Pensées profondes de Siméon

3/4/2000

Or il y avait un homme appelé Siméon, qui habitait Jérusalem. C’était un homme juste et très dévoué. Il était rempli du Saint-Esprit, et il attendait avec impatience le retour du Messie et le secours d’Israël. Le Saint-Esprit lui avait révélé qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Messie du Seigneur. Ce jour-là, l’Esprit le conduisit au Temple. Ainsi, lorsque Marie et Joseph vinrent présenter l’enfant Jésus au Seigneur comme la loi l’exigeait, Siméon était là. Il prit l’enfant dans ses bras et loua Dieu, en disant :

« Seigneur, maintenant je peux mourir en paix !
Comme tu me l’avais promis,
J’ai vu le Sauveur
Que tu as donné à tous les peuples.
Il est une lumière pour révéler Dieu aux nations,
Et il est la gloire de ton peuple Israël ! »

Joseph et Marie furent stupéfaits de ce qui était dit de Jésus. Alors Siméon les bénit, et il dit à Marie : « Cet enfant sera rejeté par beaucoup en Israël, et ce sera leur ruine. Mais il sera la plus grande joie pour beaucoup d’autres. Ainsi, les pensées les plus profondes de beaucoup de cœurs seront révélées. Et une épée percera ton âme » (Luc 2 :25-35).

Avez-vous déjà entendu parler de quelqu’un que l’on mentionne comme « un penseur profond ?» On peut penser à Einstein, ou à un poète comme Thoreau, ou à un scientifique moderne.

Mais ce prophète, Siméon, montre clairement selon la perspective de Dieu ce qu’Il considère comme les pensées absolues les plus profondes qu’un homme puisse avoir. Même un Einstein, qui selon le monde, était un des penseurs les plus profonds qui ait jamais vécu, selon le Saint-Esprit, était une personne superficielle s’il avait rejeté Jésus. Pour une classe de gens que Siméon a mentionnée, la pensée de rejeter le Messie de Dieu est plus profonde que tout autre possible pensée qu’il pourrait avoir.

Beaucoup dans ce monde pensent être « profonds » parce qu’ils aident les pauvres, luttent pour mettre fin à l’avortement, ou pour les droits des femmes, ou même pour les droits des baleines, pour la recherche de la guérison du cancer, ou pour mille autres ambitions humanistes. Indépendamment de la valeur placée sur ces recherches, si une personne rejette le Seigneur de Gloire, sa pensée « la plus profonde » est révélée. Et elle causera sa perte. C’est triste ! Une telle déception.

Une autre classe est concernée par les prophéties de Siméon (rappelez-vous, il parle par le Saint-Esprit). Il dit que ceux qui choisissent de croire et de suivre ce Messie du ciel auront aussi leurs pensées les plus profondes révélées. Comprenez-vous que toutes les grandes aspirations de ceux qui suivront Jésus, c’est-à-dire « évangéliser le monde », construire une grande église, faire fonctionner les soupes populaires de la ville, chasser les démons, bien sûr « au nom de Jésus », toutes ces « pensées » pourraient être simplement aussi humanistes (et elles le sont souvent) que les grandes pensées des incroyants à « faire le bien ». Même les pures motivations de travailler dur pour Jésus peuvent être correctes, mais il y a encore un niveau de pensée plus profond que les croyants ont besoin de saisir. « Mais il sera la plus grande joie pour beaucoup d’autres. » Est-Il notre plus grande joie ? Cela se révèlera-t-il être notre plus profonde pensée ? Encore une fois, le Saint-Esprit dit que toutes les autres pensées, bonnes et nobles soient-elles, sont plus superficielles que la pensée de Jésus comme notre PLUS GRANDE joie.

Faisons partie de ce « beaucoup », saints. Pensons et faisons le bien ! Mais allons aussi profondément que notre Père nous conduira, là où contempler la majesté de Son Fils est notre plus grande joie ! Alors, indépendamment de ce que nous accomplissons dans la vie, notre Père sera satisfait de nos pensées les plus profondes et les plus intimes, parce qu’elles sont centrées sur Jésus. Et, « celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je suis BIEN heureux. » Soyons-le aussi !

Amour, Dave

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon