Votre Propre Huile

9/12/1995

Samedi après-midi, le 9 Décembre, 1995

Une discussion avec deux saints faisant une alliance matrimoniale entre eux et avec ceux qui partageaient le temps avec eux.

« Alors le Royaume des Cieux ressemblera à dix jeunes filles qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre du marié. Cinq d’entre elles étaient folles et cinq étaient sages. Celles qui étaient folles ne prirent pas d’huile avec elles en emportant leurs lampes, tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme le marié tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: ‘Voici le marié, allez à sa rencontre!’ Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: ‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’ Les sages répondirent: ‘Non, il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez-en pour vous.’ Pendant qu’elles allaient en acheter, le marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent: ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous!’ Mais il répondit: ‘Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.’ Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure [où le Fils de l’homme viendra]. » (Matthieu 25:1-13 Segond 21)

Comme vous le savez, JESUS est l’époux dans cette histoire. Il y a une chanson au sujet de cette histoire et une ligne dans cette chanson qui parle d’être prêt pour le Père qui dit : « Aujourd’hui, le jour de votre mariage est venu. » Je ne sais pas si la chanson mentionne les vierges ou si je viens juste d’y penser, mais cela m’a frappé très fortement, que la raison principale pour avoir une relation avec quelqu’un, la raison principale pour laquelle cette Eglise existe ... est de s’assurer qu’il n’y ait pas une seule personne dans notre sphère d’influence qui n’a pas d’huile, leur propre huile, lorsque l’époux vient. C’est pourquoi nous sommes ici. Nous ne sommes pas ici par souci de divertissement. Et, c’est pour cela que parfois les choses sont difficiles, ou qu’il y a du défi. C’est pourquoi des choses dures sont dites parfois, et c’est pourquoi nous avons à dire des choses dures à d’autres. Ces choses se produisent. Et pourquoi ? Eh bien, regardez bien le contexte de cet enseignement dans Matthieu 25. Il y a la parabole des brebis et des chèvres et la parabole des talents. Ce sont des choses très sérieuses que Jésus nous dit encore et encore. Il dit : « S’il vous plaît, Je vous en prie. Soyez prêts. Soyez prêts. » Etre une bonne personne n’est pas assez bonne. Il y avait dix vierges —non pas cinq vierges et cinq personnes immorales. Il y avait dix vierges. Etaient-elles tous des êtres humains ? Bien sûr, elles s’étaient toutes endormies. Elles étaient tous simplement des gens normaux. Mais la différence était que cinq d’entre eux étaient prêtes. Cinq étaient préparées. Elles avaient stockées leur propre huile, et elles étaient prêtes. Elles avaient quelque chose pour eux-mêmes, qui était stockée pour ce Jour, tandis que d’autres s’étaient relâchées ou étaient paresseuses à ce sujet.

Notre tâche principale avec les uns les autres, et avec tout le monde que nous connaissons (qu’il y en ait 300 ; 3.000 ou 300.000 dans l’Église où Jésus nous a mis), est de « veiller (prenez garde) frères à ce qu’aucun d’entre vous n’ait un cœur méchant d’incrédulité » (Hébreux 3:12). Faites en sorte, frères, que chacun d’entre vous ait de l’huile. Assurez-vous que votre lampe brûle vivement, que vous ayez votre propre huile, et que vous puissiez rencontrer Jésus face à face avec de la vraie Vie à l’intérieur de vous-même—et pas seulement ayant une bonne vie. Dans l’histoire que Jésus raconte, une bonne vie n’avait pas réussie. Cela ne suffisait pas dans ce cas. Assurez-vous qu’il y ait quelque chose de réel, quelque chose de tangible, une huile de Dieu qui coule en nous et par nous et en dehors de nous—pas seulement être des survivants. Les « survivants » n’ont pas survécu. Ils n’ont pas réussi. Aussi sincères qu’ils étaient, ils ne réussirent pas. Notre tâche principale avec l’un l’autre est de faire en sorte que chacun possède de l’huile – de veiller à ce que personne ne soit trop paresseux pour recueillir et stocker de l’huile ; et de s’assurer que personne ne brûle leur huile sur l’égoïsme et l’orgueil, ou la peur de l’échec devant Dieu ou l’homme. Assurez-vous que vous ne brûlez pas toute votre huile sur des choses stupides, bêtes, sottes, mondaines et ne pas vouloir la Volonté de Dieu pour votre vie. Quand vous vivez comme ça, cela vous pousse à vous battre, à combattre, à lutter contre la Volonté de Dieu ... ou, vous ne voulez pas vous consacrer à d’autres personnes, parce qu’ils pourraient vous blesser ou quelque chose d’autre.

Nous connaissons les luttes, peines ou difficultés des uns des autres. Faire partie de la famille donne l’avantage que nous savons où les combats sont. Nous savons où sont les défis. Mais nous ne devons pas avoir peur de se faire face avec courage et de dire : « Il faut avoir de l’huile. Tu dois en avoir ! Je vais me battre pour toi, pour que tu aies de l’huile et pour qu’il n’y ait pas de surprise le Jour du Jugement. »

Quel est l’objectif d’un mariage ? C’est d’aider une personne à proximité d’avoir un camion plein d’huile. C’est le but. Le mariage n’est pas pour nous amuser. Il n’existe pas, de sorte que nous pouvons être heureux ; de sorte que nous pouvons être satisfaits, afin que tous nos besoins soient accomplis. Quelles que soient les choses qui viennent à notre rencontre dans ce sens est merveilleux. C’est un don de Dieu. Il adore donner de bonnes choses à Ses enfants. Mais ce n’est pas le but du mariage. La raison pour laquelle le mariage existe, la raison pour laquelle Dieu Souverainement vous mets dans cette relation (que ce soit le lien du mariage ; une autre forme de relation profonde, ou même une sorte de relation sommaire/superficielle), est qu’Il nous a appelés à faire attention à ce que chacun de vous ait de l’huile ... et de lutter pour l’un l’autre de cette façon. Je vous le demande, au nom de Jésus, de ne pas laisser le fait d’avoir un bon moment avec l’autre être votre objectif principal. Au contraire, assurez-vous que chacun de vous, individuellement, ait de l’huile. Veillez à ce que vous soyez passionnés de voir que l’autre ait de l’huile ; et pour les enfants que Dieu peut vous gracier d’avoir, qu’ils aient eux aussi cette huile.

Egalement, aidez l’un l’autre à aider les autres autour de vous d’avoir cette huile et de demander à l’un l’autre de sortir et de se multiplier et de remplir la terre avec l’huile, afin que satan se noie dans l’huile du Saint Esprit de Dieu. C’est l’appel de Dieu. C’est pourquoi nous sommes ici ; et c’est l’avenir que vous promettez à l’un l’autre dans le mariage. C’est l’avenir que nous avons promis à l’un l’autre dans toutes les relations que Dieu nous a données. Ce n’est pas pour notre amusement. Ce n’est pas si nous pouvons être heureux, ou si nous pouvons profiter de ceci ou de cela. Si ce bonheur vient, ça vient. Mais la chose principale est—allons-nous aider l’un l’autre pour ne pas être pris par surprise quand l’Epoux revient ? Aiderions-nous l’un l’autre à avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup d’huile ? Parce que, comme Jésus l’a rendu clair, vous ne pouvez pas emprunter à quelqu’un d’autre ce jour-là ! Vous ne pouvez pas emprunter l’huile de quelqu’un d’autre. Elle doit être la vôtre. Elle doit venir parce que vous avez cultivé cette huile. Vous avez donné naissance à cette vie en Jésus et c’est réelle ; et vous n’avez pas brûlé votre huile sur certaines autres poursuites égoïstes.

Lorsque vous êtes en train d’avoir une mauvaise attitude sur quelque chose, pouvez-vous sentir l’huile qui brûle ? Pouvez-vous, dans votre cœur, ressentir l’huile qui se consume ; se consumant quand vous passez un jugement sur quelqu’un ? Lorsque vous êtes égoïste ou lorsque vous êtes fourbe, ne pouvez-vous pas ressentir la combustion d’huile à l’intérieur de vous-même ? Je le peux. Quand j’ai ces attitudes, quand j’ai ces réactions, je sens l’Huile Sainte de Dieu se consumer, et cela provoque mon cœur à paniquer … dans le droit chemin. Je ne vais pas brûler mon huile sur tout et sur rien. Je veux être prêt quand IL reviendra. J’ai fait ma part d’erreurs, mais je veux être prêt quand IL viendra.

Je tiens à ce point. Lorsque le Père dit : « Fils, le jour de ton mariage est arrivé », il y aura cinq vierges, non pas cinq Musulmans, Bouddhistes, Hindous—mais cinq personnes qui attendent là pour Jésus, qui vont être surprises car elles n’ont pas d’huile à eux. C’est notre travail à veiller frères et veiller sœurs, dans le cadre des belles relations qu’IL nous a données et vous donne maintenant et dans l’avenir ... que chacun ait une abondance d’huile, et que nous nous aidions mutuellement à aider les autres à faire cela aussi.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon