Plus Jamais Construire sur « Assister à un Culte »

28/12/2006

speech bubble representing person 3 talking « Eh bien, comment ça marche ? Comment pouvons-nous commencer cela ? Comment peut-on vivre de cette façon avec les gens que nous aimons et dont nous prenons soins ? » Cela peut d’abord sembler un peu difficile à saisir et à comprendre. Nous sommes tous ici et nous avons le temps de parler de ces choses, mais je voulais au moins vous donner une idée de quelque chose qui n’est pas un autre système, ni un autre programme. Nous en avons tous assez de cela. La plupart d’entre vous sont presque aussi âgés que moi, et toute votre vie vous avez vu des programmes commencés pour finir en échec ; commencés pour finir en échec ; commencés pour finir en échec…et c’est navrant. Nous n’avons donc pas besoin d’un autre programme. Il y a quelque chose de fondamentalement erronée dans la façon dont la plupart d’entre nous ont « vécu l’église » la plupart de nos vies. Il y a une autre manière de construire notre vie ensemble, où nous nous aidons les uns les autres à croître en Jésus tous les jours, comme un sacerdoce de croyants. Et certains appellent ceci « église de maison » ou « église à domicile. » Si vous commencez une « église de maison », vous allez avoir un programme qui va s’effondrer. Si vous vivez en tant que peuple de Dieu et famille de Dieu, et que vos attentes sont que chaque personne dans l’église vit comme une famille de Dieu tous les jours, alors vous serez dans les maisons ; mais vous ne pourrez pas appeler cela une « église de maison » ou un « mouvement d’église de maison. » Vous l’appellerez le Christianisme, dans lequel, du plus petit au plus grand, nous Le connaissons tous (Hébreux 8 10-12).

Nous donnons notre vie tous les jours les uns pour les autres et le monde verra cela. « C’est ainsi que tous les hommes sauront que vous êtes Mes disciples, en étant des missionnaires ? » Non, cela est bien intentionné et de bons fruits peuvent venir de ceci, mais ce n’est pas ce que Jésus a dit. « En prêchant de très bons sermons, tous les hommes sauront que vous êtes Mes disciples ? » Ce n’est pas ce qu’Il a dit. Il a dit « Tous les hommes sauront que vous êtes Mes disciples (vous toucherez le monde autour de vous), en voyant comment vous vous aimez l’un l’autre » (Jean 13 35).

Si vous construisez autour de réunions et « être présent à quelque chose », le monde ne verra jamais la façon dont vous aimez les uns les autres. Le monde n’est pas là, et ils ne peuvent pas le voir. Mais si votre vie est totalement imbriquée comme une grande famille, alors les gens vont le voir et dire « Ouah, c’est une qualité de vie que nous n’avons jamais vu auparavant. Ils s’aiment, et ils n’ont même pas le même nom de famille. Je n’ai jamais vu cela. Ils vous donneraient n’importe quoi, même leur chemise qu’ils ont sur le dos. Ils vous donneraient même leur maison ou leur voiture. C’est leur maison et leur voiture, ils peuvent en faire ce qu’ils veulent, mais ils s’aiment plus qu’ils n’aiment leurs biens. Ouah, ça c’est nouveau pour nous. C’est l’ultime « église de maison », n’est-ce pas ? Une Famille qui est totalement imbriquée, Koinonia.

Le mot Koinonia, communion fraternelle, veut dire d’avoir tout en commun. Vous n’avez pas de communion fraternelle, si votre vie n’est pas liée. La communion fraternelle signifie que vous avez mes espoirs, mes rêves et mes peurs, et j’ai les vôtres. Oui, vous pouvez partager mes biens et je partage les vôtres, mais ce n’est pas vraiment le sens de la communion fraternelle. La communion fraternelle n’est certainement pas une question de manger ensemble, bien que cela en fait partie. Le mot signifie que toute notre vie est intimement liée. Les choses que je crains…vous avez votre bras autour de moi, et vous m’aidez en cela. Les dons que vous avez sont mes dons. Je n’ai pas à rivaliser avec vous parce que vous faites partie de moi. Nous sommes membres des uns des autres. C’est ce que dit la Bible. Non pas les membres « d’une église », nous sommes membres des uns des autres (1Corinthiens 12 12).

Donc, c’est pourquoi que nous sommes ici, pour en parler, je crois, je l’espère. Autour du monde, on pleure de faim pour ces choses dont nous parlons en ce moment, parce qu’ils ont essayé tous les programmes et séries de sermon. Ils ont essayé tout ce qu’ils peuvent, de nouvelles structures et de nouvelles formes de bâtiments et de nouvelles idées, et ces choses ont une gloire décroissante. Ils continuent de tomber, de tomber…Nous essayons de les sauvegarder en les pompant et cela tombe ; nous pompons encore et il tombe. Mais la gloire croissante est le chemin de Jésus, et ces choses sont contagieuses.

Les choses dont nous parlons maintenant, vous n’aurez pas à trouver un moyen pour les corriger ou pour que cela se produise. Vous n’avez pas à le contrôler et le préserver. Ce n’est pas une question d’argent. Il ne s’agit pas de bâtiments. Il ne s’agit pas de maison par opposition à pas de maison. Il s’agit d’avoir la même profondeur d’amour que vous avez pour vos propres enfants pour l’un l’autre, et puis cela se matérialise tout seul. Alors les gens sont un sacerdoce de Croyants, qui font toutes les choses avec vous et pour vous. Et même avec votre grand cœur et l’ensemble de vos dons, vous ne pourriez jamais faire assez pour que tout reste ensemble, parce que vous êtes seulement des individus. Mais quand il s’agit d’un Royaume de Prêtres et que tous les dons du corps sont impliqués les uns avec les autres chaque jour, on peut presque s’asseoir et regarder la croissance de l’église, et vous n’avez qu’à faire votre part. Vous n’avez plus à être important. Vous n’avez plus à porter tout le fardeau sur votre dos.

Jésus a dit que le gouvernement était sur Ses épaules (Esaïe 9 :6), et non pas sur les nôtres. Nous sentons comme si c’est sur les nôtres, et c’est ce qui nous rend vieux avant l’heure, parce que nous prenons tant de mal à faire fonctionner le tout. Soit vous ne faites pas attention, et vous êtes contents de laisser la vie de tout le monde s’écrouler. Ou vous faites tellement attention que vous supportez le fardeau d’essayer d’aider tous les mariages et tous les adolescents que vous connaissez. Vous pouvez voir de vos yeux qu’ils vont chuter et cela brise votre cœur, alors vous essayez de faire davantage de programmes et plus de prédication et vous continuez à les regarder s’éloigner de Jésus.

Eh bien, il y a une solution à tout cela. C’est la bonne nouvelle. Depuis vingt ans maintenant nous avons vécu dans la solution pour cela. Ce n’est pas plus compliqué que l’unification et la simplification et en faisant ce que dit la Bible dans la manière dont la Bible dit de le faire—comme une famille, plutôt que comme un programme basé sur la fréquentation à des réunions. Le monde nous a trompés en nous faisant penser que l’église consiste à assister à quelque chose, mais la Bible n’enseigne pas cela. L’islam le fait. L’hindouisme le fait. Toutes les religions du monde assistent à quelque chose, mais Jésus n’a pas commencé un Christianisme que vous assistez. Vous ne trouverez pas cela dans la Bible. C’est quelque chose que vous êtes, ensemble, et c’est beaucoup plus puissant que quelque chose auquel vous assistez. Toutes les religions du monde ont un « saint homme », et vous assistez à leurs réunions. Elles sont toutes de cette façon, à l’exception de celle que Jésus a commencée. Personne n’a « assisté » à Jésus. Il n’a pas eu d’études de la Bible régulièrement prévue le mardi ou le mercredi soir pour étudier Isaïe. Ce n’est pas dans la Bible. Il n’a pas fait cela.

Ainsi, nous pouvons laisser un peu d’oxygène ré-entrer dans la salle ici, tandis que nous déjeunons si vous le voulez.

speech bubble representing person 1 talking Prions pour la nourriture.

Seigneur, nous voulons Te remercier ce matin pour ce privilège et l’occasion d’être ensemble, ô Dieu, en communion avec Toi. Merci de Ta présence divine. Merci que nous pouvons T’entendre parler à travers ces confrères d’Amérique. Seigneur, nous Te remercions vraiment de tout nos cœurs et maintenant nous venons prier et Te présentons cette nourriture que nous allons manger. Que ce soit la nourriture pour notre corps pour que cela nous rende forts pour que nous puissions vraiment servir les gens et les aimer plus comme Tu nous as aimés. Merci, Seigneur, au nom de Jésus. Amen.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon