qui a changé ta structure génétiquement, et que tu es né d’eau et d’Esprit, alors ta famille, ce sont ceux qui font la volonté de votre Père ! Tout le monde né de l’Esprit est comme le vent. C’est un monde complètement différent, quand on est comme le vent. C’est un univers tout à fait différent, quand on est génétiquement modifié pour devenir une espèce différente. Nous ne sommes pas comme ceux qui vivent dans les ténèbres et qui aiment les ténèbres. Ils vivent, comme Paul le dit, dans la futilité de leurs pensées et dans leur entendement obscurci.

Ceux qui vivent dans les ténèbres ne sont pas de notre espèce ! Imagine le de cette façon : on ne voit pas beaucoup de kangourous qui ont une histoire d’amour avec du maïs. On ne voit pas beaucoup de tatous qui ont une histoire d’amour avec un radis. Pourquoi ? Parce qu’ils sont différents. Ils sont des espèces différentes ! Ils ne peuvent pas se connecter. Et ce qui s’est passé avec ceux qui sont nés de nouveau est tout aussi radical que ça ! Un enfant de Dieu et un enfant du diable, selon les Écritures, sont radicalement différents. Nous n’allons pas donner nos cœurs et nos affections à un radis ou à un kangourou, ou à un tatou. Cela ne va pas tout simplement se produire. Nos affections appartiennent à Jésus seul.

Tout Pouvoir dans le Ciel et sur ​​la terre appartient à Jésus, et toute affection dans le Ciel et sur ​​la terre appartient à Jésus. Celui qui a Jésus appartient à Jésus, participe en Jésus, et émane de Jésus. La mesure dans laquelle vous aimez Jésus est la mesure dans laquelle je peux vous donner mes affections. Si tu es sauvé, mais vis égoïstement, je vais devoir garder mon cœur, tout comme Jésus a dit qu’Il avait à garder Son cœur. Je ne vais pas être en mesure de te donner tout ce que je veux te donner, aussi longtemps que tu décides de continuer à barboter dans le monde. Je vais devoir me lutter avec toi. Je vais avoir à m’asseoir et à discuter avec toi, « Frère, s’il te plaît, viens, viens. Rentrons à la maison ensemble. Arrête de barboter dans la porcherie du fils prodigue. Allez, frère. Ce n’est pas là que la fête est. Ça semble comme une fête pour toi, mais tu vas finir par manger des balles de maïs. Cela n’en vaut pas la peine. Reviens à la maison. » Je vais devoir parler avec toi de cette façon. Alors qu’avec d’autres, je vais être en mesure de les embrasser, de rire avec eux, et d’être à l›aise avec eux. Je peux librement déverser mon cœur, comme Jésus l’a fait à Béthanie. Il se rafraîchissait et Il appréciait le temps là-bas. C’était Son refuge, Son réconfort. Marie était là. Lazare était là. Il adorait ça !! Nous ne pouvons qu’être de cette façon avec ceux de qui émanent la Vie et l’Esprit du Christ. Rien de moins que cela est une grave erreur. Donc, qu’est-ce que ça sera ? « Heureux le sein qui T’a porté »... OU... « Au contraire, bénis sont ceux qui écoutent la Parole de Mon Père et Lui obéissent. »

Aucune Contradiction !

Jésus nous a enseigné d’honorer nos parents (Mat 15:4). Mais Jésus a aussi dit que vous devez avoir de la haine pour vos parents et vos enfants (Luc 14:26). Quand Il a dit ces choses, Il n’était certainement pas en train de se contredire. Alors peut-être que nous avons juste besoin de comprendre un peu mieux ce que signifie d’honorer les autres. Jésus ne pouvait pas se contredire. Il n’a pas désobéi à Son propre commandement d’honorer Ses parents. Apparemment, il y a une compréhension que nous devons avoir sur la façon de rendre hommage à quelqu’un, mais pas de donner nos cœurs. Cela doit être possible d’y arriver. Ce ne sont pas des contradictions. On peut honorer et aimer sans donner son cœur et ses affections à quelqu’un à qui Jésus ne veut pas que nous donnions notre cœur. Cela est valable pour les collègues, les camarades de classe, les voisins, et surtout, les membres des « familles » - parce que c’est là que se trouvent nos plus grands angles morts.

Ainsi, QUI est ma Famille ? Quand je regarde autour de cette pièce à VOUS tous, mon cœur bondit, car VOILA ma FAMILLE ! Des centaines et des centaines de pères, mères, frères et sœurs - pour de vrai ! Des relations intimes. Des centaines de relations intimes - CECI est ma FAMILLE ! Vous devez le voir de cette façon si, en fait, vous êtes nés une deuxième fois. Si vous n’êtes pas nés de nouveau et que vous voulez juste jouer à la religion, alors voyez-le comme vous le souhaitez. Vivez comme vous voulez et faites ce que vous voulez. Mais si vous L’aimez, vous garderez Ses commandements et vous allez essayer de trouver un moyen pour que ces deux tensions travaillent ensemble. Je tiens à témoigner l’amour, l’honneur et le respect. Je veux prendre soin et tendre la main avec compassion et ne pas exclure, insulter, ou me durcir envers d’autres. Je veux être miséricordieux comme Jésus l’était avec Zachée. Mais je dois apprendre à le faire sans faire copain/copine, sans faire le guignol, sans faire le fou, ou jouer comme si la génétique rendait quelqu’un vraiment une partie de moi, et une partie de ma Famille, alors qu’en réalité, nous sommes des espèces différentes. Ça ne fonctionne pas de cette façon si nous « ne voyons plus l’homme selon la chair. » C’est très différent de cela. « Car vous avez passé assez de temps dans le passé à faire ce que les païens choisissaient de faire – à vivre dans la débauche, la luxure, l’ivresse, les orgies, les ripailles et l’idolâtrie détestable. Ils pensent que c’est étrange que vous ne plongiez pas avec eux dans le même débordement de dissipation... » (1 Pierre 4:3,4)

Pensez-y. Priez à ce sujet. Cela pourrait être la chose la plus dure que vous ayez jamais entendue. Continuez à prier, et continuer à réfléchir. Si vous êtes honnêtes et sincères et, que vous cherchez Dieu sur ces choses, Il vous montrera comment travailler sur la tension entre ces deux choses, de sorte qu’Il soit honoré, et pour qu’il n’y ait pas de tiédeur ou de compromis. Il va vous montrer comment gérer ces deux choses ensemble, si vous Le suppliez vraiment de vous montrer. Aidez-vous les uns les autres à travers tout cela, aussi. Ça peut vraiment bien fonctionner. Ce sont des choses venant des Écritures. Cela fait partie du cœur et de la pensée de Dieu, et il est très important que vous fassiez un effort pour marcher sur cette route à cause de Jésus. Faites-le correctement. Ne réagissez pas de manière excessive, mais ne négligez pas ces choses non plus. C’est très, très important. Shalom...

<<<
ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon