Partie 5: Des Cadeaux Immérités, Souverainement Distribués

Fondations Apostoliques et Modèles Apostoliques - Partie 5

6/1/1987

Des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des enseignants sont tous des Dons/Présents Souverain de Dieu. Lui seul a le droit de décider où, quand et à qui ils seront donnés. Et parce qu’ils sont souverainement donnés, ils ne peuvent pas être atteints par la maturité, la sincérité, la connaissance Biblique, le désir profond, où ni même la nécessité de les avoir. Non, plutôt « Dieu a disposé les parties du corps, chacun d’eux, tout comme Il a voulu qu’ils soient » (1 Cor 12 :18).

Totalement La Grâce

Le don de l’apostolat provient de la grâce (charis), qui signifie « faveur imméritée. » 49 Il n’y a rien que quiconque puisse faire pour le gagner. Le cadeau est par la grâce, et n’est donc pas mérité ! Vous ne pouvez pas murir pour l’obtenir, non plus. « Non pas par la puissance, ni par la force, mais par Mon Esprit », dit le Seigneur Tout-Puissant (Zec 4 :6). Comme pour tous les enfants de Dieu, les apôtres sont nés d’en-Haut, « non pas par la filiation naturelle, ni par la décision humaine ou d’une volonté de mari, mais né de Dieu » (Jean 1 :13).

Comme Pierre et Jean dirent une fois à l’homme qui avait été paralysé: « Pourquoi avez-vous les yeux fixés sur nous, comme si par notre propre puissance ou piété, nous avons fait marcher cet homme ? C’est le nom de Jésus et la foi qui vient par Lui qui lui a donné cette guérison, comme vous pouvez tous le voir » (Actes 3 :12, 16). Et il en est ainsi avec tous les Dons de Dieu. La puissance ne le fera pas, et la piété ne peut pas le gagner. Les talents et les capacités naturelles ne veulent rien dire. Vous ne pouvez ni le gagner ni l’apprendre, ni l’atteindre, ni le gagner, ni imiter le don gratuit de Dieu. Nous glorifions Dieu, non pas par notre propre puissance ou piété, mais par la foi au nom de Jésus, afin que tout homme ne puisse se vanter.

Il pourrait, cependant, y avoir encore un écart de temps avant que ces dons se manifestent dans la vie d’une personne. Peut-être qu’il y aura une saison de tests/d’épreuves pour savoir si l’homme de Dieu sera « fidèle dans les petites choses » (voir Luc 16 :10-12). Pour Paul, le délai a été presque une décennie à partir de sa vision, de sa conversion, et de sa commission dans les Actes 9 (36 AP. J-C) à son envoi dans les Actes 13 (45 AP. J-C).50 Est-ce que tout ce temps a été perdu ? Pas du tout ! Plus probablement, cela a été l’occasion pour Dieu d’enseigner à Paul la fidélité « avec les petites choses. »

Qui était Paul durant toute cette période, de toute façon ? Était-il un apôtre, même si c’était près de dix ans avant qu’il ne soit effectivement envoyé ? Une chose est certaine, le cadeau/don était là. Nous savons cela parce Dieu a dit: « Je t’envoie pour ouvrir leurs yeux et de les tourner de l’obscurité à la lumière, et de la puissance de satan à la puissance de Dieu » (Actes 26 :17-18). Je te commande. Je t’envoie vers les païens et leurs rois. Qui d’entre nous n’aurait pas dit: « Bon, allons-y dès maintenant! » Mais c’était encore dix ans d’attente avant que Paul n’ait été « envoyé » (Actes 13).

Le temps de Paul à Damas, après sa conversion (Actes 9), semble être un échec total. Il n’y a pas de preuves de conversion, il a dû fuir par-dessus le mur dans un panier, et la Bible dit que les Eglises jouissaient d’un temps de paix après son départ! : ) Ensuite, il disparut pendant trois ans en Arabie, et enfin rentra chez lui à Tarse. Dans l’ensemble, ce n’était pas avant six ans qu’il n’arrive à Antioche (Actes 11), et près de dix ans avant qu’il ne soit effectivement envoyé (apostello) dans Actes 13 :3. Donc, apparemment, Paul n’avait pas de mission visible de Dieu pendant plusieurs années. Même si le Don est Souverain, il peut y avoir un temps de délai, comme Dieu teste notre capacité à être fidèle avec les petites choses.

Il est possible d’être désobéissant à la vocation/l’appel de votre vie. S’il est vrai que personne ne peut rien faire pour gagner le don gratuit de Dieu, il est bon de mentionner que Son appel sur une vie peut être éteins/étouffé/réprimé. La paresse, la désobéissance, et l’échec de se développer vers la pleine stature du Christ, sont autant de facteurs qui peuvent inhiber l’expression du Cadeau. De même, il doit y avoir un environnement stimulant pour cette expression—juste la bonne quantité de lumière, d’eau, d’affûtage de fer contre fer, et la fidélité avec les petites choses. Il y a une part active que nous jouons. « Je n’ai pas désobéi à la vision du ciel, » dit Paul au roi Agrippa en référence à sa vocation. « Attise en flamme le don de Dieu qui est en toi par l’imposition de mes mains. »

De toute évidence, une fois le cadeau donné, le désir de Dieu est que tous les éléments puissent tomber en place. Mais il y aura sans aucun doute une période de temps que Dieu va utiliser pour tester notre obéissance et fidélité avec le « peu de choses. » Et, une fois reçu un don par la grâce de Dieu, nous devons activement répondre à l’appel par la foi.

Dans l’Ordre de Melchisédec

L’auteur aux Hébreux parle de deux prêtrises: l’ordre de Lévi et l’ordre de Melchisédec (Hébreux 7). Le sacerdoce de Melchisédec est de même nature que Melchisédec lui-même. Il était un homme sans histoire et sans lignée. Aucune explication n’a été donnée de l’endroit où il venait ni où il allait. « Sans père ni mère, sans généalogie, sans commencement de jours ni fin de vie, comme le Fils de Dieu, il demeure prêtre pour toujours » (Héb 7 :3). Melchisédec était d’une nature divine, souverainement placé là par Dieu. Il y avait une grandeur au sujet de Melchisédec—Abraham, le père de notre foi, lui avait même donné la dîme !

Il y avait une grandeur à son sujet, mais comprenez que ce n’était pas quelque chose que l’on pourrait attribuer à sa formation, sa lignée, ou quoi que ce soit d’externe. C’était donné par Dieu par Son choix Souverain.

Les Dons Souverains pour lesquels Jésus-Christ « monta au Ciel » pour donner à Son Eglise (Ephésiens 4) sont les mieux décrits (par analogie), comme dans l’ordre de Melchisédec. Jésus donne des Cadeaux Souverains à Son Eglise par Sa grâce, Sa faveur imméritée (l’intervention de Dieu que l’homme n’a pas gagnée). Le Cadeau Apostolique est dénommé comme « la charis (grâce) de … »

Ces dons ne peuvent être gagnés ou appris, mais seulement reçus comme le Père donne librement. Ceux qui sont « équipés pour des travaux de service » dans des zones où ils n’ont peut-être pas de Dons surnaturels, auront des origines définies et une lignée. Dans l’Ancien Testament, les hommes de l’ordre de Levi étaient formés dans le sacerdoce dès l’âge de 25 ans jusqu’à l’âge de 30 ans. Ils servaient en tant que serviteurs et étaient formés dans les responsabilités avant qu’ils ne prennent leurs fonctions sacerdotales. De la même manière, il y a aujourd’hui un sacerdoce de croyants, par analogie, qui sont « équipées » dans la stature et la productivité de la connaissance du Christ,51 ainsi que d’être « équipés » de « faire leur travail dans l’amour. »

Encore une fois, considérez l’analogie, pour bien comprendre. (Evidemment qu’il n’y a pas de « clergé » ou de « classe spéciale de Saints » dans la Nouvelle Alliance—mais ORGANIQUEMENT, la nature des Dons peut être comprise par analogie, par le biais de cette illustration.) L’ordre de Melchisédec ne peut s’expliquer que par les Desseins Souverains de Dieu et de Son Minutage Souverain. Il est clair par la grâce de Dieu—faveur imméritée qu’aucun homme ne peut jamais gagner—que ces hommes sont Doués pour l’Église. Les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les pasteurs et les enseignants sont Souverainement donnés à l’Église pour équiper les autres dans la plénitude du Christ (Eph 4:11-16).52 Dans ce sens, le sacerdoce de Melchisédech équipe le reste pour les œuvres de service et forme d’autres, tout comme le sacerdoce Lévitique a été formé pour entrer dans leurs responsabilités. Ceux de l’ordre de Melchisédech n’ont aucune explication pour leurs Dons, autre que purement la Grâce de Dieu, « de peur que tout homme se vante. »

Le Bon Environnement—Demeurer

Ces Dons de Dieu, que l’Esprit Saint a donnés comme Il veut, se manifesteront si l’environnement de la vie corporelle de Christ est présent pour les nourrir et les rendre fructueux. A quoi ressemble la vie du Christ, alors qu’elle s’exprime de manière corporelle dans Son peuple ?

« Faites attention, frères et sœurs: qu’aucun de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule qui le détourne du Dieu vivant.

Au contraire, encouragez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire ‘Aujourd’hui’, afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse, trompé par le péché. » (Hébreux 3 :12-14).

La Vie du Christ en nous, encouragera (« réprimander » dans certaines versions) l’un l’autre quotidiennement de telle sorte, qu’aucun ne soit endurci par la duplicité du péché. Ce processus d’encouragement est essentiel pour nous empêcher d’être trompés et endurcis par le péché. C’est vrai, peu importe qui vous êtes. Il n’y a pas d’exception. Cet avertissement continuel est un élément essentiel de la nature du Corps du Christ. Sans cet environnement, vous serez séduits et endurcis dans un manque de fruit. Ce n’est pas une menace, juste une loi de la nature. Les hommes sont comme les plantes—leur fécondité est largement déterminée par leur environnement.

Si l’environnement est bien, un chêne produira toujours un chêne. Toutes les jeunes pousses ont le même aspect dans un premier temps, de sorte que vous ne savez pas quel type d’arbre c’est, jusqu’à ce qu’un certain degré de maturité soit atteint. Un chêne, un érable, et un pommier paraissent tous les mêmes quand ils ont germé.

C’est ainsi avec le Corps du Christ. Vous ne verrez pas des hommes éclatant avec des dons évidents dès le départ. Mais si l’environnement est bon, ils peuvent grandir dans la stature du Christ. Ces Cadeaux, n’importe quel présent, peuvent être étouffés si, on ne prend pas soins d’eux. Sans l’environnement de la croissance, sans l’habitat de la croissance, sans le fer aiguisant le fer—ces dons peuvent être perdus ou asphyxiés ou enterrés provisoirement. Il est essentiel/vital de vivre dans un environnement qui favorise la Vie du Christ, de sorte que les dons peuvent commencer à grandir et à porter du fruit. Il portera du fruit en saison, si c’est planté par des ruisseaux d’eau vive.

Le fruit n’est pas immédiatement manifesté. En ce qui concerne l’apostolat, la semence est le Don du Saint Esprit, donnant comme Il désire et comme Il veut. Mais le fruit ne sera pas manifesté immédiatement. Vous ne verrez jamais une petite pousse verte avec une pomme suspendue au bout. Vous ne verrez jamais non plus un tas de petites pommes sur un jeune arbre. Tout bon arbre porte des fruits en saison, mais seulement après un temps de soins et de maturation.

Vous n’aurez pas à mettre un signe en face du chêne pour le faire croître. Il n’a pas besoin d’un label pour croître et prospérer, et les dons de Dieu non plus. Il suffit de le nourrir et d’en prendre soin dans « l’habitat » du Saint Esprit. Qui est, de vous avertir l’un l’autre quotidiennement et refuser de considérer vos biens comme étant à vous-même ; étant consacrés à la doctrine des apôtres et à la communion fraternelle ; à la fraction du pain et aux prières. Dans ce cadre, les dons donnés par l’Esprit Saint fleuriront et porteront du fruit comme la nature génétique à l’intérieur permettra. Rappelez-vous que la destination est la pleine mesure de la stature du Christ, non pas quelque « ministère ». L’Esprit Saint donne des dons comme Il veut, alors attendez du fruit, pas l’étiquette.

En même temps, ne courez pas après ces choses, mais « désirez sincèrement les cadeaux les plus grands. » Vous ne saurez pas quelles formes prendront les cadeaux, parce que l’Esprit Saint les donnera comme Il veut. Mais quand enfin ils sont donnés et plantés dans l’habitat du Royaume de Dieu, ils vont porter du fruit en saison. Vous le saurez quand cela arrivera. Cela ne sera pas quelque chose de mystérieux, dans lequel vous avez à « découvrir votre vocation. » Nulle part dans la Bible une personne est encouragée à découvrir son cadeau. Il est bon de désirer n’importe quel cadeau que Dieu pourrait vous donner. « Désirez sincèrement (non pas découvrez), le plus grand des cadeaux. » Fixez les yeux sur Jésus, non pas sur ce que vous pensez être « votre ministère. »

Soyez productifs/fructueux alors que vous demeurez dans le Christ et donnez votre vie pour les autres. Si vous êtes occupé de monter sur une croix pour les autres, vous saurez au fur et à mesure quel don vous avez. Si vous demeurez en Lui et si vous êtes plantés dans le bon habitat, vous grandirez et porterez du fruit d’après votre propre nature. Une graine porte toujours du fruit d’après sa propre nature. Si vous nourrissez et arrosez n’importe quelle semence qui est en vous, cela portera du fruit. Jésus a dit: « Si vous demeurez en Moi et que Mes Paroles demeurent en vous, vous porterez beaucoup de fruit ». L’accent est mis sur le demeurer en lui.

Le Temps choisi de Dieu est primordial, quand il s’agit de l’éclatement du Cadeau au sein de la personne. Considérons justes quelques exemples d’histoires Bibliques. C’était presque 10 ans après la vision de Paul du Christ et de sa commission avant que Paul ne fasse quelque chose digne d’être noté. Qu’est-ce qui aurait pu arriver s’il avait sauté sur le devant de la scène, avant que Dieu dise qu’il était temps ? Ou considérez Joseph Son rêve lui a été donné 22 ans avant qu’il ne soit finalement accompli. Et puis, il y a Moïse, qui s’est précipité avec impatience dans son appel et a dû s’enfuir dans le désert, où il a attendu 40 ans pour le temps choisi de Dieu.

Vous ne Pouvez Pas Le Manquer Ou l’Imiter

L’Apostolique est un morceau de Dieu, venant tout droit du cœur de Dieu et de la présence de Dieu. Vous ne pouvez pas le manquer. Il n’y aura pas de doute dans votre pensée, et vous n’aurez pas à prendre un vote sur celui-ci. Si vous avez faim, de l’humilité et de la passion pour Jésus pour prendre soins et recevoir, alors vous reconnaîtrez l’apostolique. L’apostolique représente la Divinité, et tout ce qui est de Dieu est unique, si l’on fait attention. C’est pourquoi Paul pouvait dire: « Je viendrai et vous montrerai si ce n’est que des paroles ou de la puissance réelle » (1 Corinthiens 4). Bien sûr beaucoup manquèrent ou refusèrent Jésus Lui-même quand Il était là physiquement, donc ces mêmes genres (les fiers, les paresseux, ceux qui s’accrochent au péché, les religieux, ceux qui ont du pouvoir, prestige, de l’argent à perdre) ne voudront toujours pas Voir ou faire attention.

Vous pouvez ignorer Ses Dons ou les mettre de côté si vous voulez, mais si vous avez un cœur qui veut vraiment voir la Gloire de Dieu, vous les verrez. Encore une fois, Jésus a été manqué/raté par la plupart des gens de Son époque. Il a été là, L’Ultime Apôtre, et ils L’ont raté/loupé. Jean a écrit: « Il est venu vers les siens et les siens ne L’ont pas reçu. » Mais si vous avez des yeux pour voir et que vous faites vraiment attention, vous ne pouvez pas le manquer. Vous n’aurez pas besoin d’avoir une sorte de liste de contrôle pour voir s’ils répondent aux critères: Font-ils cela ? Font-ils ceci ? Qu’en est-il de cela ? Combien de conversions ont-ils eu ? Qu’est-ce qu’il y a dans leur curriculum vitae concernant les livres dont ils sont « l’auteur » et les « églises » qu’ils ont « plantées » ? Quand c’est clairement et incontestablement Dieu, ceux qui ont des yeux pour voir verront, et ceux avec des péchés et ordres du jour ne verront pas. Tout comme c’était avec Jésus Lui-même, il y aura toujours des excuses, des « il faut être prudent », d’autres déviations, et des « on n’y voit que du feu » pour justifier l’ignorance de ce qui est le Plan et Mandat de Dieu.

Bien que certains tentent toujours de le faire pour un profit personnel, en vérité, personne ne peut imiter la stature apostolique.53 La « connaissance » ou la personnalité ou les compétences en leadership ne sont PAS la même chose que la Grâce du Ciel, et le Dépôt de Dieu du Don d’architekton, « maître constructeur ». Connaître tous les bons versets (ou même avoir beaucoup de maturité) ne pourra jamais se substituer à la spécificité des Dons de l’Esprit Saint.

Dans les Actes 2, Pierre cite: « Mes serviteurs et servantes prophétiseront. » Le peuple de Dieu serait un peuple prophétique. Mais cela ne fait pas de chacun d’eux un prophète.54

Il en est de même avec tout autre travail dans le Royaume. Paul a demandé rhétoriquement ou pour la forme: « Est-ce que tous sont des apôtres ? Est-ce que tous sont des prophètes ? »55 La réponse implicite est non. Faire du travail apostolique, du travail prophétique, du travail évangélique, d’administrations, de miséricordes, ou d’aides ne signifie pas que le don de Dieu qui habite en vous est dans cette zone. Mais ces qualités font partie de la stature et de la productivité du Christ. Par conséquent, vous pouvez anticiper de faire beaucoup de ces choses, même si elles ne sont pas tout à fait la chose que Dieu a causée d’être spécifiquement enchâssée dans votre nouvelle création génétique.

Vous N’Avez Pas à Le Définir

Nous n’avons peut-être pas toutes les réponses sur la place des apôtres, mais soyons au moins honnêtes avec ce que nous voyons autour de nous. Si l’existence de cette église n’est pas ce que nous lisons dans la Bible, alors nous devons payer n’importe quel prix pour savoir ce que Dieu veut faire. Tant que c’est notre cœur, nous pouvons fixer un cap qui se traduira par la Gloire de Dieu, sans jamais connaître le vocabulaire !

Si nous décidons de nous soumettre à tout ce qui est de Dieu, nous verrons Sa Gloire et Présence se manifester parmi nous. Rassurez-vous, si vous ne comprenez pas tout ce qu’il y a à savoir sur les Cadeaux, c’est OK. Vous n’avez pas à comprendre tout cela. Vous pourriez être sourd, muet et aveugle à l’ensemble de ces terminologies et idées, mais si vous vous soumettez à tout ce qui est de Dieu, vous ferez le bon choix. Et si vous cherchez la Gloire de Dieu, mais ne la voyez pas, criez au Seigneur de la Moisson pour des ouvriers!

Encore une fois, si vous vous soumettez à ce qui est clairement de Dieu, Il fera Son travail sans que vous ayez à connaître le vocabulaire derrière. Tout ce dont vous avez besoin sont les yeux pour le voir et le cœur pour s’agenouiller lorsque vous voyez la Paix de Dieu apparaître. Vous n’avez même pas à l’étiqueter à ce moment-là. Mangez le fruit et digérez-le. Si vous étiez des naufragés sur une île déserte et aviez faim et que vous voyez des fruits suspendus à un arbre, vous en mangeriez pour savoir s’ils ont de la substance. Vous n’auriez peut-être jamais un nom pour ce morceau de fruit, mais s’il a nourrit et alimenté votre corps, vous ne seriez pas en peine, si vous connaissiez son nom ou pas. Vous pouvez VIVRE grâce à lui, et c’est ce qui compte.

Et c’est de la même façon avec les dons. Vous n’avez pas à être en mesure de le décrire avec précision—tout ce que vous avez à faire est de le manger. Vous n’avez pas besoin de connaître l’ensemble du vocabulaire. Il vous suffit de crier à Dieu chaque fois que vous ne voyez pas Sa Gloire se manifester autour de vous. Puis, quand Il envoie la Vie et commence à créer des choses autour de vous, et que vous le voyez, ALLER APRES LUI !

49. Rom 1 :5,12 :6 ; Eph 3 :2-8, 4 :7-11 ;1 Cor 15 : 9-10 ; 1 Pierre 4 :10 ; Marc 13 :34 ; 1 Cor 3 :5,12 :11. Retour

50. Josephus, et al. Retour

51. Voyez Mat 28 :18-20. Retour

52. Jésus a dit aux apôtres d’aller faire des disciples. Les gens deviennent des disciples, ils apprennent à être des suiveurs. Cela semble tellement étranger à un monde religieux qui dit: « Dieu m’a fait ce que je suis. Dieu a fait de moi un disciple, et je n’ai pas besoin d’hommes! » C’était cette même arrogance qui a provoqué une des factions à Corinthe à se vanter: « Je ne suis pas d’Apollos ou de Pierre ; et je suis du Christ » (voir 1 Cor 1 :12). Le Commandement de Dieu n’est pas une option, peu importe ce que le monde dit. Jésus dit: « Allez et faites des disciples … et apprenez-leur à obéir tout ce que Je vous ai commandé » (Mat 28 :18-20). « JE vous ai commandé, et vous leur commandez de M’obéir. » Il y a un cycle ici. C’était sur cette condition qu’Il a promis « d’être avec vous pour toujours, jusqu’à la fin des temps. » Louange à Dieu pour cette promesse, parce que la réalisation d’un disciple ne se fait pas du jour au lendemain ! Retour

53. Certains clament d’être des apôtres, mais ceux-là doivent être testés (Rev 2 :2 ; 1 Jean 2 :18-27 ; 2 Cor 13 :3-6). Retour

54. Si vous êtes génétiquement droitier, votre main gauche peut être formée pour faire beaucoup de choses ou tout ce que la main droite peut faire. Je peux dribbler un ballon de basket et de tirer avec ma main gauche (certains pourraient contester ceci !), mais cela ne me rend pas gaucher. Je ne peux pas me rendre génétiquement gaucher. Certains, à cause d’une blessure à leur bras droit, ont appris à être très compétent à des tâches avec leur main gauche. Une telle personne peut, avec beaucoup d’effort et de formation, apprendre à battre quelqu’un d’autre qui utilise sa main dominante, en particulier lorsque l’adversaire est malade ou non formé dans la tâche.

Tout cela est analogue aux dons dans l’église de Jésus. Avec beaucoup d’équipement, une personne peut apprendre à fonctionner dans une zone où il n’est pas génétiquement doué—même à une plus grande mesure que celui qui est doué dans ce domaine, mais qui est spirituellement malade ou paresseux. Retour

55. 1 Cor 12 :29. Retour

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon