Nous sommes une Famille – Non pas une « Maison d’Eglise » ou une « Communauté »

28/12/2006

speech bubble representing person 1 talking C’est plus une communauté qu’une « église de maison »

speech bubble representing person 4 talking Plus une famille.

speech bubble representing person 3 talking Nous n’avons pas une politique « d’un porte-monnaie en commun », comme on l’appelle, où tout le monde prend tout leur argent et le met dans un endroit, comme une communauté, pour ensuite le diviser. Il y a des gens qui font cela, mais ce n’est pas très biblique. Quand Pierre confronta Ananias sur son mensonge, il a dit « C’était ton argent. C’était ta terre avant de la vendre, et tu pouvais en faire ce que tu voulais. C’était ton argent après avoir vendu la terre, et tu pouvais en faire ce que tu voulais. Mais tu as menti, afin que tu puisses te faire passer pour un homme spirituel et ainsi Dieu te frappera de la mort, ainsi que ta femme. » (Actes 5 1-11)

Mais il est vrai qu’au premier siècle, même si les croyants ne comptaient aucun de leurs biens comme le leur, comme il est dit dans les Actes 2 et Actes 4, c’était une question de cœur. C’étaient leurs terres, et ils pouvaient en faire ce qu’ils voulaient. Ce n’était pas la terre à tout le monde. C’était leur argent, ce n’était pas l’argent à tout le monde. Mais parce qu’ils appartenaient vraiment à Jésus, ils n’en ont pas pris soins. Ils ont vendu leurs terres, car il y avait des besoins parmi les Saints. Si les gens en Afrique ont besoin d’aide grave, on vendra nos biens, nos voitures, ou ce que nous devons vendre pour aider les Saints en Afrique. Mais c’est notre choix. Ce n’est pas une « communauté », « une commune », où tout le monde possède tout. Tout le monde « du plus petit au plus grand », est ce que la prophétie de Jérémie dit, chacun veut chercher premièrement le Royaume (Jérémie 31 :34).

Alors, ils vont disperser les biens chaque fois qu’il y a un besoin de le faire. Mais c’est leur choix devant Dieu. Il n’y a jamais de pression qu’ils « sont exigés » de faire ceci ou qu’ils « devraient » faire cela. Dieu voudrait peut-être qu’ils fassent quelque chose de totalement différent pour certains Saints en France, plutôt que des Saints en Afrique. Alors pourquoi les presser et usurper la Seigneurie de Jésus, en poussant les gens à faire n’importe quoi ? C’est une mauvaise idée. Que Dieu les aide à prendre ces décisions, et Dieu commandera les choses comme Il lui plaît. Ce n’est pas une « communauté. » Appelleriez-vous votre famille biologique, si vous aviez cinq enfants à la maison, une « famille de maison » ou une « communauté familiale » ? (Rires) On dirait « Eh bien, c’est juste une famille. Nous nous aimons les uns les autres et je mourrais pour l’un d’eux en un battement de cœur. »

speech bubble representing person 4 talking…ou je vendrais tout ce qu’il fallait, et prendrais soin d’eux.

speech bubble representing person 3 talking Ou si leur bébé ou mon bébé est malade à quatre heures du matin, avec une forte fièvre, je tiendrai ce bébé, appliquera des compresses froides sur lui, et risquerai ma propre santé. Je ferai tout ce qu’il faut. Je passerai une nuit blanche pour lui. Je ferai ce que je dois faire pour protéger le bébé. Eh bien, toute l’Eglise est de cette façon—chaque membre de l’église est de cette façon chaque jour—c’est ce que nous avons. Est-ce cela une communauté ? Non. Est-ce une « église de maison » ? Non Qu’est-ce que c’est exactement ? Ce sont juste des Chrétiens. C’est 1Corinthiens 12, où aucune partie du corps ne dit à l’autre partie « Je n’ai pas besoin de toi jusqu’à dimanche prochain. » Nous sommes membres des uns des autres. Si votre main a mal, ton corps tout entier se soucie d’elle. Est-ce que cela fait de votre corps une communauté, ou une « église de maison ? » Non, c’est juste votre corps. C’est une partie de vous ; donc, vous en prenez soin, car c’est une partie de vous.

Le but de Dieu pour le Corps du Christ est d’avoir toute l’Eglise faire cela tous les jours. C’est le cœur et la pensée de Dieu pour une église. Une centaine de mères, de frères et de sœurs. Pas une centaine de visiteurs, une centaine de membres, une centaine de pratiquants, mais une centaine de mères, frères, sœurs, terres et possessions, avec la persécution. Plus vous vous rapprochez de toutes ces choses, plus vous être persécutés, parce que satan déteste cela. Satan méprise ce que nous discutons. Maintenant, une personne qui serait normalement un bébé spirituel pour les dix prochaines années va grandir beaucoup plus rapidement. Il y a des gens qui donnent un apport constant dans leur vie quotidienne et qui les aident à arracher les mauvaises herbes du péché ; les aidant et les incitant vers Jésus. Des vies évoluent tellement vite que satan le déteste. Il va faire en sorte que plus on se rapproche de toutes ces choses dont nous parlons, plus vous serez persécutés, pour voir si vous êtes un lâche ou pour voir si vous aimez Jésus de tout votre cœur, âme, esprit et force. Vous n’êtes pas beaucoup persécutés dans la plupart des pays, si vous fonctionnez simplement en tant que spectateurs. Mais si vous décidez de changer de vie, alors satan fera surnaturellement en sorte, qu’il essaie de vous faire du mal et de détourner vos yeux de Jésus.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon