DAILY BIBLE READING
Read today's >

« Pourquoi les païens sont-ils furieux ? »

17/12/2005

VRAIMENT, ce que les païens ne savent pas leur FERA du mal à eux, à leurs mariages et à leur Destinée.

C’est vraiment très étonnant. Cela explique BEAUCOUP de choses. Certaines études assez concluantes (faites par ceux qui n’ont pas Jésus vivant en eux, ou qui font partie de religions basées sur l’assiduité et sur des vies et des familles isolées) expliquent clairement pourquoi la génération « axée sur la famille » s’effondre, et pourquoi le taux de divorce est de 55%, même dans le monde religieux. Et la plupart des relations qui ne se terminent pas par un divorce « à cause des enfants » ou « à cause des dépenses » ou « en raison de ce que penseraient les autres » - ces relations sont généralement LOIN du cœur de Dieu sur le sujet et remplies d’indépendance égoïste, de fierté, d’amour du monde, d’idolâtrie familiale (également une forme d’amour du monde) et des pires choses.

Mais pourquoi tant de mariages et de « relations d’église » et d’autres formes de relations dans le monde, et dans le système religieux, se terminent-ils en catastrophe ?

Voici quelques observations étonnantes sur la façon dont les relations échouent, lorsque Jésus n’est pas la Tête et que Ses Moyens ne sont pas adoptés. Selon l’Université de Washington, des analyses de pointe sur les neurosciences, une technique d’étude analytique connue sous le nom de « fin découpage, » et quelques génies païens - les humains ont quatre méthodes primaires pour communiquer et qui sont si destructrices que, sans l’amour et l’obéissance de Jésus, il n’y a pratiquement AUCUN espoir pour cette relation ou pour l’avenir.

Ils les appellent « Les QUATRE CAVALIERS »

Lorsque deux humains, que ce soit dans un mariage ou dans toute autre relation importante, commencent à se faire ces quatre choses les uns aux autres, il y a « 94% de probabilité » (en dehors de la soumission à Jésus et de Son amour et du CHANGEMENT qui ne peut se produire que « en Christ ») pour qu’ils dégénèrent dans une attitude négative, et pour que par conséquent il n’y ait AUCUN ESPOIR POUR CETTE RELATION en dehors de Jésus.

Voici les « Quatre Cavaliers » qui, si facilement, comme la gravité à partir d’une falaise de 300 mètres ou du haut d’un immeuble de 50 étages, peuvent créer une calamité :

1) Le Premier Cavalier : DEFENSIVE. Au lieu d’écouter et d’essayer d’extraire la valeur et le bien des remarques ou des critiques, équitables ou injustes -la réponse immédiate est de fermer les oreilles, et de répondre de manière agressive sans souci de changement ou d’harmonie, mais seulement de soi.

2) Le Deuxième Cavalier : REPONSE EVASIVE. Éloigner les situations difficiles, se fermer comme une huître, ignorer, se fermer émotionnellement lorsque les circonstances sont douloureuses, ou jouer l’hypocrite avec de faux sourires ou du bavardage ou des changements de sujet, plutôt que de résoudre la racine des problèmes dans l’amour.

3) Le Troisième Cavalier : CRITIQUE. Ce destroyer du mal parle en termes négatifs, et souvent en condamnations absolues et globales. « Tu n’écoutes jamais ». « Tu es toujours ainsi. » « Tu ne peux rien faire correctement. » « Tu es insensible. » « Tu es gros. » « Tu es égoïste. » « Tu ne m’aimes pas. « « Tu es __, toujours tu __, tu ne peux même pas __, pourquoi ne fais-tu jamais __. »

4) MEPRIS : Le Quatrième Cavalier, le Roi Noir de tous les Cavaliers, le Destructeur final de vie et d’amour. MEPRIS est beaucoup plus néfaste encore que les trois autres insidieux et Egoïstes Princes des Ténèbres, aussi terribles soient-ils. Le mépris peut être transmis par un ton dévalorisant, ou par l’expression du visage, ou dans les mots lors de l’échange avec l’autre. Le mépris, c’est vous placer sur un « plan supérieur » à l’autre et parler avec dégoût de « ce qu’il est ». Il peut se pavaner d’un air « dominateur » ou « agressif » ou « autoritaire », ou simplement dégrader l’autre en impliquant ou en déclarant son état inférieur. Le mépris est, semble-t-il, exactement le contraire de Philippiens 2 :1-16 et Luc 9 :23-24. Traiter un autre avec « mépris » par l’expression du visage ou le ton de la voix, ou lui parler comme s’il était « moindre » en valeur ou en potentiel est un coup de mort des ténèbres.

Si ces « Quatre Cavaliers » sont présents (non reconnus ou tolérés) dans une relation entre des non-croyants ou ceux qui sont dans un environnement religieux « basé sur la fréquentation » (où n’existe aucune interaction « quotidienne » -Heb.3 :12-14, 1Cor.12, Actes 2 :42-47 environnant et amplifiant la Seigneurie et l’Amour de Jésus), il y a 94% de chances que la relation se termine en divorce, sous une forme ou une autre.

L’Escalier en Spirale vers le Cachot

Lorsque ces caractéristiques sont présentes dans une relation, plutôt que leurs opposées, la preuve statistique est que « les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres ». Par ailleurs, « plus de 50% » des personnes non Sauvées ne reconnaissent même pas ces traits en eux-mêmes jusqu’à ce qu’ils se voient en train de parler dans une vidéo. Ils peuvent passer un « test de détecteur de mensonge » pour dire qu’ils « ne sont pas ainsi » - jusqu’à ce qu’ils le voient de leurs propres yeux.

Et quoi « qu’il en soit » ... ce sera une SPIRALE dans le bien -ou le mal, l’amour -ou le dédain et la séparation. C’est juste comme ça. Vous l’avez vu, à la fois positif et négatif, sans aucun doute. Dans un « état de lune de miel » ou dans un « mode de protection parentale », il existe un risque de « dépassement d’émotion positive » malhonnête, où nous faisons des excuses pour le mauvais comportement des autres. « Ils ne voulaient rien dire par là » et « Ils sont vraiment fatigués en ce moment ». Le contraire se produit aussi, presque universellement, lorsqu’il n’est pas « empêché » par l’Esprit et les Vérités de Christ-Jésus. Lorsqu’une relation commence à tolérer les Quatre Cavaliers dans leur maison ou dans leur relation, sans le Changement que seule la soumission au Messie vivant peut apporter, cette relation sera dévastée à QUATRE-DIX POUR CENT DU TEMPS. Lorsque le « dépassement émotionnel négatif » commence à dominer et à contrôler les personnes dans cette relation, à 94% du temps, par la force humaine, la relation NE PEUT PAS ETRE REPRISE ET NE LE SERA PAS. Dans un « dépassement émotionnel négatif », il ne peut rien y avoir de bon du côté de l’autre personne. Vous l’avez vu. Vous l’avez goûté dans vos propres os. Lorsqu’il n’y a pas la Présence ou le Standard de Jésus, tout acte de gentillesse ou tout mot d’encouragement est immédiatement interprété comme un acte « hypocrite » et « égoïste » par une personne manipulatrice. Tout devient obscurci. Tout acte visant à « réparer » la relation par une personne est considéré comme malhonnête, peu digne de confiance, et une « preuve » supplémentaire de la façon dont elle est méprisable. Toute tentative d’intervention ou d’aide par une partie extérieure est interprétée par la personne « blessée » comme « faisant équipe avec elle » ou bien cette personne extérieure est naïve et a été manipulée par le coupable et ne peut pas lui faire confiance non plus.

A quatre-vingt-quatorze pour cent du temps, quand on ne reconnaît pas les Quatre Cavaliers ou qu’on ne les renie pas lorsqu’ils éclatent dans une maison ou dans une relation, la RELATION MEURT. 94% est un nombre VRAIMENT élevé, et tout le monde pense qu’IL sera l’exception. Presqu’AUCUN n’est « l’exception » -évidemment. Vous n’en serez pas une non plus. Mieux vaut le Dire, pour Jésus, pendant que vous le pouvez ?

Les Devoirs ne Sont pas Seulement pour les Enfants

Le mot « Disciple » (Luc 14 :27, Mat.10 :24-39) est synonyme de « Chrétien » depuis les Actes, chapitre 11 (environ 40 A. D.) jusqu’à la fin des temps. Qu’est-ce que ce mot, dans la langue parlée, signifie VRAIMENT ? « Participant » religieux ? Non, bien sûr que non. Il n’y a pas, dans la Bible, une telle « église » à laquelle on puisse « participer ». « Disciple » signifie-t-il « une personne qui sait et qui peut répéter un bon enseignement » ? Certainement pas. Le diable peut le faire, comme il l’a démontré à Jésus, et Jacques l’a déclaré. Le mot Disciple (plus tard connu sous le nom de « Chrétien ») signifie « Apprenti, » « Étudiant, » « Elève, » « Doublure, » « Stagiaire » ! Comme Jésus l’a soutenu, une « PERSONNE QUI FAIT », pas un répéteur de mots. C’est une personne qui a Appris de Jésus, puis a « mis en pratique » et a appris à « OBEIR à tout ce qu’Il a ordonné ». Comme l’a dit Pierre : « Il nous a laissé un exemple que nous puissions suivre Ses pas. » Jean a déclaré, par le Saint-Esprit, « Quiconque prétend être en Lui doit marcher comme Il a marché. » Être disciple, c’est être un ELEVE et un APPRENTI, UNE DOUBLURE qui FAIT ce que fait le Maître, qui ne répète pas seulement certains de Ses mots quand cela est pratique, comme une patte de lapin, pour défendre sa « position ». La PREUVE est dans la Vie, le Fruit, l’Esprit -ou nous ne sommes « pas des Siens », a dit le Seigneur.

ALORS ! Voici le « devoir » pour n’importe quels Apprentis ou Disciples qui souhaiteraient approfondir leurs promenades avec Lui et les Siens : répudiez et écrasez totalement les Quatre Cavaliers Noirs, un par un, avec les Vérités de Dieu. Démontrez avec des Enseignements spécifiques de Jésus, des exemples de Jésus et dans les Écritures ... l’EXACT CONTRAIRE de ces Quatre Princes Maléfiques et Destructeurs ci-dessus. Remplacez-les par une liste de Vérités qui sont de Dieu, sur le papier, si vous voulez. Et puis METTEZ EN PRATIQUE ce que vous savez être Vrai dans vos relations ! Vous verrez que ceux qui VEULENT vivre pour Jésus vont prospérer. Bien sûr, nous acceptons le fait Biblique que tous ne VEULENT pas le vrai Jésus - certains ne connaissent que la langue maternelle et les voies du diable, et refusent d’être Changés. Mais, si nous vivons comme Jésus a vécu dans ces questions, par la vie et la puissance de Son Esprit, de nombreuses relations fleuriront et Changeront. Les hommes et les femmes vont volontiers sortir du Cachot –pour être Lavés et Purifiés. Essayez. Jésus est là en attente, les bras ouverts ! « Une corde/un accord à trois brins n’est pas facilement brisé ».

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon