Comme un boxeur

8/7/2019

Mais [comme un boxeur] je discipline mon corps de manière stricte, je le bats et j’en fais mon esclave, afin qu’après avoir annoncé [l’Évangile] aux autres, je ne sois pas moi-même disqualifié [comme étant inapte au service]. 1 Corinthiens 9:27

Il ne s’agit pas ici d’ascèse ou de religion. Il s’agit plutôt de reconnaître que nos corps sont comme des petits enfants : ils demandent, ils demandent, ils demandent et ils en redemandent. Tu es le parent de ton corps, le petit enfant. Vas-tu lui donner tout ce qu’il demande et te rendre ainsi inapte au service ? Ou bien vas-tu plutôt dire « non » aux exigences de tes enfants et de ton corps qui ne sont pas appropriées ni réellement nécessaires, dans le but de construire ton caractère et ta profondeur pour l’avenir ? Si nous sommes paresseux dans un cas ou dans l’autre, nous nuisons à notre avenir et à celui de nos « enfants ». 6h43 du matin

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon