Un Coeur Désespéré Pour Dieu

30/3/1988

Encore une fois, j’espère que je pourrai vous communiquer ce qui a été tellement sur ma conscience ces derniers temps. Je suis prêt à payer de ma vie pour le voir, parce que quand vous considérez l’idée d’un jeûne de 40 jours, vous prenez votre vie dans vos mains. Vous ne le faites pas sur un caprice. Quelque chose doit être important pour vous. Ce n’est pas une blague. Nous parlons de la vie et de la mort, et vous commencez à le sentir après un certain temps. Ce n’est même pas une question de maîtrise de soi. Je le mentionne à nouveau pour votre avantage, parce que je vous prie/implore d’avoir ce genre de cœur. Vous devez voir Dieu et pas seulement des mots au sujet de Dieu. Il faut que ce soit Dieu manifesté dans Ses desseins. Son cœur et Sa volonté « sur la terre comme au ciel. » « Que Ton règne vienne. Que Ta volonté soit faite. » Cela doit être le cœur avec lequel nous poursuivons les choses du Royaume de Dieu.

Nous ne parlons pas de faire quelques bonnes actions en option pour l’un l’autre, et d’avoir quelques réunions en extra plus souvent que nous en avions l’habitude. Il ne s’agit pas d’ajouter quelques relations optionnelles qui sont un peu plus profondes que le « aller-au-culte le Dimanche matin. » Nous parlons de la Nature même de la Divinité et la Sagesse manifeste du Dieu Glorieux et Eternel, révélées aux principautés et aux puissances par l’Eglise. Nous parlons des portes de l’enfer ne prévalant plus contre l’Eglise que Jésus construit. Nous devons prendre beaucoup de soins pour l’Honneur de Dieu et Ses Paroles et Son Nom. C’est un cœur de « Montrez-leur, Père. Je T’en prie pour l’amour de Ton Nom, que ces choses soient faites, non pas que je sois glorifié ou que toute l’attention soit portée sur moi. »

Tout ce spectacle et toute cette production que fit Elie n’était pas pour son propre intérêt ou avantage. C’était pour que le Nom de Dieu soit glorifié. Comme Jésus cria dans Jean 12 : « Père, glorifie Ton Nom. » Cela doit être notre cœur aussi. Même des années à partir de maintenant, sur notre lit de mort, ce serait encore : « Père, glorifie Ton Nom. » Et du ciel une voix revient, « Je l’ai glorifié. Et Je le glorifierai encore. » Cela doit toucher votre cœur. Cela ne peut pas juste être un labyrinthe ou de passer par des activités religieuses dans un état d’hypnose. Nous devons prendre soins. Nous devons commander aux pluies d’être enfermées pendant trois ans et demi. Nous devons avoir ce genre de cœur qui est désespéré pour que le Nom de Dieu soit fait Grand parmi les nations. C’est Son cœur aussi, donc comme David, nous pouvons prier en toute confiance, parce que Dieu a promis que les portes de l’enfer ne prévaudront point contre Son Église et, qu’Il rendra Sa sagesse multiple connue.

« Comme aux jours où tu sortis du pays d’Égypte, Je leur ferai voir des prodiges. Les nations le verront et seront confuses malgré toute leur puissance ; elles mettront la main sur la bouche, leurs oreilles seront assourdies. Elles lécheront la poussière comme le serpent, comme les reptiles de la terre ; elles sortiront avec effroi de leurs retraites vers l’Éternel, notre Dieu ; elles auront peur, elles te craindront. » (Michée 7:15-17).

« Dieu, montre-Toi fort dans Ton peuple. Laisse les nations frémir et craindre et trembler au Nom de Jésus. Tout genou fléchira au Nom de Jésus. »

Qu’est-ce que cela signifie ? Est-ce de la poésie ? Non ! Que ce soit de telle sorte que quand quelqu’un entend le mot « Jésus, » ils ne disent pas : « Oh, vous êtes juste un fanatique, » mais qu’ils tremblent et tombent à genoux. Tous Ses ennemis deviendront Son marchepied, et nous allons l’attendre patiemment, toutefois de manière persistante. Il va utiliser l’Eglise pour faire des œuvres plus grandes que Lui. Ce n’est pas juste un tas de paroles, de doctrines trompeuses. Cela a à voir avec les principautés et les puissances étant humiliées. Ce n’est pas une formule magique de faire quelque chose d’une bonne manière. Ce n’est pas un gadget. Cela a un seul but : Que les fils de Dieu soient manifestés et que nous grandissions dans la pleine mesure de la Stature de Jésus-Christ (Romains 8).

Nous ne sommes pas ici pour nous divertir ou pour nous sentir mieux ou pour simplement être encouragés et motivés. Nous sommes ici pour grandir dans la pleine mesure de la Stature de Jésus-Christ. Alors les démons vont connaître nos noms comme ils connaissaient Paul ou Jésus, mais ne connaissaient pas les sept fils de Scéva (Actes 19). Les démons vont connaître nos noms. C’est la volonté de Dieu pour nous, et ça doit être aussi notre cœur. Je vais toujours revenir à ces choses, parce que j’espère que c’est vrai que je vais mourir pour ce que Dieu veut faire sur la terre. Je vais vivre ou je vais mourir avant que je n’accepte la médiocrité, les statistiques probables ; les réunions et les conversions et les relations prévisibles. Je suis fatigué de l’ordinaire.

Jacques 3 dit que la sagesse de ce monde est non spirituelle et du diable. La sagesse de ce monde a à voir avec les philosophies prévisibles, les activités et les résultats des hommes. Elles sont non spirituelles et du diable. Ce qui est de la terre est clairement du diable, selon les Ecritures. Ce qui est de Dieu est clairement de Dieu.

Donc il n’y a pas de place dans mon cœur et j’espère qu’il n’y en a pas dans le vôtre pour ce qui est du statistiquement probable. Si nous permettons cette mentalité, nous irons à nos tombes, n’ayant jamais vu Dieu et les Choses que les statistiques ne pouvaient pas prévoir. Cela doit briser vos cœurs d’aller dans les réunions semaine après semaine, et que jamais rien ne se produise, qui ne peut pas être expliqué par ce que les humains sont capables de faire avec un peu de motivation, d’imagination, de capacité brute, et un peu de connaissance. Tout cela peut être complètement expliqué dans le domaine naturel, par des moyens naturels. Vous pouvez grouper jusqu’à 150 athées et leur donner leurs lignes, et ils pourraient faire exactement la même chose que vous. Cela devrait vous rendre malade. Cela devrait nous tuer à l’intérieur.

Que ce soit Dieu qui se manifeste. Que ce soit Dieu ! Que ce soit une partie de la Divinité, du Créateur de l’univers, plutôt que des événements et des mots. Le Royaume de Dieu n’est pas fait de rhétorique. Il n’est même pas fait de l’enseignement mais de dunamis, de puissance (1 Cor. 4:20). La dynamite est indubitable, évidente. Pouvez-vous la mettre dans votre poche de manteau, l’allumer et essayer de prétendre qu’elle n’existe pas ? Impossible ! Ça va avoir un effet. Il y a quelque chose de réel au sujet de Dieu. Amen ?

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon