Suis-Je le Gardien de Mon Frère ??!! 3 Partie

6/3/2002

1986, 2001

Considérons l’image brève que l’Apôtre Jean nous a donnée, comme une sorte de « feuille de route, » pour notre Croissance, en prenant la responsabilité de servir Dieu dans la vie des autres. Un Saint SACERDOCE. Des AMBASSADEURS du Christ,

« comme si Dieu Appelait par nous. » Méditez la pensée, et la séquence bizarre que Jean mentionne deux fois pour insister :

« Je vous écris, chers enfants, parce que vos péchés ont été pardonnés à cause de Son Nom. Je vous écris, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin » (1 Jean 2:12-13a).

Notez la séquence ici. Il écrit 1) aux enfants, 2) aux pères, 3) aux jeunes hommes, dans cet ordre. Maintenant, il recommence pour être sûr que nous n’avons pas manqué la séquence :

« Je vous écris à vous, chers enfants, parce que vous avez connu le Père. Je vous écris, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la Parole de Dieu demeure en vous et que vous avez vaincu le malin » (1 Jean 2:13b-14).

Dieu ne se trompe pas. Pour la progression humaine, ceci n’est pas dans l’ordre. Il doit avoir des enfants, des jeunes hommes, puis des pères. Dans une progression humaine, c’est dans le désordre, mais dans la progression de Dieu, c’est tout à fait exact. Les Enfants d’abord, puis les Pères, puis les Jeunes Hommes.

Enfants…

Rappelez-vous que la première étape c’est d’être un enfant - né non pas une fois, mais deux fois - et que maintenant vos péchés sont pardonnés. « Je vous écris à vous les enfants. » Comment sommes-nous arrivés à cette première catégorie de Maturité dans l’Agneau ? Parce que nos péchés sont pardonnés ! Des « enfants » Spirituels ont pris conscience du péché et de leur besoin du pardon de Dieu. Ils ont été surnaturellement touchés par la Bonté Généreuse de la Miséricorde de Dieu. Tous les nouveau-nés, tous les « enfants » ont vu et ressenti la nature et la nourriture de Dieu dans leurs esprits (Mat 16:17 ; Ep 1:13-14 ; Rom 8:9-11).

Mais les enfants, par nature, sont des consommateurs sans trop se préoccuper des autres. Ils sont mignons, et nous nous réjouissons des moindres gazouillis et roucoulements et, puis des premières tentatives pour parler et marcher. Ce n’est même pas un problème quand la miche de pain est portée sur leurs têtes comme un chapeau ! Ils sont MIGNONS ! Mais… ils ne paient pas les factures et ne vous remercient pas de le faire. Ils pleurent souvent dans les pires moments, et salissent leurs couches et ont des exigences passionnées, sans jamais se demander comment nous nous sentons ou ce qu’ils peuvent faire pour nous. :) Dans cet état ​​de maturité, ce sont principalement des consommateurs. La même chose est vraie pour nous Spirituellement, si nous ne mûrissons pas. Nous prenons, et nous donnons rarement. Nous consommons et nous contribuons peu. Et si cela peut être très bien dans les premiers stades après notre seconde Naissance, c’est très artificiel et impropre si c’est toujours le cas, des années après la conversion. Le stade « Enfant » est uniquement destiné à être la première étape de la vie naturelle, ou Surnaturelle !

Être un enfant comprend l’apprentissage de toutes les choses de base que tous les enfants doivent apprendre. Ils apprennent à lire et à écrire et à parler et à marcher, à identifier les couleurs et les formes. Ils deviennent un peu plus âgés et peut-être peuvent-ils identifier les panneaux de rue et apprendre à conduire. Il y a même des choses avancées pour « l’enfance, » qui sont encore des choses « fondamentales. » Et il n’y a rien de plus fondamental que le fait qu’« Il a rendu parfaits pour toujours ceux qui sont sanctifiés » (Hébreux 10: 14). Tous ceux qui sont entrés en alliance avec Dieu par Jésus ont été rendus parfaits. Peu importe ce que vous pensez de vous-même, si vous êtes dans le Christ, vous êtes absolument parfait. Cependant, la seconde partie – « sont sanctifiés », – est un processus en cours, une action continue. Nous sommes en cours d’être sanctifiés. Nous sommes parfaits, et nous sommes en train d’être rendus saints.

En tant qu’enfants, nous sommes rendus parfaits. Nos péchés sont pardonnés à cause de Son Nom. Mais rendus saints ? Que signifie le mot « saint » ? Cela signifie « mis à part, » « utile pour les desseins de Dieu » ou « mis à part pour l’utilisation par Dieu. » Nous sommes « sanctifiés, » ce qui signifie que nous sommes rendus utiles à Dieu. Nous sommes lavés de toute la chair, de toutes les choses qui entravent notre marche, qui nous encombrent, qui nous font disjoncter, comme le dit Pierre. Nous devenons de plus en plus libres de ces choses et nous devenons de plus en plus saints. Comme le dit Paul, « avec une gloire croissante, nous sommes transformés en l’image de Jésus » - la sainteté et l’utilité sans cesse croissante pour Dieu.

Maintenant, si en tant qu’enfants nous nous arrêtons et campons sur le fait que nos péchés sont pardonnés à cause de Son Nom, alors nous ne serons jamais rendus utiles à Dieu, n’est-ce pas ? C’est le désir de Dieu pour les enfants de GRANDIR et d’être rendus utiles pour Dieu. Nous savons tous que si un enfant ne grandit pas de façon très tangible, alors quelque chose NE VA PAS et il a besoin d’aide. Les bébés donnent des coups de pied et crient et pleurent quand ils ont besoin de quelque chose (ou pensent avoir besoin de quelque chose). Mais, si un enfant de 15 ans fait cela, nous avons un sérieux problème. Ah, nous devons continuer à Grandir ! Nous devons, homme ou femme, aller de l’avant pour être des Pères, Spirituellement. Comme l’écrivain aux Hébreux dirait, « Vous devriez tous l’être, maintenant ! »

Pères…

« Je vous écris à vous, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le commencement. »

Suis-je le gardien de mon frère ? Non, si nous sommes encore que des « enfants, » des années après la conversion. Mais, CE N’EST PAS le Plan de Dieu pour nous ! Bien sûr, Il désire que nous soyons Ses Ambassadeurs pour « qu’Il puisse faire Son Appel à travers nous ! » Seul un enfant ne chercherait PAS à se répandre pour les autres, jour et nuit, sans considération pour leurs propres affaires « privées. »

Si nous le Lui demandons, Dieu peut nous ouvrir les yeux pour voir Sa Paternité. « Abba, Papa », c’est quelque chose que Dieu Seul peut nous montrer. Si vous voulez être un père dans Sa Maison, priez pour voir d’abord Sa Paternité, parce que l’amour de Dieu répandu dans votre cœur n’est pas une théorie. Vous ne pouvez l’étudier pour y arriver. L’amour de Dieu inondant votre âme met un ressort dans votre marche et une lumière dans vos yeux, et a une puissance qu’on ne peut arrêter.

Et une fois que vous CONNAISSEZ votre père, vous commencerez à devenir un père vous-même. Un père a géré ces choses fondamentales dans sa propre vie et maintenant les traite dans la vie d’autres personnes, pas seulement la sienne. Il protège, nourrit, prévoit, conseille, instruit, corrige et produit des enfants. Les pères et les mères sont des gens qui ont appris les principes fondamentaux et ces choses sont devenues une seconde nature pour eux, maintenant. Ils savent comment conduire ; et ils n’ont même pas à y penser. Ils savent lire et écrire et faire des mathématiques. Ces choses sont une seconde nature pour eux. Ce n’est pas qu’il n’y ait pas plus à apprendre en tant que père ou mère, mais c’est à ​​un tout autre niveau. Ce ne sont pas les fondamentaux. L’écrivain aux Hébreux dit d’aller de l’avant, en laissant de côté les rudiments ou les choses fondamentales pour des choses plus avancées. Les pères et mères spirituels vont de l’avant pour des choses plus avancées tout en aidant les autres à traverser les choses basiques, à travers les principes fondamentaux. Ils aiment les enfants et les aident parce qu’ils ont été eux-mêmes à ce stade. Ils aident les enfants à se détourner de leurs péchés et à se tourner vers leur Père aimant.

Maintenant, revenons à notre scène de Secteur 12 du début (la partie 1 de 3) … Si nous ne nous soucions pas de notre Famille (et pas seulement de nous-mêmes et comment les choses nous affectent) ne sommes-nous pas « pires que les infidèles » ? Si vous appartenez à Christ, il est de votre devoir de « lutter pour présenter CHACUN complet, parfait en Christ » et de « Veiller à ce QU’AUCUN des frères n’ait un cœur pécheur, incrédule. » Si votre cœur et votre intérêt et votre pensée ne sont pas orientés vers le cœur Paternel de Dieu, alors vous ne marchez pas en accord avec Dieu (Rom 3:3). Si vous voulez être dans le courant de la rivière des desseins de Dieu sur la planète Terre, vous devez sortir du stade d‘enfant - celui qui est toujours à charge, boit toujours du lait, qui demande toujours, ne donne jamais - alors vous devez donner votre vie !

Combien de vos enfants donnent avec largesse ? Ils essaient, mais c’est assez maigre. Mais il arrive un temps où vous êtes un père et que votre calendrier n’est plus à vous. Vous ne possédez plus votre vie dès lors que vous devenez parent. C’est exactement la même chose, spirituellement. Lorsque vous êtes dans la paternité et la maternité de personnes en Christ, votre vie n’est plus la vôtre du tout. Vos habitudes de sommeil ne sont plus vôtres, votre argent n’est plus vôtre, vos émotions ne sont plus vôtres - vous ne possédez plus rien lorsque vous êtes dans la paternité et la maternité dans le Royaume de Dieu. Lorsque vous êtes dans la paternité ou la maternité, le temps que vous passez loin de votre « famille » n’est plus votre choix.

J’ai entendu une petite fille aujourd’hui dire : « Je souhaite être grande, de telle sorte que je ne jouerais plus. Si je n’aimais pas jouer, alors je n’aurais pas de difficulté à faire les choses qui sont vraiment importantes. Donc, je souhaite juste être plus âgée pour aimer moins jouer. » Son frère beaucoup plus âgé et plus sage lui dit : « Oh, ce n’est tout simplement pas vrai. Papa aime toujours jouer. Il jouerait tout le temps s’il le pouvait. Il sait juste qu’il ne peut pas le faire, parce qu’il doit travailler pour prendre soin de nous. Il aime jouer aussi, mais il sait qu’il a d’autres responsabilités. »

Si je vous demandais si vous vouliez être dans les Desseins de Dieu, j’espère que vous diriez « oui. » J’espère que vous ne vous êtes pas arrêté avec le pardon des péchés comme un enfant, mais que vous voulez plutôt continuer pour être un père pour d’autres. Vous ne pouvez pas marcher avec Dieu et rester en communion avec Lui, si vous ne marchez pas en accord avec Lui - si votre entendement n’est pas défini par Ses buts. Et Ses Desseins incluent d’avoir le cœur de Père qu’Il a - un cœur qui PREND SOIN et qui prend sur lui-même pour aimer et pour donner et pour mettre sa vie en ligne, pour les enfants dans la Maison.

Romains 12:1-2 parle d’offrir son corps comme un sacrifice vivant – mettant tout cela en ligne. Un sacrifice vivant n’a pas de plans pour l’avenir, pas de richesse, pas de fierté. Un sacrifice vivant, couché sur l’autel pour être brûlé, n’a pas beaucoup de choses auxquelles s’accrocher. Aucune raison de le faire. J’ai été crucifié avec Christ. Je ne veux plus vivre.

Il est donc très important que vous ayez une vision de ce que Dieu fait en vous et à travers vous, et que vous cédiez à cette vision. « Là où il n’y a pas de révélation, le peuple manque de retenue, mais bienheureux celui qui garde la loi. Un serviteur ne peut pas être corrigé par de simples mots, bien qu’il les comprenne, il n’y répondra pas » (Prov. 29 :18-19). Je peux vous donner de simples paroles. Je peux vous montrer des choses dans la Bible que vous ne voulez pas faire. Mais je ne peux pas vous corriger avec de simples mots. Même si vous comprenez exactement ce que je vous dis, si vous n’avez pas une vision de ce que Dieu essaie de faire dans votre vie, vous allez juste donner des excuses - « Oh, je n’ai pas à le faire parce que, après tout, ce n’est pas ma responsabilité ... C’est la responsabilité de quelqu’un d’autre (de quelqu’un d’un autre ‘secteur’). »

Mais si vous voyez la vision, si vous pouvez avoir un aperçu de ce que Dieu veut faire dans votre vie et à quoi vous êtes destiné, OH, comment la vie serait différente ! Nous avons été prédestinés pour la Gloire que Jésus avait sur ​​cette terre. Jésus -l’homme qui a marché sur ​​l’eau, l’homme qui a dit : « Paix, calme-toi » à la tempête. Josué - qui a fait s’arrêter le soleil. Elie - qui a fait flotter la tête de la hache. Paul - qui a relevé quelqu’un d’entre les morts. Ces choses ne sont pas réservées à Jésus seul. Si vous regardez tous les miracles de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament, vous verrez que Jésus n’a jamais rien fait que l’être humain mortel n’ait pas fait à un moment ou un autre, comme c’est inscrit dans les Saintes Écritures. En fait, deux hommes ont fait quelque chose que Jésus n’a pas fait. Jésus est mort. Elie non. Il a été pris dans un char de feu. Donc ce que je veux dire, c’est que Jésus est venu nous montrer ce qui est possible. Il n’est pas venu simplement pour pardonner nos péchés. Il est venu nous montrer l’Intimité avec le Père, avec la Vie glorieuse de Dieu.

BEAUCOUP DE FILS à la GLOIRE

La nature de la Paternité du cœur de Dieu est d’amener beaucoup de fils à la Gloire (Hébreux 2:10). En arrivant au stade de pères, notre nature va être d’amener beaucoup de fils à la gloire. Dans Matthieu 23, Jésus a levé les yeux sur Jérusalem et a pleuré. Il a dit : « J’aurais tellement souhaité vous rassembler comme une poule rassemble ses poussins, mais vous ne vouliez pas, ainsi donc Je vais laisser votre maison dans la désolation. » Il a émis un jugement sur ​​eux, mais Son cœur était un cœur qui pleurait pour amener beaucoup de fils à la gloire, pour rassembler les gens. Si vous êtes en accord avec Dieu, votre cœur sera ainsi. Vous allez vivre et respirer comme Jésus l’a fait, pour chercher et sauver ce qui est perdu. Vous quitterez les quatre-vingt-dix-neuf pour aller après l’unique – vous quitterez ce troupeau pour en chercher une seule, si c’est nécessaire. Vous paierez n’importe quel prix. C’est le cœur de Jésus, le Père Eternel, comme Il est appelé dans Isaïe 9. C’est le Cœur du Père, notre Père qui est aux Cieux. C’est Son cœur d’amener beaucoup de fils à la gloire.

Lisez Luc 4:18-19, Jean 10:11-18 et Matthew 18:12 (le Bon Berger), Jean 17:6-18 ; Apocalypse 5:6-9. TU es digne, ô Seigneur ! Tu es l’Agneau qui a été immolé. Tu as racheté les hommes pour Dieu par Ton Sang. C’est pourquoi Tu es digne. Tu étais prêt à chercher et à sauver ce qui était perdu ; Tu étais disposé à donner Ta vie en rançon pour beaucoup.

La nature de la vie qui est de marcher en accord avec Dieu, est que le cœur soit le même cœur que celui qu’Il a - un Cœur de Père. C’est un cœur qui nourrit et qui tend la main à d’autres personnes et qui amène beaucoup de fils à la Gloire. C’est un cœur qui fera le travail de Dieu quotidiennement.

DANS L’INTIMITÉ ET DANS LA GLOIRE

Ni le zèle, ni l’obéissance ne peuvent être une base pour la paternité spirituelle. Il y a trois caractéristiques pour être père. Tout d’abord, la maturité (j’espère que vous pouvez juger par vous-même comment vous faites dans votre propre famille, mais il devrait y avoir une maturité dans nos vies pour être pères.) Deuxièmement, il devrait y avoir un accouchement de personnes dans le Royaume du Fils Bien-aimé. Rien de tel qu’un père qui n’a jamais eu d’enfant. Je ne connais pas une autre manière de le dire. Alors que la naissance peut prendre des formes différentes, le miracle de la Vie surnaturelle est un aspect non négociable de tout Vrai père. « Vous avez eu 10.000 tuteurs et des ‘discoureurs’ dans votre vie... mais pas plusieurs PERES. » Et puis, troisièmement, il y a la caractéristique de nourrir les gens dans leur vie. Chaque père doit aussi nourrir. « Elevez-les, pères, dans l’éducation et l’exhortation du Seigneur. » Ce commandement n’est pas pour les mères, il est pour les pères. Les nourrir et les exhorter dans le Seigneur, c’est le cœur de Paternité de Dieu. Alors que nous progressons d’être enfants avec nos péchés pardonnés jusqu’à la prochaine étape de la vie en Christ, il doit y avoir une paternité. Nous ne pouvons pas rester dans les desseins de Dieu sans avoir à marcher en accord avec Lui, et la Paternité est Sa Nature.

« Je vous écris, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le début. » « Quand un élève est entièrement formé, il devient comme son maître. » Pour être un père dans les choses du Royaume, vous devez avoir une intimité avec Celui qui est depuis le commencement. Cette étape est la clé : avoir une intimité avec ce Père qui est depuis le commencement - cette Vie de Zoé qui a toujours été.

Genèse 2:7 - Le vent de l’Esprit a été soufflé dans l’homme et il reçut la gloire de Dieu dans son être.

2 Corinthiens 3:18 – Nous sommes transformés en Son image dans une gloire croissante.

1 Pierre 1:8 - Nous sommes remplis d’une joie inexprimable, pleine de gloire.

Romains 8:29, 12:2 - Nous sommes « glorifiés » par le renouvellement de nos pensées. Renouvelés à quoi ? Nous sommes renouvelés à la gloire de Dieu et à l’image de Jésus Christ – la pensée qui était auprès du Père, l’Ancien des Jours. La parole devient chair en nous, qui « glorifie » la Vie.

2 Corinthiens 4:7 - Il y a un trésor dans des vases d’argile. Où est ce trésor ? Le verset précédent dit que la gloire de Dieu a été faite pour briller à la face de Jésus Christ, et nous sommes maintenant des vases qui détiennent ce trésor. « ...la gloire de Dieu à la face de Christ. » Dans la pleine mesure de la stature de Dieu, de Jésus-Christ.

Colossiens 1:27 – « ... Christ en vous, l’espérance de la gloire. » La Gloire, à travers la transfiguration à laquelle nous sommes destinés.

Hébreux 2 :10 - Il est dans l’intention de Dieu d’amener beaucoup de fils à la gloire, non pas seulement au salut.

Joël a prophétisé au sujet de l’Esprit Saint qui allait Venir. Dans Jean 20:22, il est dit que Jésus a soufflé sur eux et a dit : « Recevez l’Esprit Saint. » Vous pouvez voir que ça se passe. Il a soufflé sur eux. Tout comme cela s’est produit dans la Genèse - Dieu a soufflé sur eux et ils sont venus à la vie. Et maintenant, nous pouvons être nés de nouveau de l’eau et de l’Esprit. Jésus a soufflé sur eux le souffle du Ciel.

Jean 7:38 dit que des rivières d’eau vive jaillissent de nos seins. La rivière qui coule devant le Trône de Dieu coule à travers nous et hors de nos seins. Nous la recevons de Dieu, elle vient du Trône de Dieu, et nous enfantons d’autres avec cette Vie. Cette rivière qui coule devant le Trône de Dieu, coule à travers nous et apporte cette gloire dans la vie des autres peuples. Il est dit que les fleuves d’eau vive qui jaillissent de nos seins doivent être donnés à ceux qui croient en Lui. Ce n’est pas quelque chose de bizarre, de super-spirituel du tout. C’est à ceux qui croient en Celui qui viendrait après qu’Il soit « glorifié. » C’est la norme. C’est notre destin. C’est pour cela que nous avons été créés.

2 Rois 4:34 parle d’Élisée étant main sur main et œil sur œil et bouche sur bouche avec un homme qu’il a ressuscité des morts. Et c’est exactement ce qui arrive quand nous sommes dans la paternité avec d’autres personnes dans la gloire de Dieu. Nous sommes main à main et bouche à bouche et les yeux dans les yeux avec eux et nous soufflons la gloire de Dieu, la Vie nouvelle en eux. Nous pleurons leurs larmes, portons leurs fardeaux, les aidons à éviter ce qui peut l’être et traitons ce qui n’est pas. Nous passons la nuit dans la prière pour eux, dépensons notre argent et notre temps pour eux ; nous gardons leurs arrières quand ils ne le font pas et leur permettons la douleur des erreurs lorsque cela est approprié, pour rapidement les aimer de nouveau dans Sa Paix. C’est la paternité. Vous ne feriez jamais CELA à partir d’un « lutrin » ou d’une « chaire » ou d’une « réunion axée sur la vie. » Ceci est la VRAIE chose. Et cela marche en accord avec le cœur de la Paternité de Dieu - être en mesure d›aller main sur main et bouche sur bouche. Elie l’a fait, également, dans 1 Rois 17, et Paul a fait la même chose dans Actes 20:10. Dans 1 Thessaloniciens 2:7-8, Paul dit, « j’ai osé partager non seulement l’Évangile avec vous, mais ma vie. J’étais un père pour vous. Je vous ai nourris. J’étais une mère et je vous ai nourris. » Dieu va devoir nous emmener par l’apprentissage à marcher en accord avec Sa Paternité et avec Sa nature.

Jeunes hommes...

1 Jean 2 : « Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin... Je vous écris, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et la parole de Dieu habite en vous, et vous avez vaincu le malin. »

Il s’agit du verset le plus excitant pour moi. Il devrait vous exciter alors que vous voyez la progression de Dieu ici. Il n’a pas surmonté les mauvais actes, mais le malin. N’importe qui peut surmonter les mauvaises habitudes. Cela prend un peu de temps, mais avec de bons médicaments, de l’aide, de l’encouragement et des bonnes techniques Zig Ziglar, vous pouvez le faire. Nous ne parlons pas de cela. Nous parlons de vaincre le malin.

Jésus dit que le Fils de Dieu a été manifesté afin de détruire les œuvres du diable. Non seulement pour survivre à la vie, mais être à l’offensif contre satan et pour l’effacer. « Je bâtirai Mon église et les portes de l›enfer ne prévaudront pas contre elle. » Les portes de l’enfer sont vaincues par un Corps de personnes qui sont des Jeunes Hommes - qui sont des Vainqueurs dans le plein sens du terme.

Les Jeunes Hommes – la Vie Ancienne montant à l’intérieur de nous, et la Parole de Dieu vivant en nous. Nous vivons en elle. Nous la respirons. En Lui nous vivons et agissons et avons notre être. Nous vivons dans la Parole de Dieu et nous sommes des jeunes hommes - des vainqueurs. Nous avons surmonté la dépression. Elle nous attaque toujours, mais nous avons appris à Le regarder, Lui, et nous nous appuyons sur Sa Vie, et rendons nos corps et émotions « esclaves, » comme Paul le décrit. Nous avons surmonté les luttes des relations ; nous ne les laissons plus nous exterminer. Nous avons surmonté les choses hormonales ; nous ne les laissons plus nous assommer, nous rendant hors jeu. Oh, OUI, elles font mal, mais nous continuons, avec nos yeux sur LUI et notre amour des agneaux nous conduit vers l’avant. Nous avons surmonté les frustrations de la vie. Oh, nous allons les ressentir intensément, et peut-être PLUS que la plupart, alors que nous deviendrons une « cible » pour l’ennemi, plus que quelqu’un qui ne fait guère obstacle à sa progression ou qui ne menace pas son royaume des ténèbres. Oui, il y aura toujours de la douleur et de la tentation, mais nous serons « morts au monde et le monde à nous, » si des Jeunes Hommes, prenaient notre Place assis avec Christ dans les Lieux Célestes, et disaient et faisaient et ressentaient seulement « comme le Père parle. » Nous pouvons pleurer et transpirer du sang dans le processus et sous l’attaque ciblée de l’ennemi, et « la préoccupation quotidienne pour les églises » - mais les Jeunes Hommes ont appris à être « intérieurement renouvelés jour après jour » plutôt que de plier sous la pression. Les Jeunes Hommes ont laissé derrière eux le besoin d’avoir une position, le besoin de respect, le besoin de possession, le besoin de pouvoir, ou le besoin de produire des choses miraculeuses afin de se sentir aimés ou utiles ou Spirituels. Ils n’écoutent pas « jette-toi en bas et laisse les anges t’attraper, » car le Signe de Jonas EST suffisant. Peu importe ce que le Père choisit, nous répondons à Son Travail, pas pour notre ego ou notre consolation. Ils n’ont plus besoin d’avoir cela, parce qu’ils connaissent Celui qui était dès le commencement. Et maintenant vous vivez dans la Parole, vous vivez en Jésus - la Parole. Vous vivez et bougez et avez votre être en Lui. Et maintenant, vous pouvez surmonter non seulement les mauvaises choses - mais le malin.

« Quand je suis allé à la porte de la ville et ai pris ma place sur la place publique, les jeunes hommes m’ont vu et se sont écartés et les vieillards se sont dressés sur leurs pieds, les hommes importants se sont abstenus de parler et ont couvert leurs bouches avec leurs mains ; les voix des nobles se sont tues, et leurs langues se sont coincées sur le palais de leurs bouches. Quiconque avait entendu, a parlé de moi en bien, et ceux qui m’ont vu, m’ont félicité, parce que j’ai sauvé le pauvre qui criait au secours, et l’orphelin qui n’avait personne pour l’aider. L’homme qui allait mourir m’a béni ; j’ai fait chanter le cœur de la veuve. J’ai mis la justice comme mes vêtements ; la justice était ma robe et mon turban.

J’étais des yeux pour les aveugles et des pieds pour les boiteux.

J’étais un père pour l’indigent ;

J’ai pris la défense de l’étranger.

J’ai cassé les dents aux méchants et arraché des victimes de leurs dents.

J’ai pensé : ‘Je mourrai dans ma propre maison, mes jours sont aussi nombreux que les grains de sable. Mes racines atteindront l’eau, et la rosée sera toute la nuit sur mes branches. Ma gloire restera fraîche en moi, l’arc toujours nouveau dans ma main.’

Les hommes m’ont écouté dans l’expectative ; attendant en silence devant mes conseils. Après avoir parlé, ils ne parlaient plus ; mes paroles tombaient doucement sur leurs oreilles. Ils comptaient sur moi comme pour les douches et buvaient mes paroles comme la pluie du printemps. Lorsque je leur souriais, c’est à peine s’ils le croyaient ; la lumière de mon visage était précieuse pour eux. J’ai choisi la voie pour eux et ai siégé comme leur chef ; je demeurais comme un roi parmi ses troupes, J’étais comme un homme qui réconforte les pleureurs. »

« Le Seigneur, L’ÉTERNEL m’a donné une langue d’instruction, pour connaitre la parole qui soutient ceux qui sont fatigués. Il me réveille tous les matins, éveille mon oreille pour que j’écoute, comme celui qui est enseigné. Le Seigneur l’Eternel a ouvert mes oreilles, et je n’ai pas été rebelle ; je n’ai pas reculé. »

« L’Esprit du Seigneur, L’ETERNEL, est sur moi, parce que L’ÉTERNEL m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres. Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance et pour libérer de l’obscurité les prisonniers, pour proclamer l’année de grâce du SEIGNEUR et le jour de vengeance de notre Dieu, pour consoler tous les affligés, et pour pourvoir pour ceux qui pleurent dans Sion - pour leur donner une couronne de beauté au lieu de cendre, une huile de joie au lieu du deuil, et un vêtement de louange au lieu d’un esprit de désespoir.

Ils seront appelés chênes de la justice, plantation de L’ETERNEL pour la manifestation de Sa splendeur. Ils rebâtiront les ruines antiques et restaureront les lieux dévastés ; ils renouvelleront les villes ruinées qui ont été dévastées depuis des générations. Et vous serez appelés prêtres de YAHVE, et vous serez appelés ministres de notre Dieu. »

Nous détruisons les œuvres du diable. Nous ne sommes pas seulement sur la défensive pour survivre aux œuvres du diable, mais nous sommes offensifs et nous détruisons les œuvres du diable. Nous allons au-dessus de ces choses et nous défonçons les portes de l’enfer. C’est le dessein de Dieu que nous passions du stade de pères en défonçaient les portes de l’enfer, en voyant la représentation du malin sur cette terre, et en la défonçant. Des Guerriers offensifs. Des Vainqueurs. Plus jamais des survivants sur la défensive.

La « pleine mesure de la stature de Christ ! » c’est à quoi vous étiez destinés avant que le monde ne fût. Si Dieu a destiné que ce serait le résultat final de votre vie, si vous avez crucifié la chair et renouvelé votre entendement avec ces pensées, allez-vous doutez si oui ou non vous pouvez vivre de cette façon ? Moi non. Cela doit pouvoir se produire parce que Dieu l’a dit. Lui, dans Son entendement a dit : « Ceci est Mon But : S’ils sortent de Mon chemin et ne me gêne pas, Je vais avoir Mes desseins forgés en eux, et le malin n’aura pas de prise sur eux. Je bâtirai Mon Église, et devinez quoi ! En réalité, non pas en théorie, elle enfoncera les portes de l’enfer. Ce sera une Force Invincible, avec des Œuvres ‘plus grandes’ que celles que Mon Fils a vu dans Ses jours de Vie sur terre ! L’Esprit ET l’Épouse disent : ‘VIENS !’ »

« ... Vaincre le malin. » Cela sonne vraiment bien pour moi. Et je soupçonne qu’il n’y a probablement pas eu une poignée de « jeunes hommes » ces derniers siècles. Il n’y a pas beaucoup de Pères, a déclaré Paul par le Saint-Esprit. Vous avez dix mille maîtres – belle affaire - mais pas beaucoup de pères. Beaucoup de « prédicateurs, » beaucoup de « pasteurs, » beaucoup d’enseignants, mais pas beaucoup de pères. Et s’il n’y a pas beaucoup de Pères, je me demande combien de Jeunes Hommes il y a - combien de Vainqueurs qui ont pris les rues et les villages, et les empires religieux – qui ont été à l’offensif contre le malin.

C’est sans risque d’être derrière une « chaire » - ce cercueil non Biblique. C’est « sans risque » de créer un « site Web » ou d’écrire une « newsletter » ou un « livre » ou de « démarrer une église de maison, » ou une franchise de dénomination. C’est vraiment la sécurité. Je ne parle pas de cela. C’est également agréable et sans risque dans notre grand ranch à 50 Kms de la civilisation, ou à la Mecque de l’école de maison. « Nous 8 et pas plus, » c’est assez sûr aussi. Donc, ce n’est pas de quoi je parle. Je parle d’être à l’offensif contre le malin et d’arracher l’enfer par les racines. Et ceci DOIT être fait « parmi les gens. » Il n’y a rien de « théorique » à ce sujet. L’Enfer ne peut pas prévaloir contre ceux d’entre nous qui joindront nos desseins aux Desseins de Dieu. IL va le faire. Il a dit : « JE bâtirai Mon Église. Je répandrai Mon Esprit sur ​​toute chair. Je les élèverai pour être une force puissante, une nation sainte, un sacerdoce royal, une nation puissante. Ils seront des étrangers et des extraterrestres en ce monde. Ils ne vont pas s’intégrer. Ils ne seront pas conformes. Mais plutôt, ils seront une force conquérante revêtue du pouvoir du Royaume Céleste. » Dieu a dit qu’Il aura ce peuple. Il aura ces gens.

« Qui dit-on, est le Fils de l’homme ? »

« Certains disent Jean Baptiste ; d’autres disent Élie ; et d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »

« Mais qu’en est-il de vous, leur a-t-Il demandé. ‘Qui dites-vous que Je Suis ?’

« Simon Pierre répondit : ‘Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant. ‘ (Dans le Grec, il est dit, littéralement, ‘le Fils du Dieu, le Vivant.’)

Jésus répondit : « Heureux es-tu, Simon, fils de Jonas, car ceci ne t’a pas été révélé par l’homme, mais par Mon Père dans les Cieux. Et Je te dis que tu es Pierre, [tu es pierre] et sur ​​cette pierre Je bâtirai Mon Eglise, et les portes de l’enfer ne la surmonteront pas. Je vais te donner les clefs du Royaume des Cieux [pas au royaume, mais du Royaume des Cieux.] ; ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux » (Matthieu 16:13-19).

Vous pouvez voir cette Vie Ancienne vivre en eux, cette même Vie qui a permis à Jésus de dire : « Je ne fais rien que Je ne vois faire le Père. Je ne dis rien que J’entends le Père dire. » Vous voyez cette Vie jaillissante pour lier ce qui a été lié dans les Cieux, pour délier ce qui a été délié dans les Cieux. Vous voyez la puissance d’avoir l’autorité des clefs du Royaume des Cieux.

Prenez note du rocher sur lequel Il va construire tout cela et qu’Il va utiliser pour enfoncer les portes de l’enfer. Le rocher sur lequel Il va construire Son église et contre lequel les portes de l’enfer ne peuvent se dresser est une révélation du Fils de Dieu, le Vivant. C’est une confession d’une révélation que le Père a donnée. La chair et le sang n’ont pas donné cette révélation, mais Mon Père dans les Cieux. Cette révélation est de Dieu, le Vivant, et le Fils du Dieu Tout-Puissant, le Roi des rois. C’est être capable de voir le ciel s’ouvrir et de voir les anges monter et descendre sur le Fils de l’homme ; être capable de voir le Fils de Dieu, le Fils de l›homme, debout à la droite de la Gloire de Dieu. C’est avoir une révélation dans notre être du Fils de Dieu, le Vivant.

La Réalité et la déclaration de ceci c’est ce contre quoi les portes de l’enfer ne peuvent se dresser. C’est quelque chose que l’homme ne peut vous révéler, Dieu Seul le peut. Cette confession de cette révélation en votre être est ce qui faut pour défoncer les portes de l›enfer. Cela fera de vous un vainqueur. Cela va vous permettre d’être authentique, ce ne sera pas soumis à l’embarras. Ce ne sera pas soumis à la lâcheté. Ce ne sera pas soumis au matérialisme ou à l’orgueil ou à l’une de ces choses. Cette révélation va tellement vous ouvrir que ce sera de la désobéissance flagrante de faire quoi que ce soit de moins que de la prendre dans les rues, de faire preuve d’audace, que ce soit au travail ou partout où vous vous trouvez. Parce que la révélation brûlera en vous, et qu’elle ne vient pas de l’homme mais de Dieu, de notre Père Céleste - la confession de cette révélation du Fils de Dieu, du Vivant, la Vie ; Jésus Ressuscité, le Vivant ! Il est Vivant ! Il est Ressuscité des morts ! Il est Vivant !

Et la révélation de la plénitude de ceci, c’est ce qui va faire de vous un vainqueur. 2 Corinthiens 5 dit que nous ne voyons aucun homme selon la chair, bien que nous ayons vu Jésus de cette façon. Nous avons connu une fois Jésus selon la chair. Il était un temps où nous Le connaissions par ce que nous lisions à Son sujet, ou ce que d’autres personnes nous ont dit de Lui, ou ce que nous avions étudié sur Lui. Il fut un temps où nous connaissions Jésus seulement par la vision humaine et l›ouïe et le toucher. Il fut un temps où nous ne Le connaissions que par la chair, mais il y a eu une révélation que la chair et le sang ne pouvaient révéler.

Il y a une révélation que Dieu travaille dans votre cœur, alors que vous crucifiez votre chair et que vous vous ouvrez à la révélation. C’est une révélation qui vous permet de ne plus Le connaître selon la chair, par les cinq sens, mais de Le connaître d’une manière que vous ne pouvez expliquer à quelqu’un d’autre. Vous Le connaissez d’une manière que personne ne pourrait jamais reproduire en étudiant ce que vous avez étudié. Vous ne pouvez pas leur dire. Vous ne pouvez pas leur expliquer. Vous ne pouvez pas leur apporter cette révélation. Sinon, ils Le connaitraient d’après la chair. Ce serait la chair et le sang Le qui le leur révèlent. Mais il y a une révélation pour ceux qui sont prêts à payer le prix d’être conduits par l’Esprit dans le désert et d’être purgés de toutes les choses matérielles, comme l’était Jésus. Ces personnes seront conduites hors du désert dans l’Esprit de puissance, comme Il le fut.

C’est un Voyage... Enfants, puis Pères, puis Jeunes Hommes.

2 Corinthiens 10:4 dit que nous avons des armes divines pour renverser les forteresses de satan. Soit c’est de la théorie, soit c’est la réalité. Je dis que pour ceux qui veulent en payer le prix, c’est la réalité.

« Nous ne donnons aucun sujet de scandale en quoi que ce soit, afin que notre service ne soit pas un sujet de blâme. Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu par beaucoup de persévérance dans les tribulations, dans les privations ; dans les angoisses, sous les coups ... » (2 Corinthiens 6:3-10).

Êtes-vous prêts pour cela ? Etes-vous prêts à être un vainqueur - un jeune homme ?

« ... dans les passages à tabac, les emprisonnements et les émeutes ; au travail acharné, les nuits blanches ... »

Etes-vous encore prêts pour les nuits blanches à cause de Son Nom ?

« ... et la faim ... »

Que diriez-vous de la faim ?

« ... dans la pureté, la compréhension, la patience et la gentillesse ; dans l’Esprit Saint et dans l’amour sincère ; par la parole de la vérité et par la puissance de Dieu ; par les armes de la justice dans la main droite et de la main gauche ; dans la gloire et le déshonneur, les mauvais rapports et les bons rapports ; étant véridiques, mais considérés comme des imposteurs ; connus, mais considérés comme inconnus ; mourants, et pourtant nous continuons à vivre ; battus, et quoique non mis à mort ; affligés, mais toujours joyeux ; pauvres, mais en enrichissant plusieurs ... »

Pères.

« ... n’ayant rien, et pourtant possédant tout. »

Les armes de la justice dans la main gauche et de la main droite. Ayant la puissance de Dieu, la Gloire de Dieu, demeurant dans nos âmes et dans nos êtres, cette vie conquérante pour laquelle vous et moi ont été destinés avant que le monde n’existe.

Dieu vous connaissait par votre nom. C’était Son destin pour vous, et toutes les autres choses travaillent pour le bien selon Romains 8:28-30 - pour ce bien, et ce bien seul. Non pour que vous puissiez plus en profiter, mais de telle sorte que vous puissiez changer de plus en plus vers la pleine mesure de la stature de Jésus-Christ (Eph. 4:13 ; Rom. 8 :29 ; Phil. 2:14-16)

« Faites tout sans vous plaindre ou sans vous disputer, de sorte que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, dans laquelle vous brillez comme des étoiles dans l’univers, alors que vous portez la parole de la vie - pour que je puisse me vanter le Jour de Christ que je n’ai pas couru ou travaillé en vain » (Philippiens 2:14-16).

Brillez comme des étoiles dans l’univers. Portez la parole de Vie. C’est le message Chrétien. C’est la vie Chrétienne - non seulement en ayant nos péchés pardonnés, mais en brillant comme des étoiles dans l’univers et, en portant la Parole de Vie en Puissance et Gloire et Autorité ; en mangeant de la manne cachée, en étant nourrie par le pain de vie, le pain du ciel. Ne vous contentez pas de moins que cela.

1 Corinthiens 10:1-16 parle d’un peuple qui s’est contenté de moins. On leur avait donné la terre. Ils ont eu toutes les opportunités et ils s’y sont soustraits. Ils n’avaient pas eu besoin de s’y soustraire, et nous n’en avons pas besoin non plus. Philippiens 3:12 dit que Paul a vécu pour ce que le Christ l’avait saisi. Son but pour la vie était d’examiner la raison pour laquelle Dieu l’avait saisi et de s’en emparer. C’est tellement important d’avoir une vision - sans vision, le peuple périt. Sans révélation de la Gloire de Dieu et de ce qu’Il veut faire dans nos vies, les gens sont sans retenue. Nous devons vivre pour la raison pour laquelle Christ nous a saisis.

Éphésiens 5:27 – L’objectif du Christ est de se présenter à Lui-même une église rayonnante sans tache, ni ride - pas de marques d’âge ou de taches, mais sainte et irrépréhensible. C’est Son but. C’est la Mariée préparée pour le retour de Christ. Devinez quoi ? La Mariée se rend Elle-même prête, le livre de l’Apocalypse le dit. Nous devons y entrer. Nous devons poursuivre cela. Dieu ne va pas le faire en dehors de nos volontés.

« L’intention [de Dieu], c’est que maintenant, par l’église, la sagesse infiniment variée de Dieu soit portée à la connaissance des dominations et des autorités dans les lieux célestes, selon Son dessein éternel qu’Il a accompli dans le Christ Jésus, notre Seigneur. En Lui et par la foi en Lui, nous pouvons nous approcher de Dieu avec liberté et confiance. Je vous demande, par conséquent de ne pas vous décourager à cause de mes souffrances pour vous, qui sont votre gloire » (Éphésiens 3:10).

Le but de Dieu était que par l’église, Sa sagesse infiniment variée soit portée à la connaissance des principautés et des puissances. Qui sont les principautés et les puissances ? Les Anges - tous les êtres dans le monde invisible, toute la hiérarchie du pouvoir - l’archange, les chérubins, les séraphins, le diable et tous ses collaborateurs. Le but de Dieu était que Sa sagesse infiniment variée, Sa sagesse impressionnante, soit portée à la connaissance du Royaume Invisible, aux anges, à travers l’église.

« En ce qui concerne ce salut, les prophètes qui ont parlé de la grâce qui venait à vous, cherchèrent attentivement et avec le plus grand soin, en essayant de trouver le temps et les circonstances à laquelle l’Esprit du Christ en eux indiquait, quand Il prédisait les souffrances de Christ et les gloires qui suivraient » (1 Pierre 1:10-11).

En passant, ceci est une définition de la Voie de Dieu pour « étudier la Bible. » Ce n’est pas l’approche occidentalisée, « de manière cérébrale » « non Biblique » - mais c’est la Voie de Dieu. « Il y a une façon qui semble juste à un HOMME, mais à la fin, elle conduit à la mort. » C’est SI différent de « rechercher intensément et avec le plus grand soin, en essayant de trouver le temps et les circonstances que l’Esprit du Christ en eux montre. » Comme Rabonni, le Maître Enseignant l’a dit Lui-même, c’est un désastre « d’étudier diligemment les Écritures » et de pourtant négliger, ou « refuser de venir à Moi » comme l’Auteur et Celui qui rend parfait, et le seul Dieu. Et à ceux qui connaissaient bien l’Eternel, Pierre a dit que cela leur était révélé non pour eux-mêmes, mais pour vous, quand ils parlaient des choses qui vous avaient été maintenant racontées par ceux qui ont prêché l’Evangile par le Saint-Esprit envoyé du Ciel. Même les anges désirent plonger leurs regards dans ces choses. Je veux que vous réalisiez que ces choses ne sont pas du lait. Ce n’est pas des choses comme « Maintenant, je m’allonge pour dormir, délivre mon âme à l’heure de ma mort. Amen. » Cela concerne le Dessein Eternel de Dieu, le regarder à travers Ses yeux et ce qu’Il est en train d’accomplir.

Voici la chose vraiment bien conçue. Selon ces Écritures, apparemment, Il n’a jamais dit aux anges ce qu’Il allait faire ! Il ne leur a pas dit ! C’est le Dessein de Dieu de faire connaitre Sa sagesse et Sa puissance impressionnante aux anges, pour impressionner les anges avec Sa sagesse impressionnante et Sa puissance, par ce qu’Il fait dans l’église, et même les anges désirent plonger leurs regards dans ces choses. Peut-être ne le réalisez-vous pas, mais il peut y avoir au moins une centaine ou mille anges autour de vous maintenant, en train de prendre des notes. La sagesse de Dieu et Sa puissance vont être exposées par les personnes qui auront en quelque sorte déposé leurs vies entre les mains de Dieu et qui servent Ses desseins à tout prix – absolument à n’importe quel prix. Dieu va étonner les anges de Sa puissance et de Sa sagesse à travers l’Eglise visible (et non « l’église » imaginaire, invisible dont les gens qui font peu l’expérience du Plan de Dieu doivent parler pour sauver leurs consciences et leur crédibilité). Les êtres humains mortels comme nous « démontreront aux principautés et aux puissances la Sagesse infiniment variée de Dieu ! » Et les anges disent : « Cela est-il possible ? » Sans vision, sans révélation, les gens sont sans retenue. Vous ne donneriez pas suite à tout cela à moins de voir ces choses, à moins que ce soit révélé dans votre esprit et dans votre âme. Laissez entrer la révélation ! Concentrez-vous ! Jetez-vous à genoux devant Lui ! « Je ne vais accepter rien de moins que le Dessein de Dieu. Dieu le dit. Sa Volonté Divine sera accomplie. Je vais être dans le coup, peu importe ce qui arrivera. Je serai dans le coup. Je vais être dans le coup, quelle que soit ma part, par Son choix Souverain. Je vais payer le prix. »

Il y aura un peuple, a dit Dieu, qui défoncera et détruira les portes de l’enfer. Les vainqueurs « hâteront le retour du Seigneur. » Ça peut être n’importe qui d’entre nous ou nous tous. Et les anges disent : « Allez-y ! » Vous, soyez ce peuple. Enfants ? Pères ! Jeunes gens !

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon