Quatre Vérités Pour Une Fondation

3/10/1999

Salima, Afrique, le 3 octobre 1999

(Ceci a été dit d’une manière improvisée, par trois frères, en s’arrêtant dans un village en Afrique, dans une dénomination à expression pentecôtiste. EN UNE JOURNEE, « l’assemblée » entière répondit radicalement à Jésus et n’est jamais retournée en arrière. A un immense coût personnel, beaucoup de changements furent faits, transformant à jamais beaucoup de personnes et même la structure économique du village. En QUELQUES HEURES, la nouvelle se propagea, dans leur région, parmi d’autres groupes religieux, que quelque chose de surnaturel se passait parmi eux. Si cela avait été possible, j’aurais souhaité capturer les choses, qui ont été dites par les frères de ce village local d’Afrique, pendant la prochaine heure, après avoir déposé ces pensées avec les Saints, là-bas. C’était et c’est incroyable et édifiant, véritablement, de voir leur courage et « zèle pour la Maison du Père, » exprimé par « l’amour de la Vérité » et des actions depuis ce temps là.)

Un trésor précieux est en train de réveiller le peuple de Dieu autour du monde maintenant. C’est notre désir de déposer ce trésor avec vous et de vous en donner la responsabilité, pour que vous puissiez l’emporter avec vous, pour le reste de vos vies. Soit qu’il y en a plusieurs dans votre village ou quelques uns seulement, comme Jonathan, l’ami le plus proche de David, a dit une fois : « Dieu n’est pas gêné pour sauver par l’intermédiaire de beaucoup ou par quelques personnes seulement. » Dieu a aussi dit que celui qui a reçu une responsabilité doit se montrer fidèle. Nous voudrions vous montrer des choses qui changeront votre vie et changeront la manière dont l’Eglise est exprimée, pour que notre Roi soit plus grandement exalté et voie Son Rêve accompli !

Il y a des trésors spéciaux qui ont toujours été dans la Bible. C’est notre espérance, par le Saint-Esprit, que tous nos yeux soient ouverts pour voir ces merveilleuses vérités ! Cette vérité a à voir avec la manière dont Dieu veut construire Sa Maison, pour que nous puissions, tous ensemble, être plus forts. Il veut construire Sa Maison, pour que les portes de l’enfer ne prévalent plus. Il veut construire Sa Maison, pour qu’Il puisse librement guérir nos corps, nos entendements et nos âmes. Il veut construire Sa Maison, pour que nous puissions être forts et sages et pour que la Bonne Nouvelle de Jésus puisse aller de l’avant, avec plus de force qu’avant.

Avez-vous le courage d’écouter ces choses ? Obéirez-vous à la Parole de Dieu, en entendant ces choses ? Changerez-vous vos vies, peu importe le coût ? Si vous avez le courage d’obéir et de prendre des risques, alors SVP rester. Parlons au sujet de ce trésor des quatre Vérités fondamentales.

Il y a quatre Vérités sur lesquelles nous devons construire. Sans elles, la Maison de Dieu ne sera jamais forte et les portes de l’enfer continueront à mettre la pagaille dans la Maison. Néanmoins, si nous comprenons ces quatre choses et leurs obéissons et si nous avons la volonté de prendre des risques pour ces Vérités de Dieu, alors Dieu honorera cela et Il enverra Sa puissance dans nos vies. Les pauvres seront riches et les faibles seront forts ! Cela a toujours été le cœur de Dieu et Son intention. Néanmoins, ce trésor nous a été volé depuis le tout premier siècle. Nous avons été volés/démunis par les traditions vides des hommes.

Vérité #1 : Qu’est qu’un Chrétien ?

La première Vérité de base est de définir correctement le sens du mot Chrétien. Nous avons été très négligents à ce sujet partout dans le monde et dans chaque culture. Parce que nous n’avons pas été clairs sur la définition du mot Chrétien, nous avons construit la maison de Dieu, la plupart des cas, sur du sable. Nous avons définis ce qui fait d’une personne un Chrétien, par des choses comme les sentiments ou émotions ou l’éducation familiale. Nous avons défini une personne Chrétienne, si elle a certaines doctrines correctes et bien déterminées. Nous avons défini ce qui rend une personne Chrétienne par sa façon de chanter, sa fidélité à assister/aller à l’église ou par le montant de la dîme. Ce n’est pas comme cela que Jésus définit le Christianisme.

Jésus a dit : « À moins que vous ne renonciez à tout, vous ne pouvez être Mon disciple. » Jésus a dit : « À moins que vous preniez votre croix journellement, vous ne pouvez pas Me suivre. » Dans le livre des Actes, la Bible dit : « Les disciples étaient appelés ‘Chrétiens’ la toute première fois, à Antioche. » Alors, quand vous voyez le mot « disciple » dans les enseignements de Jésus, pensez dans votre entendement le mot « Chrétien. » Lorsque Jésus disait : « À moins que vous ne quittiez tout, vous ne pouvez être Mon disciple, » Il était en train de dire vous ne pouvez être un Chrétien si vous ne donnez pas votre vie. Il n’a pas dit : « À moins que vous assistiez, vous ne pouvez pas être un Chrétien, » Il n’a pas dit : « À moins que vous lisiez votre Bible, vous ne pouvez pas être un Chrétien. » Il n’a pas dit : « À moins que vous donniez de l’argent, vous ne pouvez pas être un Chrétien. » Jésus a dit : « À moins que vous mourriez à vous-même, vous ne pouvez pas être un Chrétien ! »

Jésus est en train d’appeler un peuple qui veut bien mourir à lui-même. Ils quitteront tout, pour venir après Lui. Ils mettront de côté leur orgueil et le bien matériel pour Le suivre. Ils quitteront leurs péchés personnels et égoïsmes. Ils aimeront leurs voisins plus qu’eux-mêmes. Cette relation avec Jésus, changera leur façon d’agir, chaque jour.

À moins que nous définissions le mot « Chrétien » de la même manière que Jésus le fait, la Maison s’enfoncera dans le sable et sera emportée. C’est ce que Jésus le Roi a promis, si nous construisons sur le sable, c’est à dire « écouter, chanter et parler » mais sans obéir. La maison que nous construisons sera peut-être un sujet d’amusement pour nous, mais cela ne vaudra rien pour Jésus. La maison que nous construisons nous rendra un peu plus heureux parce que nous chantons et parce que nous nous rassemblons, mais cela ne vaudra rien, si Dieu n’est pas satisfait. Cela ne vaut rien si satan est toujours en train de gagner la bataille dans nos vies. Si nous ne sommes pas en train de construire une vie et une Eglise qui apporte du plaisir à Jésus, alors nous perdons notre temps et celui de Dieu.

Des conséquences sérieuses

La pierre de fondation numéro un, dans la construction de la Maison de Dieu, est de décrire la signification du Chrétien, selon la Bible. Nous devons prendre nos décisions selon ce que Dieu appelle un Chrétien. Est-ce qu’une personne peut-être un membre de l’Eglise et ne pas être un Chrétien ? Absolument pas ! Mais partout dans le monde, on enseigne aux gens que cela est convenable pour les Chrétiens et les non Chrétiens de faire partie de l’Eglise. La Bible dit que cela n’est pas vrai ! Dans 1 Corinthiens 5, la Bible dit : « Ôtez le levain de votre milieu. » Ôtez le péché de l’Eglise. Ceci est très important à comprendre, car Dieu a dit : « Un peu de levain fait lever la pâte tout entière. »Vous vous rappelez quand les murs de Jéricho se sont effondrés avec fracas ? Le peuple de Dieu était puissant, d’une manière surnaturelle. Cependant, juste après l’effondrement des murs de Jéricho, Israël était vaincu en bataille. Ils étaient écrasés ! Pourquoi Israël était écrasé en bataille ? A cause d’une personne dans tout Israël qui pécha dans sa tente. Dieu était très fâché, parce qu’un homme dans toute l’Eglise avait du péché dans sa vie, qui était caché. Cet homme, Acan, avait une idole enterrée sous sa tente. Dieu fit en sorte que tout Israël souffrit une grande défaite, à cause de celui-ci. Dieu est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Dieu est toujours très mécontent lorsque les gens dans Son Eglise ont du péché caché dans leur vie. Cela brise Son cœur. La Bible dit que Dieu apporte le jugement à cause de cela.

Est-ce correct pour nous de dire qu’une personne qui n’a jamais réellement donné sa vie totalement à Jésus peut venir et faire partie de l’Eglise ? NON ! C’est une très grande erreur. Dieu apporte le jugement sur toute la Maison à cause de cette personne qui prétend être un Chrétien, mais qui n’a jamais réellement donné sa vie à Jésus. Si nous voulons donc voir une Maison Glorieuse qui fait le travail de Dieu, la première chose à faire est de définir le mot « Chrétien. » de la même manière que Jésus le décrit. Les Ecritures disent : « A moins que vous renonciez à tout, vous ne pouvez être Mon disciple. » « Si vous aimez père et mère et enfants plus que Moi, vous ne pouvez être Mon disciple. » « Si vous aimez le monde et les choses du monde, vous êtes devenus Mon ennemi. » « Dieu oppose l’orgueilleux et donne grâce à l’humble. »

Nous devons définir avec exactitude le mot Chrétien — un membre de l’Eglise—et ce qu’il est réellement ! Vous ne pouvez pas prétendre être lavé dans le Sang de Jésus et faire partie du Corps de Jésus et vous faire passer pour un Chrétien si votre cœur n’appartient pas à Jésus, lorsque vous êtes à la maison ou au travail ou dans les champs. Si vos relations ne sont pas des relations Saintes, vous devez vous repentir et donner votre vie à Jésus.

Vérité #2 : Qu’est-ce que la Direction ?

La seconde vérité que nous devons définir, la deuxième pierre de fondation pour la construction de la maison de Dieu, a à voir avec la direction dans la Maison de Dieu. Ceci est une Vérité merveilleuse ! Cela vous motivera et changera votre vie. Dans les pays du monde entier, nous avons tous commis une grande erreur au sujet de la direction dans l’Eglise. Nous l’avons vu en Inde et beaucoup de fois dans les autres pays où la personne qui a une bicyclette et qui peut lire est choisie pour être le dirigeant. Dans les Etats Unis, la personne qui étudie la Bible, dans les séminaires ou l’école biblique ou qui est un bon homme d’affaires ou un orateur, devient le dirigeant ou le « pasteur. » Cela n’est pas la façon de faire à Dieu ! Le dirigeant de Dieu n’est pas basé sur : qui peut lire ou qui connaît le plus ou qui parle le mieux ou qui a la meilleure expérience en affaires.

Vivre Comme Jésus

Je vais vous donner un exemple par les Ecritures. Dans Actes 6, il y avait des veuves Grecques qui avaient parfois très faim car elles étaient oubliées. Lorsque la nourriture était distribuée, elles étaient oubliées et manquaient donc de soins. L’Eglise à Jérusalem avait dû décider comment résoudre ce problème. Ils décidèrent de choisir quelques hommes pour résoudre le problème. Si vous lisez votre Bible, vous trouverez qu’il y avait une certaine manière de choisir ces hommes. Est-ce que la Bible dit : « Choisissez parmi vous sept hommes qui connaissent leur Bible ? » Non. « Choisissez parmi vous sept hommes qui peuvent bien chanter ? » Non. « Choisissez parmi vous sept hommes qui ont de l’expérience dans les affaires ou dans les métiers de bouche ? » Non. « Choisissez parmi vous sept hommes qui peuvent très bien parler ? » Non. La manière de résoudre le problème était : « Choisissez parmi vous sept hommes qui sont remplis du Saint-Esprit et de sagesse. »C’étaient des hommes qui étaient journellement testés. Ils n’étaient pas des hommes qui étaient allés à l’école pour devenir spirituels ou simplement bien parler. Ces hommes étaient des amis de Dieu et journellement des amis profonds des frères et des sœurs. Etienne et Philippe et ces sept hommes étaient chaque jour dans les maisons des gens, essayant de les aider. Ils puisaient l’eau pour les autres croyants et les aidaient. Ils prenaient les mains des enfants de leurs amis et parlaient avec eux et les enseignaient. Ils allaient dans les maisons des frères lorsqu’ils étaient découragés. Ils allaient dans leurs lieux de travail durant la journée pour les encourager. Et ils n’étaient même pas des soi-disant dirigeants ! Ils étaient juste des frères normaux qui vivaient chaque jour la vie de Jésus. « Choisissez parmi vous sept hommes qui ressemblent à Jésus, sept hommes qui peuvent voir Dieu et L’entendre. Choisissez sept hommes qui chaque jour lavent les pieds des Saints. Sept frères normaux de tous les jours qui aiment Dieu profondément de tout leur cœur et démontrent donc une connexion surnaturelle avec le Messie ».

Parce que ces hommes ressemblent à Jésus, journellement dans les maisons des frères, ainsi nous savons qu’ils sont remplis du Saint-Esprit. Ils ne sont pas remplis du Saint-Esprit parce qu’ils peuvent crier plus fort ou mieux chanter ou dire plus de choses. Ils sont remplis du Saint-Esprit de Jésus parce qu’ils ressemblent à Jésus dans leur vie courante. Ceci est la seule direction selon la Bible. Dans la nouvelle Alliance, Jésus dit aux douze apôtres de n’appeler aucun homme enseignant, père, chef, maître, rabbin, pasteur, révérend, car nous sommes tous frères ! Alors maintenant, nous avons une autre vue merveilleuse de la direction.

Tellement Différent du Monde

Apprenant cela était très dur pour moi. Il y a beaucoup d’années, j’étais le « pasteur, » jusqu’à ce que je réalise ce que la Bible dit, que j’étais seulement supposé d’être un frère parmi les frères. J’avais à utiliser quelque soit les dons que j’aurais pu avoir, comme « celui qui sert parmi eux »—plutôt que d’être un chef/leader ou quelqu’un envers qui on regarde tout le temps. Si cela était vrai pour Pierre, Jean, Jacques et les autres apôtres, cela devait être vrai pour moi aussi ! « Vous êtes tous justes des frères. »

J’ai renoncé à de grandes sommes d’argent que j’avais fait dans les affaires, pour devenir un « pasteur. » Et maintenant je devais renoncer à l’argent et à la position de « pasteur. » J’avais à décider de devenir un « frère parmi les frères. » Quelque soit le travail que Jésus a fait dans ma vie, cela se montrera dans les maisons et dans d’autres vies. Je n’avais plus à être quelqu’un d’important ! Je n’avais plus à être l’homme principal. Je pouvais juste faire ce que Paul dit qu’il faisait avec les Thessaloniciens, les Philippiens et les Croyants dans la ville de Corinthe—et cela était d’aimer les gens comme un père et ami et comme un frère, de maison en maison.

Paul disait : « J’allais de maison en maison en larmes. » Il aimait les gens comme un père ou comme un frère. Il nourrissait leur vie comme une mère nourrit son petit. Les autres Croyants faisaient aussi cela pour lui. Ceci est la vraie autorité dans la vraie Eglise du Nouveau Testament.

Jésus dit aux apôtres : » Les païens ont une certaine manière d’exercer leur autorité, mais cela ne doit pas être pareil avec vous. » Dans la Vraie Eglise, L’Eglise contre laquelle les portes de l’enfer ne peuvent pas prévaloir, la direction est très différente de celle du monde. La direction vient de l’intérieur, non pas « traiter quelqu’un de haut (en faisant le grand). »

Les Dons et L’autorité de Jésus

Laissez-moi vous peindre une image. La Bible dit dans Ephésiens 4 que lorsque Jésus alla au Ciel, Il donna des dons aux hommes. Jésus prit tous les dons qu’Il avait (et Jésus avait beaucoup de dons spirituels, n’est-ce pas ?) et Il les donna à tout Son Peuple. Il n’a pas pris tous les dons qu’Il avait et les déposa sur le « pasteur. » Il n’a pas pris tous les dons et les donna à un « homme de Dieu. » Les Ecritures disent qu’Il prit tout Ses dons et les donna à tout Son Corps. La Bible dit que l’Esprit est déposée et donnée comme un Don, selon la volonté de l’Esprit, sur toute l’Eglise. Si vous êtes vraiment un Chrétien, si vous avez réellement renoncé à votre vie pour Jésus, alors le Saint-Esprit vous donne un don très spécial. Votre don fait partie de Jésus.

Avant que Jésus ne retourne au Ciel, Il dit : « Toute autorité au Ciel et sur terre M’appartient. » Vous vous rappelez que Jésus a dit cela ? Toute autorité appartient à Jésus et à personne d’autre ! Aussi si Jésus vous donne une partie de Lui-même, une partie à cette personne et une partie à une autre, il y a autorité dans ce don. Jésus donna les dons et Il a toute autorité.

La Bible dresse une liste des dons variés. Le Saint-Esprit, par exemple, donne la miséricorde comme un don. Le don de la miséricorde est une partie de Jésus qu’Il a donné à certaines personnes. C’est un don surnaturel. Chacun de nous devrait être miséricordieux, n’est-ce pas ? Mais il y a la miséricorde surnaturelle qui est un don du Saint-Esprit et toute autorité appartient à Jésus. Aussi, s’Il vous a donné le don spécial de la miséricorde, vous avez reçu de l’autorité dans ce domaine. Si vous avez le don surnaturel de la miséricorde et que je ne l’ai pas et que si toute autorité appartient à Jésus et que vous avez cette partie de Jésus, alors j’honore ce don en vous. Vous avez de l’autorité dans ce domaine. Comprenez-vous ? C’est cela, toute la question de l’autorité !

Toute autorité appartient à Jésus et nous avons tous nos propres dons. Par exemple, il y a les dons de l’enseignement. Hébreux 5 dit : « Nous devrions tous être enseignants depuis longtemps. » Mais dans Ephésiens 4 et Romains 12, il est écrit, qu’il y a des dons surnaturels d’enseignements que Jésus donne. Cela veut dire qu’il y a autorité dans ce don car Jésus l’a donné et Il a toute autorité. Nous devons nous soumettre à l’un et à l’autre dans cela. Mais l’enseignement est seulement un don et une partie de Jésus. Il y a beaucoup d’autres dons. Tout don que chacun de vous a, est une partie de Jésus. Toute autorité appartienne à Jésus, nous nous soumettons donc aux dons qui sont en chacun de nous, parce que Jésus les y a déposés.

Il n’y a pas d’autorité spéciale qui est dans un « homme de Dieu » et où tout le monde s’assoit simplement et regarde. A cause de la manière dont les hommes ont construit l’église durant les dernières 1700 années, nous avons agis comme s’il y avait seulement un don — le don de « pasteur. » Mais c’est seulement un don ! (Ou peut-être les autres membres du corps sont permis d’avoir le « don de donner de l’argent » !) Il y a des centaines de dons, parce que TOUT de Jésus a été versé sur Sa Famille. C’est pourquoi Jésus a dit nous sommes tous des frères parmi les frères. Nous avons besoin des dons des uns des autres. Nous avons besoin de tous les dons de Jésus ! Si nous construisons de la mauvaise manière, nous tous y perdons. Si un homme est poussé devant pour être le « pasteur » et le reste des membres s’assoient et le regardent seulement, alors personne ne reçoit ton don. Ils reçoivent seulement les dons du pasteur. Cela est trop petit !

Si nous voulons voir la grandeur de Dieu et si nous voulons voir toutes nos vies changées et celles de nos enfants, nous avons besoin de TOUT de Jésus. Nous ne devons pas juste nous contenter d’une seule partie. Amen ?

Du Courage pour Changer et du Courage pour Courir

Voyez-vous pourquoi je vous ai dit que vous devez avoir du courage ? Les choses doivent changer ! Vous ne pouvez pas continuer à faire ce que vous aviez l’habitude de faire. Vous allez avoir à décider d’utiliser plus vos dons. Vous allez avoir à décider d’être obéissants et d’avoir du courage. Si vous persistez à vous asseoir sur votre chaise et à ne pas utiliser vos dons plus que d’habitude, vos dons continueront à décroître. « Celui a qui on a donné une responsabilité ou un don doit se montrer fidèle. » Vous vous rappelez de l’homme qui avait enterré son talent ? Jésus dit : « Tu es un méchant et fainéant serviteur. » C’est ce qu’Il nous dit lorsque nous ne faisons pas ce que nous devons faire. Si je n’utilise pas mon don ou si vous n’utilisez pas votre don, nous sommes méchants et paresseux.

Voyez-vous comment les traditions des hommes volent et dérobent la Parole du Seigneur ? Si vous étiez un coureur Olympique allongé sur votre lit et qu’on vous lierait avec une corde ? Bien que vous soyez un athlète champion, si on vous laisse comme cela, vos muscles se ratatineront et vous mourrez. Tout votre potentiel sera perdu parce que vous avez été lié à votre lit toute votre vie. La manière dont nous avons construit depuis 1700 années la Maison de Dieu, a lié la plupart du peuple de Dieu au lit. Ils n’ont pas été capable de se lever, de courir et d’accomplir leur destiné parce que nous avons construit de la mauvaise manière. Si nous construisons ou structurons l’église d’une manière qui exalte un homme ou le « personnel » et étouffe les autres dons, nous sommes des criminels dans les Cours du Ciel ! En général, cela n’est pas parce que les gens sont « mauvais » que nous avons mal construit. Principalement, c’est parce que nous ne savions pas comment construire la Maison de Dieu.

Alors, rappelez-vous que la première pierre de construction pour une vraie Fondation, est que seulement de vrais Chrétiens peuvent s’appeler membres de l’Eglise. La seconde pierre de fondation qui construira la Maison de Dieu, est que nous devons comprendre correctement l’autorité. Nous avons placé un seul homme pour être l’autorité depuis 1700 années. Nous avons pris un don, le don de « pasteur » (ou berger, meilleure traduction) et l’avons fait le don principal. Cela est loin d’être vrai dans l’Eglise de la Bible ! Et cela ne doit pas être vrai maintenant non plus. Cela a lié la plupart du peuple de Dieu au lit, alors ils n’ont pas pu être ce auquel Dieu les a appelés. L’autorité se trouve en tous parmi le Peuple de Dieu. La Bible nous appelle un Royaume de prêtres. La Bible ne dit pas un Royaume avec des prêtres, mais un Royaume de prêtres. Il n’y a pas de groupe spécial comme les Lévites de l’Ancien Testament. Dans le Nouveau Testament, tout le Peuple de Dieu est supposé d’être prêtres les uns envers les autres. Dieu a dit : « Lorsqu’une Révélation arrive au deuxième, laissez le premier s’asseoir ! ! »

Si vous êtes rempli du Saint-Esprit et rempli de sagesse, alors vous êtes un dirigeant. Ce n’est pas parce que vous avez été à l’école ou parce que vous parlez très bien. Ce n’est pas parce que vous êtes un homme ou une femme ou jeune ou âgé. Le dirigeant est une personne avec un don de Jésus, étant en relation intime avec Jésus, remplie du Saint-Esprit et de sagesse. Être un dirigeant, c’est de prendre journellement la main des enfants. Être un dirigeant, c’est de guérir journellement les blessures du peuple de Dieu, de maison en maison. Être un dirigeant, c’est d’aider à résoudre le problème du péché dans la vie des gens et de leur laver les pieds journellement. C’est cela, être un dirigeant et c’est le seul genre de dirigeant dont la Bible parle —utilisant ce que Son Esprit a déposé dans chacun de nous. C’est là notre domaine d’autorité et notre compétence d’être un dirigeant. Cela veut dire, que nous avons à changer la manière dont nous fonctionnons actuellement. Nous avons à changer notre façon de voir le rôle de dirigeant et notre manière d’agir dans le processus de diriger.

C’est très révolutionnaire. Cela changera la manière dont nous agissons dans nos réunions et dans nos vies de tous les jours. Il y a un prix à cela que nous devons payer. Mais Dieu nous récompensera cent fois plus de n’importe quelle autre chose que nous avons abandonnée, selon la Promesse exacte de Jésus.

Lorsque j’étais le « pasteur, » j’ai décidé que j’allais vivre différemment. J’ai décidé de croire et d’obéir aux Ecritures au sujet des dirigeants. J’ai choisi d’être un frère parmi les frères plutôt que d’être sur une estrade devant les frères. Pour être honnête, j’avais peur. J’avais peur du moyen par lequel je pourvoirai à ma famille. J’avais peur que peut-être je perdrais, d’une manière ou d’une autre, le contact avec Dieu et que les gens ne me respecteraient plus. J’avais peur de plusieurs choses. Mais je savais ce que Dieu disait dans la Bible. Il voulait que je sois un frère parmi les frères. Dans ma vie de tous les jours, je ne serai plus le chef/patron. Je serai juste un des frères et utiliserais toujours mes dons de Jésus, comme « un frère parmi les frères » qui, eux aussi, les utilisaient de la même manière. Cela a tout changé pour moi, mais Dieu a été très, très fidèle. Il a promis que quiconque renoncerait à tout ne faillirait pas de recevoir cent fois plus ou beaucoup plus de ce qu’il a renoncé. Dieu garde Ses promesses ! Amen ?

Un Cercle autour du Trône

Du point de vue pratique, une des choses que nous pourrions tout de suite changer, est la manière dont nous nous asseyons ensemble. Cela peut paraître très idiot, mais c’est très important. Je vous donnerai un exemple. Dans Marc 3, Marie et les enfants de Marie étaient partis pour trouver Jésus. Ils vinrent à la porte où Jésus était avec les gens de Dieu. « Jésus, Ta mère et Tes frères et sœurs sont dehors. » Vous vous rappelez ce que Jésus a dit en réponse à cela ? Il répondit à ceux qui étaient assis autour de Lui : « Qui sont mes mères et mes frères et sœurs ? » Assis, dans un cercle autour de Lui ! N’était-ce pas la chose la plus naturelle à faire, quand nous sommes assemblés pour L’écouter et non pas un simple homme aux dons limités ? Evidemment.

Je voudrais suggérer que si nous voulons réellement honorer les dons qui sont en chacun de nous, et puiser tous les dons qui sont dans tout le Peuple de Dieu, alors nous avons besoin de changer beaucoup de choses. Une de ces choses est peut-être la façon dont nous nous asseyons lorsque nous nous assemblons ensemble. Lorsque Jésus était ici, Il avait un cercle de personne autour de Lui. Cela peut vous paraître très simple, et cela peut paraître pas très important, mais je vous assure que cela l’est.

Si quelqu’un au travail ou au marché vous dit quelque chose, est-ce que la manière dont ils le disent importe ? Evidemment ! S’ils sont adossés, assis contre le mur et disent quelque chose doucement avec un bâillement, cela serait très différent s’ils vous disaient la même chose face à face, avec des yeux brillants de colère. COMMENT on le dit importe beaucoup.

Aussi, lorsque nous nous asseyons sur des sièges faisant tous face à l’estrade, cela apporte toute l’attention sur un homme. Nous ne sommes plus égaux parmi les égaux. Je suis asservi à quiconque ayant pris le trône devant moi, comme étant mon maître ou le conducteur ou l’animateur ou l’officier de police ou l’expert de la « classe » ou du « culte. » Mais prenez bien note ! ! Un véritable serviteur de Dieu ne désire pas l’attention sur lui-même. Jean le Baptiste qui était le plus grand homme né de femmes jusqu’à ce temps a dit : « Jésus doit croître, je dois décroître. » Chaque vrai homme de Dieu dit la même chose. « Jésus doit croître, je dois décroître. Je ne veux pas attirer l’attention sur moi-même. Je ne veux pas que les gens me regardent tout le temps, comme si j’avais les réponses à toutes les questions. Je ne prends aucune joie spéciale à être celui qui parle. Je veux juste aimer et servir Jésus, et aider tout le monde à faire cela aussi. Jésus doit croître. Je dois décroître. »

Chaque véritable homme de Dieu veut se reculer pour que Jésus ait la première place, plutôt que de se l’approprier. Encore une fois, il y en a qui diront que c’est insignifiant, mais ayant été dans beaucoup de pays et villes je vous assure que cela n’est pas sans importance. C’est absolument important comment on dit les choses. Lorsque nous disposons les chaises en ligne, au lieu d’un cercle autour de Jésus, cela est pareil que d’allumer un projecteur sur un homme. Le reste des personnes est juste une audience et un homme est l’attraction. Ceci est très faux car il y a beaucoup de dons parmi nous et ils sont des parties égales de Jésus. Si nous mettons les gens en ligne, regardant devant eux, nous exaltons seulement un don. Et si nous bougions ces chaises en les mettant en cercle où chacun peut se voir face à face et Jésus étant au milieu ? Alors tous les dons ont une place égale. La Bible nous rappelle, « A ceux assis en cercle autour de Lui — cela sont mes mères, mes frères, mes sœurs. » Peut-être il y a quelqu’un avec le don de berger assis sur cette chaise dans le cercle. Peut-être quelqu’un avec le don d’enseignement est assis ici et le don de miséricorde assis là-bas. Le don d’aider peut-être assis ici et l’autre avec le don de prophétie peut-être assis là-bas. Tous les dons sont égaux parce qu’ils sont de Jésus ! Est-ce que cela a du sens ? (Si vous avez un ordinateur, regardez à http://housechurch.com/Jesus-Real-Not-Relic/Jesus-Leadership-In-Meetings pour avoir une « idée » de cela.)

Maintenant, si une mère dans ce cercle est en larmes, au sujet de l’éducation de ses enfants, le don d’enseignement peut lui parler et l’enseigner sur ce que Paul dit dans Titus au sujet des femmes. Le don de miséricorde peut offrir des pensées de miséricorde ; peut-être qu’elle a eu auparavant des jeunes enfants et peut donc partager ses sentiments. Le don qui a une perspicacité prophétique peut voir dans le cœur et donner un aperçu pourquoi cette sœur a des problèmes avec ses enfants, etc. etc. Maintenant, finalement, nous pouvons véritablement obéir au Commandement du Seigneur : « Lorsque une révélation arrive à la seconde personne, laissez la première se rasseoir .» Alléluia ! !

Chacun est Egalement Important

Dans 1 Corinthiens 14, Dieu dit aussi : « Lorsque vous vous assemblez, frères, et que toute l’Eglise est ensemble, faites tout pour l’édification du Corps. Chacun a une parole d’instruction, une chanson, une révélation. » Il n’y a pas de patron/chef excepté Jésus ! « Appelez personne dirigeant, maître, enseignant ou pasteur. Vous êtes tous frères. » Vous avez tous Jésus et Il est égal en chacun de nous. Quelque fois nous avons besoin de la miséricorde de Jésus et quelquefois nous avons besoin de l’enseignement de Jésus. Quelquefois nous avons besoin des chansons de Jésus et quelquefois nous avons besoin de l’aide de Jésus pour résoudre les problèmes. Mais tout est également Jésus.

Pouvez-vous voir que cela prend du courage ? Pouvez-vous voir que cela nécessite de la foi et de l’obéissance ? Pouvez-vous voir que cela changera votre vie si vous commencez à vivre ces choses ? Vous ne serez plus jamais lié à votre lit ! Votre don ne sera plus jamais repoussé. Votre don est différent de mon don, mais le vôtre est égal au mien. J’ai besoin de votre don tout autant que vous avez besoin du mien.

Les choses les plus importantes qui sont arrivées dans ma vie sont arrivées parce qu’un enfant de douze ans avec son don influença ma vie. Les femmes influencent ma vie et les enfants influencent ma vie. Les personnes âgées influencent ma vie et non pas juste le dimanche matin, mais chaque jour !

Nous sommes tous les jours un Royaume de Prêtres. Les réunions sont véritablement simplement en extra. Quatre vingt dix pour-cent de notre croissance proviennent de nos vies passées ensemble et peut-être seulement dix pour-cent proviennent des réunions. Cela veut dire que nous devons sortir de nos maisons et aller dans les autres maisons. Vous apportez de l’eau ou de la nourriture ou des vêtements dans les maisons des autres gens. Lorsque vous voyez qu’ils sont en colère avec un enfant, vous pourrez avoir le besoin de les mettre à part. Vous parlez avec eux et marchez avec eux. Lorsque vous voyez de l’orgueil dans leur vie, vous mettez votre bras autour d’eux et vous leur demandez de ne pas avoir de l’orgueil. Lorsque vous voyez de l’égoïsme dans la vie d’un frère, vous mettez votre bras autour de lui et lui dites : » S’il te plait, ne soit plus égoïste. » Nous ne fermons pas nos yeux jusqu’à la prochaine réunion. Nous vivons au milieu de chacun, chaque jour, comme prêtres faisant le travail de Dieu. Cela est également un commandement absolu de Dieu, dans Hébreux 3 et dans une centaine d’autres endroits. « Soyez mis à part, encouragez et réprimandez l’un l’autre journellement, pour que nous puissions être sauvés de la séduction et de l’endurcissement dû au péché, aussi longtemps qu’il est appelé Aujourd’hui. » Nous devons en parler davantage de cela.

La première pierre de fondation est : « Qu’est-ce qu’un Chrétien ? Qu’est-ce qu’un membre de l’Eglise ? « Si vous avez des gens qui ne sont pas réellement convertis à Jésus dans l’Eglise, alors vous aurez constamment des batailles et des bagarres que l’on n’a pas besoin d’avoir. La Bible dit : « Du plus petit au plus grand, tous Le connaitront. » Lorsque chacun qui s’appelle lui même membre est réellement amoureux de Jésus, il y a bien plus de paix — pas de batailles, pas de commérages. Et il y a journellement de l’amour profond pour l’un l’autre. Vous ne pouvez être un vrai membre de l’Eglise de Jésus, à moins que vous n’ayez renoncé à votre propre vie. Seulement les Chrétiens peuvent être membres de l’Eglise. Hormis cela ils ne font que visiter. Mais ils ne sont pas membres de l’Eglise de Jésus.

C’est absolument ce que dit la Bible. Et « le levain » doit être enlevé de la pâte, ou alors, nous n’aimons pas Jésus aussi fort que nous le proclamons. « Si vous M’aimez, vous obéirez à Mes commandements. » L’Eglise est pour la formation des liens affectifs et pour le renforcement et la protection de ceux qui sont lavés par Son Sang, ayant choisi de mourir à eux-mêmes, pour pouvoir être mariés avec le Maître, Jésus, pour l’éternité. Quiconque, n’ayant pas pris cette décision, avec pour évidence sa vie et ses choix et si oui ou non il « aime la Lumière » (Jean 3, 1 Jean 1), ne peut pas se considérer Chrétien ou membre du Corps de Christ. C’est ce que Dieu a dit.

Toute autre définition de « l’Eglise » vient de l’homme et « les portes de l’enfer » prévaudront contre une telle contrefaçon. Regardez autour de vous. Vous la verrez sur chaque coin de rue, ville après ville, nation après nation. Ce n’est pas le Plan de Dieu, mais seulement quelque chose accommodant la chair de l’homme, en utilisant le logo de Jésus pour soulager leurs consciences. Mais là il n’y a pas de guérison (de l’âme) ! Le Messie circule seulement où Il peut laisser une Lampe !

La deuxième pierre de fondation concerne l’autorité/le leadership. L’Esprit et la Vie Courante du Christ Ressuscité — sont notre seule autorité/leader. « Le monde ne Me verra pas, mais vous Me verrez ! » La mesure de l’Esprit que l’on a, le don que l’on pourrait avoir, la maturité et profondeur d’une vraie relation intime avec le Seigneur Vivant — cela est la définition biblique de « l’Autorité/Leadership. »

Vérité #3 : La Vie Journalière

La troisième pierre de fondation concerne notre vie ensemble de tous les jours et nous en avons parlé un peu. La vie de tous les jours n’a rien à voir avec le nombre de réunions que nous avons, mais plutôt comment nous sommes impliqués dans la vie des uns des autres. Sommes-nous impliqués comme prêtres dans les mariages, avec les enfants, avec les habitudes du travail et les traits de caractère de ceux qui nous entourent ? Sommes-nous impliqués journellement, au niveau du cœur avec les frères et sœurs ? « Portons-nous les fardeaux des uns des autres, et ce faisant, accomplissant la Loi du Christ ? » « Confessons-nous nos péchés aux uns et aux autres et sommes ainsi guéris de nos maux ? « Combattons-nous comme un seul Homme pour la Foi — joints et liés par chaque support de ligament » —et n’acceptons nous rien d’autre que « la vraie Eglise » et le vrai « Corps du Christ ? » Seulementvous trouverez la signification de ce que Jésus a dit : « Je construirai MON Eglise pour que les portes de l’enfer ne puissent pas vaincre ou résister ! » Tout autre chose est « une maison construite sur le sable » du compromis, de la tiédeur, de la désobéissance, du sans rapport (ou coupé de la réalité), et de la rationalisation. Et cela malheureusement portera le fruit approprié. Dieu a dit que cela importe comment nous construisons !

Je vous donnerais un verset et cela changera le reste de votre vie si vous l’obéissez. Si vous pratiquez ce verset, vous serez stupéfaits de voir comment les autres choses ont du bon sens. C’est un commandement de Jésus. Le ferez-vous ? L’aimez vous ? Cela changera toute votre vie de FAIRE ce qu’Il dit, plutôt que de juste accepter ou étudier ou de le chanter ou d’avoir une réunion à ce sujet ! Regardons-le ensemble. L’Ecriture est Hébreux 3 :12 à 14 :

« Prenez donc bien garde, mes frères, qu’il ne se trouve parmi vous quelqu’un qui se laisse détacher du Dieu vivant par l’incrédulité de son cœur mauvais. Mieux que cela : exhortez-vous les uns les autres, jour après jour, tant que dure cet « aujourd’hui. » Encouragez-vous à rester fermes dans la foi, afin que personne d’entre vous ne se laisse séduire par le miroitement trompeur du péché, et n’endurcisse son cœur contre l’appel de Dieu. Car nous sommes les compagnons du Christ ; nous avons part à toutes Ses richesses à condition de maintenir inébranlable jusqu’au bout, notre confiance initiale et notre assurance des premiers jours. »

Notez ce que dit l’Ecriture — cela vient de Dieu. Dieu Tout Puissant dit, à vous et à moi, que nous devons, chaque jour, nous avertir mutuellement et nous aider l’un l’autre. Nous devons être à côté de l’un de l’autre, chaque jour. Le Saint-Esprit a choisi de dire « chaque jour .» Il n’a pas dit chaque dimanche. Il n’a pas dit chaque dimanche et chaque mercredi. Il n’a même pas dit dans les réunions. Il a dit : « Soyez impliqués dans la vie de l’un l’autre, tous les jours. » Si vous ne le faites pas, Dieu a dit, vous deviendrez dur et incapable de ressentir ce qu’Il ressent ; et vous serez séduits, en pensant que vous savez ce qui est juste, lorsqu’en fin de compte vous ne le savez pas. Il n’a pas juste dit de le faire. Il a dit si vous ne le faites pas, cela vous fera grandement mal. Si je n’ai pas des frères qui me parlent journellement au sujet de ma vie — chaque jour — je deviendrais dur. Je deviendrais séduit. Vous pouvez dire : « Mais je lis ma Bible tous les jours ! » « Mais je prie tous les jours ! » « Ma femme est une Chrétienne et je la vois tous les jours ! » Cela n’est pas ce que Dieu a dit. Vous pouvez lire votre Bible et prier tous les jours, mais si vous ne vous impliquez pas dans la vie des uns des autres chaque jour, vous deviendrez de plus en plus durs et de plus en plus séduits ou trompés.

Qui a écrit la Bible ? DIEU ! Dieu dit que nous devons nous impliquer dans la vie des uns des autres journellement. Si vous me voyez égoïste, vous avez besoin de venir me voir et me dire : » Frère, ne soit pas égoïste. Cela rend Jésus malheureux. » Si vous me voyez orgueilleux, s’il vous plait, aidez-moi et rappelez-moi que Dieu s’oppose à l’orgueilleux. Je ne veux pas que Dieu s’oppose à moi ! Vous devez m’aider, car je ne peux pas le voir tout le temps. Personne ne peut. Avertissez-vous les uns les autres journellement, pour que personne ne devienne dur et séduit. Cela est une partie importante de notre vie ensemble (et pratiquement totalement désobéie dans le monde entier). C’est cela, d’être un prêtre, utilisant nos dons. Ainsi vous pouvez voir , qu’il ne s’agit pas beaucoup de réunions, n’est-ce pas ?

Vérité #4 : Les Réunions

Pendant 1700 années, le monde Chrétien a embrouillé les questions/points. Qui est un Chrétien ? Qui est un dirigeant ? Comment la vie de tous les jours est-elle supposée d’être ? La quatrième pierre de fondation concerne nos réunions. Comment doivent être nos réunions ? En cela, aussi, le Christianisme a mal construit pendant 1700 années. Notre Père veut vous restaurer ces choses maintenant dans vos vies. En conséquence, Dieu changera votre vie miraculeusement et toutes celles autour de vous. Celles-ci sont des vérités très puissantes et très précieuses. Mais nous devons avoir le courage de faire quelque chose à ce sujet. Nous devons avoir le courage d’avoir des réunions comme le décrit la Bible dans 1 Corinthiens 14 : « Quand vous vous assemblez, frères, chacun de vous a une parole d’instruction, une chanson, une révélation. » Il n’y a pas de chef/dirigeant excepté Jésus Lui-même. On se rassemble, ayant considéré comment nous pouvons nous « encourager vers l’amour et aux bonnes œuvres. » Nous pensons et prions au sujet de comment nous aider lorsque nous sommes ensemble, et chacun de nous prend la responsabilité d’être le porteur de la Parole de Dieu et de l’amour de Dieu. Nous avons chacun « considéré, comment encourager les uns les autres, à s’aimer et aux bonnes œuvres. » Ceci est dans Hébreux 10. S’il vous plait, soyez en assurés et regardez le verset suivant ! Cela est pour nous tous, même dans les « réunions » !

1 Corinthiens 14 dit : « Lorsque une révélation arrive à la deuxième personne — lorsqu’une deuxième personne entend quelque chose de Dieu — laissez la première personne se rasseoir. » C’est ce que dit la Bible. Pourquoi ne faisons-nous pas ce que dit la Bible ? Aucune « personne spéciale » ne devrait « automatiquement » être prévue, pour faire quoique ce soit — excepter d’écouter et de répondre à Dieu, comme tout le monde. Si quelqu’un apporte un enseignement de Jésus et d’autres arrivent avec une parole d’instruction ou une chanson ou une révélation ; si ce frère ou cette sœur est en train de partager quelque chose que Jésus leur a montré et qu’une révélation arrive à une seconde personne, la première personne doit s’asseoir. Juste comme la Bible l’a toujours dit.

Pourquoi ne faisons-nous pas cela ? C’est parce que nous avons hérité une lourde cargaison de traditions, des catholiques romains et de nos ancêtres. Le « prêtre » ou « pasteur » est devant et puis il y a eu les laïcs — tous les gens pauvres, toute l’audience — juste assis et à l’écoute. C’est la pratique et « doctrine » que Jésus haïssait — celle des « Nicolaïtes » (ceux qui « dominent Son Peuple » , ainsi traduit).

Au lieu de cela, Jésus disait « au cercle assis autour de Lui », que chacun ait une parole d’instruction, une chanson, une révélation. Nous sommes tous égaux. Nous sommes tous des frères et des sœurs, avec des différents dons de Jésus versés en nous individuellement, pour le bien commun. Combien incroyable et merveilleux cela est ! Il est en train de nous LIBÉRER « des traditions vides transmise par nos ancêtres » avec son clergé, sa laïcité et les rituels. IL nous libère pour le monde « dangereux » de Lui faire totalement confiance et là où on L’aime comme notre tout-en-tous ! Et là, il n’y aura pas de désordre, car Il s’appelle Lui-même « Le Dieu de Paix » et de « l’Ordre. » C’est simplement Son ordre, au lieu de l’homme manipulant « pour Lui. »

Fondations pour Changement

Est-ce différent de ce que vous avez l’habitude de faire ? Avons-nous le courage de construire à la manière de Dieu ? Est-ce effrayant ? Cela paraît-il comme amusant ? C’est très amusant ! Des hommes qui font partie de l’Eglise dont nous faisons partie qui ont été Chrétiens durant vingt ans et étaient toujours des bébés. Mais lorsqu’ils ont appris ces voies et ont commencé à fonctionner comme prêtres, ils grandirent l’équivalence de dix ans en une année. Alléluia ! D’autres ont été « dirigeants » d’églises qui ont des centaines et même des milliers d’adhérents. Ils ont reconnus qu’ils étaient toujours des bébés spirituels ! Ils pensaient qu’ils étaient des dirigeants, mais ils ont trouvé que beaucoup d’enfants et de mères étaient plus spirituels qu’eux. Ils devaient grandir et ne plus être des bébés, et ils ont grandis. Tout ceci est très effrayant, mais c’est aussi très excitant.

Si vous mettez en pratique ces vérités, qui ont toujours été dans vos Bibles, vous serez stupéfaits de voir, combien vous serez proches de Jésus dans deux ans à partir de maintenant. Avertissez-vous journellement les uns les autres. Soyez journellement impliqués avec les enfants des uns et des autres, et leurs mariages et leurs lieux de travail. Allez là-bas ! Vous devez sortir de votre « zone de confort » et allez là-bas quand auparavant vous ne l’auriez pas faits ! Oui, je veux dire VOUS ! : » S’il vous plaît, pour Jésus ! » Parlez la Parole de Dieu à l’un et à l’autre, d’une manière pratique, tous les jours. Lorsque vous vous assemblez, frères, chacun a une parole d’instruction, une chanson, une révélation. Lorsqu’une révélation arrive au second, laissez le premier s’asseoir. En pratiquant cela, vous trouverez que certains dont vous pensiez qu’ils étaient Chrétiens, n’aiment pas Jésus aussi fort que vous le pensiez. Vous trouverez aussi, que ceux dont vous pensiez qu’ils sont très faibles deviennent forts et sages, au delà de ce que vous auriez pu imaginer. Les voies de Dieu exposent les fraudes et les contrefaçons et rendent les faibles très forts. Gloire à Dieu !

Alors nous vous confions ces richesses et nous vous demandons de les mettre en pratique par égard à Jésus. Ces pierres sont fondamentales. Vous devez définir ce qu’est véritablement un Chrétien. Vous devez comprendre l’autorité et qu’est-ce que cela doit être réellement. Vivez vos vies chaque jour, ensemble, vous encourageant journellement, édifiant l’un l’autre. Aidez-vous les uns les autres à grandir et à aimer Jésus plus durant vos après-midi et soirées. Venez et assemblez-vous dans un cercle autour du Roi Jésus.

Si vous aimez Jésus et si vous construisez de la bonne manière, les portes de l’enfer ne vaincront plus. Le péché sera écrasé. Les faiblesses et les maladies seront guéries. Les relations seront bâties ou restaurées, au-delà de ce que vous auriez pu imaginer dans vos plus beaux rêves. Et l’Epouse, l’Eglise, « se préparera » et sera prête lorsque l’Epoux reviendra ! ! Amen ?

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon