Bonhoeffer sur « l'Idolâtrie des ‘relations’ ‘spirituelles’ »

Une contrefaçon de la VIE Centrée sur le CHRIST Ensemble

19/4/2011

« Beaucoup de personnes recherchent des relations, parce qu’ils ont peur de la solitude [ou veulent de l’aide pour prendre soin des enfants, l’éducation des enfants, des contacts d’affaires, un filet de sécurité financière, le contrôle, la ‘participation,’ la recherche d’un conjoint ou d’amis, fuir les douleurs ou les ‘mauvaises expériences’ ironiquement souvent de leurs propres faits, voulant des loisirs ou des compagnons ou des ‘amis’ ou l’excitation et non pas une croix - ou d’autres impulsions telles que ‘la vie du moi’ et ses motivations.] Parce qu’ils ne peuvent plus supporter d’être seuls, ces personnes sont amenées à rechercher la compagnie d’autres gens. Les Chrétiens, aussi, qui ne peuvent pas faire face seuls, et qui dans leurs propres vies ont eu quelques mauvaises expériences, espèrent expérimenter de l’aide avec cela dans la compagnie d’autres personnes. Le plus souvent, ils sont déçus. Ensuite ils blâment les autres croyants pour ce qui est vraiment de leurs fautes. »

« L’Eglise n’est pas un sanatorium spirituel. Ceux qui prennent refuge dans les relations tout en se fuyant eux-mêmes, font un mauvais usage des autres en se livrant à des discours creux et à la distraction, même si le bavardage et la distraction paraissent spirituels. En réalité, ils ne cherchent pas du tout Jésus, mais seulement un frisson qui leur permettra d’oublier leur isolement pendant une courte période. C’est précisément ce mauvais usage de relations qui crée l’isolement mortel des êtres humains. Ces tentatives pour trouver la guérison mettent en cause ce qu’on dit et toute expérience réelle et, finalement, mène à la résignation et la mort spirituelle. » (Dietrich Bonhoeffer)

 

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon