Les buts d'une jeune femme

26/4/1996

1. Mon but est le but biblique de Tite 2 : être une femme de caractère, de principe, d’amour, de diligence et être occupée à la maison.

2. Je veux aussi élargir mon esprit et mes compétences - non pas pour « gagner de l’argent » ou explorer un environnement mondain, mais pour élargir mon cœur et mon esprit et mes capacités à établir des relations avec Dieu, Sa création, Son peuple et ceux vers lesquels Dieu étend Sa main dans l’âge présent. Je veux être capable d’enseigner aux autres, être capable de converser, et d’être complète. Apprendre, que ce soit auto-structuré, ou des cours par correspondance, ou autres choses qui sont fondés sur une vision spirituellement forte… est une bonne chose. Enseigner aux enfants afin d’être fidèle en multipliant la connaissance que Dieu m’a donnée, ainsi que pour avoir des « fenêtres » dans le cœur des jeunes afin de les atteindre spirituellement, ainsi que de m’encourager à un plus grand apprentissage… tout cela est une bonne chose.

3. Que je sois mariée ou non, apprendre à gérer une maison, apprendre à cuisiner et à nettoyer, apprendre à cultiver des légumes, si un jour cela devait être nécessaire, apprendre à faire les comptes… tout cela est une bonne chose.

4. Au lieu de demander, en tant que femme (pour les hommes cela pourrait être un peu différent) : « Comment est-ce que ceci ou cela pourrait nous faire gagner de l’argent ? » ou « Est-ce que cette compétence est commercialisable ? » Je me demande : « Qu’est-ce qui m’intéresse vraiment ? Dans quoi pourrais-je être bonne ? » Ensuite, peut-être, continuerai-je à apprendre davantage dans ce domaine mentionné plus tôt, dans diverses manières. Je travaillerai dur dans ce domaine et verrai si cela fournit des « pistes » dans ce que je veux poursuivre, afin d’élargir mon cœur et mon esprit, afin que je sois un vase plus approprié pour servir Dieu et pour servir les autres, à travers les paraboles de la vie, que cette expérience d’apprentissage pourrait fournir (vue correctement).

Note spéciale : La « jeune femme » de Proverbes 31 fonctionnait totalement dans Israël - ceux choisie de Dieu/Sa famille ! Elle n’a pas vécu comme ça parmi les Égyptiens et les Philistins !!!!!!!!!! C’est faux et dangereux. Beaucoup de vies ont été saccagées pour toujours à cause des tentations, des convoitises de l’indépendance et de mondanité et des situations, cultivées dans le monde païen des hommes, dans lequel elle n’aurait jamais dû être, en premier lieu ! La femme de Proverbes 31 est comme Dorcas et Tabitha… dans le Corps du Christ, en Israël Spirituel – elle ne fonctionne pas de cette façon avec les Égyptiens et les Babyloniens !

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon