La « Genèse » de l'Eglise Organique...

19/1/1999

Mardi matin, le 19 Janvier, 1999

« Le Temps des Petits Commencements » et des GRANDES Difficultés :)

Beaucoup de monde, paraît-il, ont eu leurs yeux ouverts par l’Esprit à ce qui n’est PAS l’Eglise:

Un « bâtiment multifonctions » (avec ou sans clocher) avec des sièges rembourrés, ou des « groupes de cellules » ou « l’église de maison »… et tant d’autres choses. Mais « l’empereur mourra toujours de froid »

Ces pensées réunies ici, dans des lettres venant de divers lieux, sur ce sujet:


« Comme nous commençons un ‘temps de petits commencements’ et désireux d’exprimer ‘l’Eglise’ d’une façon plus Biblique et fructueuse que la version populaire d’aujourd hui, que faisons-nous quand notre ‘situation’ NE VA PAS BIEN ??!! »

Tout d’abord… BEAUCOUP ont « Vu » que Jésus veut une EPOUSE, et qu’elle n’est pas une Epouse « invisible » – pas plus qu’Il était invisible quand Il était ici physiquement. Cette idée « d’église invisible » est du « gnosticisme ecclésiastique », si je peux m’exprimer ainsi. Vraiment, cette pensée n’est pas la Pensée de Dieu, mais elle a été née pour tenter de décrire ce que nous voyons autour de nous, plutôt que ce que Dieu veut et attend. Jésus veut une Epouse REELLE, une « ville sur une colline qui ne peut pas être cachée ! » Et elle sera construite sur, et définie par, la Relation – avec Lui, et l’un avec l’autre.

Son Eglise n’est pas définie par « être présent au culte » ou un système de croyance convenue, ou le malheureux accent non-apostolique (comme de se réunir autour de la phobie du bug de l’an 2000 ou l’école à la maison). « L’Eglise » existera dans le domaine de l’amour et du sacrifice de soi, et de porter les fardeaux des uns des autres, la Loi du Christ. Ceux qui n’ont pas eu une « révélation » de Jésus que la « chair et le sang ne leur ont pas révélée » ne font pas encore partie de l’Eglise qu’Il construit. « Les membres » doivent, « du plus petit au plus grand, TOUS Le connaitre » – si c’est SON Eglise. Ils doivent avoir « l’intimité » avec le Père, « le Seul Vrai Dieu, et Jésus Christ qu’Il a envoyé », s’ils sont sauvés avec la Vie Eternelle en eux, selon Jésus Lui-même. Et l’assemblée locale (selon la Pensée de Dieu révélée par ceux « conduits par l’Esprit » dans Sa Parole) doit RESSEMBLER A CECI, non pas simplement consister de quelques personnes qui Le connaissent et qui s’aiment l’un l’autre. L’église locale, qui fait bien partie des enseignements de l’Écriture, est d’ÊTRE une assemblée de ceux qui sont intimes avec Lui et l’un l’autre, tous aimant la Lumière (pas se tenant sur la défensive à ce sujet) et portant la Lumière aux autres. Le levain (ceux en état ​​de péché qui ne veulent pas se repentir et changer, et donc qui n’aiment pas Jésus, 1Jean 1-3, 1 Cor. 5) et la déconnexion (1Cor.11, 12) ne sont PAS les bienvenus dans l’assemblée locale, selon le Chef de l’Eglise, Jésus-Christ. Si ceux-là sont les bienvenus, ce n’est pas encore Son Eglise, et les portes de l’enfer prélaveront : les adolescents perdus, la mondanité non contestée, les relations peu profondes, etc, etc.

Jésus et Ses disciples les plus sains et les plus fructueux ont appris à marcher et à penser « en dehors de la boîte » des plans humains et des hiérarchies et des systèmes et des programmes. Tous les trucs qui sonnent si noble (« les séminaires, « les missions, » « les ministères, » « les organisations para-ecclésiales, » « les pasteurs » conduisant « les cultes, » et autres) ne peuvent être trouvés dans le Compte Rendu de Dieu de la Vie de Jésus descendue du Ciel. Même pas « des études Bibliques » ? Non. Il y a quelque chose d’autre, beaucoup plus grand, beaucoup plus envahissant et qui change la vie de manière extraordinaire. C’est ce qu’on appelle, par une traduction pauvre, L’EGLISE. CELA remplace, remplit et rend caduque toute façon spectaculaire de ces autres « choses » que nous avons inventés pour « faire la volonté de Dieu. » C’est le 1Corinthiens 12-14, Éphésiens 3:10, Matthieu 16:18, organiquement « joints et liés ensemble », la Vie corporelle du Christ… l’Epouse du Christ manifestée dans la vie quotidienne. L’église locale ! « Depuis le plus petit au plus grand, ils Le connaissent Tous. »

L’Église de Jésus n’est même pas permise d’être un paradigme désobéissant (1Cor. 5) de 1) un « noyau consacré » de 10% 2) cachée dans un tas de péché et de mondanité fondue dans l’ensemble, 3) non reconnue (par manque de Lumière et d’Amour dans les relation quotidienne), et 4) non contredite (par manque d’amour, de discernement, ou de courage).


Donc, maintenant un tas de braves gens le savent et sont prêts à risquer leur vie, si nécessaire. Ils feraient N’IMPORTE QUOI pour que Jésus, la Parole, devienne chair dans Son Epouse. Maintenant, beaucoup « tentent, » mais souvent avec beaucoup de difficultés, de vivre « l’Eglise » comme Dieu L’a déclaré. Vous devriez savoir qu’il y a des « étapes » qui semblent que la plupart des gens ont traversées, dans leur quête d’une « ville dont l’Architecte et le Constructeur est DIEU. » La passion pour l’organique plutôt que l’organisation, l’Eglise locale ira PROBABLEMENT à travers certains stades. Les deux sections suivantes sont des réponses brèves à certaines personnes dans des « étapes » différents dans la poursuite de Sa Volonté (la Vie qui est vraiment la Vie) pour leurs vies et les églises.

Une ou deux familles qui Voient « l’Intention de Dieu, à travers l’Eglise » (Eph.3: 10), mais qui sont « tout seuls, » sans autres Croyants avec lesquels ils peuvent marcher :

« Nous sommes sortis de l’église institutionnelle, mais nous sommes tout seuls maintenant ! Nous ne voulons pas être amers ou en colère contre personne, cette attitude ne vient pas de Jésus. Mais, nous ne semblons pas trouver quelqu’un avec qui on puisse Marcher avec notre famille en tant que Famille, aussi. Nous savons que nous avons toujours Jésus, mais nous savons aussi que nous avons vraiment besoin d’autres Croyants avec des Dons et des expériences et de la maturité avec Dieu que nous n’avons pas, afin de ne pas être émoussés et afin de croître. Nous avons besoin de gens envers lesquels nous pouvons donner, ainsi que de recevoir. N’est-ce pas ? Que devrions-nous faire ? »

« Comment pouvons-nous commencer quelque chose, qui ressemble plus à Jésus et à Sa Parole, que ce que nos consciences nous ont forcé de quitter ? Que faisons-nous maintenant ?! Nous sommes seuls ! Si c’est ce qu’Il veut, c’est d’accord avec nous, mais nous savons aussi qu’Il veut un Témoignage de Vie dans l’église locale, et pas seulement quelques familles dispersées ici et là pour faire leur propre chose. Il est clair que Dieu avait raison (Ha !) quand Il dit que nous serions endurcis et trompés, si nous n’avions pas des gens ‘nous exhortant tous les jours.’ Donc, nous voulons vraiment ‘une centaine de mères, frères, et sœurs’ que Jésus nous a appelés à désirer, et a promis à Son peuple. Mais pour l’instant, c’est juste nous. Que devrions-nous faire ? Si vous avez des pensées pour nous, nous vous en serions reconnaissants. »

Je sais que cela peut être parfois douloureux et déroutant. Mais sachez que vous n’êtes pas seuls. « Vos frères dans le monde » se heurtent à des tests, du raffinage et de l’Instruction semblables, alors que Jésus bâtit Sa Maison. Il y a certaines choses, cependant, que vous devriez considérer dans votre situation.

D’une part, assurez-vous que la raison pour laquelle vous vivez où vous êtes est parce que vous « cherchez d’abord le Royaume. » Si vous vivez où vous habitez pour toute autre raison, et d’essayer d’ajouter « le Royaume » à ce que vous voulez faire – alors vous ne faites pas mieux que « de rechercher le Royaume – en DEUXIÈME. » Le « Royaume » est l’expression de Son Règne parmi les Siens, tout comme n’importe quel roi de royaume terrestre le serait. Donc, de Chercher PREMIEREMENT Son Royaume voudrait dire qu’ABSOLUMENT vous vivez en premier lieu, dans « l’heure et le lieu exact » où Il veut que vous viviez. Vous avez choisi d’y vivre pour le but de la croissance et de Donner dans Son Royaume.

Comment puis-je le dire ? Si vous vivez où vous vivez pour toute AUTRE raison que c’est le meilleur endroit pour vous de croître en Jésus (à moins que cela soit à la pointe du fusil d’un mari infidèle… et encore…), vous êtes en danger. Si vous essayez D’AJOUTER « Cherchez PREMIEREMENT le Royaume » à l’endroit que vous avez choisi de vivre pour une raison terrestre quelconque – alors vous ne faites pas mieux que de « rechercher le Royaume – en DEUXIÈME. » Si vous avez choisi ce lieu pour y vivre, ou continuez d’y vivre, parce que c’est à la recherche de Son Royaume en Premier, alors c’est excellent. Mais cela NE DOIT PAS être que vous y habitez, parce que vous avez eu une bonne affaire sur le terrain, parce que vous avez hérité, parce que c’est proche de la famille biologique, parce que le paysage est bien ou les taxes ne sont pas élevés ou c’est près du travail, ou à « loin d’autres personnes » ! Que c’est triste d’avoir choisi de vivre quelque part pour l’une de ces raisons. C’est aussi trompeur et mortel que de choisir une épouse ou un mari, car ils semblent beaux à l’œil physique, quand ils ont 20 ans. Quelle folie. Combien dangereux. Combien commun. Ne faites pas ça à Jésus, choisir où vous vivez pour des raisons terrestres ou humaines, et puis de pensez que vous pouvez « ajouter Jésus » comme vous ajouteriez de l’eau à des pommes de terre déshydratées.

Maintenant, après avoir purgées vos motivations, peut-être que vous verrez que vous devez vous déplacer en ville, ou une partie de la ville, où les Croyants sont. Ce n’est peut-être pas ce que le Père veut que chacun fasse, mais que faire SI c’est ce qu’Il veut que vous fassiez ? Disons qu’Il le veuille, pour vous. Pourquoi voudrait-Il que vous viviez à proximité d’autres Croyants ? Pour que vous puissiez être impliqués avec d’autres en Jésus… SPONTANEMENT ! Bien que les gens qui n’ont jamais beaucoup expérimentés ne veuillent pas le croire, les choses qui se produisent spontanément apportent environ 90% de la vraie Vie ! La vraie Vie se produit… quand vous faites des courses avec un disciple, ou le ménage et vous visitez votre voisin. Cela se passe quand vous passez devant la maison d’un voisin (Croyant) et que vous vous arrêtiez pour découvrir qu’un enfant vient de se blesser, ainsi vous les aidez et priez avec eux. La Vraie Vie se passe quand quelqu’un se faufile derrière vous pendant que vous lisez un mail, et vous finissez par la prière et l’adoration avec un frère ou une sœur. La Vraie Vie arrive par dix mille façons qui ne peuvent pas arriver sur un programme ou une date précise sur un calendrier, ou dans une existence centrée sur la réunion ! Quelle perte de croissance en Jésus, pour vous et vos enfants, quand vous cherchez le Royaume en second, ou en troisième, ou ____.

Ainsi, un fait peu connu : la plupart des gens devraient être aussi près que possible des gens, qui veulent véritablement abandonner leur vie pour Jésus. Maintenant, notez que je n’ai pas dit, que la plupart des gens devraient vivre au plus près des gens qui « veulent avoir la vie de l’Eglise comme nous le faisons, et de croire un peu comme nous le faisons. » C’est là que les grandes erreurs sont commises, dans le monde. Prenez note de cela. Il y a beaucoup plus de personnes (une centaine de fois plus nombreuse) qui veulent « expérimenter une vie de l’Eglise cool » pour eux-mêmes et leurs enfants, qu’il n’y ait des gens qui veulent abandonner leur vie pour Jésus. Il ne faut pas confondre les deux, ou vous vous retrouverez dans une grande, grande misère. Les aliments de santé, l’école à la maison, le bug de l’an 2000, mépriser l’autorité, l’idolâtrie de la famille, ne pas aimer le « pasteur » (ou secrètement en vouloir être un), vouloir être petit et agréable, et quelques autres million de motifs que beaucoup de gens ont pour « l’église de maison » – au lieu de ce qu’ils ont quitté. NE SOYEZ PAS DUPES par ce genre de chose. Prenez soin de ces gens, aimez-les, tendez-leur la main… mais vous ne pourrez pas Construire avec eux. Et si vous essayez, vous serez couverts de sang, et vos enfants profondément blessés.

Tout le monde dit qu’ils « aiment le Seigneur » et tout ça.., mais qu’est-ce que cela signifie ? C’est franchement un cover-up pour un non-sens religieux dans de très nombreux cas. Vous voulez être avec des gens qui aiment vraiment Jésus. Et s’ils L’aiment, ils ne seront pas offensés par l’enseignement clair de Jésus : « Si vous M’aimez vraiment, alors gardez Mes commandements. » Le véritable amour de Jésus signifie l’abandonnement à Lui et Ses Voies. CEUX-LA sont les gens à proximité desquels vous voulez être, et qu’ils entrent dans votre vie au quotidienne (He. 3:12-14). NE vous déplacez PAS à côté de gens qui semblent avoir des idées similaires. Déplacez-vous à côté de gens qui aiment Jésus assez pour mourir pour Lui, et qui vraiment « aiment la Lumière. » « VOILA le verdict, » a dit le Seigneur (Jean 3, 1 Jean. 1).

Ai-je dit « à côté » ? Oui. Je n’ai pas dit deux pâtés de maisons plus loin. POURQUOI ? Parce que, comme je l’ai dit, 90% de la Vie est d’être assez proche pour être tiré au-delà de la spiritualité « planifiée » dans les occasions spontanées que l’Esprit de Dieu vous donnera ! Nous avons eu des gens qui ont vécu un pâté de maisons plus loin où l’action quotidienne était (dans un groupe de maisons), et ils finirent par se rapprocher ! Est-ce fou ? Demandez-leur s’ils hésiteraient une seconde ! Quelle inconvenance d’emballage et de déménagement, ou quel prix en Euro mettriez-VOUS pour pouvoir montrer Jésus à vos enfants QUOTIDIENNEMENT, par les vies de Paul et de Phoebe et d’Abigail, de Timothée et de Samuel et d’Agabus ? Et cela ne VOUS nuira pas non plus ! :)

En ce qui concerne les possibilités de découvrir d’autres chercheurs de la Vie de Jésus, il y a probablement quelques occasions justes devant vous, aussi. Si vous n’avez pas l’Impulsion de Dieu pour aller ailleurs en ce moment, c’est très bien. Mais vous n’avez pas non plus Sa permission de flâner et avoir des « Dévotion de famille » et des « quizz bibliques. » Soyez occupés ! Donnez et envoyez de bons livres et supports audio pour ceux qui pourraient avoir un cœur pour Jésus et Ses Voies. Prenez des risques – la vie est courte !! A combien de personnes pensez-vous ? Peut-être une centaine ? Agissez envers elles. Et, avez-vous des voisins ? Avez-vous jamais vu une voiture avec un autocollant qui exalte Jésus ? Mettez une note ou un livre sur le pare-brise ! Déjà passé un bâtiment religieux sur votre chemin vers le marché ? Arrêtez-vous, frères, et présentez-vous et voyez s’il y a quelqu’un qui pourrait sérieusement être amoureux de Jésus, et de la Lumière !

Sans doute qu’il y a de nombreuses personnes à partir de votre ancien lieu de « participation » dont vous avez l’impression qu’ils étaient des disciples de première classe : sincères, épris de Lumière, et abandonnés à l’amour de leur vie – Jésus. (En fait, il n’existe AUCUN moyen de vraiment savoir si oui ou non cela est vrai, sauf si vous les avez vu affronter « skandalon » - la « vallée de la décision » relatif à des décisions concrètes et durs, dans « la poursuite de l’Agneau partout où Il va. » La plupart peuvent sembler qu’ils « L’aiment », jusqu’à ce que la Lumière les expose dans l’homme intérieur. À ce moment-là, Jésus a dit, certains « aimeront la Lumière » et certains « détesteront la lumière » et vous diront « d’enlever le tronc de votre propre œil » et de leur donner le droit d’inclure le monde dans leur vie.) Trouvez les gens qui veulent vraiment vivre pour Lui, pour de Vrai. Si vous vous souvenez de quiconque comme ça, alors impliquez-vous dans leur vie, souvent ! Présentez-vous à leur lieu de travail et déjeunez avec eux, avec quelques autres frères. Arrêtez-vous à leur maison et aidez-les à faire un travail de réparation. Voyez ce que le Père peut construire quand vous vous entraidez à mieux connaître Jésus.

N’en faites pas votre but d’essayer de « construire » quelque chose – juste d’aimer les gens et s’aider les uns les autres à se rapprocher de Jésus. Laissez toute « construction » à Celui qui bâtit la seule Maison contre laquelle les portes de l’Enfer ne prévaudront pas. Toute autre construction, orchestrée par les idées et moyens des hommes, est le plus souvent « en vain. » Mais vous le saviez, par l’expérience, ainsi par l’Écriture, n’est-ce pas ?

Si vous vous occupez des Affaires du Père dans votre ville, et êtes prêts à vous déplacer n’importe où, ou à tout risquer, Il va diriger vos pas. Il ne « dirige pas des voitures garées. » Il veut que nous allions tous de l’avant, faire ce que nous pouvons, et puis Il nous montrera ce que la prochaine étape est. PRENEZ des risques dans les assemblées locales où certains des Croyants « assistent » en apprenant à connaître les gens et, en vous impliquant dans leur vie, tel que mentionnés il y a une minute. Ne faites pas cela dans le but de les amener à faire quelque chose, ou de quitter ceci et joindre cela – quel que soit la chose. Mais plutôt, répandez l’Evangile du Royaume à chaque créature vivante, et aidez chaque individu que vous rencontrez à mieux connaître Jésus, à L’aimer plus, et à Lui obéir plus absolument.

En aidant les autres à enlever les « mauvaises herbes » de leur vie (les péchés et les manières qui étouffent la Vie de Jésus), vous les aiderez à mieux Le Voir. Vous les libérerez pour savoir Sa Volonté pour eux. Comme le dit Paul, les gens peuvent seulement voir ce qu’est la « bonne, parfaite, et agréable Volonté de Dieu » pour leurs vies, quand ils 1) ont appris à offrir leurs corps comme un sacrifice vivant, 2) ne désirent plus ou n’apprécient plus ce que le monde fait, et 3) laissent leurs pensées être transformées par la perspective et la Vie de Dieu. Comme nous nous aidons tous les uns les autres à faire ces choses (Hébreux. 3:12-14, Gal. 4:1, 2Tm. 4:2-3, etc), nous pouvons Le Voir plus clairement – et par conséquent Sa Volonté pour notre vie et pour Son Église.

Je ne suggère pas que vous « rejoignez » une organisation ou même que vous « assistez régulièrement » à une institution religieuse – juste pour rencontrer autant de personnes possible. Découvrez qui se soucie vraiment en vous impliquant dans leurs soirées, leurs emplois, leurs familles, leurs espoirs et leurs rêves et leurs peurs et leurs priorités. C’EST LA QUE LA VIE SE TROUVE. Le Royaume n’est pas « ici ou là, » mais dans les gens qui L’aiment vraiment. Alors, c’est seulement lorsque nous voyons à l’intérieur des autres, que nous rencontrerons Jésus. Et en faisant cela, nous jetterons de la Lumière sur nos propres vies, et la leur ; et la Voie devient de plus en plus clair quant à savoir qui et où et comment nous devons vivre pour mieux… « servir les Desseins de Dieu dans notre génération. » Si nous enlevons les mauvaises herbes, et faisons des choix difficiles (obéissant à Sa Parole Vivante, qui sont des Graines Eternelles semées), Il va diriger nos pas, et ceux autour de nous qui font la même chose.

Tout cela est libérateur, parce que, MAINTENANT, nous n’avons pas à comprendre qu’elle est la bonne église, ou comment « en créer une. » Nous n’avons pas à comprendre « comment le faire » ou quelque chose comme ça. Nous avons juste besoin de chercher la Volonté de Dieu, au cas par cas, de jour en jour, et de LUI laisser construire Son Eglise. Si vraiment nous « cherchons d’abord Son Royaume » et sommes prêts à vivre n’importe où ou à faire n’importe quelle chose pour Lui, indépendamment du coût personnel, Il enverra des Dons, ou les élèvera, ou rendra clair ce que nous devons faire ou où nous devons aller. Mais Il le fera que sur le terreau fertile de ceux, envers qui Il peut se permettre d’investir – car ils sont tous vraiment abandonnés à Lui. Et ceux qui ne veulent pas vraiment tout ce qu’Il est… sont libres de « participer à l’église de leur choix » – sans que nous essayons de « tenir quelque chose ensemble » ! Ceci est très libérateur !


Un certain nombre de gens se sont réunis pour exprimer Jésus, d’une manière organique… mais certaines personnes ont de grandes déceptions et chagrins :

« Nous sommes sortis de l’église institutionnelle, ainsi que plusieurs autres familles. En outre, d’autres ont entendu dire que nous désirons laisser à Jésus ‘gérer’ le temps lorsque nous nous réunissons, et ont commencé à être avec nous ‘régulièrement’. Les choses semblaient assez rose au cours de la ‘lune de miel,’ alors que nous nous réunissions ensemble au début. Mais maintenant, il semble que la réalité éclate. Quel difficile mélange et crève-cœur.

« Une famille aime être présente pendant les moments de plaisir quand nous faisons diverses activités et allons à certains endroits ensemble. Mais, à vrai dire, il ne semble pas qu’ils veulent vraiment donner leur vie à quelconque profondeur. Ils ont leurs propres vies privés, ‘nous les huit et pas plus’ et, semblent nous ajouter pour pimenter leurs programmes d’activités et d’avoir une certaine source religieuse qui n’est pas trop institutionnelle. Non seulement c’est vraiment triste, mais c’est source de confusion. Comment pouvons-nous faire semblant d’avoir des relations, quand ils ne nous laissent pas entrer dans leurs vies, et ne semblent pas avoir de valeur pour ça, indépendamment de ce que Dieu a dit sur ce sujet ? C’est presque comme si (ce qui est effrayant à dire) ils pensent que leur famille est l’église, et nous sommes tous simplement extra, à visiter, à leur discrétion.

« Une autre famille ne veut pas que nous soyons tous à la même place en même temps (« avoir des réunions »), parce qu’ils ont peur que cela nous rendent institutionnels, aussi. Leur idée de l’église est de faire des trucs spirituels, comme on veut, quand on veut, en tant qu’individu. Tout sentiment d’identité, tel que décrit par Paul, ‘quand TOUTE l’Eglise est ensemble,’ ne semble pas souhaitable pour eux. Ils semblent se sentir trop proches de ce qu’ils ‘ont quitté’, si nous sommes tous dans le même endroit au même moment. Je comprends le désir d’éviter une sorte de calendrier de réunions non Biblique et systématisée, mais comment pouvons-nous les amener à voir, que les rassemblements de toute la collection des gens qui aiment Jésus, dans le même endroit au même moment, a été décrit par Paul comme un temps glorieux ?!

« Encore une autre famille qui pense que eux et leurs enfants ont besoin de ‘structure’ et ‘de classes Bibliques’ régulières et ainsi de suite. Ils sont prêts à revenir en arrière et s’assoient en rangées et en file le Dimanche matin, afin que tout soit prévisible pour eux. Comment pouvons-nous leur montrer que le Principe ‘d’un peu de levain fait lever toute le lot,’ fait de cela une idée assez mauvaise, étant donnée que cette manière de fonctionnement n’a pas de fondement dans la Bible, et par définition, donne la bienvenue au levain, sans même le savoir ? Serait-il important pour eux s’ils le savaient ? Qu’est-ce qui rendent les gens disposés à se contenter d’Ismaël, plutôt que de payer le prix pour Isaac (aussi élevé que celui puisse être) ?

« Une autre famille a des enfants qui sont incontrôlables, et un certain nombre d’autres questions douteuses, mais refuse de parler de ces choses. Il y a aussi des relations mondaines et des habitudes et des priorités qui sont comme ‘des ongles sur le tableau proverbial’ pour nous. Ils appellent cela ‘une question d’opinion’ et nous font taire. Ils semblent penser que parce que l’expression ‘tout le monde fit ce qui était droit à leurs propres yeux’ est dans la Bible, que c’est correct de le faire, je suppose. Nous savons que DIEU a des pensées et des normes et des manières… et nous devrions utiliser ce ‘forum’ de Croyants pour TROUVER ces manières, et non pas ‘d’être d’accord pour être en désaccord’ et de ne jamais Le trouver dans tout cela. Comment pouvons-nous les convaincre de cela ?

« Une autre famille semble avoir des opinions sur des gens et des choses, mais ne diront jamais RIEN. Au moins à chacun de nous. Peut-être qu’ils le font à l’un l’autre ‘sur le chemin du retour,’ mais ils ne nous disent pas ce qu’ils pensent. Cela sent comme l’hypocrisie, de tenir des points de vue et des opinions et des jugements, et ne pas être ouverts à leur sujet et d’essayer de les résoudre. Cela construit certainement des murs très rapidement. Comment pouvons-nous les amener à être humbles et honnêtes (et obéir à Dieu, de toute façon) et de s’ouvrir à ceux qu’ils sentent ne marchent pas selon la Voie de Dieu ? Est-ce parce qu’ils ont peur que nous serions défensifs ? Est-ce parce qu’ils ne voudraient pas savoir qu’ils ont eu tort, et auraient besoin de changer (si c’est le cas) ? Est-ce parce qu’ils sont tout simplement des critiqueurs (aimant à trouver des fautes) pour justifier de ne pas ouvrir leurs vies ? Ou est-ce parce qu’ils ont été formés sous la forme de ‘l’hypocrisie’ toute leur vie religieuse (exprimant leurs opinions entre eux sur le chemin de la cafétéria) et ne savent vraiment pas que c’est désobéir à Dieu, et que cela détruit les vraies relations dans le Christ ? Nous ne savons pas. Tu dirais probablement : ‘Pourquoi ne pas leur DEMANDER de quoi il s’agit ?!!’ D’accord, tu as raison. Nous allons le faire.

« Il y a d’autres histoires, aussi. Mais tu as l’idée. Nous PENSONS que Dieu nous appelle tous ensemble autour d’une Vision commune du Christ et Son Corps ; et maintenant nous constatons que cela ne va pas tellement bien avec certains de ces gens. Que devrions-nous faire ? Une idée ? »

Une chose que vous devez savoir est ceci : il y a souvent cette douleur dans la « genèse » ou au début, pour trouver et explorer, et d’être construis dans « La Vie organique. » Souvent, il y a de nombreuses couches, comme avec un oignon, qui ont besoin d’être pelées avant de pouvoir arriver au « cœur » de celui-ci. Très rarement les choses tombent ensemble comme Dieu l’aurait fait, dès le départ. Dieu permet cela, en partie, pour NOUS tester. Il nous conduit « dans le désert, afin de savoir ce qui est dans nos cœurs. » Faisons-nous cela pour LUI… ou pour nous-mêmes ? Sommes-nous en train d’essayer de CONSTRUIRE quelque chose, ou sommes-nous simplement en train d’essayer de L’aimer et Le servir, et d’aimer les uns les autres et servir les uns les autres, avec tous nos cœurs ? Et puis de « laisser le champ libre, advienne que pourra » ?

Presque toujours, il y aura des conjoints ou des familles ou des personnes qui iront « jusqu’à un certain point » – et vous ne serez pas en mesure de le changer. Certains « s’extasient rapidement avec une grande joie, mais n’ont pas de racine. » D’autres laisseront les « soucis et les inquiétudes du monde, la séduction du matérialisme, » les leçons de guitare, l’entraînement de foot, les 8 heures de sommeil de la classe moyenne, leurs ventres, leurs hobbies ou leur « focus sur la famille… » étouffer la Vie que Dieu leur avait destiné. Quand les gens font ces choix (et beaucoup le feront, tout en niant qu’ils le font), tout ce que vous pouvez faire est de continuer avec ce que vous savez est juste. Soyez à la fois véridique et gentil avec eux. Et attendez et voyez. Mais ne vous attardez pas d’essayer sans cesse de persuader les gens.

Quand vous vous heurtez à des obstacles douloureux mentionnés ci-dessus, assurez-vous de bien vouloir parler avec eux, si vous le pouvez. Dites-leur ce que vous avez vu. « Sans vision, le peuple est sans retenue. » S’ils ne savent pas vraiment que Dieu veut quelque chose de radicalement différent que « assister à une réunion » alors ils ne pourront pas avoir la force suffisante, pour combattre les batailles auxquelles ils seront confrontées. Peut-être que ce sera la bataille de l’insulte des parents, ou de quelque autre répercussion douloureuse d’obéir à Dieu en faisant autre chose que la religion du monde. Montrez-leur la Sainte Vocation Elevée de la Vie de Jésus, qui est descendu du Ciel, et décrivez le mieux possible à quoi ressemble « sur la terre comme au Ciel. » Tout le monde peut lire Actes 2:42-47, mais beaucoup ont entendu dire que la Vie de Jésus était juste « culturelle » et pas « pertinente. » Tout le monde peut lire les Enseignements de Jésus et nombreux peuvent les citer, mais peu ont connu une Nation Sainte, un Sacerdoce Royal, un Peuple « étant nombreux, ils sont un seul Corps. » « Luttant comme UN SEUL HOMME pour la Foi, » « un seul cœur » « une pensée », « d’un commun accord ». Ce n’est rien comme ce que la plupart ont connu. « Joints et liés par tous les ligaments soutenant » – la plupart dirait qu’ils n’ont PAS l’expérience de ce cela dans la vie pratique quotidienne. Ils ont BESOIN de vous pour leur montrer ce que Dieu a dit à propos de tout cela, afin de les sortir de l’hypnose de leurs vies passées.

Rappelez-vous que ce sont généralement les péchés personnels ou les compromis qui nous aveuglent à Le Voir. « Sans la sainteté, nul ne Verra le Seigneur. » « Qui peut gravir la colline Sainte de Dieu ? Ceux qui ont les mains propres et le cœur pur. » « Certains se sont égarés loin d’un cœur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère. Ils veulent être des maîtres, mais ils ne savent pas ce dont ils parlent, ou ce qu’ils affirment avec tant de confiance. » Sachant que Dieu a dit que le PECHE nous amène à être aveugle à la Vérité et sourd à Sa Voix, c’est dans notre intérêt d’être des vaisseaux de la Parole de Dieu dans la vie quotidienne. En plus d’aider les gens à voir la Vision que Dieu a pour Son Peuple, de sorte qu’ils ne soient pas « sans retenue, » c’est peut-être nécessaire de les aider à trouver les péchés qui les ont retenus, personnellement. Offrez-leur, peut-être, quelque chose que vous avez vu qui POURRAIT être la « seule chose qui te manque, » le péché qui cause l’incapacité de Voir. (Est-ce l’idolâtrie de la famille, l’idolâtrie des aliments de santé, la fierté, la peur, ou des modes de vie du monde ???) Invitez-les à reconsidérer le pourquoi de permettre ces choses dans leur vie, si elles sont présentes. S’ils aiment Jésus, ils « aimeront la Lumière » aussi, selon Jésus – donc ils seront heureux que vous l’ayez mentionné, et ils seront heureux de le poursuivre, si c’est le cas. Et, un jour, parce qu’ils vous aiment et aiment Jésus, ils peuvent aussi, vous aider… :) La vie est belle. :)

Même si nous sommes en mesure de parler et raisonner avec des gens (comme Paul était assez « fou » de le faire avec les Corinthiens, comme il le dit), rappelez-vous ceci : Jésus ne pourchassait pas les gens. Et Jésus n’a pas fait comme tout le monde, juste pour les mettre à l’aise. (Rappelez-vous l’infraction intentionnelle de Jésus envers les chefs religieux ? Quel était le problème avec laver Ses mains ? N’aurait-Il pas au moins pu le faire de manière à éviter d’être controversée et une source de divisions ?!) Faites de votre mieux pour être aimable, mais nous ne pouvons jamais baisser le niveau, juste pour accueillir d’autres. Ce n’est pas « aimer » – c’est du compromis. Mal appliquer Romains 14 n’est pas utile pour quiconque. Le conjoint qui ne vit pas radicalement pour Jésus à cause d’un mari ou d’une femme non Croyant (e), n’est PAS en train d’aimer, et ne leur donne pas une faveur de vivre à leur niveau. Nous n’avons jamais reçu l’autorisation par Jésus de Lui désobéir pour une raison QUELCONQUE. Lorsque vous aimez vraiment les autres, vous les invitez à venir, et vous faites de votre mieux pour leur montrer de la bonté, et vous renoncez à ce que vous POUVEZ pour eux… mais nous ne sommes jamais autorisés à compromettre toute la Vérité de Dieu pour faire plaisir à un être humain. Nous n’aurions jamais une telle attitude : se moquer d’eux et les humilier (c’est le cœur de Romains 14 ; la « faible foi » n’est pas exaltée comme une alternative acceptable à la Foi et à l’obéissance)… mais nous devons aller de l’avant.

Si ces gens-là (au sujet desquels vous avez du chagrin) sont vraiment amoureux de Jésus, ils reviendront, 1) s’ils voient que vous la vivez, et 2) que vous avez fait de votre mieux pour planter les Semences de Vérité, et 3) que vous leur avez montré, dans la bonté, ce qui pourraient être les « mauvaises herbes » dans leur vie, qui font qu’ils ne Voient pas si bien. « Bien que l’œil de l’homme pécheur Ta Gloire ne peut pas voir. » Rappelez-vous, si nous sommes fils d’Abraham, nous ne pouvons « JAMAIS revenir à l’ancien pays » pour qui que ce soit – n’importe où et n’importe quand. Aimez-les, mais ne revenez pas en arrière (ne passez pas du temps avec eux dans le flou) pour longtemps. Restez en contact, ne les embarrassez pas, mais versez-vous dans ceux qui veulent seulement Tout ce que Jésus veut.

Sans aborder chacun des différents « types » de familles que vous avez mentionné, la FAÇON de s’occuper de ceux-ci, et les mille autres possibilités de la façon dont l’ennemi introduit le chaos et le chagrin pour tenter d’écraser nos cœurs et notre l’énergie, est à peu près représentés par les pensées ci-dessus.

Encore deux pensées essentielles, et puis je vais arrêter pour l’instant : Retournez le bien pour le mal ; et PRIEZ sans cesse.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon