Chercher les Bonnes Choses

3/4/2010

Tu avais mentionné, essentiellement, ne pas vouloir décevoir quelqu’un qui, dans leur pensée, est à la recherche de quelque chose…ce que l’ekklesia est censée être. Et c’est vrai dans une certaine mesure, mais la pensée des gens en général est un peu brumeuse. Ce qu’ils veulent réellement ou recherchent n’est même pas Bibliquement exact.

La vraie question n’est pas le problème de la performance ; c’est la question du cœur. C’est pourquoi David a été élu au-dessus de ses frères pour être roi, parce que les questions de cœur déterminèrent ce que Dieu vit et de ce que Dieu se souciait, pas tant l’apparence des choses de l’extérieur. Ainsi la recherche de la mauvaise chose est à peu près écrite dans le code génétique des humains. Ils veulent toujours la mauvaise chose. Ils sont toujours en quête de la performance, ou de ce qui plaît ou de ce qui motive, ou de ce qui conforte. Ils sont toujours en quête de confort et d’accomplissement et ce n’est pas ce que Dieu regarde. IL cherche plus profondément, ce qui explique pourquoi David était roi.

Ce qui suit est de « Avons-Nous Besoin D’Implanteurs D’églises ? »

« Laissez-moi vous donner un exemple du monde… »

(Et c’est ce qu’ils devraient rechercher…ce que quiconque devrait rechercher…mais pas ce qu’ils rechercheraient, naturellement. Mais c’est ce qu’ils devraient rechercher).

« Laissez-moi vous donner un exemple du monde. Quelqu’un nommé Archimède a découvert, près de 250 avant JC, ce qui est dénommé « le levier. » Ce « dispositif » permet à un homme de déplacer des objets pesant plusieurs fois le poids d’un homme, d’un endroit à un autre. Il est cité comme disant : « Donnez-moi un levier assez long, et un emplacement stable, et je peux déplacer le monde entier ! » CECI est le Don incroyable de Dieu dans la « fondation des apôtres et des prophètes. » Lorsque la fondation est juste, il y a du « levier » pour déplacer les problèmes non spirituels, laids et compliqués qui parviennent inévitablement. »

Que signifie le mot « inévitable » ? Cela va se passer. Les choses laides arrivent. Pourquoi ? Parce que le désir de Dieu est de transformer un tas de gens assez peu intelligents en gens surnaturel ; en gens de qualité qui, bien que créés un peu moindre que les anges, selon les Écritures, jugerons les anges.

Comment pouvez-vous y arriver ? Comment arrivez-vous à un endroit où on est créé inférieur aux anges (Hébreux 1) et pourtant on jugera les anges (1 Cor 6) ? Comment pouvez-vous y arriver ? Eh bien, c’est un problème surnaturellement difficile et horrible de passer de « A » à « B. » Il est inévitable que nous sommes des crétins…nous sommes des andouilles…et il y aura des problèmes déplaisants qui se présenteront.

Maintenant, ce n’est pas ce que les gens cherchent ! Ils ne cherchent pas de gros vilains problèmes qui doivent se déplacer. Ils recherchent quelque chose qui les impressionne. Tout comme Jesse, le papa de David - il aurait choisi un de ses fils autre que David. Il continua d’offrir tous les frères aînés de David comme le choix évident, parce que ses yeux étaient concentrés sur ce que les simples hommes voient. Et c’est l’inclinaison de l’homme à chercher l’accomplissement…le confort…la motivation…l’excitation…l’amusement…le privilège…la camaraderie. Les êtres humains sont toujours en quête de mauvaises choses ! Ils ne cherchent pas pour de grands dégâts à dégager ! Mais, désolé, notre planète est comme cela, et il n’y a qu’une seule façon de passer « d’être créés inférieur aux anges » à « juger des anges. » Il n’y a qu’une seule façon d’y arriver, et c’est par la croix, et la croix vient de skandalon - avoir à traiter avec notre propre orgueil, notre propre bêtise, nos propres échecs, et de traiter cela avec intégrité.

Cela ne signifie pas que ceci ne se produit pas. Cela signifie que vous n’abandonnez pas, vous ne vous vengez pas. Vous allez de l’avant lorsque les choses inévitables arrivent. Vous allez de l’avant. Vous ne les enterrez pas, vous ne les cachez pas, vous ne les excusez pas, vous ne les blâmez pas, vous n’accusez pas, vous ne montrez pas du doigt, vous ne comparez pas, vous ne lancez pas un rideau de fumée et ne les édulcorez pas. Vous allez de l’avant.

Bien des gens ne recherchent pas cela. Tout comme David n’était pas le choix logique pour être roi, comme le prédécesseur du Roi Jésus. Jésus était le nouveau David, n’est-ce pas ? David était en réalité une préfiguration de Jésus comme Roi des Rois. Voilà comment radicale tout cela était…que Dieu aurait choisi l’avorton de la litière, le signataire peu impressionnant, plutôt que les grands frères robustes qui ont effectivement été des lâches sur le champ de bataille, comme il s’est avéré. Ils n’ont pas eu la foi.

David n’était pas macho, il a juste cru en Dieu ! Il a fait face au géant, parce qu’il croyait en Dieu et ses frères étaient trop calculateurs. Ils étaient trop disposés à essayer de calculer les difficultés et d’utiliser quelque chose plutôt que de s’abandonner à Dieu et de risquer. C’est donc ce que Dieu recherche.

Je ne suis pas vraiment concerné ce que quiconque pourrait penser. Les gros problèmes laids ne sont pas des choses que nous évitons, mais des choses que nous déplaçons. Ils sont inévitables. Ce sont des choses que nous déplaçons. Et les gens qui sont prêts à les affronter passent de « inférieur aux anges » à « juger les anges ». Les personnes qui ne vont pas y faire face sont larguées. C’est juste comme cela fonctionne. Voilà comment ça va toujours fonctionner. Peu importe qui il est. Les gens qui n’y font pas face seront largués…les gens qui vont y faire face se déplaceront de « plus bas que les anges » à « juger les anges ». C’est juste la nature du Royaume de Dieu. Voilà comment c’est. Ceux qui ne grandissent pas, meurent. Ceux qui ne se soumettront pas seront trompés. C’est la nature de cet univers Spirituel. Si vous n’avancez pas, vous serez trompés.

Donc, avoir un cœur tendre est beaucoup plus important que d’avoir la foi. C’est beaucoup plus important que la perfection des trucs des plus macho que les humains recherchent. Ainsi, Archimède…l’effet du levier pour déplacer le problème non spirituel, laid et compliqué qui se produit inévitablement…dans ekklesia quand il y a une fondation…

« Il y a un point d’appui pour résoudre les problèmes et les défis de la vie au quotidien dans l’église. Ils viendront ! La fondation de « l’obéissance de la foi » est posée. Lorsque les tempêtes viennent, alors la maison tiendra debout. Les portes de l’enfer ne prévaudront pas. Nous pouvons trouver des réponses. Maintenant, les « impasses » ne séparent pas le Peuple de Dieu. « D’accord pour être en désaccord » n’est plus jamais le seul choix. Quelle malédiction pathétique que ce serait.

Lorsque la Fondation de Jésus et de « l’obéissance de la Foi » est posée, les adolescents ne seront PLUS perdus au monde, et ne « jetteront PLUS leur gourme. » Ceci est une rareté incroyable, au lieu de la norme. Il n’y aura plus de problèmes constants avec des enfants hors de contrôle, des femmes manipulatrices, des hommes inermes (ou des dictateurs). Vous n’aurez pas à vous demander si ceux qui font partie de la « fraternité » de l’église sont encore vraiment amoureux de Jésus et consacrés à Lui. Dans la plupart des situations, vous ne saurez même pas si la moitié des gens dans l’église mènent une vie mondaine (dans une église « normale »). Il n’y a pas assez de relation mutuelle au quotidien pour le savoir (et même si vous le saviez, il n’y aurait personne pour s’en occuper). Le levain peut facilement coexister (dans un monde religieux), contraire au commandement clair de Dieu, dans un tel environnement déconnecté. Crise après crise, le levain est en abondance - et peu de celui-ci peut être résolu. (Rien ne peut être résolu avec le légalisme, évidemment.)

TEL EST LE DILEMME habituellement rencontré, quand un groupe de Croyants n’a pas l’implication des Dons de Fondation que Jésus s’est élevé en Haut pour donner à Son Eglise. Problème après problème. Et vous ne pouvez pas chanter ou prêcher ou programmer un moyen pour sortir de ce genre de problèmes…vous pouvez simplement les ignorer. Vous ne pouvez pas non plus « laisser l’Esprit Saint le résoudre » (le cri de ceux qui sont sans défense).

Comme on l’a dit précédemment, ces problèmes permanents de péché et de dévastation se produisent rarement dans un environnement de VIE, et un Véritable Fondement. Lorsque les problèmes arrivent chez les nouveaux Croyants ou ceux qui ont emménagés, ou ceux qui ont perdu temporairement leur voie (cela peut arriver), les problèmes peuvent être résolus avec la Grâce. Pourquoi ? Parce que les Écritures disent que sur cette Fondation (assumé au commencement des jours du Nouveau Testament), les gens ‘s’exhorteront les uns les autres CHAQUE JOUR…pour QU’AUCUN ne s’endurcisse et se trompe !’ Résoudre des problèmes ne peut pas se faire avec toutes sortes de bizarreries et de difficultés, sauf s’il y a une Fondation, et une relation avec les Dons qu’Il est élevé en Haut pour donner à l’Église. Mais dans cet environnement, les problèmes peuvent être abordés et résolus avec grâce et amour et avec Sagesse prophétique. « Du plus petit au plus grand », ils aimeront tous l’amour de la Lumière, et ils LE CONNAITRONT tous ! »

Donc, ton commentaire a déclenché dans ma mémoire Archimède et le levier ; que ce qui importe n’est pas vraiment toujours ce que les gens s’attendent à voir, mais l’intégrité d’être prêts à s’occuper des choses quand elles se présentent ; et la volonté du plus petit aux plus grand de réellement s’occuper avec eux, plutôt que de donner des excuses, ou d’exercer des représailles, ou de se cacher, ou de détourner l’attention, de blâmer des personnes…vous savez, « tout le monde ferme les yeux et prétend qu’il n’est pas là, que ce n’est pas vraiment un problème. »

Ce sont des choses qui arrivent dans le système du monde, et la différence entre la vraie chose n’est pas la perfection, c’est la façon dont nous nous occupons (si nous nous occupons) des choses qui nous séparent de « un peu inférieur aux anges » à « juger des anges. » Un voyage très surnaturel et dangereux. Ce n’est pas toujours joli. Ce n’est pas toujours un joli voyage. En fait, ce n’est jamais un voyage joli. Combien de jolies crucifixions croyez-vous qu’il y ait eu dans l’Empire Romain ? Vous conduisez sur la route et vous voyez ces croix sur la colline, que quelqu’un a mis en place, et vous dites : « Oh, n’est-ce pas jolie. » Ce n’est pas ce qu’ils pensaient dans l’Empire Romain ! Ce furent des bâtons ensanglantés dans le sol…beaucoup de cris et de lamentations et de larmes et de membres de famille dévastés. Il n’y avait rien de « joli » à propos d’une croix dans l’Empire Romain. Et c’est la même chose maintenant.

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon