Recherchez l'Authentique

14/4/2001

Samedi soir, le 14 avril 2001

Il est assez évident qu’il y ait des difficultés majeures dans la chrétienté moderne. Pour comprendre notre monde et notre place dans ce monde, nous devrions réfléchir à quelques petites choses. Où sont les pièges ? Comment entrent tous les ennuis et la division ? Voici une grande partie de la réponse à cette question : Nos définitions doivent être définies par Dieu, plutôt que par la culture, la commodité, ou la sympathie. Ayant dérivés dans nos définitions, nous avons ensuite dérivé loin, loin de Sa Qualité de Vie. Examinons ensemble une pensée très simple, qui paraît nécessaire, pour guider la compréhension de ce qui est et de ce qui n’est pas « le Christianisme. » Et tout cela n’est PAS au sujet d’être critique ou sceptique ! Honte à ceux qui boivent de la coupe amère du jugement, plutôt que de la coupe du discernement. Son cœur rédempteur nous appelle à ne pas haïr, mépriser, ou ridiculiser, mais plutôt d’user de discernement des problèmes comme une façon de participer avec le Maître dans Son Travail. Il « aspire à rassembler comme une poule rassemble ses poussins. »

Si nous désirons être utiles, nous devons avoir de la Compréhension…

Pour certains, le « christianisme » est un système de croyance. Ils considèrent un « chrétien » - eux-mêmes, et ensuite tous ceux qui adoptent la philosophie d’un seul Dieu, Jésus mourant pour leurs péchés, et quelques autres croyances de base. Et puis, bien sûr, ils doivent « assister » à quelque chose, aussi.

Jésus Lui-même alla à l’encontre de ce processus de pensée. « Beaucoup Me diront en ce jour, ‘Seigneur, Seigneur’…mais Je leur dirai : ‘Ecartez-vous de Moi ; JE ne vous connais pas’. » De toute évidence, ces personnes actives et religieuses ne sont pas sauvées, selon Jésus. Bien qu’Il ait dit qu’ils vont clairement faire partie de la « culture chrétienne, » et connaitront les enseignements et feront de bonnes actions, Il n’a pas de relation avec eux, ils ne seront pas Sauvés. « Mais nous avons mangé et bu avec Toi, et Tu nous as enseignés dans nos rues ! » (Mat 7; Luc 13).

Certains sont sûrs que de « mener la bonne vie chrétienne » (être une bonne personne, ne pas désobéir aux grands commandements, faire de bonnes actions, nourrir les pauvres, « assister aux cultes d’église », etc.) veut dire qu’ils sont Chrétiens. De toute évidence, d’après les Enseignements de Jésus et de l’Esprit Saint, il y a une « large route qui mène à la destruction », remplies avec de telles personnes. Croire en des choses correctes, « fréquenter » quelque chose, et être « une bonne personne » n’est PAS ce que DIEU dit fait un Chrétien.

Alors, qu’est-ce qu’un Chrétien ? Qu’est-ce qu’est le Christianisme ? Qu’est-ce qu’un « membre de l’Église » ? Prenons une analogie.

Imaginez un monde aquatique où chaque créature vivante respire sous l’eau. C’est leur habitat. Ils ne « respirent » ce qui est dissous dans l’eau, comme le font les poissons. Leur source de nourriture et la base de vie sont exclusivement liées à ce qui est sous l’eau. Maintenant, imaginez un têtard, une créature qui a vécu totalement sous l’eau toute sa vie, jusqu’à ce point. Puis, un miracle se produit - une métamorphose. Il n’est plus un têtard. Bien sûr, c’est connu en biologie comme « une métamorphose. » C’est un changement radical et permanent d’un ordre de vie à un autre, d’un habitat et d’une source d’existence à un autre radicalement différent.

Le Véritable Christianisme est l’endroit où « du plus petit au plus grand, » une METAMORPHOSE a eu lieu. « Sur ce Rocher, Je bâtirai Mon Eglise ! » Dieu a même choisi le mot Grec pour la métamorphose, pour décrire le Miracle qui doit se produire à TOUS ceux qu’Il Reçoit comme Sien. Aussi sûrement que le têtard ne respire plus sous l’eau, mais avance à quatre pattes en un monde nouveau et commence à respirer de l’air ; et aussi sûrement qu’une chenille quitte la vie rampante et gluante d’une larve pour déplier ses ailes magnifiques et attraper le vent et voler loin…CECI est une image, façonnée par Dieu, de la transformation radicale du royaume des ténèbres au Royaume du Fils Bien-Aimé.

Ceci est, et doit être, vrai de chaque personne qui est vraiment Sauvée ! C’est « sur CETTE Pierre » seule que Jésus construit une Vie et une Eglise. Il doit y avoir une confrontation et une transaction surnaturelle et perceptible entre le Père et un homme que « la chair et le sang n’ont pas révélées, » « sans décision ou héritage humain, ni de la pression et provision des pairs, mais de DIEU. » Ces Miracles de changement de « simples hommes » à « plus que vainqueurs » ne sont pas simplement « théoriques » ! Ce n’est pas simplement un nouveau système de croyance philosophique, des nouveaux copains pour aller aux « réunions, » ni un mode de vie et du vocabulaire différent. Le Vrai Christianisme est un miracle de la Vie, habilité par la Vie de résurrection et la Puissance de Jésus Christ, qui vit, maintenant, A L’INTERIEUR de chaque personne VERITABLEMENT née une seconde fois. Rien de moins est une Contrefaçon, un Non Chrétien, et n’est PAS un membre de Son Eglise ! Au moins, pas ENCORE ! !

Le Christianisme culturel embrasse un « système de croyance, » ou un « bon style de vie » et une « participation, » et accepte tout le monde et chacun à leur valeur nominale. « Si vous DITES que vous êtes Chrétien, alors vous l’êtes. » Erreur ! Ce n’est pas Utile ! Le Vrai Christianisme est seulement pour ceux qui ont eu un changement miraculeux discernable à l’intérieur d’eux. Ils ne respirent maintenant plus sous l’eau. Ils respirent maintenant de l’Air, le Vent du Ciel ! Ils ne rampent plus, mais maintenant ils VOLENT ! Et c’est ainsi, selon le Messie Lui-même, « POUR TOUS CEUX QUI CROIENT VRAIMENT ! » Maintenant, « assis avec Christ dans le Royaume Céleste, » « goûtant aux Puissances du Siècle à Venir, » avec des « Fleuves d’Eau Vive jaillissants de l’intérieur. » « CECI est la Vie Eternelle - qu’ils puissent avoir une connaissance intérieure et intime de Toi, le seul Vrai Dieu, et Jésus-Christ que Tu as envoyé ! »

Une personne n’est pas un miracle de métamorphose, parce qu’ils disent qu’ils le sont. Une personne n’est pas sauvée parce qu’ils « ont grandi dans l’église, » ou qu’ils croient aux bonnes choses, ou parce qu’ils ont un certain style de vie. C’est dans l’autre sens ! SI elles sont réellement Sauvées, et donc un membre de Son Eglise, le miracle est évident ! S’il n’y a pas de miracle évident, alors cela n’a pas d’importance en ce que la personne croit ou pense, ou comment bon est leur style de vie. La preuve est dans le « DEPOT » (Eph 1 :14 ; Col 1 :27), et non pas dans des vœux pieux ou de prendre ses désirs pour la réalité ou même dans la sincérité. Ce que DIEU voit et auquel Il réagit est tout ce qui compte. « Ce qui compte est une Nouvelle Création. » SI le miracle de la Divinité habite au sein, à l’intérieur, alors (et alors seulement !), il y a eu une vraie conversion. Si la preuve d’une Vie qui respire l’Air du Ciel (au lieu de respirer l’air de ce monde) est évidente - et que le Don de voler est insufflé - il y a une vraie conversion.

L’émotion humaine, le sentiment humain, les relations humaines, l’effort humain, l’intellect humain, la superstition religieuse, les contes de fée et les vives émotions sont des contrefaçons communes. La Vraie Conversion et le Transfert d’un domaine à un Autre et la Métamorphose sont la nature même de la Nouvelle Entente, la Nouvelle Alliance. Exigez-le pour vous-même, et pour les autres, pour la VRAIE chose ! Seuls ceux qui sont authentiquement recréés surnaturellement sont des Chrétiens, et des vrais « membres » de Son Eglise. Qui sommes-nous pour contredire Jésus ? Si nous accueillons les personnes sans vraie conversion, leur permettant de penser qu’ils SONT sauvés et des « membres », juste parce qu’ils disent qu’ils le sont, et qu’ils se présentent à un « culte, » alors nous ne servons pas bien Dieu. C’est tout simplement être naïf et pas utile pour eux ou pour Dieu ! Nous pouvons faire mieux que cela, en tant que Ses Ambassadeurs, si nous abordons d’autres avec de la Miséricorde, de la Vérité, de la Compréhension, et du Discernement dans l’amour et des relations quotidiens.

Donc, si une personne est vraiment convertie par la Rencontre et le renoncement - le Créateur Lui-même vivant maintenant à l’intérieur d’elle - elle sera instantanément parfaite et mûre, non ? NON, jamais. La Re-Naissance dans un autre Royaume ne veut pas dire que tout se passera bien pour le têtard, du moment où il se transforme en une grenouille. :) L'enfance laisse sa trace, parfois ! Celui qui maintenant respire miraculeusement de l’Air au lieu de l’eau aura des défis. Il ou elle ne saura pas vivre automatiquement et instantanément comme un Prince ou une Princesse embrassée par le Roi ! (1Jn. 5 :20-21).

Nous allons encore nous retrouver et nous sentir un peu comme une grenouille de temps à autre. Ai-je raison ??!! : )Mais, nous connaîtrons la différence parce que nous sommes, comme dit Pierre, « conscients de Dieu. » Et cela devrait apporter un grand encouragement pour nous lorsque nous nous battons - nous savons qu’Il appelle ! (1Jn 5 :13-21). IL est capable de vous empêcher de chuter et de vous présenter sans tache devant le Trône de Gloire ! Nous savons que nous allons être Ok, même dans nos luttes ; s’Il est consacré - et nous Savons qu’Il l’est dans notre homme intérieur (et pas seulement comme une théorie extérieure, basée sur la mémoire de l’Ecriture) (1Jn 5 :1-12). La métamorphose a clairement changé tout sur ce qu’une personne Sauvé désire de « respirer » et de « manger. » « Comme des nouveau-nés, ils IMPLORENT le pur lait Spirituel. »

La transformation des royaumes (Col. 1 :13) change même comment il ou elle interprète des événements, des échecs, de la douleur, et du succès. Leur habitat de vie a été totalement transformé en quelque chose de « nouveau chaque matin » en la Personne de Jésus de Nazareth, le nouveau amour révolutionnaire de leur Vie ! Maintenant, tout ce qui n’est pas « de Lui, et par Lui, et pour Lui » n’a plus d’appel (1Jn 3 :9; 1Pierre 4 :1-6 ; Rm 8 :5-11). Et le rétablissement des difficultés même les pires, est une question de l’Espoir puissant et inébranlable du tombeau vide, et du grand confort et des promesses de Celui qui remplit tout en tous !

Quand nous construisons sur des définitions culturelles de « chrétien » et « d’église », plutôt que sur la Preuve de la VIE Surnaturelle, nous récolterons bientôt des circonstances de demi-sang et incestueuses, mutantes et malades. Ce levain va créer des tourbillons et des fuites d’énergie ; des chagrins et de la confusion en abondance. Avec tout cela viendront des tentations de compromis et d’ignorer les Principes et les Commandements de la Parole de Dieu, afin de « tenir les choses ensemble. » La Hiérarchie, le programme, la chorégraphie et les autres intrusions artificielles et le mépris du Commandement entreront, pour maintenir la paix et « l’ordre » dans les réunions et la méthode. « Un peu de levain fait lever TOUT le lot, » selon le Maître.

Tout le monde est bafoué par les fausses « définitions » des Choses de Dieu, et par les pratiques de construction non Biblique - basées sur les traditions humaines, la raison humaine, et la structure organisationnelle humaine. Quand nous construisons à la manière des hommes, les âmes sont perdues, les vies des jeunes sont saccagées (75% +), les mariages sont détruits (60% +), et les relations sont souvent dévastées. Au-delà de tout cela, la petite Enfance Spirituelle est perpétuée à jamais dans la majorité des gens au sein du système de l’homme « de faire l’église. » Le chaos, le chagrin, la hiérarchie du clergé, et plus encore…tout cela découle d’avoir mal défini ce qu’est un Chrétien ; ce qu’est une Eglise ; et ce qu’est un « leader. » Et tout cela se produit, que ce soit dans une « église de maison » ou une « église institutionnelle », lorsque nous définissons les choses incorrectement.

L’Appel est alors de fonctionner comme Prêtres, « exhortant l’un l’autre au quotidien » dans la vie et l’amour et la liberté, avec créativité, joie et paix.

Cherchons la VIE MIRACULEUSE DE DIEU, « le travail de cette même puissance qui ressuscita Jésus Christ d’entre les morts ! » comme la définition de ce que DIEU a Touché et Sauvé. C’est bien plus qu’un système de croyance (bien que cela aura besoin de croître pour être Juste aussi) ou de style de vie (bien que ce sera également modifié de façon spectaculaire par la main de Dieu, s’IL est impliqué).

Avec la Vraie Vie de « Zoé » en Christ, correctement définie et non négociable, on peut alors aider les autres en servant notre Dieu correctement. Nous vivrons, comme notre grand Frère le fait, en étendant Son Amour et Sa Vérité, en regardant à Lui comme la Source, la Vie et le Chemin.

La Vie de Zoé ? C’est le « New Deal », « l’Accord Nouveau » ; (« le Nouveau Testament » - « la Nouvelle Alliance ») que le Père a fait avec Son Peuple dans Son Fils. Les portes de l’enfer continueront à prévaloir contre l’impuissance de tout le reste. IL a quelque chose de mieux pour nous ! Le courant, le tangible, le surnaturel…la Vie même de Jésus à l’intérieur : N’Acceptez Aucun Substitut !

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon