La Femme au Puits et Nous...

13/11/1995

Chers Elus…. S’il vous plaît, lisez ceci avec votre famille et Famille.

Je méditais et priais ce matin, et sentais comme si je devais passer un défi que je crois être de Jésus, pour nous : de GRANDIR en (par opposition à monter sur un cheval blanc et de réagir à : )).

Je sais que CHAQUE personne dans Son église ici est désireuse et capable de parler à quelqu’un qui exprime un désir de connaître les « richesses insondables de Christ, » ou de « l’administration » (Eph 3) des richesses insondables de Christ (des choses au sujet de Ses Voies, Son Eglise, etc.) Ce qui suit est vrai pour absolument TOUT LE MONDE dans l’église, ici et maintenant, et *presque* tous dans leurs années d’adolescence, et même beaucoup de nos 5 à 8 ans : Si quelqu’un venait vers eux et leur posait des questions relatives à Jésus et à Ses Desseins et à l’Eglise, un puits PROFOND de la Vie serait répandu comme l’Esprit le permettrait. En fait, la PLUPART seraient surpris, même d’eux-mêmes de la profondeur de l’Amour et des Conseils de Dieu qui sont disponibles à l’intérieur d’eux-mêmes, pour les déverser dans des opportunités données par Dieu. Cette Source Intarissable est disponible pour être versée de quiconque et de tout le monde ici, à toute personne qui demande.

C’est également facilement accessible pour déverser de la part de quiconque ici, à toute personne religieuse *connue*. Certaines personnes ont en quelque sorte reconnues qu’elles sont prêtes à discuter des questions spirituelles par le fait que nous les rencontrons dans un édifice religieux ou certaines autres circonstances ou événements similaires. Certaines personnes montrent des preuves d’une certaine inclination spirituelle, en s’inclinant pour prier avant un repas au restaurant, ou en lisant une Bible en public, ou par leur autocollant ou tee-shirt. Si une telle personne est vraisemblablement inclinée vers les choses spirituelles, CHACUN dans l’assemblée locale des Elus ici aurait le désir et les Mots pour leur parler, l’Esprit les guidant. C’est merveilleux que vous avez semé abondamment et vous pouvez donc récolter une étonnante riche récolte dans une telle circonstance. « Du plus petit au plus grand ils Le connaissent tous. » Cela plaît au Maître, à coup sûr.

Voici un autre domaine dans lequel je crois que Jésus veut que nous grandissions et que nous nous enhardissons, à mesure que nous apprenons à aimer davantage. En plus de PUISER dans notre capacité à vivre librement dans ce qui précède, c’est mon impression qu’Il veut que nous envisagions les choses suivantes aussi : La volonté de parler avec honnêteté, humilité et ouverture aux gens envers lesquels nous n’avons AUCUNE preuve qu’ils sont inclinés vers les questions relatives à leur Dieu et Créateur. La serveuse, l’employée de bureau, la personne assise sur le banc au centre commercial, le facteur, le livreur de journaux, le livreur de pizza, le collègue et le voisin. Des inconnus, ainsi que les gens en général que nous croisons de temps en temps et ceux que nous voyons souvent, mais dont nous ne connaissons rien.

(Certes, ce serait surtout les hommes envers les hommes - mais « la femme au puits » est un exemple de quelque chose qui *pourrait* arriver dans une façon prudente - des frères parlant la Vie à une serveuse ou quelque chose de similaire. Des femmes traitant uniquement avec des femmes seraient, à cause de l’ordre de Dieu le chemin à suivre, sauf dans de rares cas. Nous devons, bien sûr, honorer les Façons de Dieu alors que nous cherchons à Le suivre et à Le magnifier sur cette planète déchue. Je ne voulais pas parler de ces choses, mais il est nécessaire de dépouiller l’ennemi, je dois donc le faire.)

Pouvez-vous imaginer…

Une question simple à un serveur ou à une serveuse, peut-être sur le côté où il ne serait pas influencé par l’embarras d’être exposé en face d’une table pleine de clients… « Est-ce que vous ne sentez pas comme si votre Créateur, Dieu vous appelle ? N’avez-vous pas l’impression qu’Il voulait votre vie, que vous Le suiviez et Lui obéissiez ? »

S’il (ou elle) dit : « Non, pas vraiment, » alors offrez lui simplement une carte avec votre numéro de téléphone et l’Evangile sur celle-ci, « au cas où vous penseriez à des choses éternelles. »

S’il dit : « Oui, parfois je m’étends sur mon lit la nuit pour penser à cela, mais je ne sais pas vraiment quoi faire, » vous lui donnez la même carte et demandez-lui s’il aimerait s’asseoir après le travail avec des gars vraiment bien et en parler ensemble. : )

Ou peut-être, à un gars à la pizza ou un commis de magasin… « Je veux vous donner ce numéro de téléphone au cas où vous voulez savoir comment donner votre vie à Jésus, pleinement. : ) Appelez-moi si vous voulez vous réunir et jouer au basketball avec des gars ou quelque chose d’autre et d’en parler. »

Ou, pour une personne dans un magasin, ou un collègue ou un parent… « J’ai l’idée que votre vie serait totalement libre et changée si vous faisiez face à Jésus et aviez vos péchés pardonnés. Seriez-vous intéressé de parler de comment faire pour que TOUS vos péchés soient pardonnés ? Vous connaissez probablement une « chose » à l’intérieur de vous, qui est vraiment laide par moments, et vous ne l’aimez pas. Je voudrais vous parler de votre vie étant gouvernée par Jésus, plutôt que par cette « chose. » Seriez-vous intéressé de vous asseoir et de parler à ce sujet ?

Si il ou elle dit : « Non. Pas intéressé, » on peut dire, tout simplement : « Bien. Mais vous savez où me trouvez si vous vous rendez compte que Jésus essaie de vous avoir. » : ) Si il ou elle dit : « Oui. Parlons un moment, » vous pouvez dire : « Je vais vous chercher à 7h30 et nous allons rencontrer un ami ou deux à Ben et Jerry. Ça marche ? »

Croyez-moi. Je ne parle pas « d’évangélisation » ici. Je parle tout simplement, d’une *liberté* du rejet et de la douleur et des insécurités de notre passé qui nous retiennent - et d’une *liberté* pour simplement parler ouvertement du monde tel qu’il est vraiment, à ceux qui sont piégés sur cette planète, avec nous. Rien de religieux. Juste les faits comme ils sont. Des équipes de sport, la météo, le Créateur et vos péchés ; le beau pull ; Avez-vous du ketchup ? ; Le Ciel et l’enfer ; Jouez-vous au golf ?; des truc.

Que Dieu soit avec nous et nous aident.

Peut-être que le « secret »… c’est l’amour.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon