De l’Or, de l’Argent, et des Pierres Précieuses

Construire avec de l'or, de l'argent et des pierres précieuses, c'est investir dans la vie des autres d'une manière coûteuse. La chose la plus importante qu’on puisse apporter au chantier est une vie préparée, un cœur en contact avec Dieu. Une base de connaissances générales, les trucs qu’on a trouvés par terre ... ce n'est pas un substitut pour réellement prendre soin.

29/12/1990

(Extraits)

I Cor 3 :10-15 : « Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’œuvre de chacun. Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. »

Construire avec des Matériaux Coûteux

Ce verset m’a touché récemment, lorsque je me sentais « déphasé », manquant la marque en quelque sorte. Ce n’était pas vraiment un cas de péché grave, flagrant, rebelle, mais quelque chose ne cliquait pas, quelque chose était en décalage. Je pensais et priais à ce sujet, et le verset, en particulier celui qui a à faire avec l’or, l’argent et les pierres précieuses, était celui qui me venait à l’entendement. Comme je commençais à penser au sujet de ce verset, beaucoup de choses ont vraiment commencé à avoir du sens. Je suis venu à la conclusion que je construisais ; mais je n’étais pas en train de construire avec de l’or, de l’argent et des pierres de prix. C’était de la construction, mais ce n’était pas avec des matériaux coûteux. C’était avec ceux qui étaient moins précieux.

Il y avait une ou deux choses qui étaient vraiment convaincantes et qui ont surtout touchées une corde sensible. Qu’est-ce que cela signifie de construire en premier lieu ? Nous nous levons le matin, allons travailler, interagissons avec des gens différents, avons des activités différentes, et allons au lit. Mais qu’est-ce qui constitue réellement la construction, l’édification ? Comment savez-vous si ce que vous avez bâti a été construit avec de l’or, de l’argent et des pierres de prix ? C’est certainement une question qui mérite d’être posée.

Quelques exemples de ce que cela pourrait dire de construire sont, peut-être—de servir d’autres personnes, de parler à d’autres personnes, d’investir dans d’autres vies. Je pense que ces choses, entre autres, sont sans doute ce que veut dire de construire. Ce que nous faisons avec le temps de Dieu, si nous construisons, va probablement porter sur ces choses—investissement, le service, la communication. Mais si vous allez construire avec de l’or, de l’argent et des pierres précieuses, des choses qui sont chers, ça va vous coûter quelque chose. Vous ne pouvez pas construire avec ces choses sans qu’il vous en coûte quelque chose. Cela pourrait coûter du temps, des ressources émotionnelles, de l’argent, du manque de sommeil, etc. Si vous construisez avec des matériaux peu coûteux, les choses que vous pouvez simplement prendre le long du chemin, alors il ne vous en coûtera pas beaucoup.

J’ai réalisé que la construction avec des matériaux peu coûteux peut obstruer, gêner la manière de construire avec de l’or, de l’argent et des pierres précieuses. Si vous prenez une vue à long terme de votre vie, vous voulez qu’elle compte. Vous voulez vivre pour Dieu. Donc vous pouvez prendre certaines mesures de longue durée avec Dieu. Vous pouvez renoncer à votre carrière. Vous pouvez passer à un autre endroit pour être assemblé et soudé à un groupe de personnes. Vous pouvez faire beaucoup de choses comme cela, parce qu’à long terme, vous voulez vous positionner pour être dans la bénédiction de Dieu. Vous voulez vous mettre à la place où Dieu honorera votre vie. Vous êtes prêts à sacrifier une certaine indépendance, d’une certaine manière votre « vie privée ». Mais c’est à long terme. Ce n’est pas la chose de tous les jours.

L’Investissement à Long Terme contre à Court Terme

Il est possible d’avoir le long terme correct et d’être manquant avec le court terme. Il est possible de vous mettre dans une position de ne pas poursuivre la carrière, l’argent, la vie privée, ni vos propres intérêts et l’égoïsme. Il est possible de se mettre au milieu d’un groupe de personnes et de faire des sacrifices pour le long terme. Il est possible de faire tout cela et de manquer encore dans les choses quotidiennes, les choses où cela va compter—la préparation de votre cœur, votre vie, la façon dont vous investissez dans les gens, le genre d’intercession qui se déroule dans votre la vie. Dans la construction avec d’autres personnes et de la préparation qui est exigée, il est possible d’avoir le long terme juste et être toujours négligeant dans notre façon de gérer les situations particulières.

Par exemple, si vous avez besoin de parler à quelqu’un, un voisin, un collègue ou un colocataire…quand il est temps de construire, allez-vous le faire nonchalamment ? Ou est-ce que la préparation qui est exigé a pris place ? Y a-t-il réellement eu un soin très profond ? Y a-t-il eu une préoccupation ? Y a-t-il eu des matériaux qui ont été sélectionnés et qui vous ont coûtés très chers ? Vous avez pris soin, vous avez considéré, vous avez pensé, et puis vous l’apportez avec vous lorsque vient le temps de construire et de parler dans la vie de quelqu’un.

Rappelez-vous qu’il est possible d’avoir le long terme des choses exact, ou apparemment bien, mais, en raison de la paresse ou d’une attitude nonchalante, ne pas être en harmonie avec la courte portée des choses au jour le jour, dans les situations où vous devez être vifs, pénétrants et alertes. Cela va faire toute la différence entre Dieu étant capable de travailler à travers vous, avec vous comme le conduit…—et—VOUS parlant et abordant la situation, parlant des paroles, mais en quelque sorte la main de Dieu n’est tout simplement pas sur elles. Sa main est ailleurs. Et ce n’est pas que vous n’êtes pas en train de construire. Ce n’est pas que vous n’êtes pas prêts à construire. Vous êtes prêts à parler aux gens. Vous êtes prêts à franchir une étape et faire le nécessaire. Mais la préparation cachée, l’intercession, profondément prendre soins pour ces personnes…Si ces choses font défaut, vous ne construirez pas avec de l’or, de l’argent ou des pierres de prix. Vous construirez avec quelque chose qui va brûler par la suite. Dieu testera la qualité de chacun de nos travaux. Cela fait réfléchir, mais c’est vrai.

Ce serait une telle tragédie de faire des sacrifices dans votre vie avec les choses à long terme (cela va vraiment vous coûter quelque chose à le faire), mais de faillir de le laisser vous coûter quelque chose à chaque fois, avec chaque situation, avec chaque possibilité de construire. Si vous n’êtes pas prêts alors, à payer le prix, alors vous avez seulement sacrifié dans le long terme et vous n’avez pas donné à Dieu le profit à court terme de bien Le servir dans ce sens.

C’est effrayant, mais il est bon d’être conscient de ce danger afin de l’éviter. Oh, qu’il n’y ait plus de manque de profonde préoccupation et d’intercession nécessaire pour marcher dans des situations avec un soin authentique envers les autres. Il est facile d’avoir une attitude plus générale de « Ouais, je devrais…oui, je suis censé de…», sans qu’il y ait un soin profond et un désir de bénéficier l’autre personne en situation réelle, de manière Pieuse.

L’Affairement N’Est Pas La Question

Vous pouvez passer autant de temps à construire avec du bois, du foin et du chaume que d’autres qui construisent avec de l’or, de l’argent et des pierres de prix. L’affairement n’est pas la question.

Vous ne pouvez pas vraiment prendre du réconfort dans l’affairement, parce que si ce n’est pas avec les bons matériaux, cela ne rime à rien. Assurez-vous que les choses comptent. Si Dieu va travailler à travers les choses, ce sera par une croix. Cela sera par quelque chose de coûteux.

Si vous utilisez l’analogie que Paul utilise pour la construction de quelque chose, alors il y a les coups de marteau, mettre les choses ensemble, faire le cadrage, l’extérieur de la maison, le toit, etc. Si c’est cela, de bâtir, alors ce qui se passe avant tout ceci, est la sélection des matériaux. Vous devez apporter quelque chose de Jésus-Christ qui a été développé à travers une relation personnelle avec Dieu.

Cela serait une telle tragédie. Vous faites les sacrifices à long terme dans votre vie. Ensuite, vous passez la journée à construire et à marteler. Mais si vous n’avez pas été très exigeants dans ce que vous avez choisi pour construire, en termes de votre vie, votre cœur, votre caractère et votre aptitude au moulage devant Dieu—vous n’allez pas être en mesure de construire quelque chose qui va durer. C’est une parole d’avertissement. C’est grave. Mais cela peut être aussi une chose très libératrice. Peut-être que vous avez envie de faire des choses, mais un élément essentiel fait défaut. Vous n’apportez pas les choses précieuses. En passant du temps avec les gens, vous n’apportez pas les choses précieuses aux frères et sœurs dans le Christ et aux autres comme vous savez que Dieu voudrait. C’est une chose très libératrice de savoir cela et de savoir qu’il est possible de prendre soin des gens. Dieu nous appellera à une profonde préoccupation, de sorte que nous voudrions vraiment apporter l’esprit du Christ et la sainteté et l’humilité lorsque nous construisons, chaque fois que nous sommes avec les gens.

Ce Que Vous Apportez Est Ce Que Vous Êtes

Construire la vie du Christ chez les autres pourrait être l’un des buts pour la construction ; soit collectivement– construisant ensemble l’église— ; soit individuellement—de travailler pour présenter chaque homme parfait en Jésus-Christ, de construire et de renforcer, d’encourager le Christ au sein d’un frère ou d’une sœur ; et de travailler pour voir Jésus, en première lieu, dans le cœur de quelqu’un qui ne croit pas encore.

« La plupart des hommes gaspillent leur vie en détail. » Vous pouvez gaspiller votre vie en faisant ceci et cela, et de manquer les choses importantes de la vie. Ne perdez pas votre temps sur les « choses. » Ayez une vision plus grande. Construisez avec de l’or, de l’argent et des pierres précieuses. Si vous gaspillez du temps, alors c’est ce que vous apportez à vos frères et sœurs. Si vous avez l’habitude d’être conduit par les circonstances et « Oh, eh bien, je crois que je vais le faire…» S’il y a un faible niveau de la vision (alors qu’il devrait être beaucoup plus élevé), alors c’est ce que vous apportez chaque fois que vous parler à quelqu’un. C’est ce que vous êtes. C’est ce que vous vivez, si vous n’êtes pas reliés à la Tête et ne ressentez pas des rivières d’eau courante. Si la sève (la preuve que vous êtes connectés à la Vigne comme vous devriez l’être) n’est pas en train de remplir votre vie et vous fait fleurir et épanouir, si vous n’avez rien à offrir aux gens (ou la seule chose que vous avez à offrir aux gens est quelque chose qui est en quelque sorte contaminé), alors cela manque le but. Les paroles sont vraies, mais elles « ne sont pas Dieu ».

« Je Veux Construire avec de l’Argent et de l’Or dans ma Génération…»

C’est une chose libératrice de construire avec de l’or, de l’argent et des pierres précieuses. Prenez soins des gens. Prenez le temps dans le secret, passez le temps à être très exigeants, sélectionnant les matériaux. Un artiste qui va sculpter quelque chose ne se contente pas de prendre n’importe quel type de matière. Il est très discriminatoire et prendra le meilleur. Il est très attentif à ce qu’il utilise pour les matériaux. Chacun d’entre nous, si nous construisons dans la vie des uns des autres, a besoin d’être très exigeant. N’apportez pas à vos frères et sœurs une vie qui en quelque sorte fait défaut, quand c’est dans votre capacité de changer cela. Nous le devons aux uns et aux autres. Nous devons aux uns et aux autres une vie qui est en contact avec Dieu, une vie qui a pris le temps et qui a payé le prix de creuser pour de l’or, de l’argent et des pierres précieuses, et de produire ces choses ; d’avoir la vision de Dieu et la vie de Dieu en nous, alors que nous passons du temps avec l’un l’autre. Peut-être que nous avons besoin de souligner le péché. Peut-être que nous devons encourager. Je ne suis pas sûr ce que nous aurons à faire. Mais avec les collègues, avec les voisins, avec qui que soit, si vous voulez bien passer le temps dans le lieu secret, sélectionnant les choses précieuses—des choses qui dureront, considérant la façon d’encourager, considérant ce qui pourrait être le futur dans les Plans de Dieu avec cette personne…

« Je veux donner ma vie pour quelque chose qui va durer éternellement…Je veux construire avec de l’argent et de l’or dans ma génération…»

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon