DAILY BIBLE READING
Read today's >

Today’s Story for the Young
Moses: Tries to be a Hero >

Deuxième Etape : Devenir Ordonné

19/10/1989

Je pensais aussi à Ézéchiel 37.

« La main de l’Eternel reposait sur moi et l’Eternel m’a transporté par Son Esprit pour me déposer au milieu de la vallée. Celle-ci était remplie d’ossements. Il m’a fait passer près d’eux, tout autour. J’ai constaté qu’ils étaient très nombreux sur le sol de la vallée et qu’ils étaient complètement secs. Il m’a dit : ‘Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ?’

J’ai répondu : ‘Seigneur Eternel, c’est Toi qui le sais.’

Puis Il m’a dit : ‘Prophétise sur ces os, (dis Ma parole à ces os), tu leur annonceras : ‘Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel !’ Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel, à ces os : ‘Je vais faire entrer un esprit en vous et vous vivrez. Je vous donnerai des nerfs, Je ferai pousser sur vous de la chair, Je vous recouvrirai de peau, Je mettrai un esprit en vous et vous vivrez. Vous reconnaîtrez alors que Je Suis l’Eternel.’

J’ai prophétisé conformément à l’ordre que j’avais reçu. Alors que je prophétisais, il y a eu un bruit : un mouvement s’est produit et les os se sont rapprochés les uns des autres. J’ai regardé et j’ai vu qu’il leur apparaissait des nerfs ; la chair a commencé à pousser et la peau les a recouverts en dernier, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.

Il m’a dit : ‘Prophétise à l’intention de l’Esprit, prophétise, fils de l’homme ! Tu annonceras à l’Esprit : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Esprit, viens des quatre vents, (O Esprit), O Souffle, (O Vent) souffle sur ces morts et qu’ils revivent !’ J’ai prophétisé conformément à l’ordre qu’Il m’avait donné. Alors l’Esprit est entré en eux et ils ont repris vie, puis ils se sont tenus sur leurs pieds. C’était une armée nombreuse, très nombreuse.

Il m’a dit : ‘Fils de l’homme, ces ossements, c’est toute la communauté d’Israël. Ils affirment : ‘Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes anéantis ! C’est pourquoi, prophétise ! Tu leur annonceras : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Je vais ouvrir vos tombes et Je vous en ferai sortir, vous qui êtes Mon peuple, et Je vous ramènerai sur le territoire d’Israël. Vous reconnaîtrez que Je Suis l’Eternel, lorsque J’ouvrirai vos tombes et vous en ferai sortir, vous qui êtes Mon peuple. Je mettrai Mon Esprit en vous, vous vivrez et Je vous donnerai du repos sur votre territoire. Vous reconnaîtrez alors que Moi, l’Eternel, J’ai parlé et agi, déclare l’Eternel.’ »

Ça commence par une vision, j’en suis convaincu. Sans vision, nous allons être sans frein. Nous allons rejeter la discipline et l’instruction de Dieu. Si nous ne voyons pas où nous allons, nous serons toujours en train « de larguer les amarres de retenue. » « Vous ne pouvez pas me retenir. Ne me dites pas quoi faire. Ne me faites pas de pression. N’essayez pas de me mettre dans votre moule. Arrêtez de me juger. Ne me cassez pas les pieds. Laissez-moi tranquille. » Nous allons être sans retenue continuellement, si nous ne voyons pas ce que Dieu veut.

La deuxième chose que je vois ici dans Ezéchiel est le processus que je crois nous rencontrons en ce moment. Je vais vous dire où je pense que nous sommes dans ce processus en une minute. D’abord, la vallée des ossements desséchés - déconnectés, secs, juste un tas de rien du tout. Juste du calcium et du carbone gisant sur le terrain, ne valant pas grand-chose. Aucun ordre, rien. Je pense que c’est d’où nous venons et je pense que c’est là où est la grande majorité du monde actuellement. Il n’y a pas d’ordre. Ce n’est pas distinct. Il n’a pas de fonctionnalité. C’est sorti de ses gonds. Les joints ne sont pas adaptés et placés là où ils devraient être. Ils sont fondamentalement inutiles.

Nos corps sont reliés d’une certaine manière pour être utile. Vous savez très bien que si vous mettez votre tête à la place du genou, elle ne serait pas fonctionnelle. Elle doit être là où ça devrait être. Si vous mettez vos doigts sur le côté de votre cou, cela n’aurait aucune réelle valeur. Ainsi, les os étant là et les tendons simplement « quelque part » ne font aucune différence. Ils doivent se réunir ensemble. Il y a un bruit de cliquetis en cause. Il y a une pression. Il y a du bruit. Il y a de la frustration en se rassemblant au bon endroit. Mais c’est une étape nécessaire pour sortir du chaos de la vie décousue, égocentrique, individualiste (parlant de manière pratique) et cette grande vallée d’ossements desséchés, et ensuite de se réunir dans le lieu où les os s’emboîtent. Ils sont mis dans les bons endroits, et ils sont là où ils doivent être pour faire le travail qui doit se produire.

Je crois que c’est la place où nous sommes arrivés, avec un grand bruit, avec beaucoup de bruit de cliquetis. Nous sommes arrivés à un endroit, je pense, où Dieu nous a prophétisé et a dit : « Venez ensemble ! Venez à l’endroit où vous avez besoin d’être ! Mettez les joints à la bonne place. Mettez les os dans l’ordre. Mettez les choses comme elles ont toujours censées être. » Et ensuite ils ont regardé et ils ont vu que bien qu’il y avait de l’ordre, car toutes les choses étaient au bon endroit pour être fonctionnel, il n’y avait toujours pas de puissance. Et je crois que c’est le lieu, en toute honnêteté absolue, où nous sommes en ce moment. Nous avons lutté et nous avons fait du bruit pour trouver le bon endroit et pour mettre les joints au bon endroit. Nous avons été prêts à nous soumettre à la discipline du Seigneur, pour entendre la prophétie du Seigneur, pour que la parole proclamée à nos cœurs pénètre. Nous avons été prêts à être sous la discipline, le gouvernement, du Saint Esprit, et de soumettre nos désirs, nos appétits, nos préférences à Dieu envers Ses fins, disposés à nous soumettre aux uns et aux autres, prêts à être solidaires les uns les autre, plutôt qu’être égoïste et indépendant - de venir au bon endroit pour être un vaisseau fonctionnel devant Dieu. Je crois que nous arrivons à cet endroit, et nous avons été prêts à nous soumettre en raison de la vision que Dieu nous a donnée de ce qu’Il veut sur cette planète. Nous avons été prêts à soumettre les préférences égoïstes et les priorités à venir dans la discipline de l’Esprit Saint.

C’est une grande chose, mais l’étape suivante était : « Seigneur, tout ce que je vois maintenant est quelque chose qui est dans le bon ordre et potentiellement fonctionnelle, mais toujours fondamentalement inutile. » Et je crois que c’est notre appel aujourd’hui à prophétiser à l’Esprit, à proclamer, à crier à l’Esprit. Nous sommes arrivés à l’endroit où nous sommes prêts à soumettre nos vies à Lui et, de nous rassembler dans le bon ordre individuellement et collectivement, mais maintenant, je pense que l’appel est à prophétiser au vent, à prophétiser à l’Esprit de Dieu de faire une vaste armée, un guerrier efficace de Son peuple plutôt que simplement ordonné.

Très bien, vous êtes en mesure de me dire, « je pense que tu as un problème d’attitude. » Et je vais dire, « Je me soumets. C’est péché. Je me repens. » Je suis prêt à le faire maintenant. Quand j’étais une vallée d’ossements desséchés, je ne l’aurais pas fait. J’étais égoïste. J’aurais dis : « Laisse-moi tranquille. Enlevez la poutre de tes yeux. » Mais parce que j’ai une vision de ce que Dieu veut, je suis prêt à recevoir de l’instruction et d’être réprimandé et de laisser la Parole de Dieu faire ce que la Parole de Dieu est censé de faire. Je suis prêt à être réprimandé tous les jours, pour que je ne sois pas endurci par la séduction du péché. Je suis prêt à entrer en ordre, en place dans la vallée, mais cela ne veut rien dire et je pense que c’est la question qui a été posée plus tôt - « Très bien, alors, comment pouvons-nous arriver là où Paul et Silas étaient ? » Et je pense que la première étape est d’avoir une vision.

La deuxième étape est d’être prêts à être sous la discipline du Seigneur, être prêts à avoir des gens impliqués dans nos vies, de répondre à Dieu Lui-même, et aux circonstances, en tombant à genoux plutôt que de donner des coups de pied dans les aiguillons. D’être prêts à répondre à tout moment, plutôt que de remplir nos vies de « oui, mais » et d’autres vices et de priorités ; et de remplir nos yeux, nos pensées et nos oreilles avec des choses stupides - juste perdant notre temps à investir dans l’idolâtrie de bébé, l’idolâtrie de l’emploi, ou la crainte des hommes. Il suffit de cesser d’investir dans toutes les saletés et les modèles du monde et en se conformant à eux. C’est obligatoire, mandataire, si nous voulons être sensibles à la voix de Dieu, à l’appel de Dieu et d’entrer dans le bon ordre, afin qu’Il puisse faire une vaste armée de nous. C’est impératif que nous arrêtions de dire, « Ouais, je savais déjà cela, » alors qu’en réalité, nous devrions être convaincus, de tomber à genoux et de nous repentir, et de présenter des excuses au lieu des « oui-mais, » d’avoir toutes les réponses et toutes ces bêtises. Juste de Lui soumettre nos vies dans la simplicité et l’obéissance absolue, que ce soit pour un jeûne de plusieurs jours ou, pour fermer nos bouches quand nous en avons besoin, au lieu de radoter. Montrez-moi…si vous pensez que c’est ce que je fais maintenant, vous pouvez voter de cette façon et je me soumettrai dans une minute. : )

fr_louange_connaitre.jpg ensemble-en-jesus.com
ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon