Une Spiritualité « Sentimentale et Superficielle »

6/9/1996

Septembre 1996, Mzuzu, Afrique

Tôt le matin, des pensées partagées par un frère parmi les Saints, durant un temps passé ensemble en Afrique.

Des que j’ai ouvert les yeux ce matin, j’ai aussi ouvert ma Bible. Le premier passage que mes yeux virent, était au sujet de la vallée de la mort, pareil que dans le Psaume 23. Probablement, je n’aurai pas pensé à partager cela avec vous, si ce n’est que ces premières paroles m’apportèrent beaucoup de joie, ce matin.

Vivre où l’Ombre ne Peut pas Nous Toucher

« Néanmoins, il n’y aura plus jamais de ténèbres pour ceux qui ont été dans la détresse. » Dieu enlèvera tout nos chagrins et ennuis. Il lavera nos désespoirs. C’est Sa promesse. « Les gens marchant dans les ténèbres ont vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort, une lumière resplendit. » (Esaïe 9 :1 à 2)

Ce passage continue de dire comment Dieu élargira nos cœurs. Il augmentera notre joie. Il nous rendra joyeux comme un peuple se réjouit à la moisson. Il fracassera les fardeaux qui sont sur nous. Il enlèvera l’humiliation de nos défaites. Et voici comme Il le fera : « Car pour nous, un Enfant est né. Un Fils nous est donné. Et le gouvernement reposera sur Ses épaules. Et Il sera appelé Conseiller Merveilleux, Dieu Puissant, Père Eternel, Prince de la Paix. Il établira et soutiendra la justice, avec miséricorde et compassion dans Son cœur. La force et l’omnipotence de Dieu Tout-Puissant accompliront cela. » (Es 9 :6 à 7)

Son nom est Jésus : Emmanuel, Dieu avec nous. Jésus nous apportera grande joie. Il lavera nos détresses et la lumière luira dans nos cœurs. Le cœur, l’entendement et l’omnipotence de Dieu Tout-Puissant accompliront cela. Les gens marchant dans les ténèbres (c’est nous) verront une grande lumière : Le Conseiller merveilleux. Il nous aidera dans toutes nos épreuves. Comme nous marchons à travers la vallée de la mort, nous comprenons qu’une ombre ne peut pas nous nuire. C’est seulement une ombre de la mort. Savez-vous ce qui chasse les ombres ? Une grande lumière chassera toutes les ombres. Jésus, notre Bon Berger, chassera toutes les ombres de la mort dans nos vies. Quelquefois, nous essayons de tout résoudre par nous-mêmes, alors que ce dont nous avons réellement besoin, est de tout simplement tourner nos faces vers Jésus. Il entendra nos cris du cœur et augmentera notre joie, apportant une grande lumière dans nos cœurs. Pour nous un Enfant est né ; un Fils nous est donné. Il est un Conseiller Merveilleux, un Père Eternel. Il nous aime et nous aidera si nous tournons nos faces vers Lui.

« Voyez quel amour le Père nous a prodigué, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu ! Et c’est ce que nous sommes ! Et maintenant, petits enfants, demeurez en Lui, afin qu’au moment où Il sera manifesté, nous ayons de l’assurance et qu’à Son avènement, nous n’ayons pas la honte d’être éloignés de Lui. » (1 Jean 3 :1 et 2 :28) Dans la langue Grecque, c’est écrit comme ceci : « Regardez à cela et émerveillez-vous, de l’amour merveilleux que Dieu a pour nous. » C’est une expression « d’ouvrir vos yeux et de regarder comment énorme est Son amour. »

Il y a un cantique que nous chantons quelquefois. Cela parle d’être plus que vainqueurs :

Nous sommes le peuple de Dieu, appelé par Son nom.

Appelés des ténèbres et délivrés de la honte.

Une Race Pure — chacun étant Saint

A cause du Sang du Christ, Jésus le Fils.

Avec nos lèvres chantons une confession.

Avec nos cœurs, accrochons-nous à une vérité seule.

Car Il a effacé nos transgressions (nos péchés),

Nous a revendiqués et nous a appelés Son peuple

Bien à Lui.

Ecoutez-nous, O esprits des ténèbres,

Comme cela vous saurez nos positions.

Nous sommes Son peuple, racheté avec des cicatrices

Rachetés par le Sang de l’Agneau,

Le Sang de l’Agneau.

C’est pourquoi, il y a une espérance considérable pour nous tous. C’est pourquoi, satan perdra et c’est pourquoi, nous sommes plus que vainqueurs : Nous sommes rachetés par le Sang de l’Agneau ! Alors avec nos cœurs, nous chantons cette confession. Nous nous accrochons à cette vérité seule. Parce que notre Jésus a conquis le péché et la mort, satan est comme un chien sans dents. Jésus nous a aimés et nous Lui appartenons, Lui appartenons…

Quelquefois, nous devons nous rappeler de ces vérités. C’est dur d’avoir un mauvais jour lorsque nous nous rappelons ces choses. Nous sommes plus que des vainqueurs par le Fils du Père de l’Amour.

Qu’est-ce Qu’une Spiritualité « Sentimentale »

Il y a une manière de suivre Jésus qui est basée seulement sur les sentiments. Quand nos sentiments sont en haut de l’échelle, nous aimons Jésus, nous sommes heureux et nous chantons. Mais quand on se sent en bas de l’échelle, nous ne chantons plus et ne Le louons plus. Je pense que la plupart des gens veulent bien faire. Ils ont des bonnes intentions. Mais il y a une manière de suivre Jésus, qui est très forte et qui ne prétend pas d’être spirituelle. Il y a aussi une manière qui n’est pas trop stable. Encore une fois, je ne veux pas suggérer des choses mauvaises. Je pense juste que quelquefois, nous ne comprenons pas la manière solide (comme un rocher) de suivre Jésus. La manière solide (comme un rocher) ne dépend pas de nos sentiments. Lorsque nous parlons de la spiritualité sentimentale, nous ne voulons pas dire que quelqu’un à des mauvaises intentions ou motivations. Peut-être qu’ils n’ont pas vu la face de Jésus, de manière solide, qu’ils connaîtront un jour.

La Vie De Job

Nous avons lu que Job était l’homme le plus juste de toute la terre. Parmi les milliers et même millions de gens, Job aimait Dieu plus que n’importe quel autre homme. Job aimait Dieu plus que tous les gens de la terre et même ayant cette réputation, il y avait un chemin profond où il ne connaissait pas Dieu. Il y a eu beaucoup de mauvaises choses qui arrivèrent à Job. Il a eu beaucoup de douleurs et de malheurs. Sa santé avait disparue. Ses précieux enfants étaient morts. Toutes ses possessions avaient été prises. Son épouse lui dit de maudire Dieu et de mourir. Elle laissa tomber. Et ainsi le cœur de Job fut brisé. Il avait trois amis qui vinrent le visiter et je crois que ces hommes aimaient réellement Job. Ils quittèrent leurs familles et s’assirent avec Job pour sept jours dans un silence total. Je crois qu’ils aimaient Job et leurs intentions étaient bonnes. Mais ils ne connaissaient pas trop bien Dieu non plus. Ils ont dit plusieurs choses merveilleusement spirituelles à Job, au sujet de : comment une bonne personne obtient toujours des bonnes choses et qu’une mauvaise personne obtient toujours des mauvaises choses. Job savait que cela ne pouvait être vrai. Il avait vu des choses mauvaises arrivées aux gens bons et des choses bonnes arrivées aux gens mauvais. Alors il ne pouvait pas accepter les choses que ses amis lui disaient.

D’une certaine manière, Job était « sentimentalement » spirituel, car il n’avait pas encore laissé Dieu faire un travail profond en lui. Il était trop content du fait qu’il connaissait Dieu. Il se considérait trop bon comme personne. Parce qu’il était le plus proche de Dieu parmi tous les autres êtres humains, il pensait qu’il était proche de Dieu. Il ne réalisa pas qu’un brin d’herbe est plus proche du soleil qu’une fourmi. Un arbre est plus proche du soleil qu’un brin d’herbe. Mais un arbre reste toujours très très loin du soleil. Un arbre est beaucoup plus grand qu’un brin d’herbe, mais il reste quand même très très petit. Job n’avait pas saisi cette leçon. Il savait peut-être, qu’il était le plus proche de Dieu, comparé à d’autres gens. Job n’avait aucune idée, combien loin de Dieu il était. Son cœur n’était pas brisé, du faîte qu’il était loin de Dieu. Cela prit toutes ces grandes douleurs et toutes ces pertes pour Job, l’homme le plus juste de toute la terre, pour comprendre ces choses… Après qu’il soit passé par ces épreuves, il dit : « Mes oreilles avaient entendu parler de Toi, mais maintenant, au moins, je peux voir qui Tu es réellement. » (Job 42 :5) Job, était d’une certaine manière sentimentalement spirituel. Job avait de bonnes intentions et était un homme bon. Il ne prétendait pas ou ne faisait pas semblant, mais il était très loin de connaître Dieu réellement.

Si Job était sentimentalement spirituel, je peux dire que nous aussi, nous le sommes. Evidemment, il y a des gens qui imitent le Christianisme. Ils se prétendent justes. Ils rendent leurs figures très spirituelles. Ils veulent impressionner les gens autour d’eux, en leur montrant combien ils aiment Dieu. Ils veulent que les gens les regardent aimer Dieu. Mais n’est-ce pas que nous aussi, (dans notre sottise, insécurité, orgueil et immaturité), tombons quelquefois dans ces choses là ? Ceci est de la spiritualité sentimentale. Mais il y a une manière réelle d’aimer Jésus, qui dérive d’une grande humilité et cela importe peu si quelqu’un nous regarde ou pas. Cela provient du cœur. La spiritualité réelle vient du fait d’être brisé devant Dieu. Cela vient d’un cœur, qui est tombé amoureux d’un Dieu qui a pardonné nos péchés. Peut-être que la chose réelle aura, elle aussi, des expressions faciales ! Mais cela vient du brisement, non pas du désir de se faire voir. La meilleure manière de se débarrasser de cette spiritualité sentimentale, est de s’humilier devant Dieu et de Lui demander de nous enseigner. Lui demander de nous affiner/purifier par le feu, pour que l’on puisse crier comme Job : « Bien que Tu me tues, je Te ferai confiance ! »

Le problème avec la spiritualité sentimentale, n’est pas que de la prétention, mais que nous n’avons pas laissé Dieu œuvrer profondément dans nos cœurs, comme Il le veut. C’est important, que nous ne nous jugions pas mutuellement, mais que nous nous aidions mutuellement, pour connaître le vrai Dieu. Nous nous mettons devant le vrai Dieu, pour Le laisser nous brûler (purifier) avec Son feu, de la même manière que Job l’a été. Il y aura un jour de réjouissance si nous nous mettons devant Dieu et que nous Le laissions nous brûler (purifier). Il y aura un jour de réjouissance et de force. Cela sera réel dans la profondeur du cœur — non pas pour impressionner ou pour se sentir bien, mais parce que nous avons vu la face de Dieu avec notre esprit.

L’Eglise est un groupe de gens qui marche main dans la main, à travers les victoires et les peines, pour nous aider mutuellement à devenir plus réel. Aucun de nous n’est pas encore très réel. Evidemment, l’arbre est plus proche du soleil que le brin d’herbe, mais nous avons encore beaucoup, beaucoup de chemin à faire. Dieu a dit à Job : « Où étais-tu quand J’ai posé la fondation de la terre ? Où étais-tu lorsque J’ai dit aux océans leurs limites ? Où étais-tu lorsque J’ai commandé le lever et coucher du soleil ? Où étais-tu quand J’ai donné un nom à chaque étoile se trouvant dans le ciel ? Et tu penses savoir comment Me louer ? Et tu penses savoir M’obéir ? Soit silencieux ; Je t’enseignerai. » Si nous avons un cœur qui se soumet au feu de Dieu, Il nous enseignera, au-delà de la manière d’être juste religieux. Jésus est beaucoup mieux que la religion ! Il nous enseignera à connaître Son cœur. Cela vient avec des peines, mais c’est très, très bon. Est-ce que chacun de vous prendra ce voyage ?

Une Question

Alors, que faites-vous, lorsqu’il y a une situation devant vous, dans laquelle vous voyez quelque chose, qui devrait être d’une certaine façon, mais que tout à l’intérieur de vous s’oppose à ce que cela devrait être ? Comment changer notre cœur et nos pensées pour être en accord avec ce que nous savons ? Notre cœur et nos émotions prennent une direction, mais vous savez que ce n’est pas la bonne manière de penser. Comment faire alors pour changer la situation, avec foi ?

Quelqu’un a-t-il expérimenté cette guerre à l’intérieur de son être ? Paul a dit aux Galates que l’esprit et la chair sont hostiles envers l’un et l’autre. Nous devons nous attendre à des guerres dans nos cœurs et entendements. Le jour (sur cette terre) ne viendra jamais où il n’y aura plus de guerre dans nos cœurs et entendements. Mais Dieu nous a donné des armes surnaturelles, pour démolir les forteresses. Dieu ne fait pas partir les ennemies. Les ennemies dans nos cœurs et entendements font partie de la terre promise. Quand Dieu apporta Son peuple en dehors de l’Egypte, à travers le désert, vers la terre promise, il y avait des grands géants armés sur cette terre. Cela vous paraît-t-il comme une terre promise ? Cela vous paraît-t-il comme un endroit merveilleux à vivre…avec ses grands géants furieux ? Mais c’est une chose très spéciale que Dieu fait. Ils nous amènent sur cette terre ruisselante de lait et de miel, qui a aussi des grands géants furieux. Plus la terre que Dieu veut nous donner est merveilleuse, plus les géants seront grands et laids. Dieu fait cela avec un but. Il fait cela pour nous rendre plus forts. Parce qu’Il a des choses spéciales à nous donner ; Il nous donne aussi des grands géants pour nous opposer.

Dans Jacques 1, il est dit que Dieu Lui-même nous donne des épreuves, pour que nous puissions grandir en endurance ou en force. Si nous grandissons en force, alors nous grandissons pour devenir plus mûrs ou complets en caractère.

Jacques 1 :2 à 8 : « Mes frères, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que la mise à l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous libéralement et sans récriminer, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, que le vent agite et soulève. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur : c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. »

Le verset 2 dit : « Considérez comme pure joie les épreuves. » C’est un secret pour acquérir de la puissance dans l’Esprit. Si vous voulez expérimenter LA PUISSANCE DE DIEU dans votre vie, vous devez décider d’avoir de la grande joie quand les difficultés arrivent. Vous avez un choix quand un géant vient à vous, avec une grande épée. Vous pouvez, comme les dix espions dirent : « Je haïs les géants et j’ai peur. » Ou, comme Joshua et Caleb, vous pouvez dire : « Merci pour les géants. »

Notre Dieu nous délivrera des géants. Lorsqu’ils arrivent dans vos vies et vous opposent, vous pouvez avoir une attitude négative, avoir peur, être furieux ; ou vous pouvez prendre l’épée de l’Esprit, remercier Dieu pour ce géant qui vous oppose et lui couper la tête. Quand les épreuves arrivent (et elles viendront), considérez les comme pures joies. Et, si vous les considérez pures joies, vous grandirez en persévérance et en endurance. Quand les géants vous opposent, si vous avez une grande joie, de la foi et du courage pour les confronter, croyant en Dieu pour la victoire, alors vous grandirez en endurance et en foi. C’est une commande de considérer comme pure joie un géant qui arrive. Si vous grandissez en endurance, vous grandirez en maturité. Vous grandirez en intimité avec Dieu et en puissance dans l’Esprit. Si vous voulez grandir en amour et en puissance dans l’Esprit, alors vous devez accepter ces batailles.

Courir vers la Bataille !

Dieu apporte ces batailles pour que nous puissions avoir une relation avec Lui. Il y a toujours des géants dans la terre promise. Plus la terre est spéciale, plus les géants sont grands. Frères, prenez votre épée. Sœurs, prenez votre épée et considérez les comme pures joies. Décidez, comme les grands hommes de David, que si vous voyez un trou dans le sol avec un lion dedans, vous sauterez dans le trou et tuerez le lion. Ceci est le cœur d’un grand homme de Dieu — de voir l’ennemie et de courir vers la bataille. David courut vers le géant Goliath. Joshua, Caleb, Moïse, David, Jésus et tous les grands hommes de Dieu coururent, vers la bataille. Ils sautèrent dans les trous et tuèrent les lions. On entre dans le Royaume avec force. Jésus a dit que les violents prennent le Royaume par la force. Dieu met des géants dans la terre promise pour nous. C’est Ok s’ils sont ici pour nous opposer. Soyons heureux qu’il y ait des géants qui veulent nous tuer, car nous vaincrons. Les géants nous rendent très forts et mûrs ; ils nous rendent comme Jésus.

David s’opposa à un lion et à un ours pour sauver un agneau. Alors, quand il a fait face à Goliath, il a eu du courage. Parce que David avait eu des petites batailles avec un lion et un ours, il n’a pas eu peur du géant Goliath et a été capable de le tuer. David pouvait libérer le peuple de Dieu, car maintenant il avait du courage.

C’est pourquoi, Jacques peut dire de les considérer comme pures joies, lorsque vous faîtes face à ces batailles, dans votre cœur et entendement. Quand les relations sont quelquefois très dures, les tentations difficiles, quand nos estomacs ont faim, lorsque les gens nous haïssent ou nous calomnient, quand nous perdons un travail ou un enfant meurt, toutes ces choses sont des batailles comme le lion et l’ours.

Lorsque ces batailles arrivent dans nos cœurs et entendements (et elles viendront), quand Dieu mets des géants dans la terre promise pour nous, considérez les comme pures joies. Soyez heureux pour les géants. Ces géants vous aideront à acquérir de l’endurance et de la persévérance. Ces géants vous apporteront la plénitude en Jésus. Si nous prenions nos positions de bataille contre l’ennemie et si nous ne courions pas à l’opposé pour nous cacher, Dieu utilisera ces choses pour nous libérer et nous rendre forts. Nous ne sommes pas libres et forts parce que Dieu nous enlève les problèmes. Nous sommes libres et forts parce que Dieu nous rend plus grands que les problèmes. Vous devez savoir cela. C’est l’histoire de Jésus à l’intérieur de vous. Nous ne voulons pas que les géants partent. Nous voulons sauter dans les trous et couper les têtes de ces géants. Nous ne voulons pas que Goliath parte ; nous voulons qu’il coure vers nous, pour que nous puissions le tuer. Nous n’essayons pas d’éviter la bataille. Nous allons gagner cette bataille car nous voulons être comme Jésus — libéré intérieurement, avec des cœurs forts et un amour profond.

Vous pouvez faire des erreurs dans la prière collective, mais si vos cœurs sont excités envers Jésus pour la bataille, vous serez Ok.

Un Regard sur la Vie de Paul

Ce matin très tôt, nous parlions de la vie de Paul. Paul a eu des expériences très spéciales avec Dieu et Dieu lui a ouvert les yeux, pour lui faire voir beaucoup de grandes révélations. Jésus lui est apparu pour lui montrer le paradis. Jésus enseigna à Paul des enseignements qu’aucun homme n’avait entendus auparavant. Alors, cela voudrait-il dire que Paul aurait dû avoir une vie merveilleuse ? Réalisez-vous que Paul a été un apôtre pour une vingtaine d’années, avant qu’il ne comprenne la leçon dans 2 Cor 12 :8. Il supplia Dieu trois fois de lui enlever sa douleur. Dieu lui a dit quelque chose, qui est dur pour nous à croire. Comme les trois amis de Job, nous voulons croire que les mauvaises choses n’arrivent pas aux gens bons. Mais Dieu est Dieu. Et Paul a dit : « Délivre-moi de cette douleur. Je suis en train de me faire boxer par un messager de satan. » Mais Dieu a dit à son serviteur Paul : « Parce que Je te donne des choses merveilleuses, Je dois aussi te laisser souffrir intérieurement, pour que tu ne deviennes pas fier ou vaniteux, au sujet de ces choses que Je t’ai dites. »

Paul était ébahi au sujet de ces choses que Dieu lui avait dites, car il pensait qu’il pourrait juste prier pour que la douleur s’en aille. Dieu le Père dit à Paul : « Ne te rappelles-tu pas ? Même Mon Fils fut crucifié dans la faiblesse. » Jésus a été capable d’avoir la puissance de pardonner tous les péchés du monde. Cela a été ainsi car Il a été crucifié dans la faiblesse. Non pas parce qu’Il était si puissant, mais parce qu’Il était si faible. Non pas parce qu’Il n’a jamais connu la souffrance, mais parce qu’Il l’a beaucoup connue. Plus Dieu désire de nous utiliser pour Sa gloire, plus Il voudra que nous portions la mort dans nos propres corps, pour que nous apportions la vie autour de nous. Lorsque Dieu nous donne des grandes révélations pour que nous voyions, quand Il nous donne des dons merveilleux pour Le servir, Il doit aussi nous donner de la souffrance dans nos cœurs, pour que nous ne devenions pas fiers ou vaniteux. Pour qu’aussi nous nous rappelions, que toutes choses viennent de Lui.

Nous ne sommes pas propriétaires de Ses propres dons. La sagesse et la révélation ne proviennent pas de nous, parce que ‘nous sommes si bons’. De même que Dieu a fait pour Job et Paul, de la même manière Il l’a fait avec Son propre Fils adoré Jésus dans Esaïe 53 ; Il nous coupe les jambes en dessous de nous. Le Père fauche nos jambes en-dessous de nous pour que nous tombions devant Lui en adoration. Il fait cela pour qu’Il puisse nous utiliser sans que nous devenions fiers. Voila une partie très spéciale, dans 2 Cor 12 : « Paul dit : ‘Parce que je sais que toutes ces choses sont pour le bien de Jésus et que cela Le rend heureux ; alors je serai heureux avec ma souffrance. Je serai même heureux avec ma faiblesse. Je ne serai pas heureux avec le péché, mais la souffrance c’est Ok.’ » Parce que nous voulons faire la volonté de Dieu de tout notre cœur, nous devons choisir d’être contents, même dans la souffrance. La puissance de Dieu est rendue parfaite dans nos faiblesses. Si nous acceptons la souffrance et que de toute façon, nous continuons à Le louer ; alors Sa puissance surnaturelle peut travailler à travers nous de manières merveilleuses. Nous élevons donc nos mains ouvertes devant Dieu et nous disons comme Paul : « Nous avons très envie de partager dans la communion de Ses souffrances, pour que nous puissions aussi partager, dans la puissance de la vie de résurrection. » C’est un mystère de l’évangile. Ce n’est pas pour des gens égocentriques. C’est pour des gens qui s’humilieront eux-mêmes devant Dieu. Ceci est le vrai Christianisme et non pas une spiritualité sentimentale.

Jésus va venir nous chercher pour aller à la maison. En ce jour là, imaginez la joie remplissant nos cœurs ! Mais pour maintenant, nous avons un travail à faire et c’est de préparer l’Epouse. C’est notre travail de nous aimer et de nous aider mutuellement, faisant cela ensemble comme une Eglise ; comme cela nous serons prêts pour le retour de Jésus. Alors notre caractère sera tellement comme Jésus, que lorsqu’Il viendra pour Son Eglise, cela sera un joug égal. Cela sera une Epouse qui ressemble à Jésus. Une Epouse qui est sage et très forte comme Jésus. Une Epouse qui a autant d’amour et de compassion que Lui, qui n’est pas facilement offensée et qui garde ses yeux sur le Père, juste comme Jésus Le fait. Si nous gardons nos yeux fixés sur Jésus, nous ferons partie du repas du mariage de l’Agneau. Et quelle Joie remplira nos cœurs !

Des Vies Jointes et Liées Ensemble

Nous devons mentionner qu’il y a beaucoup de Saints qui ont beaucoup prié, pour que le Royaume de Dieu soit Pleinement Manifesté sur cette planète. Ils ont beaucoup sacrifié pour vivre pour Jésus avec tous leurs cœurs, recherchant EN PREMIER le Royaume D’ABORD. Lorsque vous vous rappellerez de prier pour nous, priez aussi pour ceux qui n’ont pas » plié leurs genoux à Baal » .

C’est peut-être important de comprendre que s’il y a eu quoique ce soit avec lequel on vous a servi, cela a été le produit ou le fruit du travail de leurs vies liées avec les nôtres quotidiennement. Les choses que Jésus nous montre tous — ici et partout — sont les produits de mettre nos bras autour des uns et des autres et de nous aider mutuellement. Les temps où le péché est défié dans nos vies, les temps où ceux qui sont autour de nous ont relevé nos bras faibles ; ce sont ces temps là qui nous ont forgés en ce que nous sommes devenus. S’il y a quoique que ce soit que nous pouvons offrir, c’est parce que d’autres nous ont aussi aidés. Donc, en lisant ces « journaux » de nos vies, rappelez-vous que vous ne voyez pas quelques centaines ou quelques milliers de personnes, mais beaucoup de milliers de personnes, qui ont tous mutuellement contribué aux vies des uns des autres et aux nôtres ! Que nous continuions ENSEMBLE à changer nos vies mutuellement, pour la louange de la Gloire de Dieu. Jésus reçoit TOUTE la gloire et tous les remerciements !

La Prêtrise des Croyants

Dans le Corps du Christ il y a beaucoup de membres et certains sont plus visibles que d’autres. Nous ne devrions jamais mépriser la puissance d’un don, qui peut-être, n’est pas aussi visible. Dans l’Eglise de cette ville où vous êtes, il y en aura parmi vous, qui parlerons peut-être plus que d’autres. Mais ne sous-estimez ou mésestimez jamais le don qui est à l’intérieur de vous, même si vous ne parlez pas beaucoup. L’impact ou la valeur que vous avez envers ceux qui parlent plus souvent que vous, les aident à devenir ce qu’ils sont. Votre effet sur eux rend leurs dons de plus en plus forts. Qui vous êtes, les rend ce qu’ils sont. Peut-être que pas tous parmi vous ne seront aussi visibles que certains autres. Mais votre don est tout aussi important ; faites bien attention à les utiliser.

Un frère ou une sœur assis ici, pourrait ne pas beaucoup parler dans une réunion, mais personnellement, ce sont ces dons là, qui ont eu le plus d’effet sur moi, pour que je devienne ce que je devais devenir et qui m’ont stimulé à changer des choses dans ma vie, que je ne pourrais jamais exprimer en 10000 mots. Si durant toute ma vie, je pourrais aider quiconque à mieux connaître Jésus, je devrais dire beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de fois merci à Jésus, pour avoir pourvu plusieurs personnes bien spécifiques autour de moi ; pour m’aider à devenir ce que je suis. Je dis cela pour votre encouragement, car peu importe qui vous êtes, vous pouvez participer à changer le monde pour Jésus. On ne devrait pas penser que l’on est quelqu’un de spécial parce que l’on est celui qui parle le plus souvent dans les réunions. D’autres ne parlent peut-être pas autant, mais en plusieurs manières, ils sont des plus grands héros, à cause de l’impact qu’ils ont dans nos vies quotidiennes ; pour lequel, nous serions toujours endettés à Dieu pour toujours.

Je veux que vous compreniez, comment chacun parmi vous peut aider à changer le monde, par la manière dont vous vivez pour Dieu et pour l’un l’autre ; vous aidant mutuellement à devenir de plus en plus comme Jésus. Dieu ne veut pas des superstars ou héros. Il veut des gens qui se soumettent à Lui et aux uns et aux autres ; Dieu veut un peuple qui se montre volontaire pour être utilisé par Lui.

Une question récemment posée —

« Concernant les choses dont on vient de parler — la Prêtrise des Croyants, comment être plus proche de Jésus et ce qu’est réellement l’Eglise — sommes-nous très loin comparé à d’autres endroits ? Y a-t-il dans d’autres pays des gens qui connaissent déjà ces vérités et qui les pratiquent ? »

Je veux que vous réalisiez votre grande responsabilité, car il semble évident de par le fruit provenant du monde entier, qu’il y a très peu de gens, dans n’importe quel pays, qui comprennent ces vérités de Dieu et commandements de la Bible. Dieu vous a commissionné d’aller de l’avant, avec Sa Parole aussi. Dans tous les endroits qui sont les plus proches de chez vous, allez et propagez la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Dieu a choisi tout ceux qui entendrons et obéirons à Ses Vérités, peu importe qui ils sont, à être Ses « ambassadeurs. » Il a confié à tous Ses vrais disciples de cœur, ce message spécial, concernant Son Fils et Son Eglise qui vivent dans Son Esprit et Sa Vie – la Qualité de Vie quotidienne décrite dans 1 Cor 12 et Actes 2 :42 à 47. Contre Son Amour et la Vie, Ensemble, Il a dit que les portes de l’enfer ne domineront pas. Très peu de gens en Inde ou en Pologne ou n’importe où ailleurs sur cette terre, connaissent beaucoup de ces choses qui sont chères au cœur de Dieu, et qui ont toujours été dans Sa Bible. La raison est que les hommes qui veulent l’argent et le pouvoir ont essayé de cacher ou de tordre ces vérités au sujet de la Prêtrise des Croyants, pour qu’ils puissent rester en contrôle, plutôt que Jésus. « L’Intention de Dieu, maintenant par l’Eglise » (Eph 3 :10) n’est pas de dévoiler des nouvelles Vérités. C’est la Vérité aussi ancienne que le cœur de Dieu et les Ecritures. C’est comme au temps de Josias, où la Vérité était ensevelie dans les décombres de la religion humaine. Ce sont des Vérités qui ont été oubliées ou ignorées ou tout simplement résistées. Non pas des vérités nouvelles, mais nouvelles pour la plupart de gens, de qui ces vérités ont été cachées, quoiqu’elles ont toujours été dans la Bible. Dieu est en train de murmurer ces choses dans votre oreille, concernant Son Eglise, pour que vous viviez ces choses et que vous les répandiez. Accepteriez-vous cette commission pour aller de l’avant ? « L’Evangile du Royaume de Dieu doit aller dans chaque nation. Et ensuite la fin viendra ! » Vous aussi, vous avez un travail à faire pour préparer l’Epouse. J’espère que vous aurez grand courage et grande foi pour faire cela, aussi bien que tout ceux qui L’aiment ainsi que Sa Parole, peu importe où ils vivent.

<<<
ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon