L'amour donne tout ... ne reprend pas

2012

C’est juste une de ces petites histoires sur les relations qui en vaut la peine. Une des choses les plus nuisibles dans une relation, c’est ce qu’on appelle « l’insécurité ». Michel aime raconter la plaisanterie : « Dans une vie antérieure, j’ai dû être un grand et puissant roi, parce que je veux que tout le monde m’obéisse maintenant ! »

Eh bien, quand vous êtes en sécurité dans le Christ et en sécurité dans son amour, alors vous n’avez pas à avoir 10 000 preuves de l’amour d’un autre homme pour être au repos. Ces choses peuvent être élaborées au fil du temps et il est plus béni de donner que de recevoir et on a écrit 10 000 poèmes sur l’amour non partagé, et 10 000 guerres ont été entamées, n’est-ce pas la pire chose qui puisse jamais vous arriver ! Disons que cela ne fonctionne pas comme vous le souhaitez. Cela ne va pas se produire parce que vous, les gars, avez vos yeux sur votre Créateur. Mais il y a beaucoup de choses sur la planète qui ne fonctionnent pas bien. Ce n’est pas l’une d’entre elles, mais dans les pires scénarios, la beauté de celle-ci est si nous sommes en sécurité, nous n’avons pas à être obéis. Nous n’avons pas dû être un roi puissant dans une vie antérieure : « Faites ce que je dis ! » Cela n’a rien à voir avec avoir de la reconnaissance, avec le fait qu’on se souvienne de nous, la comparaison à bon marché. Tout ce truc est très malsain et dommageable. Beaucoup commence juste « entre nos oreilles », et fleurit en plante toxique.

La sécurité qui commence par être capable de regarder dans les yeux de Jésus chaque fois que nous nous sentons méprisés, ou non-inclus ou insultés ou blah-blah-blah. Il n’y a pas de place pour ça. Vous n’avez pas seulement obtenu une liberté pour être ainsi. « Je suis maintenant un grand et puissant roi ! » « Non, tu n’es pas ! » :) Vous n’avez pas à être submergé par l’appréciation à chaque moment. Il va y avoir des moments où il est occupé avec les travaux scolaires ou le travail ou avec autre chose, dans un autre endroit qui prend des cycles. Cela prend quelque chose de son cœur et de son esprit. Et la compassion qui dit : « Vous savez, je veux comprendre. Je veux être ici pour vous, au lieu de vous demander quelque chose tout le temps. » Cette insécurité, soit d’être en charge, d’être en contrôle, d’être respecté ou bien d’être apprécié, d’être aimé, d’être flatté, d’être comblé, c’est tout le non-sens. Comme vous l’avez dit, chercher d’abord le Royaume ne s’arrête pas là ! Il est embelli, il est élargi. Les facettes du diamant brillent toutes à partir d’aujourd’hui. Vos points faibles sont couverts et vos forces sont améliorées à partir d’aujourd’hui. Et c’est une belle chose. Il n’est pas bon pour l’homme d’être seul. C’était le plan de Dieu qu’a tout moment c’est possible, à tout moment les bonnes personnes dans la bonne situation émergent, que c’est le plan de Dieu que le corde à trois brins ne soit pas facilement cassée.

Et c’est très bien, mais cela ne peut pas toujours commencer à votre sujet en tant que personne. Rien dans la vie n’a jamais été censé être à « mon sujet » et ce que je peux en tirer. Et ainsi ceux qui sont célibataires ou ceux qui sont mariés depuis beaucoup plus longtemps, tout doit être au sujet de Jésus ou bien nous avons perdu quelque chose de précieux dans la traduction. Il n’a jamais été question de se tourner vers nous et notre satisfaction, notre confort, notre sécurité personnelle. Ce que nous voulons. Si « ce que nous voulons » domine notre pensée, nous volons Jésus et nous nous endommageons mutuellement. Nous ne sommes pas une joie, mais plutôt un fardeau. La beauté de la croix est qu’elle donne tout et n’a pas besoin d’être juste, n’a pas besoin d’être respectée, n’a pas besoin d’être obéie, n’a pas besoin d’être aimée et chérie. Elle n’a besoin de rien d’autre que Jésus et ensuite de la croix pour donner. « Il est plus béni de donner que de recevoir. » Peu de gens ont déjà découvert que Jésus avait raison à ce sujet, parce qu’ils continuent de revenir à eux-mêmes tout le temps comme point central. Et il n’y a pas de Vie là. Il n’y a rien de surnaturel là. Il n’y a rien pour nous là.

Le trésor, c’est perdre notre vie, pour que nous puissions la trouver. Pas dans le but de la trouver. Si vous perdez votre vie, vous n’avez plus de buts pour vous-même. C’est simplement vrai. C’est comme la gravité. C’est juste une vérité. Si vous perdez votre vie pour Jésus et pour les autres, vous la trouverez. Mais ce n’est jamais un stratagème manipulateur, une tactique, une stratégie. « J’ai perdu ma vie la semaine dernière. Où est-elle ? Donnez-la ! Donnez-la-moi !! Donnez-moi ! Donnez-moi ! Donnez-moi ! - J’ai perdu ma vie. Vous rappelez-vous qu’une fois, j’ai perdu ma vie ? Vous rappelez-vous qu’une fois j’ai tout sacrifié ? » Vous venez de disqualifier l’ensemble, parce que vous vous avez encore fait attention à vous. Ainsi, personne ne peut vous faire faire ces choses. S’il y a quelqu’un sur la planète qui comprend combien il est difficile pour un humain, un être humain complexe comme vous, comme moi, de vraiment tout mettre sur l’autel sans reprendre. J’ai tout vu. J’ai senti tout. J’ai été le poids de toutes les représailles pour avoir même dit ces choses à quelqu’un face à face. Et comme quelqu’un l’a souligné l’autre jour, il y avait une centaine d’entre nous dans le cul-de-sac et quelqu’un a dit que si vous aviez dit cela juste à une personne assise dans une chaise à une table, elle serait furieuse contre vous. Mais c’était facile parce que c’était une foule et tout le monde pouvait simplement hocher la tête et dire « Ouais, euh ! Ouais, je l’ai ! Euh ! »

Mais la nature de la vie est que c’est toujours une chose en face à face. C’est une décision que nous faisons à l’intérieur de notre cœur de laisser aller! Pas de reprises. Peu importe comment cela se produit. Je ne vais même pas remarquer comment cela se produit parce que ce n’est pas à mon sujet. Je mesure 3 pieds. Je ne suis pas le plus important ici sur cette photo. Alors, prenez la main et profitez de la balade et ne laissez jamais, jamais, jamais quelque chose revenir à votre sujet et au sujet de ce que vous voulez et sur vos droits et votre confort. Vous laissez aller tout cela et regardez seulement. Si la graine tombe à terre et meurt, elle porte beaucoup de fruit.

 

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon