Céder les Rênes

21/7/1999

Trouver la Liberté Sous la Seigneurie de Jésus

Il est remarquablement libérateur de se rendre compte qu’embrasser la Seigneurie de Jésus et Lui céder les rênes de nos vies est une décision définitive. Ce n’est pas quelque chose qui doit être décidé encore et encore. Des occasions vous permettront de réaliser le choix que vous avez fait ... et de le vivre vraiment. Mais il y a une énorme liberté en réalisant que votre choix a déjà été fait, et que Jésus va prendre toutes vos décisions ; ce qu’Il dit est valide. Ce n’est pas un devoir ou une chose difficile. Au lieu de cela, tout en grandissant avec le Christ, vous commencez à réaliser que c’est un merveilleux cadeau d’avoir quelqu’un d’autre qui soit en total contrôle et qui prenne vos décisions. La seule chose difficile au sujet du Christianisme est de gaspiller notre énergie à essayer de reprendre les rênes. Donc, si vous voulez vous faciliter la tâche, vivez juste cette alliance chaque jour ; arrivez à connaître la liberté de réaliser la Seigneurie de Jésus et de profiter de la légèreté de ce joug.

L’aimer n’est pas un accident

Pour tous, mais surtout pour les enfants : « Que dois-je faire si vraiment, vraiment, je veux, de tout mon cœur, être amoureux de Jésus ? » Les enfants peuvent y penser même maintenant, parce que vous tous avez entendu ou vu dans vos parents, et dans d’autres, à quoi ressemble l’amour pour Jésus. Je peux faire beaucoup si je veux tomber amoureux de Lui ou si je veux être plus amoureux de Lui. Si je veux vraiment, vraiment, vraiment L’aimer, je peux penser à Lui, je peux Le regarder, je peux penser à ce qui est important pour Lui, et je peux passer mon temps avec des gens qui, je sais, L’aiment ; si je veux aimer, alors je vais passer du temps avec les gens qui le font. Je vais passer du temps à y penser, et je vais passer du temps à le faire. Il n’y a aucune garantie pour chacun d’entre nous de simplement « arriver » à une relation avec Dieu ; vous ne vous retrouvez pas simplement d’un jour à l’autre en train d’aimer Jésus. Mais en tant qu’enfants, même maintenant, vous pouvez commencer à prendre des décisions pour réfléchir et pour vous soucier de Lui, et pour penser et pour vous soucier de ce qui est important pour Lui. Prenez des décisions pour croire qu’Il est réel et que vous pouvez Lui parler, sachant qu’Il est réel et qu’Il entend et vous aime.

Contemplez le roi de la gloire

Les Écritures disent que nous sommes changés pour être comme Lui quand nous le contemplons, et cela fait partie de tomber amoureux de Lui. Cela se produit alors que nous le regardons et que nous passons notre temps et notre énergie à Le regarder. LE REGARDER ; penser à Lui ; s’occuper de ce qui est important pour Lui ; contempler Sa beauté ; chanter des chansons ; passer du temps avec ceux qui L’aiment, par le fruit de leurs vies et le regard sur leur visage. Si je veux aimer celui qu’ils aiment, alors je vais passer du temps avec eux en disant : « Peux-tu me dire plus sur ce Jésus que tu aimes ? Peux-tu me dire plus sur cette personne qui semble changer ta vie et tes attitudes et ton tempérament ? »

Cela ressemble à une pensée très simple, mais ce n’est vraiment pas beaucoup plus compliqué que cela. Nous ne voulons pas vivre la vie de la « bonne manière ». Nous sommes seulement ici pour aimer Jésus de tous nos cœurs, de toutes nos âmes, de tous nos esprits et de toute notre force, et avec toute notre énergie et notre affection, afin que nous L’aimions.

Même maintenant…

Enfants, n’attendez pas d’être plus âgés : 14, 15, 25 ou 50 ans. Ne pensez pas : « Quand je serai plus âgé, je donnerai ma vie à Jésus comme cette personne l’a fait. » Même maintenant, si vous avez 6, 7, 8 ou 12 ans, même maintenant, commencez à dépenser votre énergie de cœur en pensant et en prenant soin des choses qui Lui sont importantes. C’est quand nous Le regardons, quand nous Le contemplons, que nous tombons amoureux de Lui. »

ensemble-en-jesus.com
Français Languages icon
 Share icon