T. Austin Sparks

30/1/2013

1. L’Eternité de Dieu

Le premier principe de l’interprétation de la Bible est l’éternité de Dieu. Nous devons toujours nous rappeler que tous les temps sont le temps présent avec Dieu. Il n’y a pas de passé et de futur avec Dieu : tout ce qui est passé et futur avec nous a été présent avec Dieu, toujours. A tout moment, dans ce qui est le temps pour nous, l’Eternité est présente avec Dieu.

L’architecte a toujours le plan terminé devant lui. S’il est le concepteur d’un navire, il a fait un modèle de ce navire avant que quelque chose ne soit fait. Il voit dans le modèle, l’objet terminé, c’est-à-dire, exactement comment la chose apparaîtra quand il sera terminé. S’il s’agit d’un grand bâtiment, ou même d’une ville, c’est la même chose. L’architecte dessine ce que nous appelons un modèle réduit, et il voit exactement dans ce modèle comment le bâtiment ou la ville sera, quand il sera terminé. Le constructeur travaille au jour le jour en fonction de ce plan achevé. Ceux qui ne voient que les parties ne peuvent pas comprendre, et ne doivent pas prendre les parties comme étant l’ensemble. Parfois, quand vous regardez les parties d’un bâtiment, vous ne pouvez pas comprendre de quoi il s’agit. Ce n’est que lorsque la chose terminée est en vue, que nous pouvons comprendre les parties.

2. L’Exhaustivité du Christ

Le Christ est l’interprétation de toute la Bible ; connaître le Christ, c’est de comprendre la Bible. Des hommes comme Pierre et Paul connaissaient la Bible, mais ils ne la comprirent pas jusqu’à ce qu’ils connurent le Seigneur Jésus. Nous avons d’abord à connaître le Seigneur Jésus, et ensuite nous Le ramenons dans la Bible, et Il est l’interprétation de la Bible. Par conséquent, nous ne pouvons pas vraiment comprendre la Bible, jusqu’à ce que nous connaissions le Seigneur Jésus. Cela se traduit par ceci : que la Bible est vraiment une Personne, et non un livre. La Bible est une Personne Vivante, et non pas une lettre morte. Parce que cette Personne est inépuisable, IL rend la Bible inépuisable.

C’est un principe plus important que peut-être vous avez réalisé. Il est possible d’épuiser la Bible comme un livre. Nous avons connu de grands enseignants de la Bible qui l’enseignait de A à Z, encore et encore, mais à la fin de leur vie, ils avaient de la difficulté à trouver quelque chose de nouveau, de frais, et ils ne faisaient que répéter encore et encore les choses qu’ils avaient dites au cours des années passées. La raison en est qu’ils traitèrent la Bible comme un livre. Cela n’arrivera jamais, si vous connaissez le Seigneur Jésus et que vous voyez la Bible en Lui, et Lui dans la Bible. Je répète que le Seigneur Jésus ne peut jamais être épuisé. Comme le Saint-Esprit révèle le Seigneur Jésus pour nous, la Bible est toujours plus vivante.

3. L’interprète de la Bible Est le Saint-Esprit

Nous arrivons maintenant au nombre trois : l’interprète de la Bible est le Saint-Esprit. J’ai dit que Jésus est l’interprétation de la Bible. Je dis maintenant que l’Esprit Saint est L’INTERPRETE de la Bible. Nous sommes familiers avec les mots de la Lettre aux Corinthiens, mais laissez-nous simplement les regarder à nouveau maintenant. La Première lettre aux Corinthiens, chapitre deux, verset treize : « Ces choses que nous parlons, non pas en paroles qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. »

Je ne sais pas si vous avez des références marginales dans votre Bible, mais la traduction la plus correcte de ces mots est la suivante : « Interprétant les choses spirituelles à des hommes spirituels. » Lisons le passage entier à nouveau de cette façon :

« Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais que l’Esprit enseigne; interprétant les choses spirituelles à des hommes spirituels. »

4. La Mention Finale

La mention finale sur une question particulière de la Bible est souvent la clé de tout son sens. C’est quelque chose auquel nous devons penser ! Nous trouvons certaines choses mentionnées à plusieurs reprises dans la Bible ; mais quand nous arrivons à la dernière occasion où cette chose est mentionnée, nous trouvons généralement la clé de tout ce qui a été dit sur ce sujet avant. Si vous prenez un sujet particulier, où il est mentionné pour la dernière fois, et qu’ensuite vous notez le cadre et le contexte et la relation, vous obtiendrez la pleine signification de tout ce qui a été dit à ce sujet avant.

Voilà une déclaration que j’ai faite, et vous aurez besoin de réfléchir et de travailler sur cette question, mais je vais vous aider en prenant simplement une illustration. Dans le dernier chapitre de la Bible, l’Apocalypse vingt-deux et le verset deux, nous avons la dernière référence à « l’arbre de vie. » Maintenant, lorsque nous remontons au début de la Bible, nous avons « l’arbre de vie » mentionné, mais on nous dit rien à ce sujet – c’est simplement quelque chose qui existe. Nous n’avons pas d’explication, rien n’est dit sur cet arbre, ou ce qu’il signifie, il est simplement mentionné. Nous devons aller jusqu’au bout de la Bible pour l’explication, et quand nous arrivons à « l’arbre de vie » au dernier chapitre de la Bible, par le contexte et la relation, nous avons une très grande explication.

5. La Seule Valeur Réelle Est Le Spirituel

Nous devons nous rappeler cela quand nous lisons et étudions la Bible, et nous devons garder cela en pensée, lorsque nous sommes ensemble. Il ne faut pas venir juste avec une soif de plus amples renseignements ou une envie d’en savoir davantage. Il y a des gens qui veulent obtenir de plus en plus de connaissances et d’éducation. Cela constitue un danger. C’est exactement comment Adam a été capturé. Vous voyez, satan a dit : « Si vous prenez de cet arbre, vous saurez » ; c’était « l’arbre de la connaissance. » Et il y a toujours un danger à consommer de cet arbre. Il pourrait simplement nous conduire à la mort et non à la Vie. Donc, je répète ce principe d’interprétation Biblique : la seule valeur réelle est le spirituel. Et la valeur spirituelle est tout simplement la façon dont quelque chose affecte notre vie avec Dieu ! Je souhaite qu’Adam ait reconnu cela ! Lorsque satan le tenta de prendre de « l’arbre de la connaissance, » si seulement Adam avait dit : « Que sera l’effet de ceci sur ma vie avec Dieu ? » Lui et nous, auraient pu être sauvés de tout ce mal.

Si le Christ est l’interprétation de la Bible, alors la connaissance spirituelle de la Bible aboutie à une augmentation du Christ. Si nos jours ensemble ne conduisent pas à une augmentation de la mesure de Christ, nous avons raté la Voie. Si nous ne partons pas d’ici plus comme le Christ, avec une plus grande mesure du Seigneur Jésus, cette formation a échoué. Donc, je vous prie de prier ensemble tout au long de ce temps, pour qu’il puisse signifier un ACCROISSEMENT SPIRITUEL et non un élargissement intellectuel, mais la CONNAISSANCE SPIRITUELLE.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon