Découvrez ICI : Endoctriné, comment ne pas simplement l’être !

Es-tu simplement accroché aux basques des autres ? Serais-tu Musulman ou Bouddhiste ou Hindou ou athée si tu avais été « élevé » de cette façon ?

24/3/2015

Comment ne pas simplement ��tre Endoctrin�� !

Vous trouverez ci-dessous 1) Le problème qui a embrouillé la pensée d’honnêtes gens pendant des siècles, et 2) La solution Biblique de Jésus à l’énigme hautement chargée et intrigante. Lisez honnêtement, et alors, Célébrez la Réponse en Jésus !

Es-tu simplement endoctriné ?

Certains prétendent que si une personne grandit dans l’Islam et est endoctrinée dès sa jeunesse, il y a peu de chance qu’elle devienne un jour chrétienne. Bien sûr, ce même cas est appliqué pour un hindou ou un bouddhiste, ou pour un athée - soit par paresse, ou mauvaise conscience, soit par séduction sociale. Ce que tu « es » est presque universellement le résultat de ce que tes parents t’ont appris, ou de ce que ton environnement ou ton pays enseignent, de ce que ta propre chair désire, ou de ce que ton conjoint t’incite à rejoindre.

Vraiment ? Est-ce cela l’histoire de notre vie humaine ?

Wow.

Qu’est-ce que c’est ridicule.

Et pourtant, c’est tellement vrai.

Comment une telle facilité « d’endoctrinement » peut être à la fois ridicule ET vraie ?

Es-tu CERTAIN de vouloir le savoir ?

Curieusement, le point est valide. Presque tous ceux qui sont endoctrinés socialement, ou en famille ou dans la culture, ou pour un avantage commercial ou pour le charme... « deviennent » comme un caméléon – endossant et devenant tout ce qui est autour d’eux. La preuve, pour un observateur honnête et peu enthousiaste, vous fait face tous les dimanches matin et toute la semaine, le vendredi dans les mosquées et le samedi dans les synagogues. Le monde chrétien, pour la plupart d’entre vous, est rempli de preuves concluantes incontestables de « vous êtes ce que d’autres vous ont nourri. » Il suffit de se renseigner.

Voici la clé. Combien d’humains de toutes sortes, races ou religions connais-tu qui ont le COURAGE de remettre en question ce que le monde, qui est LEUR monde, leur offre ? Jésus a dit, « PRESQUE PERSONNE. » « Peu seront ceux qui trouvent la Vie éternelle » parmi ceux qui disent « Seigneur, Seigneur, tu as enseigné dans nos rues et nous avons mangé à ta table. » Jésus a dit qu’il ne les a jamais connus. Ils « pensaient » que tout allait bien, mais ils avaient totalement tort. Jésus a dit que « LA PLUPART » sont dans cette catégorie. Les vérités de Jésus sont comme la gravité : que l’on y croie ou non – elles ont UNE IMPORTANCE à un niveau « de vie ou de mort », que l’on le veuille ou pas.

Vous SAVEZ que c’est vrai : Seule une fraction du monde chrétien remet en question le compromis, l’amour du monde, les vies et les discours et les priorités douteux, ainsi que la tiédeur qui les entoure dans leur vie quotidienne. Les discours, les livres, la musique et la vie sociale sont pour la plupart des gens des substituts acceptables de la Réalité qui est en Christ. « L’homme qui tire sur des ficelles » depuis une chaire ou un livre, et la personne sur le tapis ou sur la chaise à côté de toi sont toutes des personnes tout à fait sur la bonne route, si elles disent ce qu’il faut, « parce qu’alors je le suis aussi. Je me moque de savoir s’il y a de la profondeur, de la vie et de la conviction derrière leurs paroles, tant que tout le monde accepte mon péché également. »

Une fois de plus... Continuez à écouter pour trouver la Glorieuse Solution en Jésus.

Nombreux sont ceux qui, dans le christianisme, n’ont pratiquement aucune conviction quant à savoir si des vies ressemblent aux principes auxquels ils adhèrent : les commandements du Christ. Jésus Lui-même n’a pas fait de Ses Commandements des « conditions pour le salut » - mais des « TESTS pour le salut » dans Son Esprit. « L’Église » et « le christianisme » sont malheureusement pour beaucoup une chose à laquelle ils assistent, et une chose dans laquelle ils engagent leurs esprits et leurs vies sociales - plutôt que l’Alliance ou le Contrat de vie et de mort que Jésus a voulu.

Depuis l’aube de l’humanité, la religion a été un moyen de perpétuer la superstition et de combler les vides sociaux, sentimentaux et de divertissement, ainsi qu’un moyen pour soulager la culpabilité. Comme le suggère le titre, cela a conduit à « l’endoctrinement » avec des principes chrétiens, hindous, musulmans, bouddhistes, athées, afin d’éviter les problèmes et de rester à l’aise dans le siècle présent. Si une « conviction » devait coûter à un « fidèle » leurs relations les plus précieuses, ou si elle devait sérieusement nuire à leur travail, à leurs finances ou à leur sommeil... la « conviction » de réellement faire quelque chose que Jésus enseigne sera alors aussi facilement rejetée que le journal d’hier. Les comprometteurs et les « chrétiens sociaux » non régénérés choisissent la voie facile, la voie politiquement correcte, la voie jugée « pacifique ». C’est « la voie large », comme Jésus l’a appelée.

Ces éléments se retrouvent souvent dans des contextes évangéliques, protestants, catholiques ou charismatiques. Quand ils sont présents dans une culture ou une assemblée « chrétienne », beaucoup sont simplement « endoctrinés ». Et en quoi ce genre de chrétienté est-il VRAIMENT différent de « grandir » en tant que bouddhiste ou musulman ou hindou ou athée ? C’est la même chose, honnêtement. Les personnes simplement endoctrinées ne sont pas sauvées, selon Jésus. Pourquoi ? Parce que ce manque de vie, d’amour, de conviction et ce manque d’abandon à Ses Vérités d’une manière miraculeuse n’est pas le chrétien dont parle Jésus, ni la porte par laquelle on trouve le Salut. Si cela vous est difficile à croire, à cause de l’endoctrinement, lisez les chapitres 9 à 14 de Luc. Voyez ce que Jésus lui-même a dit de SA VRAIE « religion » en contraste flagrant avec les versions populaires omniprésentes dans le monde entier. Lisez 1 Jean, le Livre que « l’Apôtre de l’Amour » a écrit 60 ans après la Pentecôte, à la « deuxième génération » de ceux qui se contenteraient de recevoir ce que leur disent leurs parents. Jean a donné des « TESTS » de conversions vraies ou fausses, basés sur le « dépôt » - les PREUVES de la nature réelle de « l’Esprit du Christ intérieur », quand une personne est réellement sauvée, plutôt que simplement « endoctrinée ».

C’est donc vrai, la plupart, nés en divers endroits du monde - Inde - Japon - Brésil - Arabie Saoudite - Iran - France - États-Unis - Syrie - Zimbabwe - etc. - s’adapteraient facilement et sans réflexion à ce qui les entoure, et à ce qui leur offre une récompense personnelle ou à ce qui les rend plus heureux. Ils seraient musulmans, si nés dans une nation musulmane, presque à coup sûr. Et ainsi de suite. La plupart d’entre eux ne s’interrogeraient que très peu et se mettraient en rang comme des lemmings pour faire comme leurs entourages. (Les lemmings sont de petits rongeurs qui courent en troupeaux, même à des fins périlleuses.)

Mais ATTENDEZ ! Pouvez-vous l’entendre ?

Écoutez. Maintenant.

LE VOICI !

« SACHEZ-LE », dit le Seigneur des armées ! VOUS, et tout le monde, pouvez LE CHOISIR ! Pourquoi ? Parce que DIEU a décidé que CHAQUE HOMME ENTENDRA SON INVITATION, par lui-même, de Son propre cœur (Romains 1:16-32).

Pour des raisons égoïstes, la plupart des gens n’écoutent pas. Bien que 100% des 14 milliards d’humains nés depuis le commencement sur cette boule de fusée soient surnaturellement et inévitablement invités par Dieu lui-même à la fête, dans la présence d’Abba en son Fils, la plupart choisissent d’être « endoctrinés » par ce qui les entoure au lieu de L’écouter et de Lui répondre en s’abandonnant à Lui. Néanmoins, chaque personne, du jeune jusqu’à la personne âgée de 120 ans, entend lui-même Dieu parler. Il en est ainsi. Ne vous y trompez pas !

Quelles bonnes nouvelles, et pourtant combien cela accuse la chair humaine. Au lieu des rendez-vous Divins et de l’Opportunité à notre disposition, « la plupart » cherchent encore l’approbation des hommes et de leurs parents biologiques et leur propre plaisir et leur confort et leurs propres décisions. Ces décisions lâches ou paresseuses de se détourner de l’invitation de Jésus (qu’Il présente à chaque homme et femme) sont prises encore et encore par des faux « chrétiens nés de nouveau » du dimanche, ou par ceux sur un tapis de prière dans une Mosquée, si c’est là où Abba choisit de confronter de faux dieux à notre Homme Intérieur ou à travers des circonstances. Une majorité « ne veut pas que cet homme Jésus règne sur eux », mais ils préfèrent « être des dieux, choisissant pour eux-mêmes ce qui est bon et ce qui est mauvais ».

N’oubliez pas de lire JUSQU’À LA FIN pour trouver la Réponse.

Que ce soit dans les religions musulmanes, « chrétiennes », hindoues, bouddhistes ou athées, PEU s’arrête pour écouter l’appel de Dieu dans leur conscience, qui leur enjoint de rechercher le seul vrai Dieu et Son fils unique, Jésus Christ, leur Messie. « Peu de gens » (ceux qui agissent en tant que Doulos - esclaves de Son amour et de Sa vie) lui permettent de prendre toutes les décisions et de déterminer toutes les priorités, relations et investissements de temps et de ressources de toute sorte. Au lieu de cela, « la plupart » tentent de faire de lui une couverture de sécurité, une sucette, un génie de la lampe, l’argument moralisateur d’un avocat, ou un réseau social - ou un pique-nique en famille. La plupart, que ce soit dans les bancs d’église le vendredi, le samedi ou le dimanche, ou à la maison, ou sur le lieu de travail... ignore ce soupir que le Saint Esprit témoigne du Fils, car le monde, les choses et l’affection du monde sont plus important pour eux que leurs Consciences. Ainsi, ils brûlent leurs consciences.

« La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes,

qui retiennent injustement la vérité captive,

car ce qui peut être connu de Dieu est manifeste pour eux, parce que Dieu l’a mis en évidence pour eux.

En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.

Ils sont donc inexcusables,

Car alors qu’ils connaissent Dieu, ils ont refusé de lui rendre l’honneur que l’on doit à Dieu et de lui exprimer leur reconnaissance

mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été obscurci.

C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;

Ils ont délibérément changé la vérité de Dieu en mensonge, ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen. »

« Je vous enverrai l’Esprit Saint et quand Il sera venu, Il convaincra le monde de péché, de justice, et de jugement : de péché, parce qu’ils ne croient pas en Moi; de justice, parce que Je vais à mon Père et que vous ne Me verrez plus ; de jugement, parce que le prince de ce monde est déjà jugé ».

Maintenant, voici la Bonne Nouvelle !

« Mais à tous ceux qui L’ont reçu, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, qui sont nés, non du sang ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de celle de Dieu. » « …des enfants qui sont nés, ni de parents humains, ni par la volonté humaine, ni par la décision d’un mari, mais par Dieu. »

Dieu dit très clairement que l’engagement humain ou la décision intellectuelle ne peuvent sauver nos âmes. Il est également clair que l’héritage de nos parents et de notre éducation culturelle ne peuvent et ne sauveront pas votre âme, ni la mienne. Vous ne pouvez pas « dériver » vers être « né une seconde fois ». Jésus a dit qu’une Seconde Naissance était obligatoire pour être Sauvé - pour aller dans Son Ciel. La naissance et la Re-Naissance ne peuvent être qu’un événement RADICAL, un moment dans le temps. L’éducation familiale ou l’école du dimanche ou l’environnement social/culturel ont peu d’importance, si ce n’est (comme Paul l’a dit aux Juifs à Rome), des contextes dans lesquels des Graines de vérité sont semées pour qui les reçoit et qui y obéit. La pression des amis, de la famille, du conjoint ou des enfants ne peut pas réaliser le miracle que Dieu appelle la régénération par le Sang et l’Esprit de son Fils, Jésus. Vous ne pouvez pas « dériver » vers être « né une seconde fois ». Il s’agit en fait d’une alliance - un Serment fait par deux parties pour l’Éternité, aucun retour en arrière.

Simon Pierre a dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant. » Et Jésus lui a répondu : « Tu es heureux, Simon, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui te l’ont révélé, mais Mon Père qui est dans les cieux. Je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre [ta Révélation personnelle du Père, du Ciel, de qui Je suis] je bâtirai MON Église ; et les portes du séjour des Morts ne prévaudront pas contre MON Église ».

Le salut se trouve SEULEMENT en rencontrant, en faisant face et en s’ABANDONNANT à Jésus (c’est la « Foi », « la Conviction ») toute notre vie… futur, espoir, rêves, relations, loisirs…

Le ROCHER de la vie en Jésus est que CHAQUE HOMME, CHAQUE FEMME qui s’appellerait Son disciple, (qui est un miracle né une Seconde Fois par la Grâce et la Puissance de Jésus, CHACUN s’appelant chrétien et « membre de l’Église de Jésus ») aura sa propre révélation de Jésus - celui « que la chair et le sang n’ont pas révélé. » Le seul Miracle du Salut qui est réel et vrai ne provient pas « d’aller à l’église », ni d’entendre les enseignements de la Bible et aller avec le courant d’amis ou de parents, ni pour plaire à un conjoint, ni parce qu’intellectuellement ça a le plus de sens. Il NE PEUT y avoir de salut dans ces cas, selon Dieu. Jésus a 100% raison et Il est le SEUL chemin vers le Père, Jéhovah Dieu. Le Salut est en Jésus, quelle que soit la religion culturelle dans laquelle une personne est « endoctrinée », bonne ou mauvaise. Le salut se trouve dans le fait d’entendre l’appel de Jésus et de choisir de s’abandonner entièrement en Lui !

Et maintenant ! Que se passe-t-il quand quelqu’un a courageusement rencontré la voix de Jésus au niveau du cœur ? Lisez et voyez comment la question « Que devons-nous faire pour être sauvé ? » est posée et répondue. Remarquez la substance et la spécificité de la réponse, par ceux qui connaissent personnellement Jésus. Osons-nous répondre de la même manière que ceux qui marchaient avec Jésus ? Il vaudrait mieux ! Et puis remarquez comment une vraie conversion et la venue de DIEU pour vivre à l’intérieur change tout dans la vie d’une personne, par Son Esprit, rassasiant et saturant l’homme intérieur : Actes 2: 36-47

Le salut se trouve SEULEMENT en rencontrant, en faisant face et en s’ABANDONNANT à Jésus (c’est la « Foi », « la Conviction ») toute notre vie, passé, présent, futur, espoir, rêves, relations, loisirs, emploi, tempérament, talents, finances, possession, peurs, ambitions, fierté et membres de la famille. Ceux qui Le désirent LUI et la Délivrance seulement trouvée en LUI, abandonnent TOUT dans les mains fortes de Jésus. Et quand nous échouons dans l’une de ces choses envers Lui, nous choisirons de retourner à cet endroit, notre centre de gravité, là où est Jésus. C’est seulement dans la rencontre personnelle avec Jésus et avec un cœur pleinement inconditionnel, « sans plan B », « si personne ne va avec moi, je Le suivrai tout de même » seulement en s’Immergeant en Lui, ce n’est que LÀ qu’on peut trouver le Salut Biblique. Jésus a dit « Peu le trouveront » à ceux qui prétendaient Le connaître et qui mangeaient avec Lui, écoutaient Ses enseignements, et faisaient Ses œuvres. Mais « la plupart » seront simplement endoctrinés dans un sens ou un autre, a-t-IL dit.

Êtes-vous endoctriné ? Seriez-vous musulman si vous étiez en Iran ? En d’autres termes, êtes-vous un simple mortel sentimental, superstitieux et moulant ?

OU ÊTES-VOUS - SEREZ-VOUS - UN DISCIPLE DU DIEU SUPRÊME, UN CHRÉTIEN ABANDONNÉ DANS LA FOI, AVEC L’ESPRIT DE JÉSUS EN VOUS ?

Ah, « ce meilleur Endroit » est une évidence. :)

DEBOUT, OH HOMMES ET FEMMES DE DIEU ! Accomplissez VOTRE Destin, celui de CHANGER LE MONDE en Jésus !!

 

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon