Une Vie Préparée

16/12/1990

Pour résumer, parce que nous sommes tous destinés à être des Prêtres devant Dieu,28 avec Jésus Lui-même comme le Chef de Son Église, les rencontres auraient besoin de tenir compte de cette Vérité. En l’absence de l’apartheid spirituel, chaque membre du Corps du Christ sera libre d’offrir au reste du Peuple de Dieu la Vie avec laquelle Jésus les remplit. En Dieu, le Travail le plus fructueux, cela ne sera pas un équivalent spirituel d’animateurs de télévision américain dirigeant et ‘contrôlant la circulation’.

« Ne vous faites pas appeler maître (chef, ou enseignant, ou père) car vous êtes tous frères, et n’avez qu’un Seul, le Christ. »29

Comme certains historiens de l’Église l’ont fait remarquer concernant l’église que Jésus a commencée:

« La communion fraternelle était un organisme, plutôt qu’une organisation. Les membres avaient une expérience commune. Ils étaient fusionnés. Ils étaient baptisés en un seul Esprit. Ils mangeaient un repas communautaire, tous participant ensemble ainsi d’un seul pain, et tous ensembles buvant d’une seule tasse…. Il n’y avait pas de système rigide. ‘La coutume’ ne s’appuyait pas lourdement sur quiconque. La routine et l’ordre sacré n’étaient pas encore venus/implantés. Il y avait une grande portée/ampleur/étendue pour la spontanéité et l’initiative personnelle. Les personnes et les dons comptaient pour tout ou étaient la chose principale. La Procédure était fluide et pas encore normalisée …. La communion fraternelle était plus comme un groupe familial que comme l’église, comme nous l’appelons. Tout était unique, et rien de répétitif. Aucun dirigeant ne dominait les rassemblements du groupe. Le corps se réunissait en tant que communauté de l’Esprit ; et, comme disait Paul : ‘Là où il y a l’Esprit, il y a la Liberté’—pas la servitude ou la routine. »

« La seule caractéristique unique du culte et de la vie apostolique, était véritablement sa spontanéité. Le Christ ressuscité était simplement libre d’être Lui-même, par la puissance de l’Esprit Saint, dans Son Église ! Dans Son Corps Il bougeait librement et avait Son Être—encore en contraste avec ce que nous allons voir se développer dans les siècles suivants. »30

Il y a cent ans, quelqu’un avait écrit sur la fluidité du Christianisme de la Bible, l’Église que Jésus commença. Il a écrit : « Le don et la direction du Saint Esprit, qui se déplaçait librement, était le seul ordre de l’Eglise valable et original. »31

Maintenant, tout cela est bien et bon. Pourtant, avant même qu’un rassemblement des Saints de Dieu puisse être envisagé, nous devrions aborder une question préliminaire. Si ce problème dont je vais parler n’est pas réglé, tout ce que nous pourrions dire au sujet de laisser Jésus Lui-même, dans toute Sa Gloire et Sagesse, diriger la réunion, sera relégué à l’imaginaire et à l’émotionnel. Il y a une condition préalable pour savoir comment marcher avec le Christ et de Le laisser régner dans une réunion des Elus. Prêt ? La première question doit être:

Qui êtes-vous ? À qui appartient votre vie, vraiment ? (Probablement, votre famille, vos collègues, votre carnet de chèques et les talons de chèque confirmeraient votre évaluation de vous-même ?) Parce que le Royaume est « ni ici ni là, mais en vous, » c’est d’aucune utilité (en fait, ce serait plutôt dangereux !) d’avoir un « autre type de rencontre » pour remplacer l’ancien … à moins que votre vie personnelle reflète une réponse actuelle à la Seigneurie de Jésus.

Si vous n’êtes pas continuellement en train de marcher dans la Communion du Saint Esprit, et sous le Gouvernement de l’Esprit Saint, comme mode de vie, alors ne vous excitez pas à propos de la chance d’avoir des « formats relâchés ou peu structurés ». Ce n’est pas la question du tout ! Ce que j’essaye de partager avec vous a tout à voir avec la réalité dans l’homme intérieur, et de détruire tout ce qui pourrait bloquer dans la voie de cela, et rien à voir avec « l’informel » dans les rassemblements. Les « réunions » prendront soin d’eux-mêmes, quand un Corps de Croyants sera dédié à vivre radicalement et en obéissance, par la Foi, pour Jésus 24 heures par jour, et quand ils sont « compactés ensemble » dans Sa Voie.32 Commencez par donner un coup mortel à l’égoïsme, la peur, la paresse, la gourmandise, le matérialisme, l’idolâtrie de l’emploi, de la famille ou du divertissement, le légalisme, la vantardise, la timidité, le bavardage, la médisance, l’orgueil religieux, et le reste de l’assortiment des péchés qui sont entre nous et notre Père. Tout changement en « format de réunion » est une astuce mauvaise, si la réalité « en vous » n’est pas présente. Commencez ici !

Et puis, quand l’Église se réunit, et que vous veniez avec une vie préparée au rassemblement de Son Peuple, vous arriverez déjà avec votre cœur vers Dieu. Soyez mentalement féconds et désireux de donner l’honneur à Dieu toute la journée, et votre partie comme un frère ou sœur responsable dans une réunion sera un jeu d’enfant. Donnez votre vie en humilité et honnêteté, en étant sensible aux besoins des autres. Tout d’un coup, la Parole de Dieu a un sens quand il est dit: « Pensez comment vous pourriez stimuler les uns les autres à aimer et aux bonnes œuvres. » Ce ne sera pas seulement de la THEORIE pour une vie qui est vraiment préparée en Jésus Christ !

Lorsque vous vous rassemblez en tant que peuple de Dieu, n’y allez pas de la même façon que si vous alliez au bowling ou quelque chose d’autre. Comme dans toutes les circonstances de votre journée, ayez votre vie tellement cachée en Christ que vous êtes parfaitement conscient de tout ce qui est en jeu dans l’Esprit, dans les vies de ceux qui sont au rassemblement des Saints. Soyez vigilants ! Si deux ou trois sont réunis en Son Nom et « Le voici au milieu d’eux », alors le Roi et le Créateur régnant de l’univers est dans la pièce ! Bien sûr, nous sommes toujours en Sa Présence, si nous marchons en communion avec lui. Pourtant, il y a quelque chose de spéciale, selon Jésus, quand Son Corps est rassemblé en Son Nom.

Approcheriez-vous d’un simple président ou roi terrestre de manière étourdie/distraite/écervelé/rêveur par votre propre petit monde, ou « envisageriez-vous »33 avec mûre réflexion, au sens de ce temps avec Lui ? Vous savez cette réponse !

Parfois, dans une réunion nous pouvons avoir dix minutes d’un silence total. (Même si cela est rare pour nous, même dans le ciel, cela peut arriver—Apo. 8: 1.) Si cela devait se produire, non planifié, où vous êtes, comment vous sentiriez-vous ? Si vous SAVIEZ que Jésus était assis au milieu de vous, vous ne seriez pas du tout mal à l’aise. De même, vous ne seriez pas concernés de « ce que les visiteurs pensent. » Ce serait la préoccupation de Jésus. Pour vous (tant que ce ne serait pas due à des cœurs vides), cela serait tout simplement un temps précieux avec votre Seigneur. C’est OK de s’asseoir à Ses pieds, comme Marie ! Ralentissez, Martha ! Pourtant, si vous n’êtes pas enclins à reconnaître la Présence de Jésus lorsque « deux ou trois sont réunis en Son Nom », vous seriez probablement ennuyés ou nerveux ou plein de jugements. Si vous Saviez que le Créateur des galaxies était assis dans votre pièce, ces dix minutes de silence serait formidable !

Voici ce que je dis: venez avec votre vie et votre cœur vers Dieu et dans une attitude de prière, désireux d’honorer Dieu. Soyez axés à donner votre vie pour Lui et aux autres. Soyez humbles, honnêtes et sensibles aux besoins des autres. Et maintenez une crainte du Dieu Tout-Puissant, aux rassemblements des Saints et partout où vous êtes !

Comme votre cœur est prêt, ainsi votre entendement devrait également être préparé. Mais pas dans la façon dont le monde fait de telles choses ….

28. Il y a des dons particuliers que Dieu a donnés aux différents membres du Corps du Christ, qui se manifestent eux-mêmes de différentes façons. Nous parlerons plus à ce sujet dans le chapitre sur le leadership, et ailleurs dans ce livre.

29. Mat 23:5-15.

30. Rufus M. Jones; Root Out of Dry Ground, Schmitt. Voir aussi les Actes, Dieu ; et avec des degrés divers d’utilité : The Pilgrim Church, Broadbent ; The Torch of the Testimony, Kennedy; The Spreading Flame, Bruce; The Early Church, Frend; The Rise of Christianity, Frend; Letters to Diognetus, écrit du deuxième siècle; The Early Christians, (Die ersten Christen nach dem Tode der Apostel), Arnold; Church History, Shelley; The Early Church, Chadwick; Church Adrift, Matthew; Thy Kingdom Come, Baxter; Nicolaitanism—The Rise and Growth of Clergy, Grant; The New Testament World in Pictures, Stephens.

31. Kirchenrecht, Vol.1, Sohm.

32. Fondations Apostoliques et Modèles Apostoliques

33. Héb 10 :24-25.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon