Pas Esclaves de la Chair

16/12/1990

Faites attention aux dominations charnelles dans les réunions. Vous avez sûrement remarqué que les paroles de celui dont la vie est cachée en Christ déchirent le cœur—alors que la même parole d’une vie égoïste/non crucifiée est comme des ongles sur un tableau noir. Pouvez-vous comprendre cela ? Les paroles ne le font pas. Cela a à voir avec « l’esprit et la vie. »

Cela arrive sous des formes diverses:

Mr. (ou Mme) Bruyant/Fort/Virulent,

Mr. Aux Opinions Très Arrêtées,

Mr. Bavard,

Mr. Toujours En Train De Se Plaindre/Geindre,

Mr. Connait tout,

Mr. Critique,

Mr. l’Erudit,

Mr. Control,

Mr. Expérience,

Mr. Méga-Talent,

Mr. Insensible,

Mr. Chantons Ma Chanson Favorite (J’aime chanter),

Mr. Je Peux Vous Aider Vous Pauvres Gens,

Mr. Nous Devons faire Attention Ici,

… Et une foule de cousins et de neveux.

Priez et jeûnez. Soyez disposés à parler des difficultés, en premier lieu (si possible) « à lui et à lui seul. » Ensuite, venez à lui, avec deux ou trois témoins qui peuvent contribuer à clarifier la question, et puis dites-le à l’église (Mat 18). Faites preuve de prudence ici, à ne pas « briser le roseau abimé » ou à « aigrir l’enfant. »62 L’homme que décrit Jésus dans la parabole des talents comme « un homme avec un talent » a été très charnel dans sa réaction: « Je sais que tu es un homme dur, que tu récoltes là où tu n’as pas semé … alors j’ai eu peur et j’ai caché ton talent. » C’est une réaction charnelle. « Je n’ai pas à faire face à ce genre de choses. Je savais que tu allais me tromper, et que tu es un maître dur. Je le savais. Ce n’est pas drôle du tout et honte à vous ! » De toute évidence, c’est une réaction très charnel.

Lorsque vous prenez un frère (ou une sœur) immature et dominant de côté, la réaction typique sera:

« Qui pensez-vous que vous êtes ? Je ne parle pas plus que quiconque! Si c’est ce que chacun ressent, je ne parlerai plus ! D’accord ?! »

Vous savez ce que je veux dire ? (En d’autres termes : « Alors je n’ai plus qu’à enterrer mon talent! »)

« Je le savais ; je le savais. Oubliez cela. J’essaie tellement dur et personne n’apprécie ce que je fais. »

C’est la réaction « de celui qui a un talent. » Il est charnel, et vous ne pouvez pas gagner, d’une manière ou d’une autre. Ce qu’ils font, ils le font de manière charnelle. Lorsque vous voulez corriger ce problème, ils veulent enterrer leur talent. La Réponse de Jésus à ceux qui enterrent leur talent est : « Toi mauvais et paresseux serviteur. . . Lancez ce serviteur inutile dehors, dans l’obscurité, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Ne laissez pas le charnel, la faiblesse et le désordre régner. C’est un défi, parce que généralement le charnel, la faiblesse et le désordre veulent usurper le trône. Ce sont généralement les frères ou les sœurs les plus faibles dans la plupart des groupes religieux qui sont les plus ‘fort en gueule’, créent la plupart des remous, contrôlent les choses, et obtiennent leurs propres voies. La faiblesse, le charnel et le désordre peuvent régner si facilement, et nous ne pouvons pas le permettre. Le charnel, le désordre et le chaos ne peuvent pas dominer et régner sur nos réunions. Ce n’est ni l’amour ni la compassion de laisser le charnel gérer le Royaume de Dieu. D’autre part, ne laissez pas la personne à un talent (charnel) enterrer son talent, et ainsi se tuer elle-même.

Amusez-vous bien et je vous souhaite le meilleur.

62. La brochure Le Guide de L’Apôtre Paul pour Discipliner les Chrétiens Charnels contient des principes connexes.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon