Être Vulnérable

25/9/1999

Cela me rappelle ce dont certains d’entre nous parlaient récemment. Shawna

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris. » -- Jacques 5:16

Être vulnérable, prendre quelque chose qui est caché à l’intérieur de nos cœurs et être prêt à le partager, de sorte que l’on puisse prier l’un pour l’autre (qui est la partie centrale de ce verset) et ainsi donc que nous puissions être guéris -- ceci est très, très important pour aller de l’avant sur une base personnelle ainsi que sur la base de l’assemblée locale.

Quand nous cessons d’être vulnérables, quand nous nous arrêtons volontairement de faire sortir ce qui est à l’intérieur -- les choses dont nous pourrions être tentés d’avoir honte -- si nous continuons à donner les impressions que nous donnons aux gens, au sujet de qui nous sommes, nous ne verrons jamais vraiment la Face de Dieu et nous ne verrons jamais les faces des uns et des autres ainsi que nos cœurs.

Nous avons à offrir volontairement l’intérieur de nos cœurs aux uns et aux autres, soigneusement, avec sagesse et grâce. « Vous qui êtes spirituels, vous devez restaurer un tel homme, » ce qui signifie qu’il y a des choses qui sont mieux gérées d’une manière que d’une autre, et c’est très bien ainsi. Mais l’essentiel est que nous soyons volontaires. Ce n’est pas seulement que les gens entrent dans nos vies, mais c’est nous qui sommes volontaires pour offrir l’intérieur de qui nous sommes en demandant la prière et en demandant aussi de l’aide. Ne pas avoir honte, ne pas essayer de manipuler les impressions que les gens peuvent avoir de nous.

Il y a une Ecriture dans Jean premier à laquelle peut-être on n’a pas prêté l’attention nécessaire, parce que nous avions pensé que c’était tellement ridicule et donc, que ce n’était même pas la peine d’y réfléchir. Considérez ceci: « Si vous prétendez être sans péché, vous êtes un menteur et la vérité n’est pas en vous. » Eh bien, dans le contexte de la religion ce verset n’a pas de sens, car qui, dans sa conscience pourrait dire : « je ne pèche pas ! » Personne ne dit cela. Alors que veut dire le verset ?

Dans le cadre de vivre ensemble, vivre la Parole de Dieu et donner notre vie l’un pour l’autre, cette Écriture est logique. Si vous prétendez par la façon dont vous vous présentez vous-même, être sans péché, vous êtes un menteur et la vérité n’est pas en vous. Si vous projetez quelque chose qui n’est pas vulnérable, si par la façon dont vous choisissez de vivre, vous refusez d’ouvrir ces choses à l’intérieur de vous et de les présenter quand vous avez besoin de guérison ou de prière, vous êtes un menteur et la vérité n’est point en vous.

Il ne s’agit pas seulement de dire, « je n’ai pas de péché. » Personne dans son bon sens ne le fera, mais c’est vivre comme vous ne pensez pas le faire et donner une apparence contraire aux autres, parce que vous savez tout et que vous souffrez rarement de quoi que ce soit. Vous ne souffrez pas beaucoup. Vous gardez tout à l’intérieur. Vous avez réponse à tout, vous ne croyez même pas en vous-même.

C’est cela, être sans péché, sans broncher, et vous êtes un menteur et la vérité n’est point en vous. Pris dans le contexte de la Vie de Jésus ensemble, des vies données les uns aux autres, cette Écriture prend des tonnes de sens. C’est dans le contexte de : « Si nous marchons dans la lumière, comme IL est dans la Lumière, nous sommes mutuellement en communion … et notre joie est accomplie. »

Si vous le pouvez, attraper toute l’image à nouveau, le discernement avec la Sagesse, comme le disait Jean.

Lorsque nous nous arrêtons de faire cela parce que nous sommes si bons, parce que nous en savons tellement, parce que nous avons tellement une image à projeter et à protéger, alors nous sommes en train de perdre progressivement au fil du temps la Présence de Dieu, la Vie de Dieu, la Révélation de Dieu. Il n’y aura plus de morceaux écrits pleins de fraicheur -- c’est tout. Nous allons chanter les anciens morceaux pour les dix prochaines années. La VIE de Dieu va commencer à tarir lorsque nous cessons d’être vulnérables, parce que nous nous croyons « sages et spirituels » et que « nous avons les réponses maintenant, » ou encore parce que nous sommes tout simplement fatigués d’être vulnérables, ou bien l’une de ces choses.

L’avertissement et l’encouragement sont là. S’il vous plaît, l’intention de Dieu est que nous soyons vulnérables de notre propre gré. Offrons volontairement et mettons nos vies devant nos frères et sœurs -- à bon escient. Et cela servira votre marche personnelle avec Dieu ainsi que nos marches Ensemble.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon