Construire Selon la Norme de Jésus

28/12/2006

speech bubble representing person 1 talking D’après votre expérience, avez-vous fait face à un frère impénitent où, en tant que groupe, vous avez dû le couper de la communion fraternelle à cause de l’immoralité et des choses comme ça, comme dans l’exemple Biblique ?

speech bubble representing person 3 talking En vingt ans, c’est probablement arrivé vingt fois, si c’est le nombre. Mais voici ce qui est intéressant la quasi-totalité de ces vingt personnes étaient des gens que nous avons accueillis pour toutes les mauvaises raisons, dans les cinq ou dix premières années que nous étions une église dans notre ville. Nous avons travaillé avec eux pendant de nombreuses années, en dépit de nombreuses preuves que leurs « relations avec Dieu » étaient fausses et que leurs cœurs étaient loin de Lui.

Voici la leçon à cet égard. Dans ces premiers jours, nous ne connaissions pas la Norme BIBLIQUE de Jésus de ce que cela signifie d’être un Chrétien. Nous n’avions pas vraiment compris que juste parce qu’une personne dit qu’il est un Chrétien, que cela ne signifie pas qu’il est Chrétien. Jésus a dit « BEAUCOUP Me diront en ce jour, Seigneur, Seigneur ! » Ils ont même fait des miracles en Son nom (Matthieu 7 :21-23). Jésus a dit « BEAUCOUP » qui se disent « chrétiens » et des adeptes de Lui (ou même ceux qui se disent « leaders »—tel est le contexte) ne sont même pas du tout chrétiens ! ! Jésus a dit que beaucoup de gens qui se disent « chrétiens » et même « des dirigeants chrétiens », mais Il dit « Je ne vous ai jamais connu. Vous n’avez jamais été un Chrétien. Je ne vous connais pas. Loin de moi dans les plus sombres des ténèbres. Vous prétendiez être un Chrétien. Vous disiez ‘Seigneur, Seigneur,’ mais Je ne vous connais pas. C’était juste un jeu pour vous. Vous avez été faux. »

Certaines des personnes avec lesquelles nous avons dû rompre la communion fraternelle—où nous avions dû leur dire « Désolé, pas plus loin » (1 Corinthiens 5) – se sont repentis et sont revenus, et comme le fils prodigue, ils sont devenus encore plus chers pour nous. D’autres ont démontré combien mauvais ils étaient, car dès que nous avons dit « Pas plus loi », ils sont devenus TRÈS méchants. Mais la quasi-totalité d’entre eux étaient des gens de l’époque où nous acceptions essentiellement toute personne qui se disait Chrétienne. Nous supposions qu’elles l’étaient. Nous sommes beaucoup plus exigeants à ce sujet maintenant. (Voir RevolutionDancing.com). Nous ne supposons pas automatiquement que tous ceux qui se disent Chrétiens sont des Chrétien. MAINTENANT, nous allons prendre le temps d’apprendre à les connaître, dans nos maisons et nos vies, comme n’importe quel inCroyant recherchant Jésus.

Nous ne sommes PAS centrés autour de « réunions », parce que l’église dans la Bible n’avait pas d’existence sur cette base, elle n’était pas fondée sur des réunions. Lors d’une « réunion », tout le monde semble Spirituel, en particulier ceux qui ont de la « connaissance » ou qui peuvent « vraiment bien parler. » NON ! CE n’est pas le Christianisme de la Bible. Laissez-les vivre et aimer d’une telle manière en apprenant à connaître le Peuple de Dieu dans leurs maisons, que Jésus est mis en évidence comme vivant à l’intérieur d’eux. Ensuite, notre confiance peut se construire autour de Jésus, non pas autour de leur vantardise ou leurs déclarations au sujet de leurs « bonnes relations avec Dieu. » Jésus a dit « Beaucoup » feront cette proclamation qui « ne L’ont jamais connu. » Les relations sont « l’entrée » dans la « Maison de la Foi »—non pas les réunions ou les déclarations de foi par ceux qui peuvent ne pas L’avoir du tout ; qui peuvent avoir que des mots ou des actes ou des informations empruntées à des livres pour impressionner les autres. Nous interagissons avec eux dans la relation, afin que nous puissions savoir si Jésus est là, ou si c’est juste de la religion vide.

Disons qu’il y aurait ici une personne religieuse qui est un serveur. Il termine sa journée de travail et il nous a entendus parler dans le restaurant. Il dit « Oh, je veux venir être avec vous les gars. Je suis un disciple de Jésus. Permettez-moi de venir m’asseoir avec vous ! » Nous n’allons pas supposer qu’il est Chrétien, simplement parce qu’il dit qu’il l’est. Jésus a déjà promis que la route est large, remplie de gens qui prétendent être Chrétiens et qui disent « Seigneur, Seigneur. » Nous ESPERONS qu’il est Chrétien. Nous espérons avec enthousiasme, mais nous ne le présumons pas.

Peut-être qu’il s’assoit avec nous et qu’il a des problèmes d’attitudes. Ou bien il croit à des fausses doctrines et il essaie de pousser ces fausses doctrines sur les gens, et il est très agressif à ce sujet. Nous ne saurions toujours pas avec certitude, qu’il ne soit pas Chrétien, mais nous commencerions à nous le demander, car Jésus a dit que beaucoup de gens prétendent être Chrétiens, et qu’ils ne le sont pas. « Ils veulent recueillir un grand nombre de personnes après eux, pour dire à leurs oreilles qui les démangent, ce qu’ils veulent bien entendre. » En d’autres termes, ils sont les enseignants d’un grand nombre de personnes ayant des « oreilles qui les démangent », qui ne sont même pas Chrétiens.

Durant les quinze dernières années, nous avons avancé un peu plus lentement. Nous laissons les gens démontrer dans leurs relations avec nous, qu’ils sont des Chrétiens avec Jésus Vivant à l’intérieur d’eux, plutôt que des mots et des revendications. Nous n’allons pas inviter à la maison tout le monde qui se dit Chrétien. Finalement, peut-être dans le temps, nous allons voir si cette personne aime vraiment Jésus, et ils deviendront une partie de nos vies et une partie de l’Eglise.

Alors oui, c’est arrivé une vingtaine de fois. La quasi-totalité de ces personnes n’étaient sans doute jamais Chrétiens, en premier lieu, mais nous avions supposé qu’ils l’étaient. Nous les laissions entrer et prendre position, et de planter leurs pieds au milieu de nous, mais « leur départ a prouvé qu’ils n’ont jamais été parmi nous », comme dit Jean. Ou comme Jude a dit « Ils mangeaient à nos agapes, sans le moindre scrupule, mais les ténèbres les plus noires leur étaient réservées. Ils étaient juste des bois morts flottants. Ils étaient deux fois morts. Ils ont essayé de gagner les gens par la flatterie, mais ils vont en enfer à coup sûr, même s’ils ont mangé à des agapes pendant un certain temps. »

Vous pouvez avoir des gens comme ça au milieu de vous, surtout si vous avez construit faussement en premier lieu. Si vous étiez basés sur la fréquentation en premier lieu, vous aurez des gens parmi vous qui ne sont pas Chrétiens. Vous en auriez. Vous en avez. Même s’ils agissent comme des Chrétiens et parlent comme des Chrétiens, qui connaissent leur Bible et qui chantent et qui adorent vraiment bien. Mais vous le saurez, quand vous vous impliquerez dans leur vie et que vous parlerez la Parole de Dieu à eux et qu’ils ne s’en soucient pas. Ils ne veulent pas changer. Ils ne veulent pas se repentir. Ils veulent rassembler les gens après eux-mêmes et ils n’aiment pas la Lumière. Jésus a dit « C’est le verdict. Certains aiment la Lumière. Certains détestent la Lumière » (Jean 3 :19-21). Ceux qui aiment la Lumière pourraient ne pas être très mûrs, mais c’est comme ça que vous savez qu’ils appartiennent à Jésus ils veulent changer, même s’ils peuvent être très faibles et très coupables.

Il y a ceux parmi nous, entièrement sauvés par le Sang et l’Esprit de Jésus, les contributeurs à nos vies quotidiennes, qui étaient avant des menteurs, des voleurs, des homosexuels, haïssant Dieu, et des toxicomanes. Il y a ceux dans l’église où nous habitons, qui avait beaucoup de péchés très difficiles, qui sont libres à présent, parce que Dieu les a guéris, et qu’ils aimaient la Lumière. Ils voulaient faire face à leurs péchés. Ils voulaient être libres. D’autres n’aiment pas la lumière, et ne Lui appartiennent donc pas. Il nous a fallu un peu de temps pour comprendre, que nous construisions mal dans les premières années, en prenant simplement les paroles des gens et leurs déclarations à leur valeur nominale, alors que Dieu a une Norme claire (1Jean 1 à 1Jean 3, par exemple) de qui est un Chrétien, et qui ment au sujet de sa relation avec Dieu.

Pendant quelques années, au début, comme les gens le font dans la plupart des pays (s’ils ne savent pas ce que dit la Bible !), nous permettions aux gens de croire qu’ils faisaient partie de l’Eglise, même si leur vie était loin de Lui. Au cours des douze dernières années, nous avons rarement fait cela, bien qu’une personne puisse toujours se détourner de Jésus, même si elle semblait sincère à l’origine. Jésus a parlé de cela dans la Parabole des sols, et c’est clair dans les Écritures. Parce que nous sommes plus conscients de ce que Dieu a dit sur le sujet dans les Écritures, plutôt que de croire aux traditions et aux enseignements tièdes des hommes—comme on enseigne encore la plupart des gens dans tous les pays—nous sommes plus en mesure de voir à travers une personne qui est un prétendant ; ils commencent à se montrer assez tôt.

Au lieu de les rapprocher plus près de nos vies, quand nous voyons qu’ils veulent aimer le monde, et qu’ils veuillent les affections des hommes, plutôt que Jésus, nous avons l’habitude de les laisser aller doucement vers autres choses. Nous les poussons hors du nid pour qu’ils aillent « assister à » un endroit où le « levain » est bien accueilli et incontesté, s’ils le souhaitent. Ils sont plus qu’heureux de le faire, en général.

Vos premières années de vivre de cette façon—vos deux ou trois premières années, notamment—vous apporteront beaucoup de chagrin si vous avez, jusqu’à présent, contribués à bâtir autour de la fréquentation et l’enseignement, au lieu de la Vie de Jésus. Vous aurez des gens dans votre milieu qui se révèlent être des prétendants, et ils briseront vos cœurs. C’est une prophétie, et c’est une Vérité historiquement documentée. Voyez le Livre de Jude pour certaines Vérités très claires de Dieu à ce sujet. Il faut du temps pour savoir qui aime vraiment Jésus, et ce n’est pas par combien spirituels ils « semblent » être. Cela se produit partout. Même le diable apparaît spirituel, jusqu’à ce que vous lui poser des questions. Il connaît les Écritures. Même les démons croient et tremblent. Ils connaissent les Ecritures. Mais si vous questionnez un peu plus loin, alors ils commencent à se dévoiler.

Au cours des vingt quatre prochains mois, si vous construisez la façon dont nous parlons – si vous vous répandez dans la vie des gens, vous dépensant comme la perle pour les gens, au milieu comme celui qui sert, plutôt que d’être présents aux réunions—vous commencerez à savoir qui les gens sont vraiment. Certaines personnes qui semblaient faibles vont s’épanouir et exploser en Gloire. Au contraire, d’autres qui semblaient spirituelles vous poignarderont dans le dos et vous couperont en morceaux, parce que leurs motivations ne sont pas pures. Attendez-vous juste à cela. Vous savez maintenant en avance, ce qui va se passer !

Cela nous est arrivé. Nous avons eu une vingtaine de personnes comme ça, qui nous ont poignardés. Certains d’entre eux, même vingt ans plus tard, sont toujours encore en train de nous poignarder dans le dos. Ils racontent des mensonges sales sur nous et écrivent des lettres qui sont toutes remplies de mensonges. Il n’y a pas de vérité dans les choses qu’ils disent. Nous ne les avons même pas vus depuis douze ans, et ils sont toujours en train d’inventer des histoires ; c’est incroyable. Ils agissent comme s’ils nous connaissent, et nous ne les avons même pas vus depuis douze ans. Mais nous les avions exclus de la communion fraternelle pour le péché il y a douze années et ils devinrent fous. D’autres, comme le fils prodigue, vivaient dans la porcherie assez longtemps pour se rendre compte, qu’ils ne sont pas des porcs et ils revinrent à la maison du Père. Ils ont grandi. Ils ont changé.

Dans ce monde, comme Jésus a dit « Vous aurez beaucoup de tribulations. » Nous aurons des problèmes dans ce monde, et une partie de cela est d’essayer de faire face au peuple de Dieu et à ceux qui prétendent être le peuple de Dieu. Mais, il y a beaucoup de Beauté à vivre la Vie de Jésus Ensemble, « comme si Dieu était en train de faire appel par nous », comme dit Paul. C’est un honneur et un privilège, et réalisé des choses magnifiques à l’intérieur de nous, si nous sommes Fidèles en dépit des défis.

Et rappelez-vous cela, s’il vous plaît Nous n’invitons pas les gens à des réunions. Nous les invitons à des relations. Ils ne fréquentent pas les services. Nous les invitons à venir à la maison pour le dîner. Nous disons « Que savez-vous de Jésus ? Où en êtes-vous dans votre marche avec Jésus—comment gérez-vous cela dans votre famille, votre travail, votre quartier, et vos relations ? Que pensez-vous de votre vie en ce moment ? Parlez-nous de votre famille, et nous allons vous parler de la nôtre. » Nous commençons à lutter par le biais de leur vie et de la notre, et ceux qui veulent aimer Jésus commencent à émerger. Ceux qui ont un ordre du jour et qui veulent le monde se sauveront…Ils ne causent pas de problèmes, car ils ont tout simplement disparu.

Si les gens viennent par la porte de la relation, il est facile de résoudre le problème. S’ils entrent par la porte d’ « assister à une réunion » (ils ne PEUVENT PAS avec nous, ou une vraie église), il est très difficile de résoudre le problème. Une personne peut être hors de contrôle et blesser beaucoup de gens, et il y a peu de chose que vous pouvez faire à ce sujet sans être durs. Nous ne voulons jamais être durs. Si la façon dont nous apprenons à connaître quelqu’un est par « l’invitation à une réunion », alors il y a d’énormes problèmes à venir. VOUS allez créer des problèmes en construisant autour des « réunions » plutôt que la VIE de Jésus, tous les jours, dans vos maisons. Si une personne est permise de croire qu’elle peut « se joindre à vous » en « participant aux réunions régulièrement » vous lui avez fait du mal, et elle va probablement nuire à ceux que vous aimez.

PERSONNE ne devrait jamais être permis de penser qu’ils peuvent venir dans vos vies et l’église par la « porte » d’assister à une réunion—que ce soit dans une maison, un grand bâtiment ou un petit immeuble. S’ils pensent qu’ils font partie de vous et qu’ils entrent par la porte « de la fréquentation »—ils vont juste se montrer, et vous ne savez rien de leur vie et ils ne connaissent pas la vôtre – s’ils entrent par cette porte, vous avez créé des problèmes. Vous plantez des mauvaises herbes qui vont se multiplier d’ici un an, deux ans à compter de maintenant, cinq ans à partir de maintenant, et ils vont déchirer votre cœur. Ils vont vous faire très mal.

S’ils entrent par la porte de la relation, « Venez dans ma maison, et nous allons apprendre à nous connaître les uns les autres », vous commencerez à voir des gens qui veulent aimer Jésus, même s’ils sont immatures et mondains. Vous pourrez également commencer à voir qui ne veut pas aimer Jésus, mais qui veut plutôt être en contrôle, ou aimer le monde. Vous allez commencer à pousser ces gens là dehors et de fermer votre cœur envers eux. Mais vous embrasserez, aiderez et ouvrirez votre cœur à ceux qui veulent aimer Jésus. Alors, les problèmes dans un an à partir de maintenant seront presque rien, alors que si c’est par la porte de la fréquentation, les problèmes dans un an à partir de maintenant seront augmentés. Donc, c’est juste une bonne leçon. Vous n’avez pas à apprendre à la dure comme nous l’avons fait. Nous avons beaucoup souffert à cause de cela pendant cinq ans, parce que nous ne savions pas ce que je viens de vous dire en vingt minutes.

speech bubble representing person 2 talking Quand vous avez dit tout à l’heure que douze d’entre vous aviez décidé de se déplacer, était-ce douze familles ?

speech bubble representing person 3 talkingNon, cela a été cinq ou six célibataires, trois ou quatre familles et quelques enfants. Cela n’a pas été très long avant que ce soit cinquante, une centaine ; deux cents et deux cent cinquante. Il n’a pas fallu très longtemps avant que l’attractivité de « voir comment ils s’aiment » commença à attirer des gens qui voulaient en savoir plus. Le problème est que nous n’étions pas très éclairés à un moment où nous avions besoin de beaucoup de discernement. A partir de ces deux cent cinquante personnes qui firent partie de l’Eglise, vingt d’entre elles étaient des trompeurs, mais nous ne le savions pas. Nous le saurions maintenant. Nous le saurions dix-huit sur vingt fois aujourd’hui, et les deux autres fois Dieu les cacherait à nos yeux, parce qu’Il veut nous donner la fessée dans deux ans à partir de maintenant. C’est OK.

La plupart des problèmes dans les églises aujourd’hui ont été créés par l’homme. Le Christianisme culturel a créé ses propres problèmes. Ils se sont infligés les blessures eux-mêmes. « Je saigne ! » Eh bien oui, vous vous êtes poignardés avec un couteau. Bien sûr que vous saignez. La plupart des problèmes dans l’église du monde aujourd’hui sont dus au fait que les choses n’ont pas été construites selon la Voie de Dieu dès le début, et puis nous essayons de les régler plus tard. Si nous construisons à la manière de Dieu, beaucoup de problèmes sont résolus avant même qu’ils ne deviennent des problèmes.

Si nous construisons à la manière de l’homme, alors le navire commence à couler et nous passons notre temps à courir autour du fond du bateau, essayant de boucher les trous tout le temps. Nous n’avons plus les yeux naviguant vers le bel endroit, parce que nous dépensons tout notre temps à essayer de boucher les trous dans le bateau. Je sais que vous savez ce que je veux dire, parce que vous êtes Chrétiens. Vous avez été dans l’église du monde. Vous savez exactement ce que je veux dire. Vous voulez garder les yeux sur la destination de Jésus, mais vous êtes si accablés en essayant de boucher tous les trous dans le bateau, que vous ne pouvez pas aller sur le pont supérieur ou en haut du mât vers le nid de l’aigle et de regarder et d’apprécier les couchers de soleil. Eh bien, c’est parce que nous avons construit selon l’homme, ainsi la plupart de nos problèmes sont auto-infligés. Plus nous nous rapprochons de la construction selon Dieu, moins il y aura de ces sortes de problèmes d’ici cinq ans à partir de maintenant.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon